Faits-divers

Avenir compromis : Il éclate en pleurs à l’audience


Avenir compromis : Il éclate en pleurs à l’audience
On se demande parfois ce qui peut se passer sous certains crânes ! Voilà deux jeunes, un peu plus de 20 ans, qui ont déjà un casier judiciaire mais qui ont trouvé du travail et semblaient se tenir à carreau. Ils pouvaient décemment envisager un avenir un peu plus serein que celui qu’offrent les barreaux d’une cellule à Cayenne.
 
Ils n’ont rien trouvé de mieux à faire que voler un scooter. Un engin qu’ils ont abandonné parce qu’il était soi-disant en panne mais dont la trace n’a jamais été retrouvée. De toute évidence vendu sous le manteau, plaques changées, repeint, il coule des jours heureux quelque part dans Bourbon.
 
Manifestation peu matures, ils se sont vite fait attraper par la gendarmerie et n’ont qu’une bien piètre explication à leur acte incompréhensible : "On s’est laissé entraîner par l’abus de l’alcool".
 
Me Saïd Larifou a sollicité la clémence pour des jeunes qui travaillent ; le tribunal a condamné l’un des dalons à 4 mois, l’autre à 2 mois, sans sursis, mais avec mandat de dépôt et révocation d’un sursis antérieur.
 
Les larmes, non feintes devant un avenir gâché, arrivaient malheureusement un peu tard.
 
Vendredi 14 Février 2014 - 11:33
Lu 1925 fois




1.Posté par noe le 14/02/2014 11:47
Le remord vient souvent après la faute !
parfois ce sont des larmes de crocodile qui sortent ....
Nos juges sont impitoyables !

2.Posté par Sans blague le 14/02/2014 14:47
"Ouuuuuuiiiiiiiinnnnn mi té ve pa volééééé!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!"

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:56 Un homme chute en bas de la Rivière des Remparts

Mardi 6 Décembre 2016 - 08:05 Le bébé maltraité a succombé à ses blessures

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales