Société

Bac 2015: Grève des assistants d'éducation en informatique ce mercredi


Une trentaine d'assistants d'éducation TICE (Technologie de l'information et de la communication pour l'enseignement) manifestent ce mercredi devant le Rectorat, à l'initiative du collectif AED TICE 974.

Ils cherchent à obtenir des réponses auprès du recteur, Thierry Terret, ainsi que de la Région sur leur avenir à la rentrée de septembre. Il y a quelques jours, les assistants ont appris que des recrutements étaient organisés en "misouk" par la Région.

"Il n'y a aucune communication, ni de la part du Rectorat, ni de la Région", déplore Aziz Lambate, fondateur du collectif.

La loi de 2013 prévoit en effet un transfert des compétences à la Région et le Département l'année prochaine. La question qu'ils se posent: Vont-ils être reconduits l'année prochaine et, si oui, quelles seront les conditions du contrat?

Déclassement professionnel, baisse de salaires et des quotités horaires, perte d'emploi... Les inquiétudes sont nombreuses.

"Ces assistants n'ont aujourd'hui aucune sécurisation de leur emploi, regrette Patrick Corré de la CRGT. Ils ne savent pas s'ils seront affectés à d'autres postes qui n'ont rien à voir avec leur domaine de compétence, l'informatique".

Soutenu par la CGTR Educ'Action et Saiper, le collectif AED TICE 974 entend poursuivre le mouvement en l'absence de réponses. Une grève qui pourrait se répercuter sur les épreuves du baccalauréat en cas de panne d'un poste informatique ou de bug lors de la remontée des notes.

Les manifestants se sont ensuite rendus à la Région dans l'espoir d'être reçus et seront de nouveau mobilisés devant le Rectorat en début d'après-midi pendant le CEN (Conseil de l'éducation nationale) qui se tiendra dès 13h au Rectorat.
Mercredi 17 Juin 2015 - 11:24
Lu 745 fois




1.Posté par MMCRLP le 17/06/2015 14:02
Une grève qui pourrait se répercuter sur les épreuves du baccalauréat en cas de panne d'un poste informatique ou de bug lors de la remontée des notes.


Ils ont un an pour faire la grève. Ils préfèrent ajouter du stress à l'angoisse des lycéens.

2.Posté par mat le 17/06/2015 18:12
"Ils" ont un statut de merde, "ils" ne sont pas reconnus, "ils" n'ont aucune sécurité de l'emploi, "ils" ont des contrats précaires, "ils" sont remerciés au bout de 5 ans (les contrats ne peuvent plus etre renouvelés) et "ils" ne sont ni représentés dans les syndicats, ni écoutés. J'en fais parti, AED TICE avec un joli contrat d'AED standard et avec un emploi du temps coupé entre vie scolaire et maintenance informatique.
Donc meme si c'est pas cool pour les minots, c'est malheureusement le seul moyen d'espérer faire évoluer ces statuts.
Je ne suis pas grèviste (pas de mouvement de grève dans notre établissement) mais je respecte, comprends et soutiens totalement ce mouvement !

3.Posté par caniardland le 17/06/2015 19:01
bof la greve c'est courant ici,ça fait plus rien,c'est quand y bosse qu'on se demande ce qui se passe....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales