Faits-divers

Attaque de requin : Un rassemblement prévu devant l'hôpital de Saint-Pierre


Photo d'archives
Photo d'archives
L'association "Protégez nos enfants" organise ce dimanche un "rassemblement pacifique devant l'hôpital de Saint-Pierre", à 11 heures, suite à l'attaque de requin dont a été victime Tanguy, un jeune homme de 24 ans qui se baignait à l'Etang-Salé les Bains.

Ce dernier se trouvait hier soir entre la vie et à la mort. Il s'agit d'une manifestation pour "soutenir Tanguy et sa famille" mais aussi l'occasion pour l'association d' exprimer "son mécontentement" et "ordonner l'état à prendre des décisions fermes et efficaces de façon urgente".

Dimanche 27 Octobre 2013 - 09:22
Lu 3034 fois




1.Posté par indigne le 27/10/2013 08:30
les choragnards se dechainent. C'est ecoeurant

2.Posté par jean bertolas le 27/10/2013 08:34
mettre du barbelé (électrifié) pour empêcher tous les quidams de se baigner : les panneaux ne suffisent plus !
bilan : une jambe...


3.Posté par cal1nours le 27/10/2013 09:37
La solution c'est un barbelé tout autour de l’île pour parquer le réunionnais sur les terres ensuite un barbelé autour du volcan et encore une autre barbelé autour du parc national des hauts. Comme sa tout le monde reste dans son parc et le réunionnais dégueulasse surfeur nageur plongeur irresponsable mal fonder et pollueur futur délinquant respect pas la loi et profiteur sera bien garder... Interdit toute sera plus rapide...

4.Posté par lamentable le 27/10/2013 09:50
OK avec post 1. Des charognards qui exploitent les drames et surfent sur l'émotion. Tout le monde sait bien que sans compréhension toute action est vaine, et ce n'est pas en claquant les doigts ou en exterminant 50 ou 10 ou 200 requins (de l'argent jeté) que la sécurité apparaîtra comme par magie.

5.Posté par Paul JUNOT le 27/10/2013 09:56
Selon Sciences et Avenir n°800 octobre 2013: 100 millions de requins tués chaque année selon la FAO . Sur environ 465 espèces 70% des espèces de requins sont menacés de disparition à cause de la surpêche, et une vingtaine d'espèces sont actuellement classés en danger critique d'extinction . Alors que ces grands prédateurs sont indispensables à l'équilibre des écosystèmes marins.
Si les requins figurant en haut de la chaîne alimentaire disparaissent, les système arins s'en trouveront bouleversés. D'abord parce qu'ils possèdent un rôle clé puisqu'ils nettoient les océans des proies blessées ou malades et en préservent ainsi des populations saines. De plus si les requins ne régulent plus certaines populations de poissons carnivores, ces derniers se nourriront davantage de poissons consommateurs d'algues et de méduses ce qui provoquera à terme une invasion d'algues et de méduses dans les océans et pour l'homme la consommation de poissons, fruits de mer, crustacés se fera plus rare. Or 800 millions de personnes vivent actuellement de la ressource des océans.
Pourquoi les attaques sur l'homme augmentent-elles ? d'une trentaine d'attaques par an dans les années 90, on en dénombre environ 80 actuellement. Pour les spécialistes ce constat est lié à la forte augmentation du nombre de pratiquants de sports nautiques. Sur l'ile de la Réunion 5 attaques ont eu lieu ces 2 dernières années alors qu'auparavant une seule attaque par an était recensée. En cause le développement des activités de loisirs, dégradant les côtes et poussant les requins qui y vivaient de petite taille et non agressif, à se déplacer ailleurs. Or ce sont des espèces comme le requin tigre et le requin bouledogue, moins exigeants en termes de milieu marin mais plus dangereuses pour l'homme qui les ont remplacés.

6.Posté par papayou le 27/10/2013 10:06
Aller se baigner n'importe ou, au zone les plus dangereuse et se plaindre...

7.Posté par Zarin le 27/10/2013 10:09
Le chemin qui mène à la sagesse est long ...

8.Posté par Candide le 27/10/2013 10:16
Il y a un petit rappel intéressant dans le JIR ce matin.
Entre 1990 et 2000, il y a eu 15 attaques de requins dont trois mortelles.
Entre 2003 et 2013, il y a eu 16 attaques de requins dont trois mortelles.
Le tapage médiatique organisé sur les réseaux sociaux (inexistants en 2000) laisse croire que la situation est pire aujourd'hui mais avec un peu de recul, on peut voir que non.

9.Posté par Reunionnais le 27/10/2013 10:16
D'accord avec Post 4. Exterminer les requins ne vas pas arranger les choses. D'autres les remplaceront jusqu'à la quasi extinction de l'espèce...

Il faut plutôt trouver la raison qui pousse ses requins à venir de plus en plus près de nos côtes pour se nourrir.

Les requins ne changent pas d'alimentation du jour au lendemain. Ça prouve juste que la pêche industrielle est nuisible pour l’écosystème marin.

Il faut donc diminuer la pêche intensive dans l'Océan Indien ! Quand on sait que la Sapmer veut doubler son chiffre d'affaires dans les prochaines années, ça ne présage rien de bon pour la suite..

Tant que les ressources seront pillées, les attaques de requins continueront.

10.Posté par marcel le 27/10/2013 10:30
Il ne faut pas cautionner ces comportements, bien sur que c'est dur pour la famille mais au nom de D.... il y a une interdiction de se baigner en ce moment, alors pourquoi braver et maintenant on fait quoi? une jambe en moins, et quand je vois qu'on utilise ces accidents pour remonter encore une fois au créneau avec une marche blanche mais c'est des parents responsables qu'il faut, manifester pour que ces personnes qui aiment soit disant la mer arrêtent de faire n'importe quoi, surtout respectées la loi, interdit c'est interdit.

11.Posté par Re-quin le 27/10/2013 10:34
-
Combien de personne meurt de paludisme par mois dans le monde...mais ils sont extrêmement pauvre
- Combien de personne périt chaque minute, victime de la dictature d'un pouvoir.... mais là il y a de enjeux qui dépassent un vie humaine
-Combien de personne subit les conséquences fatales de toutes ses substances addictives, légales ou illégales....mis là il s'agit de l'économie d'un pays
Et on peut encore ajouter à la liste;
Bien sur, ce drame est triste, mais........

12.Posté par John Galt le 27/10/2013 10:34
ces associations bidons sont d'un ridicule , que vont ils donc faire dans l'Océan

13.Posté par lau le 27/10/2013 11:02 (depuis mobile)
A la fin ces manifestations c'est juste une excuse. Qu'est ce qu'ils veut faire? aller tuer tous les requins pour satisfaire le besoin des hommes? Mais foutez leur la paix à ces bêtes. Je suis désolé pour le jeune homme mais tous sport à ces dangers

14.Posté par dictionnaire Larousse le 27/10/2013 11:21
nécrophage: adjectif
(grec nekrophagos)

Qui se nourrit de cadavres.



il faut de tout pour faire un monde?


15.Posté par scubadiver le 27/10/2013 11:25
En effet post 9, c'est bien la pêche industrielle additionnée à d'autres facteurs qui sont les causes du rapprochement des requins.
Il est évident que la SAPMER a une responsabilité bien plus grave que la régualtion de qques requins sur la destruction des ressources marines!! Le combat principal est là!
Pour sauver la mer il faut lutter contre la pêche industrielle!
Pour sauver la réunion et les activités nautiques, il faut réguler les bouledogues et enlever la réserve de la station balnéaire.

16.Posté par 15/20 au bac en science nat le 27/10/2013 12:13
15.Posté par scubadiver

il est bien connu que la nature fait les choses de sorte que les population animale s'autoregule en fonction des sources alimentaires:

- en periode de disette les animaux se reproduisent peu. parfois tuent leur petits pour survivre (a l'inverse un arbre fruitier donne beaucoup de fruit quand il est sur le point de crever)

- en periode généreuse, les animaux proliferent: les pigeons quand ils ont du pain des silos a aliments, les rats quand ils ont pleins de dechets, les mouettes sur les depots d'ordures. La suppression des depots d'ordure suffit a diminuer les population de rat, chats errants, pigeons à la con etc...

ainsi donc si la surpêche serait la cause de modification de comportement des requins a court terme, sur le long terme elle jouerait en faveur de diminution de populations (avec forcement des interactions entre especes qu'on ne connait pas).

17.Posté par Henriette le 27/10/2013 12:15 (depuis mobile)
L'être humain est repugnant! Détruisons l'eco système au lieu de respecter les régles! C'est vrai, ça va surement protéger nos enfants! Belle idée! J'ai honte d'être humaine!

18.Posté par laluno le 27/10/2013 12:54
Combien de morts par piqûres des moustiques ? les plus vulnérables sont les peau blanche cela ne les empêchent pas de ne rien dire ..mais pour les requins l’océan Indien leur appartient...

19.Posté par loyada le 27/10/2013 13:42
01/12/1972
Basse Vallée, Saint Philippe
inconnue
chasseur sous-marin
mortelle
inconnu

24/11/1980
Grand'Anse
15h
chasseur sous-marin
non mortelle
Requin Pointes Blanches de 1.8m

30/11/1981
Vicendo, Saint Philippe
fin d'après-midi
chasseur sous-marin
non mortelle
inconnu

14/03/1988
Pic du Diable, Saint Pierre
18h30, au coucher du soleil
surfeur
non mortelle
inconnu

28/04/1988
Embouchure de l'étang du Gol, Saint Louis
17h30
pêcheur de bichiques
mortelle
inconnu

19/07/1989
Temple tamoule, Sainte Suzanne
17h, au coucher du soleil
surfeur
mortelle
inconnu

05/03/1990
Baie de la Mare, Sainte Marie
17h45
surfeur
non mortelle
Requin Bouledogue de 3m

01/07/1991
Ravine des Sables, Etang Salé-les-Bains
17h30
surfeur
non mortelle
Requin Tigre de plus de 3m

29/01/1992
Ravine-3-Bassins, La Saline-les-Bains
16h30
chasseur sous-marin
non mortelle
Requin Gris (=Dagsit) de 1.8m

22/05/1992
Lieu-dit Cayenne, Saint Joseph
14h
mortelle
Requin Bouledogue ou Requin Tigre de 3-4m

Juin 1992
Saint Paul
inconnue
plongeur
non mortelle
Requin Mako

28/06/1992
Cap de la Marianne, Saint Paul
14h30
surfeur
mortelle
Requin Bouledogue ou Requin Limon Faucille

Avril 1994
Lieu-dit Cayenne, Saint Joseph
inconnue
inconnue
mortelle
Requin Bouledogue de 3m pour 200kg

09/07/1994
Barachois, Saint Denis
13h45
véliplanchiste
mortelle
Requin Bouledogue de 3 à 3.5m

10/01/1996
Embouchure de l'étang de Saint Paul
16h
surfeur
mortelle
Requin Tigre de 300kg

Janvier 1997
inconnu
inconnue
nageur
mortelle
inconnu

Janvier 1997
inconnu
inconnue
chasseur sous-marin
mortelle
Requin Bouledogue

Année 1998
Beaufonds
inconnue
plongeur
mortelle
inconnu

25/01/1998
Petite-Île, Grand'Anse
milieu d'après-midi
nageur
mortelle
inconnu

01/10/1998
Saint Benoît
inconnue
plongeur
non mortelle
inconnu

03/01/1999
Pointe au Sel, Saint Leu
inconnue
chasseur sous-marin
mortelle
Requin Bouledogue

11/04/1999
Roche-aux-Oiseaux, Etang Salé-les-Bains
10h30
nageur
mortelle
3 Requins Bouledogues

08/09/2000
Pic du Diable, Saint Pierre
18h05, au coucher du soleil
surfeur
non mortelle
Requin Bouledogue ou Requin Tigre de 2-3m

20.Posté par loyada le 27/10/2013 13:44
Avant 1980 , la population n'est informée du risque requin qu'au coup par coup, au rythme des faits divers relatés par la presse. En 1913 déjà, l'écrivain Henri Cornu nous contait l'histoire d'un homme dévoré par un squale alors qui se baignait sur le Barachois, jadis plus accueillant... Les "anciens" parlent également d' attaques faisant plusieurs victimes entre les deux guerres, sans vraiment plus de précision. Beaucoup pus récemment, en 1974 et 1979, d'autre cas sont relatés avec plus de précisions. A partir de 1980, la Réunion du tourisme et des loisirs nautique prend son envol. Des hôtels poussent un peu partout sur la côte. Sur les vagues, le nombre des planches de surf et de fun board se multiplient rapidement

21.Posté par loyada le 27/10/2013 13:44
Autre grandes victimes des requins, le surfeurs - y compris wind-surfeurs et bodyboardeurs- dont l'apparition massive sur les spots date du milieu des années 80. Ainsi, 9 des 22 attaques les concernent, le plus souvent des accidents mortels ou très graves. Il apparaît, presque dans tous les cas, que le requin confonde ses victimes avec ses proies naturelles que sont les phoques ou les tortues

22.Posté par loyada le 27/10/2013 13:46
Dernière catégorie de victimes, les nageurs. Dans la plupart des cas, les baigneurs concernés par des attaques ont également fait preuve d'imprudence en nageant à la sortie de ravines ou dans des endroits où la baignade n'est pas surveillée, entre Saint-Leu et Saint-Pierre par exemple, même si la côte offre des petites criques et bassins naturels accueillants. Sur les plages de sable blanc de la côte Ouest (les seules véritablement touristiques), aucune attaque n'a été à ce jour recensée. Cependant, le risque zéro n'existe nulle part, excepté dans le lagon de l'Hermitage peut-être, en tout cas loin de la passe. Compte tenu du manque d'information officielle et précise sur le risque requin à la Réunion, notamment dans les zones réputées dangereuses (panneaux de mise en garde, interdiction...), la prudence reste de mise. Il convient ainsi d'éviter les bains à l'aube ou tard le soir, ainsi que les eaux troubles et les zones non surveillées.

A raison d'une attaque - voire deux - par an ces dernières années et si l'on tient compte de la taille de l'île, la Réunion fait proportionnellement partie

des zones du monde ou les attaques de requin sont les plus fréquentes.////rédigé en 2000

23.Posté par loyada le 27/10/2013 13:50
Dans 80% des cas, les eaux étaient troubles, suite à de fortes pluies. Toujours depuis 1980, bon nombre des accidents se sont déroulés entre 16 et 18h ou alors le matin, de 6h à 8h 10h à 12 h Contrairement aux idées reçues, une répartition "équitable des attaques tout au long de l'année". Fort logiquement, on constate plus d'attaques sur les surfers et les véliplanchistes durant les mois de l'hiver austral (bonnes vagues donc plus de monde à l'eau..

24.Posté par noe le 27/10/2013 14:11
Jamais rencontrer de requins en plongée sous marine !

25.Posté par Choupette le 27/10/2013 15:27
23.Posté par loyada

"...une répartition "équitable des attaques..." ... sur les surfers et les véliplanchistes ..."

Les requins font juste du prélèvement.

26.Posté par Tanguy47 le 27/10/2013 16:33
la bétise n'a pas de frontière et celle des baigneurs inconscients en premier, tout comme les skieurs hors piste,......et tant d'autres,....alors inutile de venir pleurer quand il est trop tard.

27.Posté par Madame SOLEIL le 27/10/2013 20:08
Le Tribunal Administratif et le Conseil d'Etat ont déjà condamné l'inaction du Préfet.

Soyez convaincus que les poursuites engagées par PNE démontreront les responsabilités des uns et des autres, et que des têtes tomberont pour mise en danger délibérée de la vie d'autrui.

28.Posté par nsnf le 28/10/2013 10:19 (depuis mobile)
Poste 27 mais bien sur y a des responsables qui mettent exprès des requins aux abords des côtes et on a pousse délibérément se jeune à se baigner .
Faudrait peut être prendre vos responsabilités et ne pas chercher des
responsables à vos manquements

29.Posté par flo le 29/10/2013 07:50
"protégeons nos enfants" et ben on commence par leur apprendre à respecter les règles et les lois !!!!
c'est la base !!!!!
la baignade et le surf ne sont que des activités de loisirs !!!
les sommes monstrueuses dépensées pour la prévention seraient mieux utilisées pour construire ou rénover des logements sociaux !!!!
Si les gamins veulent se baigner autant les emmener à la piscine municipale. La bas, ils seront en sécurité !!
En plus, en attendant, on nous augmente les impôts pour financer des études ou l'on sait pertinemment qu'ils n'y a pas de solutions !!!
je suis vraiment désolé pour ce gamin et lui souhaite un bon rétablissement

30.Posté par loyada le 29/10/2013 19:51
Madame SOLEIL****quelle que soit l'autorité administrative mise en place , elle ne changera rien, les requins sont là depuis des millions d'années et y seront tant que l homme ne les aura pas détruits, des têtes tomberont, mais ma pauvre dame !! avec ce qui se passe dans notre république vous êtes la seule à croire encore au pere noel , au lieu de penser comme vous le faites , réfléchissez un peu au sujet ne serait ce que 5 minutes , à moins que cela ne vous soit trop difficile LOL de LOL !!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales