Politique

Atteintes à l'environnement du Port: Olivier Hoarau ne lâche rien

L’amélioration du cadre de vie des Portois sera l'angle d'attaque d’Olivier Hoarau cette année. Le maire présentait ses vœux à la presse ce vendredi.


Atteintes à l'environnement du Port: Olivier Hoarau ne lâche rien
Le maire du Port affiche ses ambitions pour 2016, "l’année de réalisation des projets de notre mandature", affirme-t-il en prélude d’un discours millimétré.
 
Cette fameuse ambition, c’est de "faire du Port une ville où il fait bon vivre". Entouré de la quasi-totalité de ses élus en ce vendredi matin, il promet de mener une nouvelle fois de front les problématiques environnementales qui ont déjà fait la Une en 2015.
 
Les regards se tournent inévitablement vers le bras de fer qui l’avait opposé à la Pyramide inversée et au groupement d’entreprises du BTP de la nouvelle route du littoral. Toujours "sans réponse"  de ces derniers, Olivier Hoarau a annoncé qu’il lancera en 2016 une étude globale d’impact.
 
Trois axes sont définis dans cette étude. La qualité du sol, de l’eau et de l’air. "Nous allons lancer cette étude non pas pour gêner le chantier, encore moins pour pactiser avec les grands groupes - comme j’ai pu le lire dans un média - mais bien par préoccupation pour la population."
 
Le maire du Port "ne peut pas croire une seconde" que ni l’Etat, ni les autres collectivités concernées (Région, Département), ne participent financièrement à cette grande étude. En cas de défaillance de ces dernières, "nous lancerons une étude à nos frais, à la hauteur de nos moyens financiers", prévoit-il.
 
Le discours inquiet du maire reste inchangé par rapport à janvier 2015, date de sa première mise en garde contre les centrales à béton implantées sur sa commune spécialement pour la NRL. Une manière pour le maire PLR d’introduire la problématique de la ressource en eau sur sa commune.
 
Sol pollué : un mystère à percer en 2016
 
"Les besoins du BTP représentent pas moins de 15% de la ressource accessible pour la ville et ça ne cesse d’augmenter. Il n’est pas question que les Portois subissent des coupures", prévient le maire, inquiet. "A ce jour, nous n’avons aucune garantie que ces centrales n’iront pas puiser dans les nappes phréatiques."
 
Autre inquiétude dans l’air, celle des émanations liées à l’activité industrielle. Là aussi la ville compte solliciter une station mobile de la qualité de l’air qui puisse donc coller à la réalité dynamique des sources de pollution industrielle.
 

L’autre signal inquiétant provient cette fois du sol. Plus évasif sur le sujet, le maire a tout de même dévoilé que des taux anormalement élevés de plomb ont été repérés sur certains secteurs. Il cite uniquement celui du Parc boisé. Mais pas de panique, l’exposition au plomb ne devrait pas présenter de danger s’il concerne un lieu de passage contrairement à une exposition permanente sur un lieu de vie. Les services de l’ARS doivent désormais percer le mystère sur cette teneur élevée. Une impression de déjà vu. L’épisode de décontamination de l’Oasis offre une piste sérieuse : il ne serait pas étonnant que ces zones aient été des dépôts sauvages à une certaine époque. Et des dépôts de batteries notamment.
 
Le budget investissement consommé dans sa quasi totalité
 
Ce premier rendez-vous de l’année a enfin été l’occasion de lister les réalisations de l’an passé. Olivier Hoarau se félicite d’avoir pu lever 80 millions d’euros en 2015 pour la ville. Une enveloppe globale dans laquelle on retrouve la concrétisation du Contrat de ville 2015-2020, la convention territoriale globale (avec la CAF), le projet éducatif global, le Pacte culturel (avec la DAC OI), ou encore la convention de déploiement du haut débit avec Zeop (des discussions sont par ailleurs en cours avec SFR).
 
Le maire estime à 83,4% le taux de réalisation du budget d’investissement sur l’exercice 2015. Des lignes budgétaires que les Portois retrouvent dans l’amélioration de la voirie, des écoles, des sites sportifs,… Le tout pour 4 millions d’euros de travaux réalisés.
 
Vendredi 15 Janvier 2016 - 19:53
LG
Lu 1698 fois




1.Posté par SHANG SHY le 15/01/2016 20:40
vos effets d'annonce ne m'interresse pas les routes sont toujours abimées la qualité de vie ne s'améliore les impots continue son assenssion l'ordre dans les quartiers souffre d'un manque cruel de rigueur et j 'en passe vous n'avez plus ma confiance.

2.Posté par kld le 15/01/2016 21:18
tien bo larg pa !

3.Posté par bea le 15/01/2016 22:40
bravo Mr , bonne continuation dans votre mandat

4.Posté par Grangaga le 16/01/2016 04:57 (depuis mobile)
Ou gainll'' pa fé in mo d''ékri tou sa là é anvwoll'' po tout'' lé z''ott'' mèrr''...sirtou satt'' Sin Pol'', ne serèss'' inn'' ti guiguinn'' in sizé, zot'' va gainll'' mètt'' an plass''.
"Si la pa nou alor''cé ki, si la pa domin alor'' cé kan...."

5.Posté par theliberator le 16/01/2016 05:35
La fine équipe autour de lui on dirait...

6.Posté par Laurent le 16/01/2016 06:00
Arrête fait croire que ou intéresse à ou à la ville du port ! Arrête bouche le yeux des portois ! Au lieu de bataille contre la NRL , intéresse à ou un plus de l'insécurité , bonne zimpots ....

7.Posté par un déçu le 16/01/2016 08:34
Hormis la qualité environnementale qui vous souci, Monsieur le Maire. Inquiétez-vous plutôt de la qualité de vie, que nous vivons au Port dans les quartiers. C'est le cadet de vos souci. Viens vivre avec nous, peut-êtres que vous allez prendre conscience.
Pour moi, vous ne faites que du blablabla.............si c'est ça le renouveau

8.Posté par Phoénix420 le 16/01/2016 15:43
Mr Le Maire et élu(e)s un bon cadre de vie pour une population se définit d'abord par une bonne qualité de vie dans son environnement humain et social immédiats. Et à ce sujet la ville du Port est très loin d'être une entité débordante par l'épanouissement humain..Le Port (où je vis depuis Mathusalem) de nos jours ressemble plus à une cocotte bouillonnante où mijotent des ingrédients tels que: précarité, chômage, exclusion, inertie culturelle, sociale et associative, jeunesse en perdition, climat délétère et tension dus à votre entourage proche qui renvoie (trop) souvent au film "Le Parrain", insécurité et surtout votre manque de relation constructive avec le peuple...Croyez-vous qu'après avoir réglé les soucis environnementaux, les Portois se porteront mieux et que leur cadre de vie s'en trouvera mieux?Mettez en place une vraie politique culturelle accès vers les citoyens, amenez une vraie politique de développement local, associatif et social dans les quartier, redonnez aux associations de proximité leur vraie place, intéressez vous vraiment aux aspirations des Portois et non uniquement celles d'un groupuscule rallié à votre cause et surtout arrêtez de faire ou d'accepter les bricolages dans le gestion de la Ville...Votre équipe est là non pas pour faire parade mais bien pour être force de proposition!!

9.Posté par Louis Pariot le 17/01/2016 00:57
Tiens tiens... je réagis à la fin de l'article à savoir à ce qui est entre parenthèses ci-après... :
"L’autre signal inquiétant provient cette fois du sol..... le maire a tout de même dévoilé que des taux anormalement élevés de plomb ont été repérés sur certains secteurs.....il ne serait pas étonnant que ces zones aient été des dépôts sauvages à une certaine époque. Et des dépôts de batteries notamment."
Je vais envoyer un koz a nou au site bandcochon.re : tout ce qu'ils ont dit depuis des années commence à se vérifier aujourd'hui... Là c'est le Port mais ce sera quand pour les autres ? Parce que c'est ainsi sur toute l'île hein.. faut pas croire qu'il n'y a que le Port...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales