Blog de Pierrot

Au revoir Alex...

Mardi 3 Novembre 2015 - 13:33

J'apprends avec tristesse le décès d'Alex Teng Ah Koun.

Ce nom ne vous dit sans doute rien. Il ne parlera qu'aux "anciens", ceux qui exerçaient le métier de journaliste ou de photographe à la Réunion il y a 20 ou 30 ans de cela.

J'ai connu Alex en entrant au Quotidien à la création du journal, en 1977. Lui était photographe, moi je découvrais le métier de journaliste. Tout de suite, le courant est passé entre nous et nous formions une sorte de "clan" au sein de la rédaction, celui de jeunes Réunionnais apprenant le métier sur le tas, face à la cohorte de journalistes zoreils que comptait déjà la rédaction et qui débarquaient tout juste de métropole.

Parmi les Réunionnais, je me souviens avec nostalgie d'Idriss Issa, de Jean-Jacques Ayan, de Pierre-Yves Versini. Des collègues qui sont vite devenus des amis. Et d'Alex...

Alex était tout en rondeur. Pas très grand, un léger embonpoint qui s'est accentué au fil des années, il pouvait être le plus adorable des hommes... ou pousser un coup de gueule qui résonnait depuis son labo photo jusque dans la rédaction quand quelque chose le dérangeait.

Alex était comme ça. Il était franc du collier, comme on dit. Quand il vous aimait, il savait vous le montrer. Et il vous le disait en face s'il ne vous appréciait pas...

Nous nous sommes toujours entendus, avons été de tous les coups sur le terrain. Alex connaissait tout le monde, et nous faisait bénéficier de son carnet d'adresse. Il est vrai qu'il est facile de se faire des amis quand on est photographe, en prenant un maximum de personnalités en photos lors de cérémonies ou de manifestations, et d'envoyer ensuite le cliché avec un petit mot d'accompagnement...

J'ai beaucoup appris à son contact, pendant les 5 ans que j'ai passés au Quotidien. Et nous sommes longtemps restés en contact ensuite.

Je l'ai perdu de vue lorsqu'il est tombé gravement malade et qu'il ne pouvait plus se déplacer.

Je suis très malheureux d'apprendre aujourd'hui qu'il nous a quitté.

Toute mes condoléances à sa femme Arlette et à ses enfants.

Ps : J'aurais aimé mettre une photo d'Alex, mais je n'en ai pas trouvé. Je mettrai donc en illustration une photo d'un appareil, qui a toujours été sa passion toute sa vie. Si quelqu'un a une photo à me fournir, merci de me l'envoyer à pierrot.dupuy@gmail.com
C'est avec plaisir que je la rajouterai)
Pierrot Dupuy
Lu 3083 fois



1.Posté par Olivier Montfort le 03/11/2015 14:57

Cher Pierrot tu as toute ma compassion, je sais par expérience que la mort n'est difficile que pour ceux qui restent.

2.Posté par Le Taliban. le 03/11/2015 15:06

C'était un très grand photographe.
Mais à cette époque le numérique n'existait pas.

3.Posté par zorbec le 03/11/2015 16:07

Beaucoup de tristesse avec le départ d'Alex pour le paradis des photographes. C'était l'époque où faire le journal était un combat... quotidien. Où les journalistes refusaient systématiquement les "éléments de communication" qu'on tentait de leur fourguer pour dire du bien de telle ou telle institution, préférant faire confiance à leur sens d'observation et à leur esprit critique. Où une photo était souvent plus "parlante"qu'un long texte.Tout ce temps s'est évanoui. Ne reste que la nostalgie d'avoir participé à une belle aventure aux côtés d'Idriss, de Pierre-Yves, de Pierrot, d Henri (Laï-Yu) lui aussi victime du "fatidique sablier" quelques années avant Alex.

4.Posté par Jean-Luc Hoarau le 03/11/2015 19:38

De cette équipe d'anciens ayant connu les débuts du Quotidien, il ne reste plus que Jean-Claude Feing, journaliste dans le Sud. Pierre-Yves Versini a quitté le Quotidien il y a peu, en désaccord avec la nouvelle direction prise par une rédaction en décalage avec son lectorat. Idriss Issa et Jean-Noël Fortier avaient été écartés fort peu élégamment il y a quelques années.
Quand à Alex, est-il utile de rappeler que c'est sa mise à la retraite d'office par ses "amis" qui ont entraîné ses ennuis de santé ?
Ses obsèques ont lieu ce mercredi à 10h à Commune Prima en présence, on l'imagine, de nombreux confrères et quelques hypocrites...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter