Politique

Balisage de la Réserve marine à St-Leu: Le préfet saisit le ministère de l'Ecologie

La Préfecture de la Réunion publie un communiqué suite à l'erreur de balisage soulevée par Thierry Robert pour délimiter les différentes zones de la réserve naturelle nationale marine à Saint-Leu. Le préfet, Jean-Luc Marx, annonce avoir "saisi le ministère en charge de l’écologie d’une demande de correction de cette erreur matérielle". Voici ce communiqué:

Par ailleurs, Jean-Luc Marx a répondu directement au député-maire de Saint-Leu par une lettre à retrouver ci-dessous en pièce jointe.


Balisage de la Réserve marine à St-Leu: Le préfet saisit le ministère de l'Ecologie

2014_02_nar_ltradr.pdf Lettre du préfet à Thierry Robert  (1.23 Mo)



"Par courrier du 7 février 2014, M. le député-maire de Saint-Leu a attiré l’attention du préfet sur la définition de la zone de protection intégrale de la pointe des Châteaux (commune de Saint-Leu). Le décret portant création de la Réserve Naturelle Nationale Marine de La Réunion donne des références géographiques précises pour délimiter les différentes zones de la réserve naturelle nationale marine de La Réunion. En particulier, il donne des références pour l’une des bornes de la zone de protection intégrale de la pointe des Châteaux (point PS6) qui sont identiques aux références d’une des bornes de la zone de protection intégrale de la Varangue (point BS6).

Balisage de la Réserve marine à St-Leu: Le préfet saisit le ministère de l'Ecologie
Cette erreur manifeste ne figure pas sur la carte présentant l’ensemble des zonages de la réserve, jointe au texte du décret. Cette carte, sur le fondement de laquelle ont été mis en place les balisages actuels de la réserve, est depuis l’origine le document de référence des contrôles qui peuvent s’exercer sur cet espace marin protégé. D’ailleurs, les documents préparatoires à la création de la réserve naturelle nationale marine de La Réunion, notamment ceux qui ont été soumis à la consultation des collectivités, décrivent un périmètre de zone de protection intégrale identique à celui actuellement balisé.
 
Considérant la nécessité de lever toute ambiguïté, Jean-Luc Marx, préfet de La Réunion, a saisi le ministère en charge de l’écologie d’une demande de correction de cette erreur matérielle figurant à l’article 24 du décret de 2007 afin de mettre en concordance les coordonnées du point PS6 avec les documents préparatoires et les cartes jointes au décret. Les données du point PS6 sont les suivantes : longitude est : 55° 16’ 28,65’’ latitude sud : 21° 09’ 02,42’’.

Balisage de la Réserve marine à St-Leu: Le préfet saisit le ministère de l'Ecologie
Si les références du point PS6 figurant dans le texte du décret étaient justes, la zone de protection intégrale dite, dans le même décret, de la pointe des Châteaux, ne serait plus située au droit de cette pointe mais en face de la ravine de la Chaloupe et du port de Saint-Leu (cf. carte ci-dessous). Compte tenu de la réglementation applicable aux zones de protection intégrale, il ne pourrait plus y avoir de mouvement de bateau dans le port de Saint-Leu."
Mercredi 19 Février 2014 - 10:44
Lu 3015 fois




1.Posté par AMWIN MEME le 19/02/2014 10:52
Marmay allons bouche le port, la route, la mairie, la préfecture, le conseil général la région, le parc marin, thierry robert et nassimah enfin tout ca que nana pou bouché.

2.Posté par AllAH ONE AGAIN le 19/02/2014 10:56
ça deviendrait risible....si ce n'était pas sur fond de tragédie humaine

3.Posté par moi le 19/02/2014 11:58
Le piège se referme sur le préfet! lol

4.Posté par CAC 40... le 19/02/2014 12:16
avec THIERRY c'est a vos risques et périls..!!!!

5.Posté par Vatenguerre le 19/02/2014 13:47
Magnifique demonstration de la competence de nos amis fonctionnaires...qui vont se rejeter la faute jusqu'a ce que le sujet disparaisse des radars...le maire deterre la pattate chaude, hop dans les main du prefet!
Immediatement celui-ci fait une passe au ministere qui va transmettre a?...

La suite au prochain episode...s' il y a encore des telespectateurs...

6.Posté par grouik-grouik le 19/02/2014 16:03
Pendant ce temps là, à st pierre des m3 d' eaux usées de veolia se déversent directement à la mer sans que ca dérange personne.

400 metres du bassin 18
3500 metres du spot de surf et du lagon de st pierre

7.Posté par polo974 le 19/02/2014 16:09
ça fait donc 6 à 7 ans que des gens se chamaillent sur la réserve naturelle, et personne n'avait vu cette erreur...
tout le mode regarde les images mais personne ne lit le texte.

c'est d'une certaine manière la preuve que le texte défilant (à peine lisible) sous les pubs télé pour la (mal)bouffe ne servent strictement à rien...


8.Posté par joseph le 19/02/2014 16:24
cela dit en fait que le fameux scandale dénoncé par Robert n'est qu'une erreur matérielle d'une lettre dans un décret, sans conséquence sur le terrain. Et qui si on voulait appliquer sur le terrain cette erreur ( ce que souhaite le maire, non?) on boucherait le port. Le préfet a bien du s'amuser en rédigeant ce courrier. En langage administratif, il se paye la tête de Robert!

9.Posté par noe le 19/02/2014 16:44
On doit fermer ce port qui coûte beaucoup d'argent aux contribuables ...
Il ne sert que pour quelques canots et ne rapporte rien à St Leu !

10.Posté par Vincent le 19/02/2014 23:44 (depuis mobile)
Mr Robert, occupez vous donc de vos eaux (os) usées sur votre commune avant de chipoté pour une balise pour encore faire parler de votre petite personne !

11.Posté par Mwa la pa di le 20/02/2014 07:54
Le comportement de Monsieur Didier Robert est très particulier : au lieu de porter à connaissance de l'erreur au préfet et lui demander de rectifier le document, il le menace de porter plainte au nom de tous ceux qui auraient été condamné pour avoir péché dans la zone ! Pour qui et quelle population et quelle république travaille t il ? Il est tellement accroc avec son avocat qu'il en à pris les tocs.....

12.Posté par marionneaux le 20/02/2014 12:05
Je trouve scandaleux de discuter d'une réserve marine alors que les eaux usées se déversent dans la mer, Saint-leu est un des seuls endroits avec l'ermitage de baignade et la mairie n'assume pas ses responsabilités environnementales, les visiteurs sont pris pour des imbéciles, et de nombreuses personnes passant des moments sur ces plages de saint-leu déclarent avoir développé des maladies infectieuses : staphilo, stréptocoques, la réserve marine est un leurre...et produit de communication foireux !!! encore une fois !! vive le développement économique durable

13.Posté par romain le 20/02/2014 12:21
B à BA
De plus il est "avéré" comme tu dis (édition du quotidien d hier) que quand on leur a ouvert le bide il n'y avait que.... WAIT FOR IT .... des poissons COTIERS !

A près on peut épiloguer toute la journée sur la définition de "côtier" et de son ethymologie mais bon...

14.Posté par le B à Ba de la securisation le 20/02/2014 14:09
13.Posté par romain

quels requins? les tigres, les nourrices , l'unique bouledogue de cap requin ? une imprecision qui fait sourire quand on lit les memes personnes écrire qu'il ne faut pas comparer les espèces dans l'echec des peches anti requin en australie, AFS et Hawaï

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales