Faits-divers

Bachil Valy et Jean-Jacques Vlody auditionnés par les gendarmes

Les conseillers généraux et vice-présidents du Département, Bachil Valy et Jean-Jacques Vlody, ont été entendus par les militaires de la Gendarmerie nationale dans le chef-lieu. En cause, une plainte relative aux recrutements réalisés en 2008 au sein du Foyer de l'enfance de Terre-Rouge à Saint-Pierre. D'autres élus du Sud auraient déjà été entendus.


Bachil Valy et Jean-Jacques Vlody auditionnés par les gendarmes
Bachil Valy et Jean-Jacques Vlody, conseillers généraux et respectivement 12ème et 5ème vice-présidents du Département, sont actuellement auditionnés par les gendarmes dans le chef-lieu. En cause, une plainte déposée par une quinzaine d'anciens salariés du Foyer de l'enfance de Terre Rouge à Saint-Pierre pour "discrimination à l'embauche". Des embauches qui, selon les contractuels de la fonction publique territoriale de Catégorie C, auraient été "politisées". Le Foyer de l'enfance de Terre Rouge étant géré par le Conseil général.

Après avoir perquisitionné la Direction des ressources humaines du Département au cours du premier semestre 2010, les gendarmes de la Section de recherche ont donc convoqué les deux conseillers généraux pour qu'ils puissent s'expliquer sur les accusations dont ils sont, entre autres, la cible.
Surveillants, agents administratifs ou éducateurs, tous estiment avoir été lésés au sortir des élections cantonales de mars 2008. Et pour cause, ils avaient été progressivement remplacés par ce qu'ils considéraient comme des appuis politiques de la nouvelle équipe. Militant, conseiller municipal d'opposition, employés, ils avaient pris la place des plaignants. Lesquels, rassemblés en collectif, avaient alors dénoncé ce qu'ils considéraient comme des copinages politiques et des "discriminations".

Pris en main par le parquet de Saint-Pierre, le dossier avait été transmis aux gendarmes qui avaient réalisé une perquisition avant d'entendre plusieurs conseillers généraux parmi lesquels les vice-présidents Bachil Valy et Jean-Jacques Vlody. Après avoir auditionné les anciens et nouveaux contractuels, les gendarmes pourraient bien faire la lumière sur le rôle qu'auraient pu jouer les différents élus concernés de prêt ou de loin par ces embauches.
Mardi 21 Septembre 2010 - 18:00
Ludovic Robert
Lu 3606 fois




1.Posté par Pasteur le 21/09/2010 18:08
Vlody si jeune et déjà des démélés avec la justice !
Il commence bien sa carrière politique celui là. Tant qu'il était dans l'opposition au conseil général, ça semblait être quelqu'un d'honnête et v'lan dès qu'il se retrouve avec un peu de pouvoir, les magouilles démarrent.

ça promet !

2.Posté par citoyen le 21/09/2010 18:35
"Des embauches qui, selon les contractuels de la fonction publique territoriale de Catégorie C, auraient été "politisées."

"Surveillants, agents administratifs ou éducateurs, tous estiment avoir été lésés au sortir des élections cantonales de mars 2008. Et pour cause, ils avaient été progressivement remplacés par ce qu'ils considéraient comme des appuis politiques de la nouvelle équipe. Militant, conseiller municipal d'opposition, employés, ils avaient pris la place des plaignants."

Tu m'étonnes...

3.Posté par avatar le 21/09/2010 18:42
CES COMIQUES IL A PAS QUE LE FOYER TERRE ROUGE ET LES AUTRES STRUCTURES LES DEUX CONSEILLER QUI ON FAIT PLUS D EMBAUCHE DICRIMINATIF CES LES DINDARS OU TOUS CES PERSONNES SONT VISIBLE PAR LEUR ADHESION A LA DS ET J ADHERE ET POUR NOYER LE POISSON ADHERER UN MENBRE DE VOTRE FAMILLE OU ON VOIT PAS VOTRE NOMS. IL A LE SDIS, LES FOYER DE L ENFANCE DE L EST, LES UTR, L ADI,LES GUT, ect.... ils doivent avoir un bon gourou ces deux la, ces le calme plat au 5 etage on dit qu il sont amoureux il savent etre soudé quand la merde commence a debordé , je parie actuelle ces de savoir qui des deux va peter en premier ou qui profitera de ce raliment amoureuse elle a toujours eu le dessus comme kolanta; mais quand il se feront prendre on dira pour le prix de un on a deux ;

4.Posté par pseudo jetable le 21/09/2010 19:40
Et on reparle des élus sudistes. C’est les mêmes qui ont tué l’arast, avant mars 2011 pas mal de complice vont se retrouver en examen. Moi je compte les points et deux de plus en attendant l’enquête de l’IGAS et de la cour des comptes SVP mr le préfet !!!!!

5.Posté par liam le 21/09/2010 19:41
CERTAINS DISENT QUE LE POUVOIR CORROMPT ET QUE LE POUVOIR ABSOLU CORROMPT ABSOLUMENT.

6.Posté par souvenir le 21/09/2010 19:46
il faudrait que le jir sorte la fameuse photo de bachil qui cachette derriere pied bois dans la cour de la villa. gendarme y arriv la cour fort bachil et JJ

7.Posté par boyer le 21/09/2010 20:05
de Woerth a bachil Valy: TOUS POURRIS!!!

8.Posté par whex le 21/09/2010 20:23
"Surveillants, agents administratifs ou éducateurs, tous estiment avoir été lésés au sortir des élections cantonales de mars 2008"
De quoi ils se plaignent,chacun son tour... ils ont pensés à ceux qui avaient été évincés avant eux??!

9.Posté par justicecocotier le 21/09/2010 20:24
Les pandores vont mener leur enquête à terme en mettant en évidence les preuves : dans ce genre d'affaire elles existent car elles sont écrites, les témoignagesconcordants et graves affluent , les crontradications des décideurs mis en cause sont comme le nez sur le visage .....
mais la justice risque encore une fois de plus de prononcer une relaxe ou de prononcer une peine dérisoire.

qu'ils soient puissants ou riches etc.. etc... je laisse aux lecteurs penser la suite.


10.Posté par nicolas de launay de la perriere le 21/09/2010 20:30 (depuis mobile)
Parce ce que ceux qui ont ete evinces n'occupaient pas pour les memes raisons leurs postes??

11.Posté par mère au foyer à cause de ces deux là le 21/09/2010 20:55
hein, pauvres d'eux. i commence seulement messieurs, ensuite nou va voir. aujourd'hui nous pleure toujours nout travail ARAST demain c'est zot va pleurer et ca va entrainer toute l'équipe de gauche réunionnaise mi espère. not outil de travail lé té nout vie à présent nous fait demande d'emploi que lé meme pas accepté par le conseil général pour cause nous n'avions pas soutenus la présidente lors des évènements ARAST en début d'année et il faut avoir un appui politique pour obtenir un poste au CG sinon nos compétences lé pu bienvenue.

12.Posté par DGS le 21/09/2010 21:12
La, il fait moins le coq le conseiller du TAMPON. Lui qui critique tant la casse sociale et qui se met plein les poches(conseiller municipal, conseiller régional, vice-président du CG, conseiller communautaire..) La gauche un homme, un mandat disait les socialistes. Et là, lu critique les autres. Tortue y voit pas sa queue, avec ses 7000 euros d'indemnités d'élus, un téléphone portable gratuit, une voiture de fonction avec gaz-oil payé, et sa paye de professeur d'histoire , un peu plus de la moitié de ses indemnités.
Il faut le bougre y perde la tête. Lu na plus le temps recevoir les militants, y laisse ça à Michel, alors zélus qui fait l'intéressant nous la pa besoin.

13.Posté par bouboul974 le 21/09/2010 21:53
et ben voyons ! voilà que Zinfos aussi fait de la démagogie depuis quand les élus ne fait pas de l'embauche "favotiraire" lors de nouvelles élections, et il faute demander à ces anciens ou ex comme vous le voulez de quel manière EUX ils ont été embauché eux! il faut arrêter se foutre de la tête des gens. çà tout simplement pour cause que ils ont été remplacer par d'autre dans les même conditions d'Embauche, il est vrai que cela on du mal lire leur contrat et je pense que les nouveaux doivent lire aussi scrupuleusement les leurs car c'est un bail qui leurs sont offert ce n'est un CDI mais bien un CDD.
Mais comment se fait-il que depuis des année se sont LES mêmes qui bénéficiaient des même contrats la justice ne doit elle pas aussi se pencher sur se cas?

Pour le Poste 11
Je suis désolé pour vous de la perte de votre emploi mais ce n'est pas sûrement la faute aux élus qui gèrent le C.G. la cause de ce désastre mis à l'équipe qui la précédé ou sont ses responsables qu'ils viennent discuter et dire comment ils ont gérer l' ARAST cette Association n'a t-elle pas eu les yeux plus gros que le Ventre a force de vouloir tout contrôler sur les aides sociales des personnes dépendantes elle à perdu le contrôle des finances , il semblerait que les dirigeants de cette associations roulaient dans des belle berlines.
Au faite que Pierrot ou Ludovic Robert me précise si oui ou non ces faits ne sont pas rare!

14.Posté par Z'Accacias le 21/09/2010 21:55

Ah ces " politiciens " !!!!!!....
Il y a deux ans, VLODY et VALLY, étaient HEUREUX....... Ils étaient désignés vice présidents du conseil général, avec l'aval d'une présidente magouilleuse.
Aujourd'hui, après avoir voté l'augmentation de nos taxes foncière et d'habitation, les voilà dans le collimateur de la justice.
BRAVO Messieurs!!!!!

15.Posté par bouboul974 le 21/09/2010 22:01
Poste 12
vous semblez bien connaître Mr VLODY pour énuméré tous ses salaires et ses responsabilités a moins que vus en faite partis ah au faite depuis quand Mr VOLDY est conseiller Communautaire? dites nous l'infos complet ou arrêter de blatérer .
s'il est vrai quand ce moment Mr VOLDY occupe plusieurs fonction n'empêche que le roi du cumul est Bien Mr ROBERT Didier
Pour ce qui concerne ses militants je peux vous assurer qu'il les voie très souvent vous en déplaise et pour votre gouverne "ses militants" sont au Tampon et pour information il y a au Tampon une progression dans les adhérents des 4 sections qu'il y a au Tampon, c'est une volonté de Mr VLODY
Seriez pret à être un élus SANS TÉLÉPHONE PORTABLE, VOITURE, ESSENCE, INDEMNITÉS ET SANS VOTRE SALAIRE PROFESSIONNEL?

16.Posté par absalon le 21/09/2010 22:42
mais rien que çà donc! la nassima y faut boche çà par collet et rale la geole tout de suite ; ce portrait y fait partie de la même band qui faut nettoyer au karcher

17.Posté par DGS le 21/09/2010 22:48
Poste 15,
je dis des choses vraies et sues de par mes fonctions de cadre A. Je ne connais ni ne fréquente ce monsieur VLODY.
Non, le roi ce n'est pas M. Didier ROBERT, vous défendez votre bout de gras, c'est votre parti. Moi je suis apolitique, je n'ai ni carte ni adhésion et je parle librement.
Ce que je constate c'est que dans le même temps d'autres militants du même bord ont du mal à joindre les deux bouts. Alors, si on dit un homme un mandat, on se l'applique à soi d'abord.
C'est bien pour lui s'il progresse. Mais peut-être un peu d'humilité ne le ferait pas de mal. Parce que la gauche aujourd'hui divisée est mal partie pour revenir au pouvoir.
Au TAMPON, vi croit que TAK y va laisse à lu la place, ou rève. A lu même y fait perde à zot.

18.Posté par CG974 le 21/09/2010 23:32
S'il vous plait cherche un coup en direction du maire des Avirons vice président du conseil général, vous ne serez pas déçu du voyage..........

19.Posté par nouveau conseil general le 22/09/2010 05:30
d'accord avec post 3 c'est le calme plein au 5em étage parce qu'ils sont retombés amoureux , mais aussi parce que les cocos ont déjà pris en main tout le conseil général. Catherine payet ex directrice du cabinet de verges est au jourd'hui chef de cabinet de nassimah et en même temps elle fait le DGS ,tout passe par elle,même une commande de papier WC. tout le monde s'écrase, tout le monde accepte cette nouvelle gestion du conseil general. Bientôt elle va recruter tous les emplois aidés du port, tout est bien gardé au frais pour les cantonales.Comme ont fait avec Vlody et Valy on devrait faire pareil au conseil general car tous les recrutements sont fais avec du favoritisme ,avec des magouilles et la (...) agit ainsi depuis des années .On devrait elle aussi la mettre en garde à vue ,il faut voir tous les gens proches d'elle qu'elle a recruté et avec la complicité de certains dga,il y a actuellement une dga qui demande plus de 15 postes en plus ,cela sera voté en assemblée pleinière ,c'est en faite des poste pour foutre des agents actuel au placard,la place sera ainsi libre et les coco pourront mettre les leurs,ils auront toutes les directions ,on pourra mettre comme enseigne conseil régional car ces tous les proches de verges qui vont prendre ces poste .les agents du conseil general devraient se reveiller et protester contre ce favoritisme ;venez à notre secours les gendarmes ,fouillez bien la drh et tout le recrutement. ASSEZ

20.Posté par sacuL le 22/09/2010 06:02
voir les nouvels embauches dans les COLLEGES DU SUD!!!!!!!!!!!!!!!

21.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 22/09/2010 06:57
"Pris en main par le parquet de Saint-Pierre, le dossier avait été transmis aux gendarmes qui avaient réalisé une perquisition " ....
comme quoi c'est possible mais, a condition que le Procureur n'ait pas a mettre en examen ses "propres collègues" SEULEMENT... N'est ce pas ???..........???...........???............???............???

22.Posté par goureg le 22/09/2010 07:22
Monsieur Valy n'est qu'un MÉGALOMANE,et n'écoute que lui. malheur à la population de l'entre-deux,post 7 a raison tous pourris.

23.Posté par bouboul974 le 22/09/2010 08:26
Tiens DGS seriez vous victimes d'un déplacement ou d'un licenciement de la part de l'actuelle majorité du C.G.? ou encore ne n'avait pas fait l'objet d'un embauche?
Vous me parler de TAK, en effet TAK lui même ne sait plus de quelle bord il est , centriste, Alliance ou ne sais je encore! puis-je vous rappeler qu'il a été maire pendant plus de 20 ,ans au Tampon alors vous me dites que TAK ne laissera pas la place à VLODY bof! vous croyez qu'une élection se gagne les doigts dans le nez? - pour votre information TAK est sur le terrain depuis l'année dernière.
Vous me parler d'autre militant: dans un premier temps vous lui reprocher(VLODY) d'embauche préférentielle et d'un autre côté de ne pas faire plaisir à tous ses militants il faut savoir ce que vous voulez!
Vous me dites que ROBERt Didier n'est pas le Roi vous avez bien regardez tous ses fonctions!
Vous la gauche est divisée attendez donc les résultats des négociations prochaines.
Au fait qui est encore Humble dans le monde Politique?
La haine n'est pas une liberté!

24.Posté par avatar le 22/09/2010 08:47
Plus de mille postes a été voté pour les employés de l arast en debut d année, il a qu une centaine embauché et viré 4 MOIS apres et ceux habitants dans des canton renouvelable reconduit pour 1 AN ET aussi ceux qui a des relations tel qu une dame ancienne employeé de l arast dont le maris es journaliste de belle et bien d autres bien caché, tous ces gens de college viré n on t il pas le meme droit que ceux des foyer de terre rouge ou autre;la presidente a une part de responsabilité dans ces contrats ces elle qui signe et elle pouvait refusé alors pourquoi? AUCUNE REACTION DE SA PART SE SILENCE PROUVE QU ELLE N ES PAS SOLIDAIRE AVEC CEUX QUI L ON SOUTENUE..... 2010 A COMMENCER AVEC LES PLEURS DES EMPLOYER DE L ARAST ET ELLE FINIRA AVEC CEUX QUI L ON FAIT PLEURER LA ROUE Y TOURNE FAUT SAVOIR ETRE PATIENT.

25.Posté par DGS le 22/09/2010 11:02
poste 23
Je vous rassure je n'ai été viré par personne ni déplacé par une quelconque majorité. L'agent communal qui n'a pas compris que l'élu décide et que l'agent exécute doit changer de métier.
Oui, TAK est sur le terrain depuis l'année passée.
Allez je te fais une révélation pour les élections législatives, TAK a passé 15000 appels téléphoniques. Et quel est le résultat. A la plaine des cafres va demander aux gens ce qu'ils pensent de ce rapprochement de TAK avec VERGES et serais étonné du résultat.
Mais ce qu'il faut reconnaitre, c'est que cet individu maire depuis 20 ans a eu une gestion saine de sa collectivité et un aménagement harmonieux de sa ville. C'est dans son mélange affaire/ vie privée qu'il a été négligent.
Et puis n'oubliez pas une chose VLODY non pas parce la gauche était majoritaire mais parce que le candidat HOAREAU a fait union avec un certain E.L. . Une grande majorité d'électeurs de droite n'est pas aller voter.
Allez je parie ce que vous voulez que l'an prochain VLODY ne repassera pas. Vous verrez.

26.Posté par Bras-Long le 22/09/2010 15:15
le combat continu, TOUT SAUF VALY, VLODY, VERG.... Il faut une sentence exemplaire.

27.Posté par goupilo le 23/09/2010 13:49
C'est intéressant de voir comment la liquidation del'ARAST remonte à la surface dans cette affaire concernant Terre Rouge. Confusion, amalgame? Peut ètre un peu des deux selon les internautes qui s'expriment.
Pour autant, je note un point peut être commun à ces deux affaires.
En effet, la même question lancinante concernant le partage des responsabilités entre le pouvoir politique (conseil général) et le fonctionement interne des structures concernées.
Comme je ne suis pas naïf, je conçois fort bien l'impossible séparation entre ces deux mondes puisque l'un finance l'autre. Mais cela doit il nous amener à accepter l'instrumentalisation des structures à des fins poliques et par la même l'implicite modification de leur raison d'être et ,en découlant ,le profil de leur dirigeant, mais aussi de leur personnel de terrain.
Côté politiques, nous sommes malheureusement habitués à constater le manque d'éthique, de déontologie. Sans s'y habituer.
Côté dirigeants des institutions, les conséquences du mélange des genres me semble vraiment préoccupantes quand on sait la fragilité des publics concernés par l'action de ces institutions.
Pensez ,par exemple, à un enfant maltraité au sein de sa famille (quelle image de ses parents peut il avoir?!) qu'un service de l'ARAST suit avec parfois beaucoup de légereté (trop de copinage pour valoriser le professionnalisme) et qui "finit" par être accueilli (placé) à Terre Rouge où les conditions de recrutement semble ètre aussi très discutable.
Posez vous alors la question de savoir comment ce jeune va pouvoir reconstruire une image fiable des adultes?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales