Economie

Attention aux faux experts-comptables à la Réunion


De gauche à droite : Marcelino Burel, président de l'ordre des experts-comptables; Rémy Amato et Gilbert Barre, vice-présidents de l'ordre
De gauche à droite : Marcelino Burel, président de l'ordre des experts-comptables; Rémy Amato et Gilbert Barre, vice-présidents de l'ordre
Ils sont 193 experts-comptables à exercer cette activité à la Réunion dans 180 cabinets implantés dans les quatre micro-régions de l'île. Pourtant des "petits malins", pensant avoir trouvé un bon filon, se présentent en tant qu'experts-comptables sans avoir, on l'aura compris, ni les compétences, ni les diplômes requis. Une escroquerie qui dessert fortement les sociétés qui peuvent se retrouver dans de très graves difficultés financières, pouvant mettre en péril leur structure, et aller jusqu'au dépôt de bilan.

L'ordre des experts-comptables de la Réunion veut alerter les entreprises locales sur ce risque. "Nous sommes là pour protéger les entreprises", explique Rémy Amato, vice-président de l'ordre des experts-comptables. Le message se veut fort et insistant auprès des entrepreneurs afin qu'ils prennent toutes les précautions nécessaires. "On parle d'exercice illégal de la profession d'expert-comptable", poursuit-il.

En tout, deux à trois cas sont en moyenne remontés à l'ordre. "On se retrouve face des entrepreneurs désemparés et perdus qui se sont fait abuser par une personne sans scrupule", souligne Rémy Amato. Souvent, lorsque l'ordre des experts voit débarquer à son siège un dirigeant d'entreprise, il est souvent trop tard. Victimes de détournements de fonds, de mauvaise tenue de la comptabilité ou tout simplement de la perte pure et simple des documents comptables, les entreprises se retrouvent dans des situations dramatiques pouvant conduire jusqu'au dépôt de bilan.

Quatre plaintes déposées

"Le détournement de fonds peut se faire sur les chèques de société. C'est très facile. Il suffit que "l'expert-comptable" vous demande de signer des chèques sans ordre et sans montant pour effectuer le détournement. Vous lui faites confiance, pas de raison de se méfier", explique Rémy Amato.

Autre déconvenue pouvant apparaitre, une taxation fiscale et/ou sociale majorée en raison de méconnaissance des textes fiscaux. "L'évolution des textes est permanente et un expert-comptable a l'obligation de se former un minimum de 40 heures par an. Être expert-comptable ne s'improvise pas", précise le vice-président de l'ordre des experts-comptables.

Résultat, l'ordre a déposé, lors du dernier trimestre 2013, quatre plaintes auprès du procureur de la République de Saint-Pierre et de Saint-Denis pour exercice illégal de la profession. "Il est très important de savoir s'entourer. Un seul réflexe, vérifier dans l'annuaire des experts-comptables si votre expert s'y trouve. Si ce n'est pas le cas, c'est qu'il n'est pas reconnu dans la profession", conclut Rémy Amato.
Lundi 3 Février 2014 - 15:33
Lu 2420 fois




1.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 03/02/2014 16:40
Eux ce sont les vrais comptables. MDR

2.Posté par Mwinmidike le 03/02/2014 17:24
Attention aussi aux "faux" des experts comptables. Attention aussi aux experts comptables qui ferment les yeux sur certaines pratiques de leurs clients.

3.Posté par n o e le 03/02/2014 17:53
C'est vrai qu'il y a plein de chargeurs-de-l'eau en ce bas monde comme à la Réunion !
Beaucoup croient tout connaître même leur trou du c... !
Il ne faut pas se laisser berner par de beaux parleurs qui manient bien le verbe !

4.Posté par Tanbi le 03/02/2014 19:30
Quelle différence entre un faux et un vrai expert comptable ?

Aucune : les deux sont là pour vous arnaquer !

5.Posté par Travis le 03/02/2014 19:53
faites attention aux faux hommes politiques à la Réunion...

6.Posté par Lamer Tobirat le 03/02/2014 20:31
je paris que tu aurais aimé voir ton enfant être à sa place ou à la limite même toi

7.Posté par muppets le 03/02/2014 21:49
Pas toujours facile parfois (ou souvent pour ceux qui connaissent) de reconnaître un vrai expert comptable d'un faux, les deux sont aussi nuls.

8.Posté par jacouille du chaudron le 03/02/2014 22:12
"vérifier dans l'annuaire des experts-comptables si votre expert s'y trouve. Si ce n'est pas le cas, c'est qu'il n'est pas reconnu dans la profession",
c'est plus facile de donner des noms, vous devriez être au courant des gens qui font çà, vu les entreprises reviennent vers vous quand ils sont bleuffé

9.Posté par Kaloupillé le 03/02/2014 23:32
ce n'est pas compliqué de savoir qui se présentent comme faux Comptables , la meilleur solution si on n' a un doute sur la personne il ne faut pas le cacher et mettre dans la presse son nom à présenter dans l' île sous les cocotiers afficher sur les vitrines des commerçants son adresse , comme ça si ils font du Business pour l' île Maurice , les Comores ,Seychelles , Belgique , ou Mayotte ils seront pris la main dans le sac alors si vous savez que ça existe à la Réunion c'est que vous etes complice si vous l' avez pas dénoncer son Nom à Méditer !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales