Economie

Baisse des arrivées touristiques à La Réunion en 2012 : les explications de l'IRT


Baisse des arrivées touristiques à La Réunion en 2012 : les explications de l'IRT
Interrogée suite aux annonces de Maurice des baisses de leurs arrivées touristiques (voir notre article ), la direction de l’IRT confirme les difficultés rencontrées sur la France.
 
A l’instar des autres iles de l’océan indien, La Réunion est touchée par les mauvaises conditions économiques. "Le marché français ne va pas bien et La Réunion voit baisser ses arrivées touristiques", indique pascal Viroleau, le directeur de l’IRT.

Lorsque l’on sait que plus de 80% des touristes débarquant à la Réunion sont Français, mais aussi que selon les spécialistes du CETO, l’année 2013 ne sera pas meilleure, l’IRT est inquiète de l’évolution du secteur.
 
Après un bon premier semestre, l'Ile de la Réunion Tourisme prévoit une deuxième partie de l’année très difficile, qui conduira au final à une baisse des arrivées par rapport à 2011.
 
Toutes les autres iles de l’océan indien sont en recul sur le marché français mais elles bénéficient de la bonne santé des autres marchés comme la Russie, ou le Moyen Orient. A Maurice par exemple, non seulement la compagnie Transaero permettait une desserte directe depuis la Russie, mais depuis peu Aeroflot semble intéressée par cette destination.

Baisse des arrivées touristiques à La Réunion en 2012 : les explications de l'IRT
"Nous essayons de diversifier nos clientèles mais les barrages des visas et la complexité des accès aériens ne nous rendent pas la tâche facile", explique Pascal Viroleau. "Les autres marchés européens (Allemagne, Suisse, Belgique…) sont, eux, en progression mais cela ne vient pas compenser les pertes sur la France. La levée des visas promise sur l’Afrique du Sud et les efforts entrepris sur les autres marchés comme l'Inde devraient nous donner un second souffle. Il est donc urgent pour nous d’accentuer l’internationalisation de nos arrivées".
 
"C’est pourquoi nous lancerons au 1er trimestre une grande campagne sur l’Afrique du Sud et nous continuerons à soutenir la communication sur le marché local afin de contribuer au maintien voire au développement de la consommation touristique des Réunionnais".
 
Rappelons qu’au-delà des problèmes économiques français, La Réunion a subi avec les feux du Maido, les émeutes du Chaudron et les attaques de requins, des publicités très négatives qui ont vraisemblablement écarté une partie de la clientèle de notre île.
 
Ce matin, un relevé sur le site govoyages.com montrait qu’un vol de Paris vers Pointe à Pitre ou Fort de France se vendait à 388 euros….
Vendredi 21 Décembre 2012 - 09:55
.
Lu 2393 fois




1.Posté par eric le 21/12/2012 10:14
Il est évident que la France ne va pas bien et nous en subissons les répercussions. Il faut d'autres compagnies aériennes et faire de la promotion en Afrique du Sud.

2.Posté par Lolo le 21/12/2012 10:24 (depuis mobile)
18 millions deuro d budget pour cette belle justification. On n'a pas perdu notre pognon. Bravo Didier et Jacqueline

3.Posté par Laurence le 21/12/2012 10:39
Rappelons qu’au-delà des problèmes économiques français, La Réunion a subi avec les feux du Maido, les émeutes du Chaudron et les attaques de requins, des publicités très négatives qui ont vraisemblablement écarté une partie de la clientèle de notre île.



Arrêtez donc avec ça ! La destination Réunion souffre de la crise et c'est tout ! Zinfos, arretez de stigmatiser la Réunion svp !

4.Posté par Normal le 21/12/2012 10:43
Le prix du billet en classe bétaillère pour l'Océan Indien est supérieur au prix d'un billet 1ère classe Grand Luxe pour le continent Nord Américain.

Faudrait vraiment être con pour venir en vacances chez nous !

5.Posté par web le 21/12/2012 11:15
Plus de lignes en partance de la province les gens ne vont pas prendre le tgv avec leurs bagages se faire le RER trop galère et cela fait des couts supplémentaire. merci au compagnie d'avoir abandonner la province.

6.Posté par la crise le 21/12/2012 11:28
Et la crise tout simplement est rsponsable de ce résultat!

Maurice aussi connait une baisse, rien de grave!

7.Posté par Greg le 21/12/2012 12:09 (depuis mobile)
Post 2 ce budget est plus que nécessaire. Imaginez les résultats sans celui ci ? Il faut au contraire allouer un budget plus important et engager une politique touristique plus forte ! Les élus et les pro doivent aussi jouer le jeu !

8.Posté par ZembroKaf le 21/12/2012 12:22
Prétexte toujours des prétextes....La Réunion n'est pas destination attractive...malheureusement !!!

9.Posté par vital le 21/12/2012 12:43
on peut toujours agir sur la communication c'est qu'il y a de plus facile à faire .
quand il faut payer le prix fort en matiére de transport aerien pour une prestation est au rabais , ce n'est pas étonnant que les gogos de touristes vont voir ailleurs .on ne peut pas essayer d'y remedier à la situation du tourisme à la réunion avec des analyses aussi simplistes .
vital

10.Posté par WQS le 21/12/2012 13:34
Comment voulez-vous diversifier la clientèle lorsque 99% des personnels travaillant dans le secteur du tourisme ne parlent pas UN MOT d'anglais ? Plutôt que de dépenser des fortunes dans des salons et des manifestations à l'utilité discutable , il aurait été mieux d'investir dans la formation sur les langues
mais aussi l'accueil qui trop souvent laisse à désirer...sans parler d'une offre hotelière pas au niveau.
D'une manière générale , l'IRT actuelle fait exactement les mêmes erreurs que ses prédécesseurs:
On vante des mérites que nous n'avons pas , on se gargarise devant la beauté de son stand au salon du tourisme...bref , on mise tout sur la COM au lieu d'investir sur la qualité globale réelle de l'offre.
On ne s'improvise pas développeur de marché , c'est un métier réservé à de vrais pros !

11.Posté par Olive le 21/12/2012 15:16
Post 10

Vous souligner la qualité global de l'offre, n'est ce pas la le rôle des professionnels ? L'Ile de la Réunion Tourisme est un outil de communication et de promotion de la destination Réunion, si les pro ne jouent la le jeu...

12.Posté par Réunionnaise ayant vécu 20 ans en France . le 21/12/2012 15:31
@10 WQS

et dire que l'IRT veut aller prospecter l'Afrique du Sud !!! 1an après l'Australie !!! c'est sûr, ça fera des belles ballades pour ceux qui iront là-bas , mais pour faire venir des étrangers ici, que dalle !!!

Qu'on prospecte en France là ou nous avons nos attaches et une langue commune, c'est à croire que ça les emmerde d'aller prospecter en Province au lieu d'aller fréquenter les palaces parisiens !!!

13.Posté par condor le 21/12/2012 15:58
on est sauvé il y a les tentes sur le camping de l'ermitage les touristes vont revenir

14.Posté par L''Ardéchoise le 21/12/2012 16:15
Il faut appeler un chat un chat !
Tous les problèmes cités sont des faits réels et inéluctables (récession et crise, coût, distance, accueil, infrastructures, problèmes de requins, d'incendies, non maîtrise de la langue anglaise , quand ce n'est pas de la langue française ...).
Perso, ce qui m'interpelle, c'est l'espoir d'attirer les touristes sud-africains. C'est avoir une parfaite méconnaissance de ce pays. Leur offrir quoi ? Des plages, certes non, des montagnes, bof, de grands espaces, nenni, la faunne, hi-hi-hi. Alors quoi, mais quoi ? L'IRT est encore en train de se fourvoyer.

15.Posté par Paul(St Gilles) le 21/12/2012 16:45
post.13 quel " humour" ! saluons et félicitons l'initiative heureuse des responsables politiques de la commune de St Paul et de la communauté du TCO qui ont su faire réaliser ce camping de l'Ermitage qui permettra d'offrir des conditions d'accueil accessibles aux familles les plus démunies de la Réunion(bénéficiant d'aides substantielles de la Caf).
Le tourisme social doit être renforcé et développé dans l'île,c'est primordial en matière d'éducation familiale,populaire et de cohésion sociale.
Et,M.ou Mme Condor,ce camping est également ouvert aux touristes-"sacs à dos" ou autres marcheurs du grand raid venant de métropole ou d'ailleurs,et recherchant des structures d'hébergement moins coûteuses que les hôtels aidés par la Région !!!!

16.Posté par JAMALAC le 21/12/2012 16:50
Je trouve ça facile de tirer sur les gens.
un coup c'est lo band zoreil lé pa bon, lot coup c'est lo ban politic,
Su la réunion plaigne à zot bien zot na raison, au lieu met la main ensemb
Je suis déçu du comportement aussi bien de ma culture qui ne cesse de se plaindre alors que c'est elle qui a laissé sa porte ouverte à toutes les personnes sans se poser la question du lendemain
c'est elle qui vote pour les mêmes gâteurs depuis des années sans laisser la jeunesse s'exprimer
c'est dans sa politique que les portes sont closent car les mêmes baleines sillonnes les couloirs depuis la nuit des temps
Les budgets sont donnés à des organismes manipulateurs et peu soucieux de notre culture ou le profit de uns et des autres priment
Je suis triste de voir et de lire les propos toujours non constructif de monti nation, mon ti péi
ne soyez pas défaitiste, montrer que nous pouvons changer et construire notre histoire
Nous sommes mieux formés, mieux armés qu'à l'époque pour amenés des changements
arrêtons de croire que c'est toujours la faute des autres, alors que nous sommes tous concernés

J'ai vu ma ville changer s'améliorer mais aussi se détruire par l'appât du gain, notre culture doit rester toujours intacte quoi qu'il arrive
j'en suis sûr que nous sommes plus fort encore pour montrer au niveau international et national la richesse de notre culture

et loin de moi de vouloir provoquer mais surtout faire réagir positivement

Nout kiltir la réunion :)

17.Posté par International ? Mais qui est fou ? le 21/12/2012 17:31
J'ai l'immense sensation que les gaulois assimilés sont tombés sur la tête ! Vouloir une clientèle internationale ? Mais personne i koz anglais ici ! Le change pour les rand d'Afrique du Sud ? Oh my God ...
Le standard international ? Mais , chers camarades gaulois ..... allez en AF et voyez donc un, beaucoup, passionnèment ce que veux dire .... international ..... et puis allez pas trop loin pour apprendre .... allez chez nos cousins moriciens ....

18.Posté par Caton2 le 21/12/2012 17:40
14. L'ardéchoise. C'est sûr que les africains du sud n'ont aucune raison de s'intéresser à la Réunion. En revanche les cadres de l'IRT ont de très bonnes raisons de se faire payer un voyage en Afrique du sud. Pas seulement en Afrique du sud...
En fait il n'y a aucune offre attractive à la Réunion. Hôtels de luxe avec golf, spa gigantesque, casino, comme à Maurice. Néant. Côte balnéaire attractive comme aux Seychelles. Néant. But de croisière comme aux Antilles. Néant. La montagne pour du easy-trekking. Equipement d'accès (téléphériques): néant. Hébergement: néant. Patrimoine culturel. Pas à la hauteur de l'Asie. Sports nautiques. Pas à la hauteur des îles américaines ou de l'Australie. Exotisme. Battue par tous les pays du tiers monde.
Que l'IRT travaille son offre avant de voyager pour proposer un non produit touristique.

19.Posté par palaxsa le 21/12/2012 18:01 (depuis mobile)
Y prend un ta clowns pour gere le tourisme la reunion..clowns mi connai lé dans cirque po rir marmail..cirk l'irt

20.Posté par Sans Blague le 21/12/2012 18:19
@ 14

On a déjà essayé avec l'Afrique du Sud. Au retour de leurs rotations, les avions d'Air austral rentraient vides. En aval on communique mais en amont on fait quoi. Il faut instaurer une culture d'accueil (site et professionnels). Récemment, je suis allé à Grand Etang. Ben té fé pitié. C'est sale, tout est casse-cassé. Il y avait des zoreils, contraints de demander par ou commencer....le seul panneau lisible était la version anglaise, comme d'ailleurs sur le site du Pont des anglais, mais comme les créoles, "mes zoreils" ne pipaient mot (sur le site du Pont des anglais, que de déchets dans les puits d'amarrage des cables -un vrai musée de la consommation, bouteilles de toutes les marques, emballages de biscuits, mac do...).

Sites makotes par là, restos makotes par ici, employés peu serviables...Il manque quelque chose pour donner envie de visiter cette superbe île....Le consumérisme, cette idéologie de consommer à tout prix est en train de bouffer l'âme créole....

21.Posté par pierrot le 21/12/2012 19:01
dommage que cette petite ile si ,belle n'attire pas assez car le problème est ici pas en europe.
Nos commerces s'ouvrent à 8 hres et restent fermés entre midi et deux alors que ce moment que choisissent les touristes pour faire le shopping.
Nos restos se ferment très tôt et les employés de certains restos ne sont accueillants comme si on les dérange quand on arrive.
La seule banque de change se trouve en ville de saint denis trop loin pour les touristes de l'ouest en plus des embouteillages.
c'est à nous de faire l'effort au lieu de se plaindre comme d'habltude.
Allez voir à Maurice comment on bosses là bas dès le jeune âge jusqu'au petite vieux au lieu de tenir les comptoirs des bars.
Eux au moins ils ont compris que bosser leur permet de bien vivre au lieu d'attendre l'état pour nous verser des primes ou autre subventions
joyeux Noel et bonne Année à tous et surtout à l'Equipe de ZINFOS 974

22.Posté par Gérard le 21/12/2012 20:25 (depuis mobile)
L'accueil est vraiment un mal du tourisme pour la France métropolitaine mais à plus forte raison qd il faut se payer le billet d'avion exhorbitant.Puis le profit à courte vue des hébergeurs:Je viens pour passer 6 mois pour commencer, c impossible!

23.Posté par L''''''''Ardéchoise le 21/12/2012 23:53
Quand je suis arrivée à La Réunion, je ne parlais pas créole. C'était pour y vivre, pas pour y passer une semaine ou 15 jours.
J'ai appris, j'ai trouvé cela normal. A mwin, mi kose kreol, mi aim, mi konpran pa toute, mi pens zot "caillou", l'IRT li konpran pa riyen...
Que des ânes qui réfléchissent en terme de fric, incapables de faire ressortir les vraies richesses et des gens et des lieux ! Ils sont suivis hélas par des professionnels qui pensent pareil pour la plupart (sauf quelques agréables exceptions).
Mas comme dit Pierrot ? en plus à certaines heures.
En ce moment, partout en Métropole, période de fêtes et de TOURISME, les magasins sont ouverts non-stop, comme l'été, comme à toutes les périodes où les touristes sont là.
C'est pas travailler plus pour gagner plus, c'est gérer des périodes? Après, il y a des RRT en périodes creuses.

24.Posté par serpent974 le 22/12/2012 06:16
C'est IRT qui n'est pas bon, on a pris les memes et on recommence. Meme ici on fait de la Pub pour Ile Maurice. C'est facile de mettre ca sur le dos de l'economie.

25.Posté par dépité le 22/12/2012 12:42
quand je vois toute la (non) energie fournie pour detruire st gilles et ses commerçants,ses habitant et donner une sale images de la réunion, sans compter l'acceuil(néant) et la façon dont sont traités les touristes ici, ce n'est pas étonnant du tout.
chacun voit sa petite personne ,que ce soit les plus hauts dirigeants (prefecture,mairies, reserve marine) jusqu'au plus petits (certaines rondavelles ayant un service déplorable)
les touristes sont livrés a eux même, traités comme des billets de banque, personne ne parle anglais et l'offre hotelliere est tout simplement ridicule !!!!!
de toute façon, vu comment les gros dossiers sont traité par nos dirigeant, infuencés par leur cour qui cherche juste a gratter un privilège, la reun fonce tout droit dans le mur!!!!

26.Posté par Jamboce le 22/12/2012 17:20
Oyé! le débat lé chaud ! L'Ardéchoise y dit des choses super intéresssantes., de même que Pierrot. Mi pense pareil! Mais prions que nos élus, les personnels de l'IRT qui sont rémunérés par nos impôts, se connectent sur Zinfos974 et impriment tous les commentaires et idées. La chose que moin mi rend à moin compte, c'est que les personnes qui décident de faire çi, çà, on dirait que zot lé déconnectés de la réalité! Zot lé loin! Alors que le truc lé simple! Mett 1 plan d'actions en place et veillez ce qu'il soit appliqué. Une fois que zot la fini règl' la plupart des soucis en interne à la REUNION; travailler pour faire baisser la tarif du billet pour venir à la REUNION! Mi espère qu'un zour, les bonnes décisions seront prises!
Bon nou artrouve!

27.Posté par Lolau le 23/12/2012 07:42
Comme promis c'est la fin des classes moyennes.
J'ai l'impression que nous avons moins de touristes type "sac à dos", ceux qui viennnent découvrir nos sentiers (parfois délaissés, mal exploités ou fermés). Ils ont été très certainement refroidis par la mauvaise publicité (requins, feux, ...) et par l'effet de la crise sur leur porte monnaie.

En parallèle, le tourisme "de luxe" semble se maintenir, voir se développer au rytme des actions marketing de nos grands hotel. Et c'est une bonne chose.

Mais ce qui est triste, c'est la montée en croissance du tourisme affinitaire... vous savez, pour résumer, une grande partie de ces touristes qui se retrouvent en kabars, rhum à la main, dodo dans le meilleur des cas et joint péi à la bouche. Ce tourisme est loin d'être intéressant économiquement car le départ de l'île s'organise souvent en utilisant le même petit sac à dos unique du départ, toujours rempli des affaires qu'il contenait à son départ (peut-être appareil photo en moins car perdu en soirée) accompagnées peut-être d'un kit rhum arrangé. ET puis il n'y a qu'à jeter un oeil du coté de la hollande pour se rendre compte que meme dans un pays organisé pour la légalisation tout est fait pour éviter ce type de tourisme.

Tt qu'on ne reproposera pas une offre intéressante pour les classes moyennes (pas kabars), avec accueil digne de ce nom, concerts de groupes connus dans les hotels, amménagement et nettoyage des sentiers et des plages... il faudra se contenter de cette situation.

D'ailleurs, en parlant de concert, je suis surpris de constater qu'à part sur certaines scenes et pour certains evenements, il est quasiment impossible de voir des groupes locaux connus dans des hotels, restaurants.... Ah subvention ! qd tu nous tiens... tu tires les prix vers le haut.... et la qualité (héhé) vers le bas !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales