Economie

Banque de la Réunion : Un nouveau directeur et des résultats en augmentation

L'assemblée générale de la Banque de la Réunion (BR) se tient aujourd'hui. A l'ordre du jour, la présentation de Bernard Frémont aux actionnaires en tant que successeur de Benoit Catel à la direction générale, mais également la validation des résultats "en augmentation" de l'année 2011.


Banque de la Réunion : Un nouveau directeur et des résultats en augmentation
Autour de la table ce matin au siège de la direction de la Banque de la Réunion, Bernard Frémont, nouveau directeur général, Benoit Catel, ancien directeur général, Isabelle Ah-Sing, directrice générale déléguée, et Philippe Garsuault, président du conseil d'administration et directeur général de BPCE international et Outre-mer. L'occasion pour eux de présenter le nouveau directeur qui prendra officiellement ses fonctions le 25 juin prochain, mais également le résultat de l'année 2011, en augmentation avec 21,4 millions d'euros de bénéfice net.

"La Banque de la Réunion est très implantée dans l'île et il est important de communiquer sur ce que nous faisons. Elle fait partie de la BPCE, 2ème groupe bancaire français qui compte près de 117.000 collaborateurs à travers le monde", explique Philippe Garsuault. Une nouvelle fois, les dirigeants de la BR se sont félicités de la nomination d'Isabelle Ah-Sing, Réunionnaise qui a gravi tous les échelons pour arriver au poste de directrice générale déléguée. "Il est peu fréquent d'avoir une femme à la tête d'une banque, c'est la concrétisation d'un beau parcours", ajoute-t-il.

Le fait du jour est l'assemblée générale de cet après-midi pour valider les résultats de 2011, dans un premier temps, mais également la nomination de Bernard Frémont à la tête de la BR à la place de Benoit Catel. "Je suis très heureux d'être ici. La Banque de la Réunion est bien gérée avec une approche globale orientée autour du client. (…) Je suis ravi de venir m'installer ici et apporter ma connaissance tout en continuant le travail réalisé par les collaborateurs", explique Bernard Frémont. Ce dernier occupait la fonction de directeur général adjoint de la Banque Populaire Loire et Lyonnais, il est également conseiller du Commerce extérieur de la France depuis 1993.

Une augmentation de plus de 16 millions d'euros du bénéfice net

Concernant le bénéfices net de l'exercice 2011, il est en augmentation de plus de 16 millions d'euros et passe de 5,1 millions à 21,4 millions d'euros entre 2010 et 2011. "Il s'agit du résultat de la stratégie de développement commercial mise en place depuis le mois de janvier 2010", explique Benoit Catel. Résultat, ce sont 8.300 nouveaux clients qui ont été attirés par la banque. Une attirance qui s'explique également par une baisse globale de ses tarifs. "La baisse des tarifs et commissions bancaires a été significative entre 2009 et 2011. Par exemple, les clients ne paient plus pour un retrait d'argent ailleurs", explique-t-il. Benoit Catel rappelle qu'à son arrivée, la BR était la banque la plus chère de l'île.

"Au fil du temps nous sommes arrivés à un équilibre raisonné et raisonnable", souligne de son côté Philippe Garsuault, qui rappelle également que la situation économique à la Réunion est toujours "instable". La Banque de la Réunion met en avant d'avoir toujours été impliquée en faveur de l'activité économique réunionnaise. Une implication qui se traduit par une hausse de 9,1% des encours de crédit, 7,4% des prêts habitat et 10,4% des encours en faveur des entreprises.

Le nouveau directeur général de la Banque de la Réunion s'attachera à continuer le travail mis en place par son prédécesseur et s'est engagé à poursuivre sur le travail de baisse des tarifications bancaires pour les clients.
Jeudi 24 Mai 2012 - 15:12
Lu 4422 fois




1.Posté par Réunionnais inquiet le 24/05/2012 16:36
L'un des plus gros scandales de la Réunion dont ses élus cumulards percevant des salaires au-delà du raisonnable, les coupants de la réalité que vit la majorité de leurs électeurs,... sont incapables d'apporter des solutions efficaces:

Ces banques locales qui prospèrent sur la misère de l'île qui prêtent à des taux inaccessibles si vous n'avez pas des cautions de plusieurs personnes tant pour les particuliers que pour les artisans... qui vous facturent des services à des prix 2 fois plus élevés qu'en métropole ...et qui se flattent d'avoir leurs bénéfices en hausse d'une manière importante alors que le nombre de demandeurs d'emplois dans notre île bat tous les records ... cherchez l'erreur !!!

2.Posté par noe le 24/05/2012 17:22
Une banque qui va de l'avant !
Une banque qui aide les clients !

Félicitation !

3.Posté par Bertrand le 24/05/2012 19:50
j'aime bien le mot Bankster je trouve assez juste

4.Posté par Me le 25/05/2012 10:45
C'est là, dans la banque, que vous vous rendez, lorsque vous achetez votre voiture, votre case, lorsqu'arrivent les fins de mois difficiles qui n'en finissent pas. Il y en a 12 FDMD. La critique est aisée mais l'art difficile.
Au 'rénionnais inquiet' je dis : "Qu'est-ce que la misère ?" Des plaignants oui. Jamais content. Personne ne vous empêche - sinon vous-même - de de passer à l'étape supérieure. 'Réfléchissez et devenez riche' dit Monsieur Napoléon Hill. Cela vous dérangerait d'être riche ? Alors ne les enviez pas. Ils travaillent dur pour cela. Prenez votre char, circulez dans n'importe ville, quartiers, et admirez les belles maisons acquises grâce aux banques, les véhicules rutilants gros comme des chars sur nos belles routes dont vous profitez largement. il faut de l'argent pour cela. Voulez-vous qu'une entreprise soit déficitaire ? Y compris les banques ? Mettriez-vous votre argent dans une banque déficitaire ? Réfléchissez monsieur le 'rénioné inquiet' et ne polluez pas la toile avec ces arguments négatifs. Voyez plus grand, en grand, et vous vous porterez mieux, je vous assure. Passez une bonne journée monsieur sous le soleil brillant perpétuel de cette ile riche qui profite à tous y compris vous. Prenez-en conscience. votre vie changera, j'en suis persuadé, quelque soit votre condition sociale. Honorez ceux qui travaillent ! Il y a du travail pour tous ici-bas. Seulement changez votre visions des choses, nous sommes au 21ème siècle. C'est fini : "mi cherche un travail". maintenant c'est : "Quoi mi connais faire ?", "Voilà ce que sais faire". Proposez vos services, ensuite soyez honnête dans votre travail et le problème du chomage sera réduit. Allons bouger !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales