Politique

Au meeting du Progrès : "Oui, faire de la politique, c'est aller aux élections !"


Au meeting du Progrès : "Oui, faire de la politique, c'est aller aux élections !"
Plus de 800 militants venus des quatre coins de l'île se sont déplacés à Sainte-Marie, au village Bienvenue, pour le meeting de lancement du mouvement Progrès, créé par les quatre parlementaires socialistes Patrick Lebreton, Jean-Claude Fruteau, Jean-Jacques Vlody et Michel Vergoz. Un mouvement qui revendique déjà plus de 900 adhérents.

Et un meeting où les quatre parlementaires ont pris la parole à tour de rôle, se répartissant les rôles. Jean-Jacques Vlody, tenait celui du défenseur des actions du gouvernement, manière subtile de rappeler que le Progrès est socialiste avant tout. "Nous vous demandons de garder confiance en ce gouvernement", a martelé le député et futur candidat aux municipales au Tampon.

Au meeting du Progrès : "Oui, faire de la politique, c'est aller aux élections !"

"Nous soutenons les actions gouvernementales mais nous exigeons qu'elles soient en adéquation avec les particularités réunionnaises", a renchérit Jean-Jacques Vlody, qui a rappelé le rôle des quatre parlementaires dans l'attribution de 5.000 contrats aidés à la Réunion. "Il a fallu batailler pour les obtenir", a-t-il rappelé. "La Réunion a besoin simplement d'être considérée à sa juste valeur au regard de ses réalités", a-t-il dit.

La droite, "une poupée qui dit toujours non !"

Le sénateur Michel Vergoz a ensuite pris la parole, et s'est attaché, avec une certaine éloquence, à  fustiger "la droite, cette poupée qui dit toujours non, non, non", reprenant le refrain de la célèbre chanson de Michel Polnareff. Une opposition qu'il accuse de d'avoir dit non aux contrats aidés, aux emplois d'avenir, au panier Lurel, à la prime Cospar ou encore à la défiscalisation.

"Un rapport d'information clair et objectif doit être diligenté sur les contrats aidés pour enfin tiré au clair certaines choses que certains élus font dans leur arrière-cuisine, en missouk", a-t-il déclaré, avant de sonner une lourde charge contre le président de la Région, Didier Robert, sans le nommer, qu'il accuse d'avoir changer le prix du gaz du jour au lendemain. "Il y a des gens qui sont fascinés par le feu mais les flammes du feu peuvent aussi emporter les brûleurs de mèches !", a-t-il lancé.

Au meeting du Progrès : "Oui, faire de la politique, c'est aller aux élections !"
Jean-Claude Fruteau a ensuite pris le relais, chaleureusement applaudi par une section de Saint-Benoît venue en force. Lui a rappelé pourquoi le mouvement Le Progrès avait été créé. "Beaucoup d'entre-nous n'étaient plus à l'aise dans une maison cadenassée entre les mains d'un clan", adepte de "la pensée unique" a expliqué le député-maire de Saint-Benoît, visant clairement la fédération socialiste locale et le "clan Annette"... Avant de chauffer la salle en s'adressant directement à Patrick Lebreton, le président du Progrès :  "Qui d'autre que toi est plus en capacité d'incarner l'avenir de la gauche ?, a-t-il lancé.

"Nous sommes chez nous partout !"

Des applaudissements nourris font place au député-maire de Saint-Joseph, qui a fait en quelque sorte la synthèse de ce raisonnement en quatre parties. Un meeting à Sainte-Marie pour le lancement de ce mouvement créé par quatre sudistes n'a pas manqué d'interpeller de nombreux observateurs. Mais Patrick Lebreton assure : "Nous sommes chez nous partout ! La Réunion ne peut plus être compartimentée, divisée, fractionnée", a lancé le chef du Progrès.

Le discours est alors devenu plus politique, le ton plus ferme. "Nous ne sommes pas un club de réflexion mais une force de propositions d'actions", a rappelé Patrick Lebreton, expliquant que le point de départ du mouvement est intervenu lors des primaires citoyennes de 2011 pour les élections présidentielles, que le député-maire de Saint-Joseph qualifie "d'acte fondateur". "Nous sommes le mouvement de la primaire !", a-t-il martelé, expliquant qu'il verrait d'un bon oeil la mise en place de primaires ouvertes dans toutes les communes pour les municipales et les autres échéances.

Au meeting du Progrès : "Oui, faire de la politique, c'est aller aux élections !"
Objectif municipales

Le Progrès ne s'estime par ailleurs pas comme un mouvement à la marge du parti socialiste, d'après Patrick Lebreton, car "sur 17 élus socialistes au Conseil Régional et au Conseil Général on en compte 10 de notre mouvement. Sur six députés, nous sommes quatre. On est déjà une force !", a-t-il souligné. Une force qui va se mettre en ordre de marche dès les municipales, puis aux élections cantonnales et régionales, en 2015.

Patrick Lebreton n'en fait d'ailleurs pas mystère : "On va en politique pour gagner, c'est ça le Progrès. Oui, faire de la politique, c'est aller aux élections", a-t-il répété trois fois. Avant de lancer le message suivant. "Sur les 24 communes, seules cinq sont socialistes. Il y a donc 19 communes où nous pouvons aller !".

Patrick Lebreton a estimé que le Progrès "est déjà en ordre de marche derrière Jean-Jacques Vlody" au Tampon, et se prépare à Saint-Pierre, Sainte-Rose, ou Trois-Bassins. Et à Saint-Joseph et Saint-Benoît, "nous ferons flotter le drapeau du Progrès !", a-t-il scandé. Avant de conclure, en s'adressant aux militants : "Si vous voulez un capitaine, je suis votre capitaine". Un capitaine qui ne manque pas d'ambition pour son nouveau parti...
Dimanche 17 Mars 2013 - 16:28
Lu 1991 fois




1.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 17/03/2013 16:10
Merci à P.Lebreton d'avoir mis un bus à disposition de "son personnel" communal pou' fé lo ta à ste marie, et le "Progrès" n'est pas en ordre de bataille à sin ni ??? la pèr Annette té ???
un conseil Patrick vien pa sin pir na renvoye à ou st jo ???

2.Posté par Kabar Yab le 17/03/2013 16:18
Bravo Messieurs. Le progrès est en ordre de bataille pour faire gagner la Réunion. Il devenait urgent qu'une formation politique tel que le progrès prenne les rênnes du socialisme chez nous. On ne quitte pas le PS local, on l'innove en quelque sorte.

3.Posté par ndldlp le 17/03/2013 17:12 (depuis mobile)
ote fruteau..allez nettoy'' ton front de mer.

4.Posté par Coco tamponnaise le 17/03/2013 17:16
Le mouvement progrès est en marche pour les prochaines échéances, il faut sortir de l'ignorance, j'invite les personnes de venir prendre les informations à la source au lieu de déblatérer des données erronées la au moins vous aurez les bonnes informations. Effectivement on ne quitte pas le PS on veut juste un avenir meilleur pour nos enfants, alors grand bravo au fondateur de ce mouvement et à tous les militants.

5.Posté par Mumu le 17/03/2013 15:37
Allons le PROGRES !!!

6.Posté par mdr le 17/03/2013 18:31
Cela se confirme, le progres est un ramassis de mlitants ps qui faute de travail sur le terrain c'est retrouvé privé de responsabilité, et gros coeur il se tourne vers ce mouvemet pour essayer de se refaire une image politique, mais il ne suffit pas de passer d'un parti à un autre pour devenir un leader.Certains n'hésiteront pas se rallier au diable dans certaine ville pour avoir un poste, comme par le passé, et cela se dit socialiste! Rajoutant que certains vont etre un handicap pour le progre comme ils'étaient pour le ps. Un statut existe si en se refferant aux regles du statut vOus ne pouvez pas accéder a des postes c'est que vous ne faites pas bien votre travail, c'est tout, allez u progrés n'y changera rien.En tout cas bonne chance a Mr lebreton avec tous ces bras cassés et rancuniers

7.Posté par tiyab le 17/03/2013 18:46
juste dir a kabar yab combien il est payé pour faire progresser le progres avec ces commentaire teléguidé

8.Posté par Calife a la place du calife! le 17/03/2013 19:04
Allez les gros jabots! Balancez des candidats estampillés "Progrès" contre tous vos soi disant camarades, car puisqu'a vous entendre vous êtes toujours socialistes! La droite aussi moribonde qu'elle soit peut se frotter les mains! L'ambition, mon œil, la connerie plutôt ou l'égo mal placé oui! Moi seul maire socialiste, moi lièvre, moi petit dictateur, moi avec mes 400 employés municipaux adhérents socialistes, moi anti parité car je les porte devant, moi sudiste complexé voulant voir saint dénis tomber aux mains de Didier Robert mon ami, moi super cumulard comme tous mes autres camarades car irremplaçables bien sur, moi l'ambitieux car les autres socialistes ceux qui font partie de la fédération sont des nullos, des mous... Je suis juste écœuré .

9.Posté par lol le 17/03/2013 19:58
Michel si dans ta p'tit tête il y avait un peu de jujote, tu dis que la droite dit toujours non à tout. Exemple aux contrats aidés. Explique moi pourquoi à St Benoit, St Joseph, Petit ile, St Paul et encore d'autres municipalités vous n'avez pas encore embauchés en masse des contrat d'avenir qui est soit disant bon pour vous qui l'avez lancez (alors explique), Concernant le prix du gaz, Pépère (c'est le Nom que lui a donné ses conseillers à l'Elysée), en campagne il avait déclaré que c'était le rôle de l'Etat d'assumer la différence et non la région et le département. Puisque vous êtes 4 Députés ou peut être Dépités voyez auprès de votre gouvernement pour que Flamby applique ce qu'il avait dit e campagne à la Réunion.

10.Posté par franck le 17/03/2013 20:02
vivre le progrés a mort les clans nous somme en democratie pas dans un cercle de Mafia les clan

11.Posté par lol le 17/03/2013 20:02
quand ou regarde son photo il y a une huitaine d'année et la photo de maintenant à croire qu'être Député-Maire y engraisse bien (le corps comme la poche)

12.Posté par M G M le 17/03/2013 20:04
créole la besoin travail,lé pas contra. ma la honte pour la politique l'ocal. socialise la donne créole R M I. pou rende toute paresse. y fait vive créole sous contra, et zote y dit que zote lé pour créole. pff

13.Posté par Le Progrès est une vraie locomotive le 18/03/2013 05:13
Enfin un aiguillon pour le PS, mieux une locomotive. Oui faire de la politique c'est gagner les élections sinon à quoi bon défendre un programme et des valeurs ? Rester assis et subir ? Le temps de la réforme est le premier temps après la victoire. 37 engagements respectés sur 60 en 10 mois. A quoi bon défendre un programme et des valeurs si c'est pour ne jamais être élu ? Regarder la télé, critiquer à la radio et dire n'importe quoi sur les forums ? Oui Faire de la politique c'est gagner les élections. Oui le progrès est une avancée par définition, une volonté d'apporter des réponses satisfaisantes aux problèmes rencontrés à la population et réaliser les engagements tenus. Avec 19 communes et deux collectivités à Droite, le progrès sera de mettre à la Réunion les équipes pour faire gagner la Réunion, des équipes fidèles aux engagements du Président, c'est pour cela qu'il a été élu.

Choisir son camp, celui de la réforme, du progrès et de la croissance. Ce sont les 4 conditions pour sortir nos jeunes et nos entreprises de la crise et donner un parcours sécurisé pour ceux qui veulent réussir et soutenir et aider à se réinsérer ceux que la crise a brisé.

Le Progrès, ce sera aussi de dire NON quand ce n'est pas bon ou quand la Réunion peut perdre. Le Progrès c'est être Réunionnais et socialiste et non l'inverse.

14.Posté par Coco tamponnaise le 18/03/2013 05:57
Dans un premier temps, petit rappel, concernant le cumul des mandats, à la Réunion il y a : Thierry ROBERT, Huguette BELO, qui ont un mandat de maire et de Député, avec Michel FONTAINE Maire et Sénateur, sans compter la présidence de structure tel que la CINOR, la CIVIS, bailleur social pour le logement , la gestion de l'eau et et bien d'autres encore et j'en passe rattaché au commune, la aussi il faut en débattre cela ne dérange personne. Alors pourquoi insister sur le cumul des mandats. Tant que la loi n'est pas votée, les élus qu'ils soient de gauche comme de droite ne sont pas dans l’illégalité. Cessons donc de mettre sur le tapis des motifs sans fondements.
Dans un deuxième temps, c'est fini la soumission des militants comme certain avait l'habitude d'inculquer à leur population, les militants tremblaient de peur quoique il y a encore des traces. aujourd'hui les électeurs sont affranchis, Connaissez vous la libre circulation de l'homme , pareillement, cessons de dire que les militants sont obligés à faire quelque chose qu'ils n'ont pas envie. ceux sont que des médisances à la population et aux militants. Respectons les militants, les électeurs dans tout leur dignité, leur travail de terrain et leur courage.

15.Posté par Citoyen du monde le 18/03/2013 06:24
Question essentielle à ces fonctionnaires nantis qui gèrent ce pays et qui veulent à tout prix s'accaparer de toutes les rennes du pouvoir , en fonction spécialement des avantages retirés, alors que la FRANCE , à cause de ces socialistes particulièrement est dans la plus grande merde de son histoire: Combien de leurs enfants travaillent hors REUNION, combien de ces élus ont des enfants sur le front du MALI; probablement aucun, la vérité si je me trompe! Et dire que la population continue par perversité à les porter aux nues. Mais quel peuple de Krétins!

16.Posté par Ladi Lafé le 18/03/2013 06:48
''Sur les 24 communes, seules cinq sont socialistes.'''
heu! sont socialistes pour combien de temps encore ?

17.Posté par Roro le 18/03/2013 07:26
Pas mal comme job, 4 parlementaires pour 5000 emplois d'avenir, c'est JJV qui se vante d'avoir accompli cet exploit qui était déjà dans le programme de FH.

18.Posté par Sudiste Socialiste Dégoûté Désormais Sans Etiquette. le 18/03/2013 07:58
Vite !!!!!! Quelqu'un aurait un sac à vomi ?
Pauvre de nous. Pauvre Réunion.

19.Posté par laluno le 18/03/2013 10:48 (depuis mobile)
Le progrès n'est utile que quand il profite â tous ...un président Socialiste ,les barzingues suivent le pingouin aux pays des merveilles ...

20.Posté par Baswa le 20/03/2013 11:03
Coco Tamponneuse, prendre l'information à sa source ? L'avenir pour les jeunes réunionnais: comme à Saint-Jo, 52% de chômeurs ? Aucune proposition sur les réformes du système économique qui génère de la misère ? .
Le cumul des mandats est une question d'ethique, bien au dela de la législation. C'est pour cela qu'elle a été une promesse électorale, non tenue bien évidemment.
.Bon courage, préparez-vous à des vagues de défaites

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales