Société

Baisse des ressources en eau: La Cise fait le point sur son périmètre

Communiqué de la Cise Réunion sur les ressources en eau suite à la sécheresse qui touche actuellement l'île:


Baisse des ressources en eau: La Cise fait le point sur son périmètre
Situation de la distribution en eau sur notre périmètre & Recommandations sur l’usage de l’eau
 
En ce début du mois d’octobre, il nous paraît important de faire le point sur la situation actuelle en matière de distribution d’eau relativement au déficit pluviométrique. De mémoire d’exploitants, le niveau atteint par certains sites de captage, notamment dans l’Est, sont comparables à ceux de 1992. Ainsi certaines zones de distribution sont déjà impactées par les plans de distribution ; ces derniers ont dû être mis en place avec parfois 2 à 3 mois d’avance. Pour préserver la distribution sur les autres secteurs qui ne connaissent pas encore de perturbations, nous recommandons la modération de l’utilisation de l’eau aux usages sanitaires.
 
Baisse des ressources en eau superficielles et une demande en eau en augmentation
 
Le déficit pluviométrique, notamment dans le Nord et l’Est, s’est encore creusé sur les mois d’août et septembre 2013. Ainsi peu d’épisodes pluvieux significatifs ont été enregistrés ; accentuant encore la baisse des ressources en eau superficielles. Parallèlement à ce phénomène, nous constatons depuis plusieurs semaines une hausse de la demande en eau des abonnés avec l’augmentation des températures.
 
Quelques chiffres :
 
Captage Bassin Bleu (Sainte Marie) / Débit actuel prélevé : 10m3/h contre 26m3/h le 08/10/2012 (- 62%) et plus de 130m3/h en période humide.

Captage Bras Mousseline (Saint André) / Débit actuel prélevé : 20m3/h contre 36m3/h le 08/10/2012 (- 45%) et plus de 80m3/h en période humide.
 
Captage Grand Bras (Saint Benoit) / Débit actuel prélevé : 250m3/h. Le niveau de la rivière a atteint le seuil de la sécheresse de 1992.
 
Variation de la demande en eau peut varier notamment le soir de + 20% sur certaines zones.
 
Une mobilisation des ressources souterraines mais sous surveillance
 
Pour répondre à la demande en eau, les ressources souterraines disponibles sur les différentes communes sont fortement mobilisées par l’intermédiaire des forages et stations de pompages. Leur exploitation fait l’objet d’une surveillance accrue de nos services notamment sur la qualité de l’eau. En effet, de par leur faible recharge durant les précédentes saisons des pluies et de l’augmentation des volumes prélevés pour répondre à cette demande, l’intrusion d’eau de mer en profondeur peut dégrader leur qualité et être préjudiciable pour leur utilisation à court et long termes pour la distribution en eau.
 
Ainsi, en raison de ressources superficielles au plus bas et malgré la mobilisation des forages, certains secteurs (actuellement 2700 abonnés soit 3% des abonnés) font l’objet de plans de distribution visant à interrompre la distribution la nuit et/ou durant certaines périodes en journée (secteurs des hauts de Sainte Marie – 2000 ab ; secteur de Bras Mousseline sur Saint André – 700 ab).
 
L’objectif de ces interruptions est de remonter le niveau des réservoirs de stockage d’eau durant ces périodes de fermeture afin de permettre une remise en distribution tôt le matin et le soir pour les usages domestiques des abonnés dans l’attente d’une amélioration du débit de la ressource disponible.
 
La tendance est analysée tous les jours afin de déterminer les modifications à opérer sur ces plans en fonction du niveau du réservoir, de l’évolution du débit des captages (favorablement ou non) et de la demande en eau sur les zones concernées.
 
Notre site internet www.cise-reunion.re permet notamment de retrouver toutes les informations mises à jour sur les plans de distribution en cours.
 
La situation est suivie de près également par nos services sur les communes de Salazie et de Saint Benoît sur lesquelles la distribution en eau est continue pour l’instant.
 
L’ensemble de nos exploitants dans le Sud (Tampon ; Entre Deux) et l’Ouest (Trois Bassins, Saint Leu, Avirons et Etang Salé) sont également en vigilance avec l’arrivée des mois d’octobre et novembre qui sont généralement les mois les plus sec de l’année.
 
Une consommation en eau à modérer dès maintenant
 
A ce stade, nous pouvons juger l’équilibre, entre les ressources disponibles et la demande en eau, précaire. Comme nous l’avions fait à la fin du mois d’août 2013, cette situation nous amène à attirer l’attention de chacun quant à l’usage de l’eau durant cette période et à recommander la modération de son utilisation sur les usages non sanitaires fortement consommateurs d’eau.
 
A titre d’exemple :
 
-       Eviter ou réduire le nettoyage des cours de jardin ainsi que des véhicules à grande eau, cela permet d’économiser près de 150 litres d’eau sur quelques dizaines de minutes,
 
-       Modérer l’arrosage des jardins ou des espaces verts publics. En effet, c’est près de 200 litres d’eau qui sont consommées pour l’arrosage d’un jardin. Réduire le temps consacré à cette activité ou préférer l’utilisation d’arrosoirs ou autres récipients pour ajuster au mieux les besoins en eau des plantes contribuent à limiter la demande en eau.
 
-       Limiter le remplissage de piscines. La couvrir avec un équipement approprié durant les périodes de non-utilisation afin d’éviter l’évaporation.
 
-       Vérifier régulièrement la consommation d’eau au niveau du compteur afin de repérer une éventuelle fuite. Pour cela, au coucher et au réveil, noter l’index du compteur. Si aucune utilisation de l’eau n’a été faite durant la nuit, l’index doit être identique.
 
Notre site internet www.cise-reunion.re met à disposition d’autres préconisations consultables dans la rubrique « économiser l’eau ».
 
La préservation de la ressource en eau et le maintien de la distribution sont des enjeux que chacun doit s’approprier dans les gestes du quotidien plus particulièrement durant cette période de sécheresse.
Mardi 8 Octobre 2013 - 15:59
Lu 638 fois




1.Posté par Glandeur de Première. le 08/10/2013 17:49
A laver les 4x4 avec de l'eau potable, c'est normale la pénurie de l'or bleu.

2.Posté par bizarre ca le 08/10/2013 19:28
Chaque année ont nous dit que c'est la sécheresse du siécle...j'ai tjrs connu cette période (40ans) comme ça, entre Aout et Décembre il ne pleut pas a la Réunion....c'est comme ça...mais il faut bien faire peur pour faire passer l'augmentation constante (taxes et re-taxes pour des organismes qui ne servent a rien...) des factures et l'incompétence chronique des "gestionnaires" qui "oublies" la saison séche et ne planifie rien...(coupure a la moindre pluie ou petit cyclone, fuite sur tout le réseau d'ou coupure en saison séche)

3.Posté par noe le 09/10/2013 06:56
ça ne sert à rien , l'excès d'hygiène ...
Préférons prendre un bain toutes les semaines comme nos aïeux !
Actuellement nous oublions nos odeurs corporelles ...nous préférons les cacher sous des parfums chers , alors que nos sentons bon après une journée de dur labeur avec sueur incorporée et odeurs chauffées ...
Revenons au temps lontant !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales