Faits-divers

Atterrissage forcé d'un ULM dans les hauts de Saint-Gilles


Atterrissage forcé d'un ULM dans les hauts de Saint-Gilles
Un problème technique a obligé le pilote d'un ULM a effectué un atterrissage forcé, au quartier de Villèle, dans les hauts de Saint-Gilles, sur le golf de Bassin Bleu. Seules deux personnes étaient à bord, le pilote et un passager. Les pompiers et gendarmes sont intervenus sur place et ont porté secours aux occupants de l'engin. Bonne nouvelle, il semblerait que seul le passager souffre de légères blessures, sans gravité.  
Mardi 2 Mars 2010 - 11:17
Lu 2494 fois




1.Posté par Olivier, C. PONS le 02/03/2010 18:29 (depuis mobile)
Petite précision :
Un ULM ne peut pas avoir plus de deux personnes à bord : le pilote et son passager.
En tout cas bravo au pilote d'avoir su poser son avion sur le Golf de St Gilles (c'est loin d'être évident), et d'avoir ramené son passager en vie. C'est le résultat d'une bonne formation accompagnée d'une bonne expérience.

2.Posté par PECPEC le 03/03/2010 11:34
Je ne suis pas d'accord avec vous, Un mec qui se dit professionnel et qui casse son appareil en le posant sur un golf est pour moi un mauvais pilote. le posé en campagne fait parti de la formation, alors saluer ce genre d'exploit me semble totalement déplacé, surtout quand on casse la machine.
La formation des pilotes d'ULM n'est pas adaptée, en voici la preuve flagrante.
mesdames, messieurs, ne montez pas avec ces gars là, ils sont souvent incompétents et dangereux, pas par leur faute mais par le système de formation.

3.Posté par zipé le 03/03/2010 13:11
pour pecpec
comme d'habitude moins on connait et plus on cause!

pour info, le pilote est un pilote avion passé a l'ulm. il a donc suivi le "bon" système de formation....... quand aux pilotes d'ulm, ils sont beaucoup plus sensibilisés a la panne moteur que les pilotes avions!. on ne peut etre laché que lorsque l'on maitrise les pts, en simulation de panne moteur ce que ne font pas les pilotes avion.. pour avoir la qualification emport passager, il faut etre capable de poser en urgence en campagne (moi a l'époque, en 1996, l'instructeur m'a coupé le moteur en vol et j'ai posé sur une piste dans la rivière des galets....). aucun pilote avion n'est formé comme cela.
le systeme de formation ulm est exemplaire: voir les statistiques et comparaison des accidents ulm/avion sur le site de la fédération d'ulm (ffplum.com). l'ulm est moins dangereux que l'avion, a nombre d'heures équivalentes.

4.Posté par PECPEC le 03/03/2010 15:02
Il y a de vieux pilotes.
Il y a des pilotes téméraires
Il n'y a pas de vieux pilotes téméraires ! !
63 ans et 1750 heures.... ( qualifié sur 24 appareils, dont 4 bi-moteurs) Une réponse de la part de quelqu'un qui ne connait surement rien !

5.Posté par zipé le 03/03/2010 15:44
pour pecpec
100% d'accord pour la définition du pilote
par contre je persiste....tu ne connais manifestement rien a la formation des pilotes ulm!!!

53 ans et 600h de vols en pendulaire et multiaxes

et n' oublions pas l'essentiel: bons vols!( on a quand meme la meme passion! )

6.Posté par JJJ le 06/03/2010 02:17
Pour pecpec,
Tes propos sont nuls, pour un pilote avec 1750 h tu devrais refléchir avant de t'exprimer.
La vie humaine est à préserver en premier et le matériel en dernier.
Vive l'ULM

7.Posté par castel le 01/05/2010 23:37
Moi , je suis pro 15000h, Avion, et Ulm par passion et un mec qui parle comme ça de l'ulm ne mérite me^me pas de voler. 1750 h.. attention aux stats ton tour arrive.... et quand il va arriver, surtout donne nous une photo de ta machine ...


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales