Société

Augmentation du nombre d'observations de requins sur les sites de pratique d'activités nautiques depuis mai

Le comité opérationnel de réduction du risque requins s'est réuni le 3 juillet dernier. Dans un communiqué, la Préfecture fait un bilan:


Augmentation du nombre d'observations de requins sur les sites de pratique d'activités nautiques depuis mai
A l'occasion du comité opérationnel de réduction du risque requins du 3 juillet dernier, un point a été réalisé sur l'ensemble des mesures en cours, ainsi que sur les projets proposés par les acteurs dans le cadre de la stratégie de réduction du risque.

Un bilan intermédiaire de l'étude CHARC a été présenté par l'Institut de recherche pour le développement (IRD). Il a mis l'accent sur une présence marquée des requins tigre et bouledogue lors des phases de changement de température de l'eau, phénomène caractérisant la période d'hiver austral qui débute actuellement.

Le Comité régional des pêches maritimes de La Réunion a fait un point relatif à l'avancement de l'opération de réévaluation du risque ciguatera. Il a également présenté un projet expérimental de mise en oeuvre de différentes techniques de pêche sur le littoral ouest.

La poursuite de l'instruction de 2 projets portés par le Comité régional d'études et des sports sous-marins (CRESSM) a également été décidée.
Le conseil régional de La Réunion a rappelé le cadre dans lequel s'inscrit le programme de soutien aux projets innovants proposé par la collectivité et donné des indications quant aux perspectives de déploiement de technologies nouvelles dans les domaines de la surveillance et de la protection.

Une augmentation du nombre des observations de requins sur les sites de pratique d'activités nautiques a également été relevée par le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de La Réunion. En effet, 8 observations ont été signalées depuis le 8 mai dernier, date de la dernière attaque mortelle, contre 3 à 4 observations mensuelles en moyenne.

Cette situation conduit le préfet de La Réunion à recommander la plus grande vigilance aux usagers de la mer et plus particulièrement aux pratiquants des sports de glisse eu égard à leur plus forte exposition au risque d'attaque. Il invite ces derniers respcter les conseils de prudence et rappelle les dispositifs de prévention et de surveillance mis en place.

Rappel des dispositifs de prévention et de surveillance

D’une manière générale, la signalisation traditionnellement utilisée pour la « baignade » sur les plages surveillées reste en vigueur :
-    un drapeau rouge vif signifiant : « interdiction de se baigner » ;
-    un drapeau jaune orange signifiant « baignade dangereuse mais surveillée » ;
-    un drapeau vert signifiant « baignade surveillée et absence de danger particulier ».

Ce dispositif est complété, sur certaines plages, d’une signalétique spécifique relative au « risque requins » :
-    si la présence d’un requin est signalée ou observée, la flamme rouge représentant un squale est hissée ;
-    le drapeau avec la flamme orange représentant un squale indique quant à lui que la présence de requins est favorisée par les conditions météorologiques.

A ces dispositifs de drapeaux viennent s’ajouter des panneaux d’information positionnés sur plusieurs plages. Une partie fixe rappelle les consignes de sécurité, comme ne pas se mettre à l’eau lors des fortes houles, des fortes pluies, ou encore une heure avant le lever et le coucher du soleil.

Consignes de prudence

Avant de se mettre à l’eau

-    vérifier la couleur du pavillon hissé et consulter les panneaux d’informations ;
-    recueillir les informations utiles auprès des services compétents, comprenant les éventuelles mesures d'interdiction auprès des municipalités ainsi qu'auprès du Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de La Réunion ;
-    se renseigner auprès des maîtres nageurs sauveteurs du poste de surveillance de la plage sur les dangers éventuels : courants, conditions météorologiques (forte houle, orage, intempéries), qualité de l’eau (eaux troubles, pollution) ;
-    privilégier la baignade dans les zones surveillées et les lagons. Ne jamais se mettre à l’eau dans une zone interdite ou signalée dangereuse.

Une fois à l’eau

-    ne pas relâcher sa vigilance ;
-    ne pas se baigner en cas de blessure ;
-    privilégier la pratique collective des activités nautiques ;
-    en cas de pêche sous marine, ne pas conserver ses prises sur soi : les déposer le plus rapidement possible sur sa bouée ou dans son bateau.

Il est demandé de rapporter toute observation de requin auprès d’un poste de surveillance ou du CROSS Réunion (téléphone : 02 62 43 43 43).
Vendredi 5 Juillet 2013 - 16:52
Lu 1663 fois




1.Posté par Cocolococo le 05/07/2013 17:13
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10151460216079671&set=o.159895497445645&type=3&theater

De "PAS DE REQUIN RECENSE EN 2004 (NI EN 1999)",

on est passé à ça :

"DESEQUILIBRE, DENSITE ANORMALE, AGRESSIVITE, COTE OUEST INFESTEE, SPECIMENS DE TAILLE IMPORTANTE".

2 ans de tables rondes, d'ateliers, des experts nationaux et internationaux dépêchés sur place, des millions d'euros dépensés pour le PROUVER SCIENTIFIQUEMENT, alors que ça faisait juste 2 ans que les gens du terrain et les usagers de la mer l'affirmaient."

2.Posté par Cocolococo le 05/07/2013 17:25
Des généralités, des banalités! Quand allons-nous les pêcher massivement pour sécuriser les plages? Pourquoi ne parle-t-on pas du rôle certain de la ferme aquacole et de la réserve marine?

3.Posté par Bory de Saint Vincent le 05/07/2013 17:54
1.Posté par Cocolococo
"PAS DE REQUIN RECENSE EN 2004 (NI EN 1999)"


sans deconner? et tu t'etonnes de passer pour un rigolo?

4.Posté par qui est un rigolo ? le 05/07/2013 20:56
va voir le lien indiqué, abruti !

5.Posté par Bory de Saint Vincent le 05/07/2013 21:35
a 4:

mon dieu! grave de chez grave. on comprend pourquoi y en a qui sont assez con pour aller surfer à l'embouchure des ravines à la tombée de la nuit

6.Posté par Woody wood le 06/07/2013 03:28
Pour résumer :


Les requins dangereux prolifèrent.......la réponse apportée par l'état c'est ; faites attention. MOUAHAHAHAH pathétique.


ok merci....enlevez l'arrêté interdisant le surf sur saint gilles que l'on puisse enfin allé à l'eau librement et mourir tranquille merci.

7.Posté par pk le 06/07/2013 04:00
http://www.elmundo.es/elmundo/2013/07/05/valencia/1373040184.html
En Espagne, on est en train de tester des aimants pour repousser les requins. Ce serait une bonne piste d'étude pour la Réunion, plutôt que de chercher à exterminer ces pauvres bêtes.

8.Posté par Stay tuned le 06/07/2013 09:12
Cette situation est anormale. Les réunionnais sont victimes d'une expérience à ciel ouvert menée par des scientifico politico auto proclamés qui ont implanté une réserve marine et ferme aquacole en pleine zone balnéaire. Ils se gavent de subventions pendant que les réunionnais tournent le dos à la mer.

9.Posté par pour resumer le 06/07/2013 11:20
- des observations ponctuellement augmentées de +4 et sujettes a plusieurs interprétation:

-recrudescence,
- non recrudescence + non sédentarisation : ca va, ca vient et ca signifie donc qu'on peut avoir des arrivée de requins ciguateriques importés meme là ou il n'y a pas de ciguatera
- effet concentrationnaire induit par la mauvaise qualité des eaux

donc en attendant d'en savoir plus, les recommandations de prudence habituelle, meme les plus ridicules (qui est assez con pour pecher en eaux tropicale avec ses poissons à la ceinture? meme un parisien fait pas ca)

10.Posté par Xabi64100, surfeur du pays basque le 06/07/2013 11:26
Les pleureuses veritables "assurancetourix974" de la Réunion se sont deja fait moucater pas Surfriderfondation Mediterranée à Monaco devant toutes les sommité de la mer . Ils viennent de se prendre une volée de bois vert au pays basque. Il faut lire les moucatage dans les commentaire de cet article du journal Sud Ouest.

11.Posté par Cocolococo le 06/07/2013 13:01
@10
Une volée de bois vert? Par de courageux internautes aigris qui se cachent derrière leur écran?
Tu n'as pas de meilleure lecture? Tiens voilà de quoi t'occuper sainement.

"Pendant la période du 14 décembre 2011 au 9 mai 2013, la station a comptabilisé 5 732 détections qui concernent 12 requin marqués tous des requins Bouledogue".

http://www.surfingreunion.com/website/images/RAPPORT_REQUIN_CRESSM_IRD.pdf

12.Posté par Doudou Galak le 06/07/2013 14:43
12 requins marqués qui bippent autant de fois. Les requins sont en surpopulation et sédentarisés!

13.Posté par Jo le 06/07/2013 16:35
À 5 ; très bien dit .
Les problèmes sont la réserve et la ferme ?? Renseigner vous sur les habitude des requins bulldog , puis aller faire un tour voir à quoi ressemble les embouchures de nos rivière ... Dans le monde il y a déjà eu plusieurs cas similaire et le problème vien a chaque foie de l'homme et non de l'animal .

14.Posté par Xabi64100, surfeur du pays basque le 06/07/2013 18:00
à 11:

une "surpopulation" à 12 requins????? mort de rire pour des gens qui se défendent de vouloir eradiquer.


-------------------
culrouge
02/07/2013, à 20h28
Et quand un chien mord le visage d un enfant, on fait quoi? On le pique? Pourtant le chien est chez lui sur terre.
A Xabi: par contre tu diras a tes copains basque de ne plus venir surfer dans les landes car y en a marre de toutes ces voitures 64 inondées nos parkings et nos vagues! Adishatz

15.Posté par Balise en carton le 07/07/2013 10:42
@14.

12 requins marqués ont bippé 5 732 fois en 1 an et 6 mois. Question que tu aurais du te poser : combien de requins non marqués?

Je laisse la parole aux vrais usagers professionnels

Mr Guy Gazzo
http://www.linfo.re/-Societe-/Il-y-a-une-surpopulation-de-requins-bouledogues?ps=560095

Mr Jr Enilorac
http://www.clicanoo.re/332434-les-rejets-de-dechets-de-la-peche-officiellement-interdits.html
Extraits : On accepte l’arrêté mais il ne servira à rien" estime Jean-René Enilorac.
Pour lui, LES POPULATIONS DE REQUINS ONT AUGMENTÉ. Il explique que les pêcheurs en sont à la fois responsables et victimes, mais pas à cause de leurs déchets. "On nous explique que c’est la pêche qui attire les requins près de la côte mais en fait, c’est l’inverse. C’EST PARCE QU’ON NE LES PÊCHE PLUS QU’ILS SONT PLUS NOMBREUX. ET ÇA, C’EST NOTRE RESPONSABILITÉ, IL FAUT BIEN L’AVOUER. En même temps, les pêcheurs sont les premiers à en faire les frais quand les requins mangent le poisson au bout des lignes". SELON LE PATRON DES PÊCHEURS RÉUNIONNAIS, LA SOLUTION AU PROBLÈME REQUIN PASSE PAR UNE REPRISE DE LA PÊCHE.




Mr Nicolas Hoarau
http://www.zinfos974.com/N-Hoarau-pecheur-sur-St-Gilles-Toutes-nos-prises-sont-bouffees_a45212.html

Et bien d’autres
http://www.zinfos974.com/Les-pecheurs-en-apnee-se-font-de-plus-en-plus-charger-par-les-requins_a45240.html

Mais bon, derrière ton clavier et ton écran, tu seras encore capable de contredire ces gens de la mer.

16.Posté par Kane le 11/07/2013 21:49
Je propose que l'on appate les requins avec ceux qui veulent les vouer à un massacre dégueulasse!
Vous avez le droit de vivre sur cette planète et même de ... surfer sur une vague ! hihi c'est tellement passionnant ... Les requins n'ont pas à disparaitre juste pour que vous ayez le droit de vous mettre debout sur une planche glissant au dessus d'une vague.
Pour ceux qui prétendent que les personnes protègeant les requins sont des "pseudo scientifico politico ... etc" !
Je les mets au défi de faire, ne serait-ce qu'une année d'études parmis les quinzes qui sont nécessaires pour devenir expert, à résoudre au moins une équation différentielle une seule fois dans leur vie, et peut être à comprendre que les requins, entre autres, servent énormément à la pompe précipitée CO2-Ca des océans de cette planète et qu'ils conditionnent un peu l'état de l'hydrosphère et donc par conséquent de l'atmosphère et donc par conséquent ... de la pauvre et misérable vie des humains (même les hostiles aux requins!) ... JE VULGARISE A MORT, Pour que ce soit à leurs portées bien entendu... Allez, avant de parler et de vous faire vous même expert de mes ******, allez à l'école et lachez vos planches de surf deux petites heures ! A force de vous frapper la tête contre ces planches, vous finissez par dire de belles conneries ma parole !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales