Santé

Bain de foule et petit café pour Bachelot à l'Etang-Salé

La ministre de la Santé et des Sports Roselyne Bachelot était en visite ce matin à l'Etang-Salé pour rencontrer les professionnels de santé de la commune, et rappeler le dispositif du Gouvernement pour lutter contre la pandémie de grippe A.


Dès son arrivée vers 11h devant la mairie de l'Etang-Salé, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot, accompagnée de Marie-Luce Penchart, secrétaire d'Etat chargée de l'Outre mer, a été reçue par le maire Jean-Claude Lacouture, Daniel Gonthier le maire de Bras-Panon, Paulet Payet, qui représentait le maire du Tampon Didier Robert et Renée-Paul Victoria qui est arrivé en fin de matinée.

La population a fait un accueil chaleureux aux membres du Gouvernement. "Nous sommes contents que se soient deux femmes du Gouvernements qui viennent chez nous" a assuré une dame, qui a pu obtenir une photo en compagnie des deux ministres.

Roselyne Bachelot s'est ensuite rendue dans un cabinet médical, où elle a pris connaissance du nombre croissant de gens, surtout des enfants qui consultent à cause de la grippe A. Le constat est sans équivoque : comme le note l'OMS, la grippe A supplante la grippe saisonnière.

Les deux femmes, accompagnées de près par le maire de l'Etang-Salé et du Préfet Pierre-Henry Maccioni se sont rendues dans un cabinet d'infirmiers. L'échange avec la responsable du cabinet fut plutôt convivial. Cette dernière a proposé aux ministres un café. Pendant cette petite pause, la ministre de la Santé n'a pas manqué de rappeler qu'il ne faut pas que la grippe A "masque la surveillance et la vigilance du chikungunya".

La rencontre avec les professionnels de santé de la commune de l'Etang-Salé s'est poursuivie dans un laboratoire d'analyse médicale, pour finir dans une pharmacie. "Il est inutile d'avoir un stock de Tamiflu dans sa pharmacie familiale" a assuré la Ministre durant sa discussion avec le pharmacien. "Nous avons suffisamment de produits pour répondre à la demande".

La visite s'est terminée à la mairie, avec le traditionnel petit message dans le livre d'Or. "L'Etang-Salé fait preuve des qualités nécessaires : calme et détermination" face à la grippe A conclut la ministre avant de partir pour un déjeuner de travail sur l'offre de soins. Ce déjeuner se fera en présence des représentants des administrations locales et des professionnels de la santé.

Cette après-midi, Roselyne Bachelot visitera le centre de lutte anti-vectorielle de Saint-Pierre où elle fera un point sur le chikungunya, les mesures prises et le rappel des consignes de prévention.
Samedi 29 Août 2009 - 07:42
Karine Maillot
Lu 1330 fois




1.Posté par FRANCO le 29/08/2009 14:43
Quelle foutaise ! Les prix à la Réunion sont hors de prix ! Les pétroliers ont 40 millions € d'amendes pour leurs "appels d'offre" filoutés à Air France qu'ile ne paieront jamais. Ils continuent plus que jamais à se gaver sur le dos des Réunionnais.

C'est aujourd"hui que l'épidémie sévit, mais c'est demain que nous aurons les vaccins !

Vive les grands blablabla sur la grippe A et rien sur les prix prohibitifs, rien sur la continuité territoriale abnadonnée, rien sur le chômage, rien sur les banques réunionnaises qui laissent crever les petites entreprises mais qui reprennent leur trading à gogo, rien sur l'endettement colossal dans lequel la région des mégalomanes nous plongent !

Et oui la chanson de Tonton david est plus que jamais d'actualité dans notre île :

"Car je suis sûr, sûr
Qu'on nous prend pour des cons
Mais j'en suis certain
Quelque chose ne tourne pas rond
Car je suis sûr, sûr
Qu'on nous prend pour des cons
Mais j'en suis certain..."


2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 29/08/2009 17:38
"la population a fait un accueil chaleureux" - " les employés communaux ont été rabattus pour donner l'illusion d'un accueil chaleureux"...ça me rappelle ce qui est arrivé à luc chatel, récemment...

3.Posté par regsky le 29/08/2009 19:32
Tiens j'y pense subitement, a quand la creation d'un centre de lutte contre la delinquance des politiciens et autres personnages publiques de notre belle ile.
il est a noter que certains reconnaissent le non respect des lois (article sur le maire de st leu) mais continuent en toute quietude de profiter du tremplin de leur position dominante pour se remplir les poches !
je me disais aussi qu'aprés avoir crée ce centre, nous pourrions crée un centre de rehabilitation ou les memes delinquants pourrons a loisir sous formes de T.I.G rembourser leur dette auprés de leurs concitoyens ... a non j'oubliais la formule magique : "responsables mais pas coupables" (merci laurent, georgina et edmond ...)
utopiste je sais mais je ne cesserai jamais de m'etonner tous les matins de decouvrir une malversation de plus que la veille !
j'espere juste que le "tamiflu" soigne aussi la morosité, les hemoroides et surtout les decouverts et frais de comptes, nous allons en avoir besoin encore un bon moment ....
merci de votre visite madame la ministre, en esperant que le billet ne "nous" a pas couté trop cher en frais de deplacement ...
un peu hors sujet certe mais le post de Mr FRANCO m'a inspiré ces quelques lignes .
remarquez, avec 1,7 millions de masques peut etre qu'on n'entendra plus toutes leurs conneries...ni les notres d'ailleurs !



4.Posté par Zoiro le 30/08/2009 00:18 (depuis mobile)
Moi je milite franco: " franko, ministre, franko, ministre...! Ce serait une belle reussite pour la reunion .... De ne plus vous lire, voir et de vous entendre monsieur frankoo... C'est z croire que vous ne savez que tranpirer et baver.... Quel elite metropolitain vous etes!!!! Humm, la reunion reverait d'avoir un mini strable comme vous a l'arre...oport! (j'ai failli dire la region, autant pour ce lap suce).

5.Posté par Logique le 30/08/2009 09:29
Sachant que l'école est le principal lieu de contamination des enfants et que les enfants en question contaminent ensuite très efficacement leurs parents à la maison, il faudrait que M. le Recteur soit un acteur clef du dispositif: l'est-il?

De toute manière, ce machin va faire x fois le tour du monde jusqu'à ce que 40 à 50% de la population l'ai chopé, alors au final le seul objectif réel est d'éviter une contamination explosive qui déborde les systèmes de santé, rien d'autre...

Mais même cet objectif modeste n'a pas l'air d'être ateignable vu l'indigence des moyens mis en oeuvre, en particulier dans les écoles, collèges et lycées. (et je pense que les écoles sont peut-être les plus efficaces si je me base sur celle de ma fille)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales