Sport

Australie-Réunion à la rame : L'incroyable défi d'Emmanuel Coindre


Emmanuel Coindre, 39 ans, entreprend une traversée à la rame en solitaire, sans escale et sans assistance, entre l'Australie et La Réunion.

Parti le 30 novembre dernier, à bord de son canot "Long-cours", c'est dans une traversée de 7.000 km que s'est lancé le champion. Mardi 7 janvier, il avait déjà bouclé les deux-tiers du parcours, après 38 jours de navigation. Son arrivée à La Réunion est prévue début février 2014.

Le navigateur n'en n'est pas à son premier coup de rame, loin de là. Cette traversée, il la prépare depuis l'année 2011. Le navigateur est ce qu'on peut appeler un chasseur de records :

"Je vais tenter de couvrir la distance en deux mois, a-t-il expliqué par téléphone satellite au quotidien régional Le Progrès. Mais je ne cherche pas à battre un record de vitesse, mais à traverser ce 3e océan auquel, à ce jour, aucun autre rameur français ne s’est attaqué en solo", a-t-il précisé à nos confrères.

Son frère, Jean-Philippe, qui tient un blog durant sa folle traversée, résume son palmarès impressionnant : Emmanuel Coindre est "quintuple recordman du monde, cumulant 493 jours de mer, 41 chavirages et plus de 42.000 km. A son actif, six traversées de l’Atlantique Nord, la dernière en 2004, entre Chatham (Etats-Unis) et La Baule, soit 6.127 km parcourus en 62 jours, ce qui constitue le record du monde. En 2005, il s’est aussi adjugé en 129 jours le record de la traversée du Pacifique Nord en couvrant les 10 500 km de Choshi (Japon) à Coos Bay (Etats-Unis) malgré 49 jours de vents contraires", détaille-t-il.

Le début de la traversée de l'Océan Indien n'a d'ailleurs pas été de tout repos pour le rameur. Il a chaviré deux fois lors de ces deux premiers jours. Il faut dire qu'en pleine saison cyclonique, l'Océan est plein de dangers pour Emmanuel Coindre.

Emmanuel Coindre a bouclé plus de deux-tiers deu parcours
Emmanuel Coindre a bouclé plus de deux-tiers deu parcours
Une tempête tropicale en approche

Une tempête tropicale s'approche d'ailleurs de lui et pourrait sérieusement perturber sa navigation au cours des prochains jours.

"Emmanuel a été averti de cette tempête tropicale qui s’approche de lui, mais pas avant le week-end prochain, si les prévisions s’avèrent exactes", écrivait Jean-Philippe le 7 janvier. "Les modèles météo donnent à ce jour une incertitude quant à la trajectoire réelle de cette tempête tropicale, mais Emmanuel et  "Long-Cours" vont se retrouver dans un vrai champ de mines vu la puissance de cette tempête, et doivent déjà se préparer à des jours très difficiles et délicats, car ça va secouer fort. L’objectif pour l’instant est de filer au plus vite vers le 70° Est, et quitter au plus vite cette zone dangereuse", détaille son frère.

Bien entraîné, le navigateur s'est toutefois préparé à devoir affronter ce genre de conditions extrêmes au cours de son aventure. Si tout se passe bien, donc, Emmanuel Coindre ralliera la Réunion début février. Et entrera au panthéon des rameurs...
Mercredi 8 Janvier 2014 - 11:32
Lu 1503 fois




1.Posté par timagnol le 08/01/2014 12:16
Les KOUYONS démarrent tôt cette année ! Oté, papa tango charlie, vien sov a moin (aux frais d'autres cons-tribuables) becoze mi fé pitié !

2.Posté par posez-vous la question le 08/01/2014 12:30
Reste les pieds à la Réunion et tu va t'apercevoir vite fait que l'on rame encore plus dur et dans le sable

3.Posté par Bobby le 08/01/2014 13:23
Respect et félicitations, un combat contre lui même, et un éclairage positif, si son aventure se finalise, pour notre petit pays

'Homme libre, toujours tu chériras la mer ..'

4.Posté par Kapok le 08/01/2014 13:23
En pleine saison cyclonique ! le boug est gazé !

5.Posté par agasse le 09/01/2014 03:14 (depuis mobile)
Courage Emmanuel tu vas y arriver ,ont pensent fort à toi,là ou tu es gros bisous de la Normandie
Berndette jacky

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales