Blog de Pierrot

Attentats : Et si on se donnait les moyens de surveiller tous les suspects fichés ?

Mercredi 26 Août 2015 - 19:40

Ayoub El Khazzani, l'auteur de l'attentat à bord du Thalys, avait lui aussi fait l'objet d'un signalement
Ayoub El Khazzani, l'auteur de l'attentat à bord du Thalys, avait lui aussi fait l'objet d'un signalement
La seule réponse de la SNCF et du gouvernement à l'attentat commis vendredi dernier dans le Thalys a été de mettre en place... un numéro vert pour appeler les forces de l'ordre en cas de nouvelle attaque !!!

Certains proposent l'installation de portiques et la multiplication des contrôles au moment d'entrer dans les trains. Ce qui suppose l'embauche de centaines, voire peut être de milliers de contrôleurs, vu le nombre de gares disséminées sur le territoire.

Et si au lieu de tout ça, on se contentait simplement d'augmenter le nombre de policiers affectés à la DGSI et qu'on plaçait sous surveillance étroite, y compris par le biais d'écoutes téléphoniques, tous ceux qui font l'objet d'une fiche de signalement? Vu que tous, je dis bien tous les derniers attentats commis sur le territoire français l'ont été par des extrémistes qui avaient déjà fait l'objet de signalements, mais que les moyens de la DGSI avaient empêché de surveiller...

Quitte à embaucher le nombre de policiers nécessaires...
Pierrot Dupuy
Lu 1626 fois



1.Posté par Moin la di le 26/08/2015 21:13

En effet Monsieur Dupuis c'est si simple, mais comment faire simple avec la bande d'incapable qui nous gouverne qui préfère décorer et saluer les victimes et mettre à la vindicte voir abandonner un des leur Alain Vidalies qui «préfère» la discrimination au risque d'un attentat et oui car avec le numéro 3137 une fois le TGV lancé et un gratel Djiadiste ou pas commet des exactions et il n'y a pas trois téméraires dans le train ? alors François et les autres font KOA alors ?????? voir il ne fait même pas confiance aux gendarmes qui seront capables par les écoutes ou le visu débusqués ces malades fous et criminels et qui payent aujourd'hui un lourd tribu avec la fusillade de Roye par son immobilisme aussi face à ce désastre qu'il ne fait que constaté rien de probant n'est engagé alors VIVEMENT la prochaine échéance

2.Posté par maçonnerie le 26/08/2015 21:29

remettons aussi la délation en place ?

3.Posté par Lokiel le 26/08/2015 21:55

Sachant que pour surveiller un suspect, il faut 10 postes de policiers, qu'il y aurait en tout selon les statistiques officielles 5000 fiches S existantes, ça représente la bagatelle de 50.000 fonctionnaires de la DGSI. Officiellement, celle-ci emploie 3500 personnes. Vous suggérez donc rien moins qu'une multiplication par 14 du nombre de fonctionnaires à la DGSI.

4.Posté par Alwatani le 26/08/2015 22:16

Tous les individus fichés de nationalité étrangère devraient être sans délai expulsés vers leurs pays d'origine.
Quant aux "Français", il faudrait les assigner dans des centres de rétention administrative.
Combien faudra-t-il de morts pour en finir avec la tolérance scandaleuse des pouvoirs publics envers cette racaille criminogène ?
Il n'y aura pas toujours des touristes américains pour intervenir au dernier moment.

5.Posté par Elvire le 26/08/2015 22:22

Faut il une fiche de renseignement pour identifier le dénommé Ayoub El Kazzanhi ? Je pense que sa tronche est suffisante pour l'identifier. Et si ce n'est pas suffisant il faut compléter avec son nom. Et l'envoyer ensuite au trou.

6.Posté par onyx le 26/08/2015 22:24

Surveiller tous les "suspects" ou plutôt toutes les fiches "S"(urveillance) c'est précisément le but de ces fichages. Cependant, votre proposition ne fait que reporter le problème : et tous ceux qui n'ont pas été détectés, parce que rien n'a "dépassé" dans leurs comportements ou profils ? Est-ce en augmentant les moyens humains et matériels que l'on diminue le risque ? Manifestement, la réponse, tentée par les Américains, est non... (des dizaines de milliers de fonctionnaires affectés à cette tâche et des milliards de dollars). Faut-il multiplier les fichages et tourner à la paranoïa parce qu'il y a un risque ? Les Soviétiques et maintenant Russes s'y sont essayés, les Chinois excellent dans ce domaine. On voit ce que cela a donné...

C'est louable d'essayer de réfléchir et de faire des proposition. La mienne : si on laissait faire ceux dont c'est le métier ? Demandez à votre ami Tillier, il en connaissait un rayon...

Je profite de ce post pour dire mon mépris profond à l'abruti du post 1 : si la mayonnaise a tourné dans son frigo, je suis sûr que c'est encore la faute du gouvernement socialiste ! Ce qui est sûr en tous cas, c'est que ce n'est pas avec ce genre de "bas-de-plafond" (ça changera des "sans-dents") qu'on avancera.

7.Posté par jog le 26/08/2015 22:56

Voila une idée qu'elle est bonne ! Bizarre que personne n'y ait pensé avant.

8.Posté par SEVERIN le 26/08/2015 23:24

Oh M. Dupuis,je suis un potentiel suspect, je porte un bandana,donc voilée,je suis barbu.Donc je suis susceptible d'être fiché,après tout,vu le beau couple de la Hollandouille / Wall a la tête de notre pays la France pourquoi pas.In yab des Yvelines

9.Posté par austrodoudou le 26/08/2015 23:58

moin la di n'est pas bas de plafond car il n'a même pas de plafond tant il tient des propos débiles.

10.Posté par L'INDÉPENDANT le 27/08/2015 00:09

Plus simple, plus économique, plus efficace, les renvoyer chez eux, les déchoir de la nationalité française pour les bi nationaux, et le reste sera plus facile à surveiller.
Premier pas de travers, à l'ombre pour longtemps...

11.Posté par Titi or not Titi le 27/08/2015 01:32

La Solution Est Vicieuse Mais Jouable : 😜
Ne Pas En Parler Dans Les Journaux Télé, Radio
Et Dans la Presse !
Puis Surveiller / Fermer Les Pages FB et Autres
Supports ( SiteWeb ... ) Ou Vont Les Jeun's ! 😜
...
D'Un Cotés on Vend Des Armes Puis On Refuse
Les Immigrants Qui Fuient Les Zones De Guerres !!
...

12.Posté par le taz le 27/08/2015 01:54

le vert est dans le fruit.
c'est trop tard
il n'y a pas grand chose à faire.

espérer que ces débiles mentaux apprentis-assassins se comportent en amateurs avec des armes qui s'enrayent ou des obstacles qui les empêchent physiquement.

un problème s'analyse, et se solutionne à la base. pas après coup avec des policiers supplémentaires. et pas avec des idéologies stupides (genre socialistes) qui pronent l'ouverture des frontières, l'intégration à tout prix, etc... portée par des dangereux irresponsables, au pouvoir actuellement !!!!
hein, valls, combien de blanco il faut rajouter à evry

le reste, c'est de la communication, de la gesticulation, des coups d'épée dans l'eau,bref, de l'inutile pour tenter de rassurer la population... qui n'est plus dupe.

c'est comme laisser un fumeur avec sa cigarette se balader sans AUCUN contrôle dans une poudrière... et se demander combien il faut de pompier pour éteindre le feu qui va résulter de l'explosion qui arrivera....

13.Posté par Agir avant en amont le 27/08/2015 07:21

1 - J'ai pour ma part presque aussitôt imaginé, après cet attentat, que la SNCF pourrait mettre en place des contrôles bagages comme dans les aéroports. Mais j'ai entendu presque aussitôt à la radio quelqu'un dire que vu le trafic SNCF et le nombre de passagers, c'était peu réaliste.

C'est vrai que c'est matériellement problématique. Est-ce vraiment impossible? Euh je ne sais pas. La question reste à approfondir. Mais un numéro vert, c'est un peu "léger" comme solution, on es bien d'accord!

Au niveau SNCF, peut-être renforcer la sécurité (moyens matériels et humains), non? Ce n'est pas le premier attentant sur un train qui a eu lieu. Celui-ci s'est soldé par zéro morts grâce au sang froid et courage de quelques militaires en civil étrangers. Mais la prochaine fois?

2 - L'autre idée, est comme l'indique Pierrot Dupuy (j(y avais vaguement pensé) d'augmenter les moyens des forces de police pour surveiller plus étroitement les gens objet de fiches spéciales.

Sans affecter 10 personnes pur un suspect, on doit pouvoir augmenter la surveillance et la pression, par des "contrôles" réguliers.

Cet abruti dans le Thalys en tous cas avait voyagé en Espagne, Syrie, ... et était proche de djihadistes(traduction : proches de tarés criminels).

Mais apparemment, il était laissé "tranquille" totalement. Là est le problème.

Alors qu'il aurait peut-être fallu lui mettre la pression, perquisitionner chez lui, enquêter avant sa tentative, vu son comportement, ses déplacements, ses relations, sa "dégaine".....

Donc, oui avec la proposition d'augmenter les effectifs pour surveiller cette nouvelle menace de "tarés" radicalisés frustrés de base, qui passent à l'acte sous commande de djihadistes en France ou à l'étranger. Et pour que les enquêtes remontent loin.

A cause de ces tarés (je sus gentil) et leurs commanditaires, nos libertés en prennent de plus en plus un coup.

3 - Troisième solution possible: un renforcement très fort de la coopération entre services de renseignement et de police des Etats occidentaux.

Dans le cas de ce taré, les infos sur lui des espagnols et belges étaient-elles connues des français? Pas sûr...

Nous sommes malheureusement confrontés concrètement à cette nouvelle menace de commanditaires criminels (à identifier et poursuivre, en France et à l'étranger) qui influencent fortement des frustrés tarés de base d'un pays qui passent à l'acte n'importe comment. Ce n'est pas au moment de leur tentative qu'il est le plus efficace d'agir, mais avant...

4 - Infiltrer et espionner les milieux djihadistes en France. C'est peut-être déjà le cas, j'imagine. A renforcer en moyens matériels et humains, probablement.

5 - L'intox et la guerre psychologique à destination de ces milieux. Faux apprentis terroristes, rumeurs bidons négatives ... etc

Voilà quelques réflexions. Espérons que des zinfonautes courtois et réfléchis pourront rebondir dessus. Les observations d'experts ou connaisseurs m'intéressent.

14.Posté par LF le 27/08/2015 08:20

Moi je dis extermination de ces rats et on en parle plus!!

15.Posté par onyx le 27/08/2015 08:32

Post 13 :

1) Le contrôle des bagages
: C'est quelque chose qui est à 'étude depuis quelques années à la SNCF. Mais le problème c'est que, comme vous le signalez, le nombre à contrôler est colossal et puis il s'agit de contrôler finement : les explosifs, ça va encore (un chien sur un quai suffit) mais quid des armes de poing ? Les voyageurs sont ils prêts à doubler le prix de leurs billets à cause des infrastructures à mettre en place ? Le numéro vert, ce n'est pas une mesure, c'est une réponse dans l'urgence qui est plus rassurante qu'efficace. Elle a le mérite d'exister...

2) Augmenter la pression, etc. pose un autre problème auquel les "yaka yfokon" ici ne pensent pas une seconde (pensent ils ?) : nous sommes dans un État de droit et on ne peut pas débarquer chez quelqu'un sans un cadre juridique strict : indice graves, etc... Sinon, on change de régime et on vire à droite de la droite. C'est un choix, mais personnellement, le jour où on pourra en France débarquer chez moi perquisitionner parce que je ne me suis pas rasé depuis 8 jours ou parce qu'un voisin m'aura vu sortir trois fois dans la semaine de la mosquée, de l'église ou d'une cave, je prends mes cliques et mes claques et je fous le camp.

4 et 5) C'est fait, et ça se fait depuis bien longtemps et à grande échelle. Comment croyez vous que l'essentiel des projets d'attentats (qui ne sont pas connus des médias !) sont déjouées ? Si vous aimez le genre, cf. l'excellent bouquin de Mohamed Sifaoui, Mes "frères" assassins.

16.Posté par areteksa le 27/08/2015 10:59

J’apprécie cette proposition dans la mesure où c’est du concret et où ça vise un objectif sur lequel une très grande majorité des citoyens peut sans doute s’accorder.

Je doute toutefois que la surveillance soit réellement possible et efficace, ne serait-il pas plus efficace que les individus présumés dangereux (sur quels critères ? et sous quelle autorité ?) vivent ailleurs que sur notre territoire ?
Ce qui suppose de réinstaurer de réelles frontières avec un contrôle aux frontières.
Le bannissement a été pratiqué en tout temps.

Mais j’imagine mal qu’on obtienne ça des dirigeants tels qu’on les connait, qui ne sont guère représentatifs du peuple, dont ils ne vivent pas les difficultés et qui de fait s’en moquent (cf les « sans-dents »).

Et comme disait Kennedy : « A vouloir rendre impossibles les révolutions pacifiques on rend inévitables les révolutions violentes ». L’Histoire l’a plus d’une fois montré.

17.Posté par Annie Bal le 27/08/2015 11:03

Un point de vue (celui d’Alain de Benoist, journaliste et écrivain) à méditer :

« Les attentats sont faits pour ça : stimuler une islamophobie que les terroristes djihadistes considèrent comme un “vecteur de radicalité” privilégié.

Les terroristes islamiques adorent les islamophobes. Ils souhaitent qu’il y en ait toujours plus. Ils savent que plus les musulmans se sentiront rejetés par les non-musulmans, plus ils pourront espérer les convaincre et les radicaliser.

Les djihadistes assurent qu’ils représentent le “véritable islam”, les islamophobes leur donnent raison en disant qu’il n’y a pas de différence entre l’islam et l’islamisme. Que les premiers commettent des attentats alors que les seconds verraient plutôt sans déplaisir se multiplier les pogroms contre ceux qui “rejettent le mode de vie occidental” (le sympathique mode de vie mondialisé de la consommation soumise) n’y change rien. Les islamophobes sont les idiots utiles de l’islamisme radical. »

18.Posté par le taz le 27/08/2015 13:46

@16
c'est trop tard, le vert est dans le fruit.
et dès qu'on voudrait surveiller et contrôler les sujets à risque, on aura toujours une assoc débile qui va crier à la stigmatisation, au racisme, etc...
comme toujours....

la guerre contre ses débiles, on l'a perdu.

faut gérer maintenant.
calmer la population...
faire croire que tout est sous contrôle....
les fiches S, les emprisonnements hasardeux, les remises en liberté sans contrôle, etc...

sauf qu'à chaque fois, on nous dit que tant d'attentat ont été déjoué (vrai, faux, communication pour rassurer ??)
et sauf qu'à chaque fois, les attentats sont préparés, exécutés parfois et déjoué poar le plus grand des hasards.

l'abruti qui est intercepté dans le train.
l'autre débile qui se blesse et qui va à l'hopital... après avoir tué une jeune femme.
et là, ni la police, ni les grands communicateurs n'ont rien vu venir....

autre question : doit-on accepter, depuis le laxisme généralisé de ces 30 dernières années, de faire régresser notre mode de vie an mettant des flics partout, en mettant des contrôles partout ????

19.Posté par Gromale le 27/08/2015 14:15

Et si on augmentait les impôts pour surveiller tous ces suspects ? Qui est prêt à payer 1000 euros d'impôts en plus ? Et l'expulsion des suspects coûte aussi de l'argent.

20.Posté par BOULGOUM.... le 27/08/2015 19:58

14.Posté par LF le 27/08/2015 08:20 | Alerter
Moi je dis extermination de ces rats et on en parle plus!!
......................
Cà c'est du pur extrémisme......Quand on pense ainsi, on vaut pas mieux que les autres fous.....
C'est en métropole que j'ai découvert le racisme en entendant "les hauts-civilisés porteurs d'une culture supérieure" (Dixit Caton, Gugunosse et autres rapportés) traiter les originaires du Maghreb de "bougnoul, bicot, crouille, rat, bic, insecte, melon, etc.", en y assimilant les domiens, alors même que Marianne a ouvert ses draps à tous (les aryens, les wisigoths, les huns et les autres etc...).

Dans l'église on les entend tous ces chrétiens clamant leurs racines chrétiennes qu'ils ont coupées eux-mêmes depuis des siècles, murmurer "nous sommes tous frères, nous sommes une religion de paix et d'amour" mais aussitôt sortis malgré l'air d'orgue de Gugunosse, qui manifestement n'adoucit pas leurs moeurs, ils fourbissent leur langue de p... et recommencent à blatérer sur tout le monde, pestant contre leurs proches,contre leurs malheurs quotidiens, leurs politiciens -qu'ils ne cessent pourtant de reconduire lors de chaque élection ce qui démontre un penchant sado- pour ensuite chcher un bouc-émissaire et hop, il charge l'étarnger de tous les maux..

En l'espèce, les vrais fous, les vrais barbares ce sont ceux qui ont armés les bras de ces fous.

En droit criminel, cela s'appelle complices par fourniture de moyens.

Si NOS fous pouvaient leur vendre la bombe atomique, pour gonfler le PIB, ils vendraient ces bombes. N'a t-on pas voulu vendre des centrales atomiques à Kadhafi? On sait bien que le nucléaire civil mène au nucléaire militaire. Que je sache, aucun pays musulman ne fabrique des armes. Les usines les plus à la pointe -en matière d'armements- sont dans les pays occidentaux, qui vendent des armes à n'importe qui tout cela pour du pognon..

N'est-ce pas Georges BUSH, le chrétien, celui-là même qui chaque matin lisait la Bible dans son bureau ovale et qui parlant de croisade, a prôné la guerre en Irak? C'est bien lui qui a semé le chaos dont est sorti l'Etat islamique.

Idem en Libye. C'est bien SARKOZY, le chrétien qui y est allé semer la pagaille.

Je n'ai entendu aucun chrétien s'élever contre cela pour s'y opposer et dire "non n'y allez pas au nom du christianisme qui est une religion de paix et d'amour".

Vous avez laissé les dirigeants occidentaux fabriquer des fous et aujourd'hui on est dans la mouise et que fait les gens du bas peuple? Ils invectivent ceux d'en face ceux là mêmes que leurs élus ont armés. Qui sont les vrais rats?

Pour régler un problème, il faut le régler en amont: arrêter de vendre des armes à l'Arabie Saoudite, au Quatar etc... car les armes venues on les retrouve aux mains d'ennemis..

Qui actuellement achète du pétrole avec l'EI à un prix défiant toute concurrence?

Tout cela pour dire que nous donnons le bâton pour nous faire battre.

21.Posté par comouniké le 27/08/2015 21:13

Sujet voisin : quelle politique pour l'immigration clandestine ?

L'Etat d'Israël a résolu le problème à sa manière.
Selon l'ONU, Israël abrite 53 000 réfugiés et demandeurs d'asile, la plupart entrés illégalement via le Sinaï égyptien. Parmi eux, 36 000 sont venus d'Érythrée, 14 000 du Soudan. Leur solution :

1) les demandeurs d'asile ont été emprisonnés
2) au bout d'un an d'emprisonnement la cour suprême a ordonné qu'ils soient relâchés
3) les autorités les ont effectivement relâchés et même lâchés en plein désert (avec un sandwich quand même) et l'interdiction de revenir à Tel Aviv

Nous on peut pas faire comme eux ... pas de désert en France.

22.Posté par vanille le 28/08/2015 14:19

Contrôle au faciès systématique dans les gares, les aéroports et avant toutes entrées dans des lieux et sites touristiques. Expulsion systématique des fichés S sans aucune forme de procès. Expulsion systématique des amateurs de djihad. Expulsion systématique de tous étrangers qui ne respectent pas la loi, la culture française, ses us et ses coutume, ils auront même de la chance car chez eux on égorge facilement les indisciplinés.
Parmi les migrants qui arrivent par milliers en Europe, une grande majorité sont des infiltrés, c'est un cheval de Troie, le loup est entré dans la bergerie !

Pour répondre à la question de Ma connerie, si c'est pour dénoncer les éventuels terroristes alors oui remettons la délation en place.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >