Faits-divers

Baie de St-Paul: Un requin bouledogue pêché


Baie de St-Paul: Un requin bouledogue pêché
Selon le site de la Préfecture, www.info-requin.re, un requin bouledogue a été capturé, aujourd'hui, dans le cadre du projet cap requins.

La capture, réalisée sur drumline en baie de Saint-Paul, fait état d'un spécimen mâle de 2,7 mètres.

Le requin a été prélevé.
Vendredi 14 Février 2014 - 11:11
Lu 2161 fois




1.Posté par noe le 14/02/2014 11:29
C'est excellent en massalé !

On se rince le gosier avec un whisky-orangine avant la dégustation du requin massalé , puis piment crasé avec gros sel , salade concombre pimentée , vin corsé type kiravi pas trop glacé et le tour est joué avec appétit garanti !!

Bonne dégustation mes amis !

2.Posté par Art ét ek sa le 14/02/2014 11:30
Donc drumeline et palangre de fond = même combat.

3.Posté par CHOKADANCE le 14/02/2014 11:42
Joyeuse Saint Valentin à tous les SHARK LOVERS et merci pour le cadeau.

4.Posté par conclusion : le 14/02/2014 12:16
bon ben c'est bon : ça marche et ça ne fait pas de massacre contrairement à ce que veulent faire croire les fanatiques des requins !
Donc, on les installe quand devant les plages ?

5.Posté par irrevercible le 14/02/2014 13:10
Ne pas vendre la peau du boule avant de l'avoir zinter comme il faut.
BRAVO CAP REQUIN et BRAVO LE COMITE DES PECHES.

6.Posté par l'exemple austalien le 14/02/2014 13:42
le 2 eme bouledogue depuis le mois de juillet 2013... Quand le Maire d’Hawaï dit que la peche fut un echec apres avoir massacré 6000 requins on comprend surtout que les tafioles ne sont pas pretes de se remettre à l'eau avec la bénédiction du prefet.



7.Posté par zeanloui le 14/02/2014 13:57
MERCI à tous les acteurs de ce projet !!!

ON VEUT DES DRUMLINES DEVANT NOS PLAGES MAINTENANT QUE C'EST PROUVE QUE CA MARCHE !!!

8.Posté par argent jeté le 14/02/2014 14:24
gaspillage d'argent public qui tombe pourtant bien dans certaines poches ciblées! une bonne affaire pour remplir la panse des profiteurs, un trou sans fond, la cour des comptes devrait mettre son nez sur l'argent jeté à l'eau et qui ne résoudra rien puisque l'on ne connait pas grand chose sur ces requins

9.Posté par tintin le 14/02/2014 14:28
au lieux de peché ses requin qui sont chez eux dans l ocean pourquoi ont ne met pas autant de fric pour la securité des citoyens ses voyoux qui fou le trouble c est asa qu ont devraient plus se pencher ses delinquant !!

10.Posté par Godzilla le 14/02/2014 15:34
@ Post 4 :

Ah bon, et les 2 requins-marteaux et le requin nourrice péchés il y a peu, c'est le prix à payer pour 1 seul bouledogue ?
A ce prix-là on n'aura plus un seul requin sur nos côtes. C'est bien ce que j'appelle un massacre.

@ Post 7 :

C'est prouvé que ça marche ? Alors qu'est-ce que vous attendez pour vous précipiter à l'étang St Paul pour nager ou surfer ?
Ce que j'aimerais bien, c'est qu'on installe ces palangres devant nos plages, et qu'on cesse tout autre procédé. Ensuite, s'il y a encore une seule attaque, qu'on n'oublie pas de mettre les concepteurs et défenseurs de cette solution face à leurs responsabilités.

11.Posté par les xample ôsthRRRRal''''hien le 14/02/2014 15:59
Quand les illettrés donnent leur avis, on rigole bien !
Quant au "maire d'Hawaii" il ferait mieux de demander conseil au président de la République des surfeurs puisque c'est lui qui conseille l'Impératrice de St Paul ...

Sinon, on a remarqué que tu savais bien écrire "tafiole". C'est le premier mot que tes parents t'ont appris ?

12.Posté par à Godzilla le 14/02/2014 16:09
Oui, c'est prouvé que ça marche. Depuis plusieurs décennies en Australie de l'Est et Afrique du Sud le risque a été rendu ACCEPTABLE (sans bien sur être nul).
Le vrai massacre est perpétré par la pêche industrielle mais bizarrement tout le monde s'en fout.
Et les ong type sea shepperd préfèrent stygmatiser une petite communauté plutôt que s'attaquer au vrai problème. C'est moins cher et moins dangereux...

13.Posté par Les specialistes australiens disent que ca marche pas le 14/02/2014 17:35
Tuer les requins réglerait-il le problème des attaques aux abords des plages ?

La réponse est non pour Christophe Neff, chercheur à la faculté des sciences de l'université de Sydney et auteur d'une thèse sur les politiques face aux requins : "Modifier le statut d'espèce protégée ne va rien changer quant aux nombre d'attaques qui se produit sur les plages australiennes. Les requins sont une espèce en danger, sans aucun doute. Il s'agit de deux problèmes différents : d'un côté, il y a les requins qui sont des animaux sauvages dans l'océan, et de l'autre, nous qui allons sur leur territoire. Nous devons plutôt faire attention à notre comportement, car c'est à nous de limiter les risques."

14.Posté par C. Neff n''''est pas un spécialiste des requins ! le 14/02/2014 18:17
C'est un spécialiste en sciences politiques , boursier PEW, qui s'est engouffré comme certains à La Réunion dans le juteux business de la protection des requins .

http://christopherneff.com/about/

Voilà DES FAITS relatés par un vrai SPECIALISTE :

http://au.news.yahoo.com/a/21017928/

Voici un extrait :
"Depuis l'introduction des drum lines et des filets dans le Queensland en 1962, il y a eu UNE ATTAQUE MORTELLE sur les sites protégés."

En 2013, nous avons eu 2 morts distants de moins de 10 km pour une population dans l'eau de moins de 1000 personnes contre plusieurs millions dans le Queensland !!!

15.Posté par Zourite le 14/02/2014 18:51
Enfin un vrai début de solution. Mais bon, il y'aura toujours ceux qui vous diront que c'est un massacre alors que c'est une régulation (légale) des requins bouledogues et tigres qui sont les principales cibles des drum-lines. C'est la raison pour laquelle elles ont été installées et testées depuis quelques semaines.
Cela fait maintenant plus de 15 ans que je fréquente avec ma "biscotte" les plages entre saint joseph et st gilles, malheureusement depuis 4 ans cela a bien changé et il y'a 2 ans de cela après avoir perdu 2 "dalons la mer" j'ai préféré arrêter. Le risque était devenu trop grand et cela signifiait marcher habiller en noir sur la route des tamarins à OOh!!!!
J'ai eu l'occasion de voyager en Afrique du Sud ou leur approche du risque requin est beaucoup plus forte qu'à la Réunion. Les choses ont bougées rapidement avant que les touristes considèrent cette destination comme étant à risque (en tout cas, les plages).
Nous on a trop attendu et pas assez écouter ceux qui sont à la mer tous les jours depuis des années. Merci à vous, Sea Shepperd, Dérand en slip et autres pseudo associations de personnes qui sont à la Réunion depuis 6mois voire 7... Quant au pharmacien du sud, il devrait revoir ce qu'il considère comme étant un soutien à BB!!! (recherche de gloire?)
Honte à vous, ceux qui ont fait que j'ai perdu des amis et d'autres innoncentes personnes qui ont leur vie brisée aujourd'hui. Vous en rigolez peut être... Nous chaque jour en regardant la mer, nous voyons un énorme gaspillage et à l'aéroport, dans les hotels, les gites et autres activités touristiques, ils le ressentent depuis quelques années déja.
Que ceux qui pensent qu'on devrait bouger et réguler 2 espèces dangereuses autour de nos côtes, n'hésitez pas à vous mobiliser et à aider ceux qui le font depuis "malheureusement" des années.

16.Posté par Yannick le 14/02/2014 20:07
A quand une photo d'illustration avec un VRAI bullshark? celui-ci est un "sand-bullshark", alias requin-taureau, rien à voir avec les nôtres!

17.Posté par Godzilla le 15/02/2014 15:33
Vous parlez de risque "acceptable". Il y aurait donc des morts/mutilés "acceptables" (à partir de combien c'est plus acceptable ?).

Les ONG dont vous parlez, je sais pas, mais moi je pense les choses suivantes :
- je ne dis pas que les surfeurs ou autres doivent se laisser bouffer sans rien faire (je suis nageur en apnée, et j'aimerais bien moi aussi pouvoir aller sur la pente externe sans prendre de risques)
- je suis même pour l'usage de lupara (à usage défensif uniquement)
- je suis surtout pour qu'on explore la piste du Dearteck ; le pistolet a déjà été testé, et apparemment la Ligue de Surf en a équipés les vigies
- le patron de Dearteck, Mr Barguidjian, devrait fabriquer un prototype ou deux de deartecks à monter sur les planches de surf, et c'est à lui qu'il revient de prouver que son système est fiable ; pour cela, il faut qu'il trouve un surfeur très courageux qui fasse l'expérience devant St Gilles, à 18 heures, par forte houle, et à la suite de fortes pluies, et si possible à un endroit où il y a une caméra sous-marine CHARC (afin qu'on puisse voir s'il y a vraiment eu début d'attaque) ou à défaut de quelques vigies armés
- si le test est concluant, alors que les surfeurs s'équipent, que l'usine de fabrication soit construite à la Réunion, et tout le monde sera content (et Barguidjian fera fortune, mais c'est à lui de financer le test, vu que c'est lui le vendeur)
- sinon il y a d'autres solutions non létales (le ballon qui va être expérimenté à St Pierre)
- mais je suis contre le fait qu'on bute des bêtes non impliquées dans des attaques, alors qu'elles sont dans leur milieu naturel et nous non ; à ce moment là on finira par buter les lions, léopards, etc... pour monter des clubs de trail ou de randonnée dans les savanes
- réguler est une chose, buter tout ce qui se présente en est une autre ; on régule en se basant sur des chiffres et des objectifs précis ; là on n'a aucun chiffre

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 08:15 Saint-Paul: Un scootériste décède

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales