Municipales 2014

Au Progrès, des primaires sans suspense mais pas sans enjeu

Les primaires du Progrès, c'est dimanche. Qui sont les candidats, dans quelles communes ? Qui peut voter ? Quels sont les enjeux ? On vous dit tout !


Photo d'archives (meeting à Sainte-Marie, ndlr)
Photo d'archives (meeting à Sainte-Marie, ndlr)
Dimanche 29 septembre auront lieu les primaires du Progrès, le parti fondé en mars dernier par Patrick Lebreton, le député-maire de Saint-Joseph.

Le président du Progrès avait annoncé dès la création de son parti que le Progrès ne serait "pas un parti d'investiture". Pour preuve, des primaires ouvertes sont organisées pour désigner les candidats progressistes aux municipales de 2014. Toutefois, il ne faudra pas s'attendre à un suspense insoutenable dimanche prochain. Les primaires, organisées dans sept communes de l'île, ne donneront pas lieu à une confrontation entre plusieurs candidats.

Sept candidats pour sept communes

Sans surprise, les quatre parlementaires du Progrès se présentent dans leurs villes respectives : Patrick Lebreton à Saint-Joseph, Jean-Claude Fruteau à Saint-Benoît, Jean-Jacques Vlody au Tampon et Michel Vergoz  à Sainte-Rose. C'est d'ailleurs dans ces communes que la participation devrait être élevée.

Dans les autres communes, Eric Michel, ancien conseiller régional de la majorité de Camille Sudre, se présentera à Salazie dans l'optique de défier par la suite le maire sortant Stépane Fouassin. A Saint-Philippe, c'est Didier Dalleau, ancien conseiller général, à la fois membre du Progrès et responsable de la section saint-philippoise de la fédération PS, qui se présente devant les sympathisants du Progrès.

Enfin, à Saint-Pierre, Khrishna Badamia, docteur bien connu de la population et ancien acteur politique à Saint-Louis, se présente sous l'étendard du Progrès.

Au Progrès, des primaires sans suspense mais pas sans enjeu
Qui peut voter ?

Les primaires ne sont pas réservées aux seuls adhérents du Progrès. Peuvent voter les personnes inscrites sur les listes électorales ayant rempli un bulletin d'inscription pour participer aux primaires.

Les élections se dérouleront sous contrôles d'huissiers. Les électeurs devront se rendre dans des salles louées ou mises à disposition pour déposer leur bulletin de vote (les lieux restent encore à définir à l'heure où l'on écrit ces lignes). Les bureaux de vote seront ouverts de 8h à 18h. Combien d'électeurs sont attendus aux primaires ? Mystère, le Progrès ayant choisi de ne pas divulguer ces chiffres.

Seul véritable enjeu, la participation

Plus que le résultat, déjà connu à l'avance, le véritable enjeu de dimanche sera donc la participation et donc, la capacité de ce jeune parti à mobiliser les électeurs, à six mois des élections municipales.

"Ce qui compte, c'est surtout le nombre de votants, précisément parce qu'il n'y a qu'un candidat par commune", confirme un proche du Progrès. "Il vaut mieux être élu par plusieurs milliers de personnes que par une vingtaine de militants dans une section", explique-t-il encore.

Ce proche du parti confirme par ailleurs que "les candidats du Progrès qui auront été approuvés par la population seront bien présents aux municipales de 2014". Une petite phrase qui à son importance, surtout à Saint-Pierre, seule commune où il y aura confrontation entre un candidat du PS (Virgine Gobalou) et un candidat du Progrès (Khrishna Badamia) en mars prochain (lire notre article à ce sujet, ndlr)

Philippe Leconstant avait émis le souhait que des discussions aient lieu à propos de Saint-Pierre, après les élections internes du PS et les primaires du Progrès. Mais le parti de Patrick Lebreton ne semble pour l'heure aucunement disposé à lâcher son candidat sur cette commune (qui n'est d'ailleurs pas adhérent au PS, ndlr).

Rappelons enfin que Jean-Claude Fruteau, Jean-Jacques Vlody, Michel Vergoz, Patrick Lebreton et Didier Dalleau se présenteront aux élections internes organisées par le Parti socialiste le 10 octobre prochain.
Mercredi 25 Septembre 2013 - 17:05
Lu 1179 fois




1.Posté par David Asmodee le 25/09/2013 19:18
Avec le Progrès, tout progresse : le taux de chômage, le montant des impôts, le prix du carburant, les crimes et les délits...

2.Posté par BATO FOU le 25/09/2013 20:16
tu parles d'un suspens...............a mourir de rire

3.Posté par Kabar Yab le 25/09/2013 22:05 (depuis mobile)
Un parti ouvert. Bravo. Au com 1: il faudrait de temps à autres réfléchir au lieu d'écrire n'importe quoi.votre niveau me fais vraiment pitié.

4.Posté par DON PAKE le 26/09/2013 00:32
54% de chômage à St Joseph et ça ose se représenter... Aucun honneur ! La honte.

5.Posté par Centurion bis le 26/09/2013 06:42
quel progrès
le progrès c'est :
l'obscurantisme total

6.Posté par Mwa la pa di le 26/09/2013 06:48
Il y a quelque chose que je ne comprends pas je croyais que les adhérents du progrès étaient forcément adherent duPS, nonm a t on affirmé ! C est une aberration si le progrès est en dehors du PS ALORS il ne peut être une de ses composantes.Je suis adhérant qu PS et ne peut adhérer a un sous groupe dont les membres ne sont pas defait aussi au PS. Le progrès aurait un sens s il etait unecomposante interne du PS. Que va t il se passer sur St Pierre entre deux candidats, undu Ps et l autre du progres non adherant au PS ?..Je crois que le PROGRES A QUELQUES PROGRES A FAIRE

7.Posté par Mwa la pa di le 26/09/2013 08:05
Post 1, écrire pour de rien, c esr ce que faites , il n y a aucun progrès chez vous.....

8.Posté par margoze le 26/09/2013 09:21 (depuis mobile)
Au moins les membres du Progres demandent lavis de la population pour savoir si on veut d eux ou pas aux municipales. Le vote netant pas ouvert qu aux militants je trouve que c''est plus legitime qu une simple investiture de parti.

9.Posté par @ le faux "Mwa la pa di" le 26/09/2013 11:33
Vous n'étes qu'un escroc camoufflé qui vole le pseudo d'un autre alors que vous ne savez pas écrire !
Ce serait bien que Piérrot intervienne car ce type pollue volontairement le débat en y mettant de la confusion; il n'a qu'a prendre un autre pseudo !

10.Posté par pareil le 26/09/2013 13:03
blanc bonnet et bonnet blanc. Lorsqu'ils sont à Paris, ils sont copains coquins ensemble.

11.Posté par DON PAKE le 26/09/2013 14:56
Combien touche Lebreton par mois VERSUS le résultat de ses clowneries ???? Il semble à coup sur que ce soit inversement proportionnel aux réels progrès... Pitoyable !!!

12.Posté par daisy le 26/09/2013 18:45
Progrés = Lebreton + Vlody+ Vergoz +Didier Robert

13.Posté par citoyenne saint-joseph le 26/09/2013 20:56
Sept candidats pour sept communes...
Que l'on m'explique un peu... normalement, des primaires servent à désigner le meilleur candidat parmi plusieurs prétendants, non ? Et là le Progrés organise des primaires pour savoir "qui est le meilleur des socialiste" avec pratiquement dans chaque commune un seul et unique candidat !
Et selon un proche "ce qui compte c'est le nombre de votants"...
Selon le journaliste, le résultat connu à l'avance,(pas besoin de lire dans une boule de cristal !), le véritable enjeu sera la participation. cela dépend plutôt comment est organisée cette participation !!!
si c'est une démarche volontaire : oui ! mais il semblerait que ce ne soit pas tout à fait le cas...
Conclusion : pas de suspense,un enjeu ? Lequel ? Pour savoir que "Je suis le meilleur socialiste" !
A mourir de rire !
NON. CITOYENS, LE VOTE, LE VRAI C' est en mars 2014. En mars, il y aura le maire sortant qui aura à faire valoir ou pas son bilan et plusieurs autres candidats qui présenteront leurs projets.
C'est le principe même de la DEMOCRATIE !
En ce moment ,on assiste à...quoi... Il n 'y a même de mot tellement c'est ridicule...

14.Posté par clément le 27/09/2013 11:54
pitoyable ces primaires sur st jo! tt les employés communaux sont sous pression pour aller voter! c'est la période des menaces en mairie... on convoque, on fait comprendre que l'heure est à l'unité... désolidarité = non renouvellement de contrats... Que ces employés comprennent que le jeu du beni oui oui doit se terminer... En Mars ils ont l'occasion de faire la meme chose qu'ils ont fait en 2001... faire valser Le patrick... on ne change pas les bonnes habitudes...

15.Posté par Libre le 29/09/2013 16:32
Pour répondre au post.14. Je suis employé communal à Saint-Jo et personne ne m'a mis le couteau sous la gorge pour aller voter. Je n'ai eu aucune pression ni du maire et encore moins de la grand-mère et personne ne m'a dit "Petit ce matin tu vas aller voter, sinon on va te décapiter". Je sais prendre mes propres décisions, je n'ai besoin de personne pour me souffler à l'oreille ce que je dois faire. Vos propos sont insultants pour les employés communaux. Un employé communal n'est pas une marionnette que l'on manipule. Nous sommes des gens sensés , nous avons des diplômes, nous passons des concours et nous bâtissons notre avenir comme tout le monde. C'est très gentil à vous de vous préoccuper de notre sort, mais je vous rassure tout va très bien. Moi, je sais je ce que je fais et ou je vais. J'en ai marre que des pseudos intelligents parlent et pensent à ma place. Commencez par balayer devant votre porte et à prendre votre avenir en main et après on en reparlera. Donc pour revenir au sujet principal, je suis allé voter de mon propre gré ce matin et il y avait foule. Des gens comme vous et moi et pas uniquement des employés communaux. Des gens libres qui se préoccupent de la vie de la commune et de l'avenir de nos enfants. C'est bien de mettre des commentaires sur les sites d'infos et les réseaux sociaux mais n'épuisez pas votre énergie à écrire des mensonges et des commentaires haineux. Et s'il fallait revoter dimanche prochain je revoterais car j'estime être assez grand pour savoir ce qui est bon pour moi. A bon entendeur

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales