Politique

Avirons: L'opposition déplore les "méthodes" et le "recrutement" du maire

L'opposition municipale des Avirons a tenu une conférence de presse mardi matin en forme de bilan de l'action de la majorité municipale. Emmenée par Jean Daniel Dennemont, l'opposition aborde la question qui traverse nombre de collectivités après les élections : le sort réservé aux employés communaux. Le communiqué du groupe "Les Avirons, un nouvel élan" :


Avirons: L'opposition déplore les "méthodes" et le "recrutement" du maire
A la fin du mois de juillet, plusieurs employés communaux ont reçu un courrier signé par le maire leur signifiant de ne plus utiliser les véhicules communaux à des fins personnelles pour des raisons diverses et variées. Je cite ses écrits : "l'utilisation d'un véhicule communal doit impérativement correspondre aux nécessités de service. Son usage à des fins personnelles est strictement interdit".

Le comble pour un maire qui a institué pendant de longues années ce fonctionnement en faveur de quelques uns de ses élus ! Le bon exemple doit venir d'en haut. En plus de l’augmentation de 15% de leurs indemnités, les adjoints continuent à utiliser les véhicules municipaux à des fins personnelles.  

Pendant ce temps, certains employés communaux sont menacés de sanctions sur des allégations mensongères au vu de leur neutralité par rapport à la politique du candidat, Michel Dennemont.
 
Pendant des années le maire a instauré un mode de fonctionnement et aujourd'hui il s'attaque de façon "gros doigt" à quelques membres du personnel communal sur des critères discriminatoires et bassement politiciens. Il a pris des mesures sur la base de ragots. Nous déplorons la méthode d’intimidation et de discrimination instituée par le maire qui a toujours fait preuve d’une incapacité et d’une incompétence à gérer le personnel communal. Tous les employés doivent être traités sur un même pied d’égalité !

Pour nous, il s’agit là d’un règlement de comptes politique envers des agents communaux  pas suffisamment à ses côtés au cours de la campagne électorale. Il est en totale contradiction avec ses écrits datés du 30 avril 2014, adressés à la population leur indiquant qu’il sera le maire de tous les Avironnais.

Au-delà de ces décisions arbitraires, des collègues proches de ces employés sanctionnés ont reçu la consigne de garder une distance entre eux. Cette pratique dépassée engendre une véritable zizanie au sein des services municipaux. L’absence d’équité entre collègues installe un climat  de peur pour diviser afin de mieux régner.

Par ailleurs, l’arrivée en mai dernier d’un directeur de la communication au comportement directif, époux de la 4ème adjointe, a pour conséquence la dégradation de l’ambiance professionnelle au sein de la collectivité. Doté de missions confuses, ce directeur occupe  des fonctions politiques et règne en maître au grand désespoir des Avironnais et plus particulièrement des employés communaux.

Est-ce que la petite commune des Avirons avait-elle besoin d’un attaché affecté à des missions purement politiques ? De plus, nous estimons que ce poste d’attaché, aux missions exclusivement politiques, est incompatible avec le rôle occupé par sa femme en qualité de 4ème adjointe à la mairie des Avirons.

Cette confusion des rôles génère beaucoup de problèmes relationnels chez les employés et les élus. Il est temps de redonner de la sérénité dans les services.
Pour cela, nous demandons le départ de l’époux de la 4ème adjointe qui revient trop cher à la collectivité aussi bien au niveau financier que dans la relation humaine.

Dans un contexte de crise économique et sociale, Il est plus judicieux d’orienter ce poste d'attaché territorial  vers une mission d'accompagnement de projets à vocation économique, générateurs d'emplois.
 
Jean Daniel Dennemont, conseiller municipal des Avirons
Pour le groupe "Les Avirons, un nouvel élan" avec Annie Hoarau, Paul Fort et Colette Caderdy

----------

Sollicité, le maire Michel Dennemont apporte un droit de réponse :

"Il semble que Monsieur Jean-Daniel Dennemont n’ait pas compris que les élections sont terminées.

Les courriers envoyés aux employés communaux sont juste un rappel du comportement que doit avoir un fonctionnaire dans le cadre de ses fonctions. Rappel qui se fait à chaque début de mandat.

Je tiens à souligner qu’il n’y a eu aux Avirons aucune sanction, ni aucun déplacement d’employé.

Pour le reste, nous ne pouvons constater que nous sommes en présences d’allégations d’un mauvais perdant."
Mercredi 20 Août 2014 - 07:04
Lu 1586 fois




1.Posté par Daoud le 20/08/2014 08:53
"aux Avirons aucune sanction, ni aucun déplacement d’employé."

heu... j'en connais un (non en fait 2) qui c'est fait rétrograder sévèrement pour avoir affiché ses choix politiques…

Bien évidement je ne donne pas de détails pour ne pas leur créer d'autres problèmes, mais ces cas ne sont surement pas isolés.

Les contrat "aidés" aussi sont bien politisés, d'ailleurs le rendu travail sur le terrain s'en ressent.
La plus part du temps ils sont occupés a saluer leurs camarades ou appuyés sur un outil plutôt qu'à remplir leur mission.
Y a t'il de la formation ou de la réinsertion prévue pour eux ?
Non juste un job sans avenir pour s'assurer des votants fidèles.

2.Posté par mustaroro le 20/08/2014 10:18
pauvre Dado ! y conné pu coué faire pour donne a li de l'importance !!! ou la perde ou la perde accepte !

3.Posté par WTF le 20/08/2014 11:09
Certes le fonctionnaire est tenu à des obligations légales de probité et de bons usages des moyens de l'action publique. Ce qui implique aussi et en autre, au devoir de neutralité. En somme, il est tout à fait normal, de ne pas soutenir tel ou tel candidat aux élections. Donc, il rappel que le matériel doit être utilisé dans un cadre légale précis, ce qui est normal...mais inversement, oubli que le fonctionnaire n'a pas à se mêler à sa politique. Il mélange la fonction et l'humain.

Mais bon, dans les faits, tous ces maires, pdt, directeur etc... sont tellement habitués à avoir tout une cour de flatteur lèche fion à leurs bottes qu'ils s'imaginent que les employés communaux se doivent de les soutenir dans leur campagnes et dans leurs prises de décisions peu importe leur légalité et ou leur pertinence.

A terme, on assistera de plus en plus à ce genre de friction entre un côté, une population qui devient de moins bête, qui réfléchit , qui est formé (professionnel) et ce genre d'élus dinosaurus humanus dépassé. Mais comme en même temps, les gens (majoritaire) qui comprennent qu'il faut mettre au placard ce genre de maire ne votent pas, ne militent pas, cela laisse le champs libre, à l'autre partie de la population lobotomisé par ce genre de dictateur qu achète leur voix par le paiement de courses au supermarché, à une tournée de beuverie dans les bar la rak, une promesse de p'tit contrat bas de gamme etc etc , on est pas sorti de l'auberge !

ça explique en grande partie, le manque de professionnalisme d'une bonne partie des agents territoriaux pour ceux recrutés en fonction de leur penchant électoraliste au détriment de ceux, qui vraiment méritent le poste par la force de leur travail et de leurs expériences. Mais à terme, tous ces exécutifs ne pourront pas indéfiniment remplacé, ou ne pas nommer, untel qui est compétent dans tel secteur, par l'autre tel, incompétent mais qui à porté pancarte. car tout simplement, à force, la machine administrative se grippe, la gestion est trop mauvaise, la population le constate et le politique, valse !

4.Posté par johan le 20/08/2014 11:33
la chasse aux sorcieres a lieu en dessous de la table, pas trop de vagues mais le courant reste fort. en attendant de nouvelles purges!!!!!!!

5.Posté par gros totor le 20/08/2014 11:40
les vehicules de fonction sont comme leur nom le dit, " de fonction" et ils ne doivent pas être utilisés en dehors du cadre professionnel! pour bien faire il faudrait que tous les vehicules, TOUS, soient parqués la nuit et le weekend sur un parking fermé ( cuisine centrale, services techniques) et qu'un livret soit bien rempli à chaque prise de vehicule ( ce qui n'est pas le cas). il faudrait peut etre un systeme de geolocalisation pour bien faire les choses.

6.Posté par c''est ça l''opposition ? le 20/08/2014 14:45 (depuis mobile)
Dado à contribué à tout ça pendant 12 ans en tant qu''adjoint de Michel Dennemont. Il a profité et bénéficié de ce système.
Aucune crédibilité le bougre.
Zéro opposition aux avirons.

7.Posté par Borlo le 20/08/2014 17:40
Courrier amusant s' il ne venait d'un des premiers beneficiaires du systeme, trop impatient de devenir "Calife a la place du Calife", il n'a pas perdu que les dernieres elections, probablement aussi les suivantes des aujourd'hui...

8.Posté par à post 7 le 20/08/2014 19:29 (depuis mobile)
Oh oui on va y veiller.
Pas de poste pour les usurpateurs...

9.Posté par job le 20/08/2014 21:09
pas de poste pour les ennemis de michel

10.Posté par Vélo le 20/08/2014 21:57
le maire confirme qu'après les élections il tranche; sauf qu'il devrait se l'appliquer à lui même, ne pas utiliser le fourgon maire pour les promenade en vélo du samedi.

11.Posté par Payet le 20/08/2014 23:33
Gros Totor. ne pas confondre de fonction et de service. Si ou connait pas regarde sur internet

12.Posté par Oté le 26/08/2014 13:54
c'est pas lui qui demande qu'un proche du maire soit viré car il est proche du maire ? Il annonce partout que des employés ont été sanctionnés en raison de leur accointance politique, ce qui est faux, mais lui demande q'un avironnais soit sanctionné car il serait proche du maire ?8? Avec dado c'est faites ce que je dis pas ce que je fais. S'il avait été élu maire, des dizaines et des dizaines d'employés municipaux auraient été sanctionnés. Il a la haine des autres en lui et la morve aux lèvres. Pitoyable de démagogie ce boug

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales