Santé

Aurar, CHU et GHER collaborent pour une meilleure prise en charge des patients

Le Centre Hospitalier Universitaire de La Réunion (CHU), le Groupe Hospitalier Est Réunion (GHER) et l’Association pour l’Utilisation du Rein Artificiel à La Réunion (Aurar), ont signé deux conventions de partenariat. Objectif : mettre en commun les compétences et les moyens des trois institutions, afin de garantir une meilleure prise en charge des patients.


Aurar, CHU et GHER collaborent pour une meilleure prise en charge des patients
Marie-Rose Won Fah Hin, présidente et directrice générale de l’Aurar et David Gruson, directeur général du CHU de La Réunion et du GHER ont acté ce matin ce partenariat en signant deux conventions. La première, entre le CHU et l’Aurar, renforce le lien qui unissait déjà les deux institutions. La seconde signée entre le GHER et l’Aurar, a pour objectif d’améliorer la prise en charge de l’Insuffisance Rénale Chronique (IRC) et la prévention des patients sur le territoire Nord-Est de l’île. Ces conventions vont permettre de préciser les modalités de leur coopération et visent à améliorer la santé de la population et à rendre le système de santé plus efficace en assurant une continuité du parcours de soins.

Ces conventions vont permettre de préciser les modalités de leur coopération et visent à améliorer la santé de la population et à rendre le système de santé plus efficace en assurant une continuité du parcours de soins.

La coopération entre le CHU de La Réunion et l’Aurar porte sur la prise en charge de l’insuffisance rénale chronique, la dialyse péritonéale à domicile chez l’enfant, la prise en charge de l’obésité, les soins palliatifs, la prévention-éducation thérapeutique (nutrition, insuffisance rénale), la coopération internationale et enfin la recherche et l’enseignement. La coopération entre le GHER et l’Aurar porte elle aussi sur la prise en charge de l’Insuffisance Rénale Chronique (IRC) et la prévention des patients sur le territoire Nord-Est de l’île.

"Nous avons souhaité signer ces conventions dans le cadre de notre recherche permanente d’une meilleure prise en charge du patient. Elles vont nous permettre d’assurer une continuité du parcours de soins plus efficace, dans nos champs d’activités", précise Marie-Rose Won Fah Hin.
Vendredi 17 Avril 2015 - 17:36
Lu 2184 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales