Politique

Au Conseil général, la réforme des collectivités fait débat entre ultramarins


 
Aujourd'hui et demain, les membres de la commission Outre-Mer de l'assemblée des Départements de France, composée des présidents de Conseils généraux de Martinique, Guyane, Mayotte et la Réunion se sont réunis afin d'échanger sur des problématiques spécifiques à l'Outre-Mer.

Au coeur des débats, la réforme des collectivités territoriales qui devrait intervenir en 2014 et réorganiser les champs d'action du Conseil général et de la Région, notamment en recentrant les organismes sur leurs compétences premières.

Une réforme "délicate", "pas facile" et qui engage un débat loin d'être "anodin", selon les termes de la présidente de la Commission Outre-Mer, Nassimah Dindar. Pour la présidente du Conseil général, le temps presse et l'heure est aux discussions pour ne pas se retrouver démunis lorsqu'arrivera l'échéance fatidique.

"J'estime que l'on doit sauvegarder le Conseil général qui est un verrou social de proximité. Il est capital de le défendre", a-t-elle affirmé.

Guadeloupe et Réunion gardent deux collectivités

Alors que la Guadeloupe et la Réunion ont décidé d'appliquer un régime de droit commun dans le cadre de la réforme des collectivités à venir, avec le maintien de deux collectivités que sont la Région et le Conseil général, Mayotte, la Guyane et la Martinique ont préféré opter pour la création d'une collectivité unique.

Les budgets alloués, les outils techniques, la répartition des rôles entre entités et le cadre juridique sont autant de questions qui se posent spécifiquement à chaque territoire. La Guyane et la Martinique ont d'ores et déjà constitué une commission ad-hoc pour évaluer l'ampleur des changements à prendre en compte.

Outre l'épineux sujet de la réforme territoriale, la problématique de la vente de tabac dans les Dom-Tom, celle du logement et le cas de Mayotte, 101ème département de France, seront également sujets à débats jusqu'à demain.
Lundi 12 Septembre 2011 - 16:08
Lu 1567 fois




1.Posté par Cambronne le 12/09/2011 18:51
la réforme des collectivités fait débat entre ultramarins Vous avez le droit de faire buzzer pour faire 700 millions d'économies

2.Posté par AVATAR le 12/09/2011 20:16
TOUS CE CINEMA POUR S ACCROCHER A SON FAUTEUIL TOUS LE MONDE PS PASSE CA RESTE ET SI CE L UMP CE L ECONOMIE DE CE CUMULARD

3.Posté par tank nana nupran le 12/09/2011 20:44
Chers Camarades politiques et chers complices journalistes pas tentés. Ne nous prenez pas pour des veaux. Nous savons pertinemment que le seul objectif de maintenir deux collectivités c’est de pouvoir prendre plus d’argent pour couvrir vos frais divers et variés et de toujours placer plus de copains et copines.

Les arguments du développement de la Réunion et des Réunionnais ne sont que foutaises et miroirs aux alouettes.

Na unzoure y apeldeuxmains

4.Posté par Une troisième le 13/09/2011 06:54
Pour la Réunion je propose de créer une troisième collectivité, beaucoup trop de politiques restent
sur le carreau après les élections... nou lé pas plus... nous lé pas moins...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales