Faits-divers

Attaque de requin: La Préfecture appelle à la responsabilité

Peu après l'attaque de requin survenue à Boucan Canot, le Préfet a tenu à faire le point sur les circonstances entourant cet évènement. Il a tenu à appeller les usagers de la mer à la plus grande vigilance.


Attaque de requin: La Préfecture appelle à la responsabilité
Ce samedi 27 août 2016, peu après 17h00, sur le secteur de Boucan-Canot dans la commune de Saint-Paul, un jeune homme âgé de 21 ans a été victime d'une attaque de requin alors qu'il surfait. Conscient, mais touché gravement à un membre inférieurs et un membre supérieur,  son pronostic vital est engagé. Il a été évacué vers le CHU Félix Guyon à Saint-Denis.

Un maître nageur sauveteur de 43 ans participant portant assistance à la victime s'est blessé lors de l'intervention.

L'accident est intervenu alors que les activités nautiques et de baignade étaient interdites.

En effet, suite à l'inspection effectuée ce matin, la commune avait décidé que les filets de protection étaient non-opérationnels en raison d'une détérioration dûe à la houle survenue durant la nuit ; la flamme rouge est hissée sur le secteur, les activités nautiques sont interdites.

La procédure post-attaque telle que prévue dans le dispositif réunionnais de gestion du risque requins est activée par le Préfet de la Réunion.

Ce dispositif prévoit la réalisation d’opérations de pêche ciblées aux alentours immédiats du lieu de l’attaque. Comme précédemment le comité régional des pêches, en charge de sa mise en œuvre, mobilise actuellement des navires de pêche professionnelle, afin de mettre en place des dispositifs de capture, puis se relayer sur le secteur.

Pour rappel, l’arrêté préfectoral du 12 février 2016, portant réglementation temporaire de la baignade et de certaines activités nautiques restreint, dans la bande des 300 mètres du littoral du département de La Réunion, sauf dans le lagon et, en dehors du lagon, dans les espaces aménagés et les zones surveillées définies par arrêté municipal, les activités les plus exposées au risque requin.

Les filets sur les plages de Boucan-Canot et des Roches Noires (commune de Saint-Paul) au sein de zones d'expérimentation opérationnelle (ZONEX), ouvrent des espaces de pratique surveillée  hors lagon.

Cependant, la pratique de la baignade et des activités nautiques au sein de ces zones aménagées n'est possible que dans les conditions et aux créneaux horaires portés à la connaissance des usagers par les services municipaux sur site.

En effet, la disponibilité des filets, qui ne peut être assurée de façon permanente en raison des conditions météorologiques de l'hiver austral (houle), conditionne notamment l'ouverture effective de ces ZONEX. En dehors des conditions et créneaux horaires précisés par les services municipaux, notamment à l'aide de la signalétique sur zone (drapeaux, fanions, panneaux...), la pratique des activités nautiques est dangereuse et formellement interdite.

Suite à ce drame, le Préfet de La Réunion en appelle à la responsabilité de tous et rappelle qu'il est plus que jamais impératif de respecter les interdictions en vigueur.
Dimanche 28 Août 2016 - 08:51
Lu 3880 fois




1.Posté par Couillonisse le 28/08/2016 09:08
Pfffffffff, avec des surfeurs réunionnais ??? Demander d'être responsable ??? Faut arrêter de rêver Mr le Préfet !!! C'est comme demander à un requin de ne plus être un prédateur !!! Les'chialeuses devraient pas tarder à pointer leur pif'sur les plateaux télé !! Et bien évidemment ils ne mettront jamais en avant leurs erreurs irresponsables : trop dur à accepter et à assumer :(

2.Posté par EOn le 28/08/2016 09:51
Soyons responsables de notre misérable vie et surtout ne pas mettre la vie des sauveteurs en danger par nos actes (...) ! amen !

L'inconscience est souvent source de malheur !
La folle jeunesse sème des cœurs sur son passage et laisse couler des larmes dans son sillage ... surtout celles des parents !

3.Posté par Enzo le 28/08/2016 09:54 (depuis mobile)
Il ne faut pas oublier que meme si il ne devait pas être à l eau plusieurs personne son en erreurs parce que les mns aurai dû les faire sortir si il refuser il doivent appeler la police parce que il save que il y a un danger ....

4.Posté par PATRICK CEVENNES le 28/08/2016 09:56
fukcd473
Il faut taper au portefeuille maintenant !

5.Posté par Golf vr6 turbo le 28/08/2016 10:15 (depuis mobile)
I merite ali gard panneaux les ecrit en rouge les jeunes de ojourdhui les débile met zot vie en danger ou joue ek requin ben ou fe mord aou poto un bras en moins ou sens ou bien astere ben surtout courage o parent mais 21ans sans neurones les triste.

6.Posté par vanille le 28/08/2016 11:14
Triste avenir pour ce surfeur mais :

- il connaissait les risques de sa passion
- il était prévenu par les mns du danger
- il n'a pas respecté l'interdiction en vigueur
- il a mis en danger la vie des sauveteurs

Aujourd'hui il lui reste ses deux yeux pour pleurer et méditer sur son destin.

7.Posté par Vintsy le 28/08/2016 11:43
La responsabilité est le devoir de répondre de ses actes, toutes circonstances et conséquences comprises, c’est-à-dire d'en assumer l'énonciation, l'effectuation, et par suite la réparation voire la sanction lorsque l'attendu n'est pas obtenu.

Wikipédia

8.Posté par mat le 28/08/2016 12:26
"L'accident est intervenu" il est encore plus fort que le niveau de français des journalistes de zinfo alors. je me devais de survenir.

9.Posté par Question bete le 28/08/2016 12:55 (depuis mobile)
Verbalisation et destruction des planches..?

10.Posté par Sergio13 le 28/08/2016 13:28
On va encore tuer des requins "préventivement" ? Il faut savoir qu'il y a plus de décès, dans le monde, dus à la chute de noix de coco que de décès dus aux requins !!!!!!!!!!!!!!! Et que dire des décès dus aux humains !!!!!!!

11.Posté par Nono le 28/08/2016 13:33
Devant l'avalanche de haine des petites hyènes 2.0 et des charognards à 10.000 km qui les suivent à l'odeur de pourriture, et qui essaient, par le truchement d'un accident lamentable du à de l'imprudence, de stigmatiser les surfeurs en général en mettant tout le monde dans le même sac, et ce pour des raisons que l'on devine vu les coups de pieds au derrière qu'ont reçu certaines associations parisiennes, on ne peut que s'indigner devant le procédé, mais bon, on ne va pas attendre autre chose de la part de ces petits nazis verts bruns.

Il faut encore plus de pêche, plus de protection, plus de filets, et plus de prudence, les sharks sont là et veulent croquer de l'humain, si ce n'était pas déjà clair maintenant cela l'est.

Idem pour ces professionnels du tourisme, loueurs de bungalow subventionnés à des prix élyséens, qui n'ont qu'une seule peur, de voir le touriste déserter la Réunion à cause de la publicité négative que cela ne va pas manquer d'entrainer. Vendre du vent et de la carte postale, c'est leur spécialité de toute façon, et s'ils se plaignent des basses fréquentations, ce n'est pas parce qu'ils proposent un service au ras des pâquerettes, non, c'est à cause des surfeurs bien sûr.

12.Posté par hardi le 28/08/2016 14:32 (depuis mobile)
Merci Nono pour cette analyse juste de la charogne 2.0.

13.Posté par flo le 28/08/2016 14:34
Bonjour ce qui est paradoxale, c'est que l'on a mis des millions d'euros pour protéger une poignée d'inconscient. Que l'on mobilise des gendarmes, des MNS, des pompiers, des médecins, des infirmiers pour sauver une personne... Ces gens qui ont ou qui risque leur vie pour ces imprudents, qui ont passé la nuit à prodiguer des soins pour sauver cette personne. Mais c'est à ces acteurs de la sécurité et de la santé à qui l'on demande de faire un travail colossal avec des restrictions de budget !!! Alors oui je suis désolé pour la famille mais arrêtons de jeter de l'argent à la mer et utilisons le à bon escient !!!
J’éprouve du respect pour ce maitre nageur qui s'est jeté dans la bataille pour aider ce jeune en détresse. Lui devrait avoir une reconnaissance quelle qu'elle soit pour son acte.
Après si certains surfeurs souhaitent se suicider au titre de leur passion, qu'il le fasse mais sans engager la vie des autres.

14.Posté par Dj974 le 28/08/2016 12:36
ecces de vitesse, retrait de permis et confiscation du véhicule, ecces de surfs, amende et confiscation de la planche.

15.Posté par li le 28/08/2016 14:38
Totosss...nono lé en gaulette.

La solution suricate ne sert à rien
La solution chien de berger ne sert à rien
La solution scorpion ne sert à rien

Revenons à la canne
C est radical

16.Posté par Nsnf le 28/08/2016 15:56 (depuis mobile)
@12 +1 point pour le troll OPRR 2.0, faut arreter de regarder en boucle la serie des dents de la mer et de instinct de survie, et d''''''''attribuer certains comportement au requins qu''''''''ils n''''''''ont pas...

17.Posté par JORI le 28/08/2016 17:23 (depuis mobile)
Dire que certains appellent le comportement de ce jeune écervelé : "une imprudence" !!!

18.Posté par Couillonisse le 28/08/2016 18:17
Nono la hyène en chef des irresponsables réunionnais ... Qui cherchent les raisons de ces attaques dans les assos écolos : pour dire comme il est aux abois face à ses propres errements et à ceux de sa confrérie d'irresponsables .... Dommage de ne pas avoir le même courage que tu as pour menacer et insulter derrière ton écran que pour aller aider et donner des conseils de sécurité à des gamins de 20 ans quand tu les vois surfer avec un drapeau rouge sur TA PLAGE de Boucan canot .... Le courage ne s'invente pas ... En donnant des conseils de sécurité et de responsabilité tu aurais peut être pu faire éviter un drame ... Pauvre nono

19.Posté par Nono le 29/08/2016 05:14
@19 Pauvre c... Je suis allé à Boucan le matin même, j'ai vu le drapeau rouge, j'ai fait demi tour, je n'ai pas l'insouciance hélas d'un marmay de 21 ans.

La raison de cette attaque, c'est l'imprudence. Les raisons du déferlement de haine qui suit, par contre, c'est du coté des petites ordures abjectes dans ton genre qu'il faut les chercher. Un gars de 21 ans est entre la vie et la mort et toi tu viens te branler ici, tu n'as aucune décence.

20.Posté par Joseph le 29/08/2016 07:23 (depuis mobile)
Pauvre Reunion ! Pauvre France! Il faut voyager et voir ailleurs comment il y a un respect pour les institutions, pour la loi ! En somme du respect !
C''est inouïe ! Juste un rappel de la Préfecture ! Encore une fois tristes retombées pour nous !

21.Posté par couillonisse le 29/08/2016 10:33
@ 20 : le rôle des surfeurs "responsables" comme toi qui respectent les interdictions ne serait-il pas de donner les conseils aux plus jeunes comme cette jeune victime ??? Sauf que ... tu préfères t'en branler en fermant les yeux quand tu passes sur la plage et que tu les voies faire !!! C'est qui le c.. au final qui manque de décence ???

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales