Faits-divers

Attaque de requin : Bello et Lalande décident d'interdire les activités nautiques en cas de drapeau rouge

Après une après-midi de recherches, la tombée de la nuit empêche la poursuite des interventions qui devraient s'arrêter bientôt. Pendant ce temps, à la Préfecture, Huguette Bello, le maire de Saint-Paul, et Michel Lalande, Préfet de la Réunion, se sont rencontrés. Ils ont mis en place deux mesures d'urgence. Voici le communiqué.


"Ce jour, peu après 15 h, un surfeur a été victime d’une attaque de requin au large de la plage de Boucan-Canot (commune de Saint-Paul). Aussitôt l’alerte donnée par les maîtres nageurs sauveteurs de la plage des Roches-Noires, des moyens de secours ont été dépêchés sur la zone de l’accident sans que le corps de la victime n’ait été retrouvé à cette heure.

La victime est un surfeur expérimenté de 31 ans. Il pratiquait accompagné d'autres surfeurs, témoins de la scène. La baignade était interdite en raison de la forte turbidité de l'eau liée aux conditions climatiques.

Michel Lalande, préfet de La Réunion, exprime sa compassion à la famille et aux proches de la victime.

Il s'agit de la quatrième attaque depuis le début de l'année sur les côtes de La Réunion, la deuxième mortelle.

Les dispositions opérationnelles déjà arrêtées sur la gestion des alertes et l’organisation des interventions en cas d’attaque ont été mises en application.

Michel Lalande et Huguette Bello se sont rencontrés ce soir.

Ils sont convenus que sans attendre la conclusion des travaux des ateliers mis en en place après la table ronde organisée conjointement par l’Etat et la commune de Saint-Paul le 25 juillet dernier, cette nouvelle attaque mortelle exige que des mesures immédiates soient prises pour prévenir de nouveaux drames.

Les deux mesures suivantes ont été décidées :

-    le préfet interdira par arrêté la pratique des activités nautiques de pleine eau (surf,body-board, kite-surf, plongée sous-marine…) dans la bande des 300 mètres dès lors que sur décision d’un maire, la flamme rouge est hissée. Cette mesure s’appliquera à l’ensemble des communes de l’île à compter de mardi 20 septembre.

-    Le préfet a demandé au directeur de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL) de lui proposer sous 3 jours le prélèvement de requins appartenant aux espèces dangereuses et non protégées (requin tigre, bouledogue et mako)."
Lundi 19 Septembre 2011 - 18:40
.
Lu 4138 fois




1.Posté par Noé le 19/09/2011 19:12
On va prendre le problème à la source , avec sérieux !

2.Posté par serge st andré le 19/09/2011 19:23
depuis qu'un "garde manger poisson " a été placé au large et que les requins ne sont plus chassés, ils sont tranquilles.
Y a qu'a bétonner la plage et en faire un parking !!!!!

3.Posté par Man le 19/09/2011 19:29
Pas de surf en cas de forte houle ? C'est stupide, c'est comme interdire le ski en cas de chute de neige. Cette mesure n'a rien à voir avec le danger "requin", rien que de l'hypocrisie et de l'incompétence. Cela me fait penser aux panneaux "risque de chute de pierre" sur la route en corniche : "tu peux crever mais en qualité d'élu et décideur, je ne suis pas responsable".
Quant au prélèvement, il faudrait nous dire pourquoi. Est ce que monsieur le préfet à l'intention de préparer un "cari revanche" pour prévenir les requins que nous aussi mous pouvons les manger ?
Mathieu était une bonne personne, et combien d'autres vont disparaître, victime de leur passion, si les autorités ne réagissent pas ? N'oublions pas que la recrudescence d'attaques de requin est liée aux activités humaines, nous sommes tous responsables. C'est à nos représentants de prendre leurs responsabilité, pas de les fuir.

4.Posté par RPV le 19/09/2011 19:52
Tout simplement surréaliste cette décision d'une députée et d'un haut fonctionnaire en république française, où comment l'on constate que la pensée unique est partout. Que l'on soit un haut fonctionnaire servant un gouvernement UMP ou que l'on soit une passionaria se disant à la pointe de la lutte contre toute sorte d'inégalités. On pense de la même façon. Un problème, une interdiction.

Alors qu'aux Seychelles les autorités ont fait le choix, qui pourra sembler audacieux aux yeux de notre élite gouvernante péi, de la pose de filets anti-requins. Mais c'est une solution qui a malheureusement, en plus, l’inconvénient de ne pas nécessiter le prélèvement d’espèce de requins de leurs milieux.

La bêtise s’améliore c'est une réalité, mais avec cette décision elle excelle à gauche comme à droite.

5.Posté par manu le 19/09/2011 19:56
ARRETE un peu di n'importe un peu là !! Les autorités y fait pas rien pfff !!!

C'est plutots Les surfeurs y écoute pas.. pendant ces derniers mois zot la pa suive l'actualité ou quoi po fout l'auteur sur les autorités ! zot y cherche un responsable alors que le surfeur même y connaissai les risques !! assume un peu !!! zot lé pathétique là !!

sérieusement, arrête déconnez là ! drapeau rouge, la fini dir rente pas !! zot y rappel pas dernier coup na un peu la gagne z'amende 11€.. paske zot la pa respecter ? mais zot y écoute pas alors quoi zot y ve de plus !!

fallai bien bien y arrive un drame comme ça po zot comprendre mais malheureusement na un peu y écoutera toujours pas et y aura encore des drames comme ça. ça me choque pu vraiment

6.Posté par Candide le 19/09/2011 20:11
@ Man : les surfeurs ne sont pas obligés de surfer, n'est ce pas ? C'est une activité qu'ils choisissent, avec des risques qui sont plus importants dernièrement. Mais, que font ils, eux mêmes, pour se protéger ? Pourquoi est ce toujours à la collectivité de prendre en charge les risques générés par une poignée d'individus ? Maintenant, drapeau rouge, cela signifiera interdiction pour tout le monde (pas de passe droit pour certains) et les responsabilités seront clairement établies. Les surfeurs voudraient aussi pouvoir sortir pendant les alertes cycloniques car il y a de belles vagues. Pour moi, pas de problème, dans la mesure où chacun assume ses propres responsabilités. Stop aux assistés !!!

7.Posté par VIGILANCE DONC!!!. le 19/09/2011 20:11
les services de l’état doivent prendre leur responsabilité, en ce qui concerne les eaux usées déversant dans les milieux marins !!, les surfeurs doivent respectés un minimum au niveau sécurité, de toute façon le risque requin et le surf est indissociable,??

8.Posté par jeremy le 19/09/2011 20:11
moi qui suis un protectioniste, je trouve au moins un préfet qui voit les choses d'un façon objective.les règles et les lois sont faites pour être appliquées.En exemple au spot de la Flolette au Port , zot y surf dans les creux de 9 mètres et quand y crève ,zot y dit que l'état n'a rien fait..

9.Posté par pere Plexe le 19/09/2011 20:28
les branleurs qui ne respectent RIEN n'ont qu'a rentrer en france !
cette plage est TROP dangereuse pour la baignade et le surf !

comme a gde anse panneau DANGER REKIN

10.Posté par Man le 19/09/2011 20:31
@ candide : stop aux assistés ? Mais faut arrêter de délirer là, les surfeurs sont des citoyens comme les autres qui payent leurs impôts et qui sont en droit de demander des mesures pour assurer leur sécurité. Je ne suis pas surfeur mais j'ai fréquenté plus jeune les terrains de sport, les bacs à sable, les écoles... etc etc. Et c'est aux autorités de donner les moyens pour sécuriser les citoyens, tout comme les ronds point, les feux rouges et la signalisation face à l'augmentation du trafic routier. Si le risque requin augmente ce n'est pas seulement la faute aux surfeurs, eux ils en payent les conséquences. Nous sommes tous concernés et responsables. C'est donc à ceux qui ont décidé d'être décideurs de décider. Tout comme le surfeur à décider de surfer en connaissance de cause, ni plus, ni moins. Le drapeau rouge en cas de houle n'enlèvera pas le risque requin qui lui ne surf pas et ne cherche pas la vague.

11.Posté par Caton2 le 19/09/2011 20:52
Donc on va "prélever" des requins pour empêcher les attaques? C'est du n'importe quoi! Les requins "prélevés" seront remplacés par d'autres, qui s'empresseront de s'emparer du territoire du défunt! Il n'y a qu'en France qu'on voit de telles conneries... S'il n'y a personne de compétent sur cette île, qu'on fasse (comme aux Seychelles) venir des spécialistes australiens, sud africains ou américains. Je suis sûr qu'ils recommanderont les filets et les drum lines (palangres de surface).
Un exemple: sur les 3000 km de côtes que compte l’Afrique du Sud, le NSB entretien 44
km de filets protégeant 41 stations balnéaires (réparties sur 325 km de côtes). Cette institution
compte 230 personnes dont 4 chercheurs. Pour la surveillance des plages, dix stations se
répartissent le travail. Le NSB possède pour cela 28 bateaux de 5,5 m, équipés pour chacun d’eux de 2 moteurs hors-bord de 75 cv. L’équipage de chaque bateau est composé d’un chef d’équipe et de 6 à 7 personnes pour relever les filets et contrôler leur état. Chaque bateau contrôle en moyenne 9 filets 5 fois par semaine. La « Drum line » (palangre de surface) est occasionnellement utilisée en complément, afin d’augmenter les chances de captures.
Un tel dispositif peut parfaitement s'appliquer à la Réunion. Il générerait de l'emploi et sécuriserait les plages dangereuses.

12.Posté par JUBILATION 57 le 19/09/2011 21:01
Il faut nommer un Préfet chargé des Requins, il y en a, il aura du boulot, 2012 approche.

13.Posté par snake le 19/09/2011 21:14
bravo pour les messages racistes.
vous avez raison, crevez sur la route avec votre haine, intolérance rhum arthane et zamal.

14.Posté par Candide le 19/09/2011 22:01
@Man : Il faut donc aussi sécuriser les airs pour ceux qui font de l'Ulm, du parapente, du parachutisme, puis sécuriser les piscines pour éviter les noyades, puis sécuriser .... Quel monde merveilleux ! Plus d'accident, plus de problème. Sortez de votre bulle, créez une association efficace et commencer par chercher des financements pour sécuriser l'activité surf, après, les collectivités vous aideront. Mais pour l'instant, les surfeurs ne font rien d'autre que surfer, en espérant qu'il n'y aura plus d'accident mais en continuant à fréquenter des lieux dangereux depuis quelques mois. S'ils avaient un brin d'intelligence, ils se mettraient un peu à l'abri, le temps que des solution soient trouvées. Mais non, ils continuent en fanfaronnant devant les micros "Les requins, c'est un risque, patati-patata.." Et ensuite, ils crient à l'assassin. Bande d'irresponsables !

15.Posté par logique le 19/09/2011 22:28
très bonne décision, à oui, allez demain ont vas tous pêchez le requin. Les requins n'ont pas le droit d'être dans la mer, allez ouste les requins, franchement, l'Homme fait pitié, surtout celui qui à du pouvoir. pourquoi vous allez pas tué les hommes qui tuent leurs femmes. ben pour finir, allé chié

16.Posté par jj le 19/09/2011 22:28
Un accident bien malheureux mais :
En une phrase : C'EST A VOS RISQUE ET PERILS, que chacun prenne ses responsabilités !

17.Posté par Logique le 19/09/2011 22:35
Une idée peut-être idiote, mais pas forcemment plus que d'autres:
marquer tous les requins qui tournent autour des plages avec des balises radio ou sonar et installer des detecteurs qui puissent donner l'alerte s'ils s'approchent trop au niveau des postes de MNS

Soyons fous: la balise pourrait meme leur filer une petite decharge electrique s'ils entrent dans une zone de baignade, histoire de leur apprendre a vadrouiller ailleurs (c'est pavlovien, un requin?)

A defaut d'être une protection absolue, cela permettrait deja de reperer ceux qui posent vraiment probleme pour eventuellement les deplacer ou les supprimer.

Au point où on en est, une idée folle de plus ou de moins...

Je ne suis pas specialiste de ces bestioles, mais elles ont l'air en furie en ce moment ou je me trompe?

18.Posté par manu le 19/09/2011 22:54
Les requins sont dans leur éléments, et c'est bien la mer !! et les hommes la terre.. alors pourquoi vouloir toujours l'intervention de l'homme pour détruire davantage ?

19.Posté par Logique le 19/09/2011 23:09
Post 15:
Je ne suis pas "logique" et "logique" n'est pas moi.
Salut à toi homonyme au beau pseudo ;-)

20.Posté par date le 19/09/2011 23:34
dire qu'il y a une semaine un pêcheur a éccopé d'une amende de 150 € pour la pêche "illegale" d'un requi boule dogue ... parce que son permis de pêche avait expiré de quelques jours ! De plus il l'avait pêché pour vanger une pêcheur qui venait de perdre une jambe ... il doit bien rigoler maintenant.
Tout le monde à droit à la protection de l'état, même les piétons, les automobilistes, les gamins d'école, etc mais je ne suis pas d'accord pour mettre plus de moyen qu'une alerte certe contraignant, qu'il n'y en a pour ces autres classes de population et plus nombreuse de surcroit. La liberté des uns s'arrête avec celle des autres et à chacun ses responsabilité. Je ne me laisserai pas exploité par le tapage pour détourner les moyens de ma commune pour quelques surfeurs.

21.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 20/09/2011 00:33
10. Donc si vous faites du ski hors piste, c'est à l'administration de baliser tous les chemins possibles? Ceux qui font de la pousse sur la route des Tamarins devraient pouvoir se retourner contre l'Etat s'il leur arrive un accident parce qu'il n'a pas pris les mesures nécessaires pour protéger des gens se mettant sciemment dans des situations dangereuses? Et ensuite quoi? On devra prévoir des protections pour s'assurer qu'un éventuel cambrioleur ne se blesse pas en tombant dans l'escalier? Ne soyez pas ridicules: vous faites une activité dangereuse, vous en assumez les risques jusqu'au bout. J'ai moi même pratiqué des sports d'eau vive qui exposent à leurs propres risques et malgré des morts dans certains épisodes tragiques je n'ai jamais entendu un pratiquant demander à l'Etat de mettre en place des sécurités partout, au mieux de retravailler la communication des infos et la définition des zones dangereuses.

En ce qui concerne les filets anti requins, j'ai cru comprendre qu'ils étaient dangereux pour les autres espèces marines et donc foncièrement anti écologiques. Navré d'estimer que ça passe avant votre amusement.

22.Posté par réfléchissez ! le 20/09/2011 02:25 (depuis mobile)
Effarant et effrayant de voir ces commentaires. Je crois que nous parlons d'un jeune homme censé qui n'a pas pris de risque inutile. Il a simplement surfer, des vagues qui lors de drapeau vert sont inexistantes. Se servir du drapeau rouge comme excuse et se dédouaner du manque de moyen mis en place pour protéger baigneur et surfeur est tout simplement dramatique. Vous faudra t-il une attaque d'un nageur pour que vous arretiez de blâmer les surfeurs ? Il y a de réels problèmes que nous pouvons régler. Arrêter de jeter n'importe quoi dans les ravines, mettre en place un réel observatoire des requins, des filets autour des zones de surf, et de baignade. Sécuriser la mer ne veut pas dire exclure les requins, mais simplement pouvoir cohabiter avec eux. Vouloir protéger les espaces, ne me semble pas complètement irresponsable. Et arrêtez vos allusions racistes, ou vos idées reçues. Mathieu a fait beaucoup pour nos enfants, son école était l'une des seules a proposer des ateliers de respect de l'environnement marin, et il vivait ici depuis 31ans, la reunion était son pèï... Que les surfers arrêtent de surfer ne changera pas le problème, les requins s'approcheront toujours plus près des côtes pour trouver de la nourriture, parce qu'elle se fait rare au large (surpêche). Que les piscicultures les attirent près de nos côtes. Marre d'entendre les réactions de gens qui n'y connaissent rien. Respectez un peu l'âme de celui dont on a pas encore retrouvé le corps. Courage a ceux et celles qui sont touchés de près par cette tragédie.

23.Posté par CITOYEN le 20/09/2011 07:01
Il faut prelever à la source les alcooliques, droguées sur nos routes : y aurait moins de mort aussi, et là
les victimes n'ont pas demandées à subir et sont des victimes pure et simple.

On connait doinc le risue requin: observez dans quelques jours sur les spot les planches s'agiter...
À LEUR RISQUE ET PÉRIL!

Les alcooliques et chauffards fous courent toujours

24.Posté par Anonyme le 20/09/2011 07:11
A mettre des réserves de partout qui interdissent la chasse sous marine pour les clubs de plongée et attirer des touristes !!! Mme BELLO il faudra préciser maintenant que la baignade même en drapeau vert est strictement interdit sur les brochures dédiées aux tourismes: "que les anciens réunionnais interdisaient à leurs enfants de fréquenter les eaux de la baie, Boucan et Roches-Noires à cause du danger” !! Tant que l'internet économique n'est pas directement menacée le problème est pris a la légère. De plus Mme BELLO, moi qui suis créole, que veut dire c mon pays, je croyais que l'on faisait parti de l'Europe !! Va falloir assumer maintenant votre poste de Maire. Vous l'avez mérité non !!!!! Dommage que l'on soit loin des municipale hein !!!! Mentir a la population c ce que les maires savent bien faire non !!!

25.Posté par inculte le 20/09/2011 07:27
vous me faite tellement de la peine avec votre raisonnement pomper sur des idees ecolos a deux balles... si vous dites que les requins sont dans leur element et qu'il ne faut pas les prelever que dite vous de l'example que je vous donne ci-dessous:
un enfant en jouant avec un chien se fait mordre par l'animal... l'enfant se retrouve a l'hopital defigurer. Le chien quand a lui est capturer par les flics (ou le services competent), apres bref analysele chien est declare dangereux et fini donc euthanasier...
Si je suit vos raisonnement ecologigiste on ne devrait pas euthanasier le chien ! c'est un manque d'education de la part des parent qui non pas assez repeter a leur marmaille de ne pas jouer avec les chiens ! donc c'est une injustice d'euthanasier les chiens mechant...
desole mais ce que les autorites font dans ce genre de situation on veut juste le faire dans notre situation... A mais j'oublier les surfeur sont tous des branleur abruti et inconscient... donc c'est forcement de leur faute
reflechissait avant de dire n'import koi ! bande d'abrut******

26.Posté par N'importe quoi le 20/09/2011 09:19
C'est là qu'on voit bien que ces décideurs ne connaissent rien au sujet des requins mais qu'ils prennent des mesures pour cacher leur incompétence.
Cela fait 30 ans que je pratique la plongée bouteille à la réunion, je n'ai jamais été agressé par un requin et je n'ai jamais rencontré un plongeur attaqué par un requin ...
Alors pourquoi interdire la plongée ? C'est n'importe quoi

27.Posté par Alain Schiller le 20/09/2011 12:31
En reponse a "Reflechissez!"

Merci pour votre commentaire.. Mathieu est mon neuveux et cela fait mal de lire ces autres commentaires plein de haine. Je vie a Hawaii ou le surf est courrant et votre appreciation de Mathieu me fait chaud au coeur. Je prie que sa disparition aidera a sauver beaucoup d'autre....La vie des hommes est pour moi plus importante que la vie des requins. Qu'on les respectent et que l'on soit prudent, OK!, mais la priorite est la protection des hommes. Le surf contribuent a l'economie des iles, Il est logique de proteger les surfeurs....Mettre des filets, au lieu d'interdire le surf. Car pas de surf quand le drapeau rouge se montre, c'est comme "interdire le ski lorsqu'il y a de la neige"..... Ridicule indeed!

28.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 20/09/2011 14:36
26. Marrant parce que wikipédia n'est pas d'accord avec vous en parlant d'une attaque par an en moyenne: http://fr.wikipedia.org/wiki/Plong%C3%A9e_sous-marine_%C3%A0_La_R%C3%A9union#Les_requins

29.Posté par Man le 20/09/2011 20:36
@ Candide : chacun sa façon de voir les choses, tout le monde ne peut pas avoir le même avis et je n'essayerai donc pas de vous en faire changer. Mais oui, nous nous devons de protéger au maximum nos concitoyens, qu'ils soient surfeur, baigneur, parapentiste, alpiniste... Certaines de ces pratiques comportent des risques et le risque zéro ne pourra jamais être envisagé, ceux qui les pratiquent le savent. Mais ne croyez vous pas qu'il y est une raison ou plusieurs raisons à ces recrudescence d'attaque ?Je ne pense pas que l'activité humaine (pêche, élevage, pollution des ravines, urbanisme...) y soient étrangères. Il est donc de notre devoir de comprendre et d'adopter les mesures qui diminueront le risque requin. Quand vous roulez sur la route en corniche, vous êtes satisfaite d'arriver à destination sans prendre un rocher sur le toit de votre voiture. La DDE y veille avec l'argent publique. Et pourtant c'est dans leur nature aux rochers de tomber, vous le savez, mais vous prenez cette route en toute tranquilité. Moi aussi et c'est tant mieux.

30.Posté par Man le 20/09/2011 20:54
@ Alain Schiller : Mathieu était une bonne personne et j'espère que sa mort ne sera pas inutile et fera évoluer les choses afin de diminuer le risque requin. Pour "ces autres commentaires pleins de haine", je crois qu'ils sont surtout dictés pas l'ignorance et la bêtise, comme ceux qui sont capables d'accuser une fille violée d'avoir porté une mini jupe.
Il faut bien que quelques uns avancent à la lumière pour sortir les autres de l'ombre.
Toutes mes condoléances à vous et à la famille.

31.Posté par bureaucrate le 20/09/2011 22:14
26.Posté par N'importe quoi le 20/09/2011 09:19
C'est là qu'on voit bien que ces décideurs ne connaissent rien au sujet des requins mais qu'ils prennent des mesures pour cacher leur incompétence.
Cela fait 30 ans que je pratique la plongée bouteille à la réunion, je n'ai jamais été agressé par un requin et je n'ai jamais rencontré un plongeur attaqué par un requin ...
Alors pourquoi interdire la plongée ? C'est n'importe quoi


il faut aussi interdire les club de plongée qui travaillent au dela de la zone des 300 metres puisqu'a ces endroits là profondeur impose de longs paliers qui interdisent toute remontée a bord si un requin devoreur vient devorer les pauvre petits touristes scuba

32.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 21/09/2011 04:32
31. Impossible, pour une raison toute bête: le pouvoir d'un préfet ou d'un maire ne lui permet d'émettre une interdiction générale une activité que dans un périmètre et pour une période précis (sauf dans les cas où cette interdiction découle d'une interdiction plus générale prévue par la loi) . Ca les force d'ailleurs souvent à certaines contorsions juridiques. C'est vraisemblablement pour ça que l'interdiction ne vise que les 300 mètres. Interdire les clubs de plongée en dehors des 300 mètres serait outrepasser leurs pouvoirs.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales