Politique

Atmosphère surchauffée au Port pour Jean-Luc Mélenchon

Un 30° à l'ombre, une halle des manifestations chauffée par le soleil et un public exalté, le discours de Jean-Luc Mélenchon a été suivi par environ 3.000 personnes selon les organisateurs en début de meeting, puis par "5.000" en toute fin.


Maurice Gironcel, Béatrice Leperlier, Pierre Vergès, Ivan Hoareau, Jean-Hugues Ratenon, Jean-Yves Langenier, Gilles Leperlier, Maximim Banon, Jean-Hugues Savigny. La gauche locale (politiques et syndicalistes) était largement présente pour assister au discours de campagne de Jean-Luc Mélenchon au Port. Après un maloya distillé par un "petit groupe de la Rivière des Galets" dixit Max Banon, l'honneur d'ouvrir ce meeting est revenu à une jeune femme, Béatrice Leperlier, qui dit suivre le combat de Jean-Luc Mélenchon pour que "les richesses produites soient réellement partagées. (…) Une révolution est possible par le projet du Front de Gauche".

Ivan Hoareau prend le relai : "nous sommes arrivés au bout de la départementalisation. (...) La crise, il y a ceux qui en pâtissent et il y a ceux qui en profitent". Les grands mots sont utilisés, donnant le sentiment du "grand soir", le public est bouillant. L'idée d'un grand changement est tellement à l'esprit des sympathisants du Front de Gauche qu'un récent sondage fait de leur candidat le troisième homme.

"Nous sommes convoqués devant le tribunal de l'Histoire (...) On entend trop dire à la Réunion que les problèmes surgissent à cause de l'éloignement et de la poussée démographique. Oui, il faut en tenir compte mais il s'agit aussi de mettre en cause le mode de gestion dans les entreprises. La géographie ne doit pas cacher l'irresponsabilité de ceux qui font la profitation"" explique Ivan Hoareau, chargé de la campagne de Jean-Luc Mélenchon localement.

Le potentiel "troisième homme" entre en scène sous les hourras. Le député européen se sent immédiatement à l'aise sur les sujets liés à Bruxelles. "L'Union européenne est abandonnée aux libéraux". Quant à la politique intérieure, Jean-Luc Mélenchon fait le compte de la RGPP qui a "amené l'Etat à supprimer 150.000 emplois de fonctionnaires".

Jour d'affluence à la halle des manifs du Port
Jour d'affluence à la halle des manifs du Port
Sur le front de la lutte sociale, il réitère avec la verve qu'on lui connaît ses critiques vis-à-vis du capitalisme. "Le problème c'est le partage !" s'exclame-t-il avant de proposer, s'il est élu, "un Smic à 1.700 euros mensuel. A chaque fois qu'on me dit que c'est trop, je demande comment font pour vivre ces gens à 1.000 euros ?" La proposition trouve un écho plus que favorable dans le public.

"Nous allons éradiquer l'illettrisme en un mandat"

A ses sympathisants réunionnais, Jean-Luc Mélenchon estime pour sa part, et contrairement au vocabulaire bruxellois, que la Réunion, comme les autres Dom-Tom, n'est "pas une terre ultra-périphérique et je ne viens pas vous caresser la tête". Un poncif largement utilisé par presque tous les candidats à la présidentielle en visite dans un DOM fait aussi son retour : "Ce n'est pas la métropole qui va nous dire comment elle va faire pour résoudre les problèmes de la Réunion, c'est l'inverse".

Sur le même terrain du social, Jean-Luc Mélenchon estime que "le progrès humain est le moteur du progrès économique et non l'inverse". Une "offense" que promet de "réparer" le candidat "c'est celle de l'illettrisme". "Nous allons éradiquer l'illettrisme en un mandat". Il trouve ses exemples des progrès "bolivien, vénézuélien, et de l'équateur" en la matière.

Eloignement oblige de la métropole, Jean-Luc Mélenchon évoque comme beaucoup de candidats ses pistes en matière d'auto-suffisance alimentaire. "Qu'on ne me raconte pas d'histoire, l'auto-suffisance alimentaire est possible !". L'agriculture paysanne de la Réunion en "est capable". Mais faut-il encore les (les paysans, ndlr) payer ? "Il faut respecter leur travail en augmentant les payes".

D'un monde à l'autre, il fusille les mesures d'évasion fiscales énumérées, chamboulées chaque matin par le gouvernement actuel. "Personne ne lui a dit (adressé à N.Sarkozy) que l'argent n'avait pas de patrie, alors courrons-les derrière ! (les travailleurs français de l'étranger)". Ce sont des paranoïaques !" en rigole-t-il avec l'auditoire.

Enfin, entre autres sujets d'une discours de près de deux heures, Jean-Luc Mélenchon a touché un petit mot à l'encontre de Marine Le Pen,…à sa manière. Il a solennellement demandé aux électeurs de la "Placez-là derrière moi, placez-là derrière-moi ! Loin derrière !" a-t-il demandé à ses électeurs. Un meeting conclu en beauté sur "L'Internationale" qui a fait gronder la charpente de la Halle des manifestations.
Dimanche 25 Mars 2012 - 18:18
.
Lu 4448 fois




1.Posté par Lastic le 25/03/2012 19:45 (depuis mobile)

Mélanchon a un programme qui tient la route. Le problème ici c'est l'énorme handicap représenté par la famille Verges. Pour ceux qui ne le savent pas révisez l'histoire de la Réunion.

2.Posté par Troll le 25/03/2012 19:47

Béatrice Leperlier, qui dit suivre le combat de Jean-Luc Mélenchon pour que "les richesses produites soient réellement partagées. (…)

Ça fait plus de 60 ans que les leaders du PCR se partagent les richesses !! Non ?

3.Posté par PhiGastrein le 25/03/2012 19:58

Bonjour,

si je peux me permettre de faire la remarque, l'auteur de l'article a manqué la déclaration la plus novatrice du discours au Port: annoncer que la mer sera la nouvelle frontière de l'humanité, et que la France pourra faire partie des pionniers de cette nouvelle frontière. Et en effet, les nodules polymétaliques, les énergies, indirectement solaire ou même géothermique, que nous pouvons puiser dans la mer... Si la France se donne cet objectif, cela veut dire que la Réunion, Mayotte, la Nouvelle Calédonie, la Polynésie et les Antilles seront les lieux d'investissements massifs... Jean-Luc Mélenchon, apparemment à partir d'idée discutées avec Younous Omarjee, pose immédiatement les grands principes: ne pas laisser tout ça à la prédation du capitalisme, protéger, investir dans la recherche pour bien comprendre avant d'agir...

Par ailleurs, si Jean-Luc Mélenchon fustige la paranoia des mesures de poursuites des évadés fiscaux de ces adversaires politiques, c'est que ces derniers prévoient d'investiguer parmi les français de l'étranger lesquels seraient à l'étranger pour des raisons fiscales, et lesquels le seraient pour d'autres raisons. Cela n'est tout simplement pas possible à moins de refaire venir l'inquisition. Le Front de Gauche prévoit d'imposer tout les français de l'étranger selon la même règle, entre autre en déduisant de l'impôt à verser en France ce qu'ils doivent payer pour leur sécurité sociale et l'éducation de leurs enfants à l'étranger... C'est cohérent et rationel.

4.Posté par David Asmodee le 25/03/2012 20:00

Le problème est que le seul à ne pas croire à ce qu'il dit, c'est Mélenchon lui même. Les moutons, eux, tombent dans le panneau.
Mélenchon, l'ancien ministre bobo-socialiste devenu révolutionnaire.

5.Posté par DON PAKÉ le 25/03/2012 20:32

MELENCHON SUPER ! Je déplore seulement que dans tous les débats on ne parle que trop peu du sujet délicat du RSA, ce problème concerne 30% de la population locale... Certes il suggère son éradication progressive du fait que c'est un revenu en dessous du seuil de pauvreté mais l'auto suffisance alimentaire (agricole) et la hausse de la consommation via un SMIC à 1700€ suffisent ils à pallier ce scandaleux problème ???? MÉLENCHON c'est l'espoir de se projeter dans le futur avec plus d'égalité, d'espoir et d'union... ;-))))

6.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 25/03/2012 21:08

"pour que "les richesses produites soient réellement partagées."

C'était pourtant pas difficile a comprendre....
* pour 1 taux de développement ras les pâquerettes: entre 0 et 1.2% au mieux
* et des investisseurs et actionnaires réclamant de plus en plus de rentabilité (15% a 20%)
* Il Faut bien de Plus en plus de Sacrifiés et de TRAVAILLEURS PAUVRES....

Si les autres acteurs Politiques continuent a refuser d'aborder le sujet pour s'attacher a des broutilles et même sans boule de cristal, je leur prédit une belle déculottée...
et des procès pour les affaires COMMUNES (Gauche Droite) a déflagration multiples...

Ne resterait plus qu'a aborder le sujet du massacre judiciaire des 90% de Pères aux JAFs
pour voire les 60% de la Population concernée faire exploser le bazar InFemme
et faire libérer nos Enfants Otages des Prestations Sociales Locales...

ENFIN UNE VRAIE JUSTICE SOCIALE QUI POINTERAIT SON NEZ ?
y'aura un paquet de vendus et de mafieux politico Judiciaires qui vont quitter le coin a fond de cale.

7.Posté par le taz le 25/03/2012 21:28

les simplets furent heureux. petit staline communiste a annoncé entre autre rigolade et irresponsabilité un smic à 1700€ et plein de bonnes choses surréalistes et irresponsables.
c'est vrai, on vous a enfumé avec un discours plutôt habile. mais "ils' n'attendent rien d'autre de vous qu'une superbe clameur à l'énoncé de tous ces mensonges et fausses solutions, qui mises à plat sont totalement irresponsables et suicidaires.
Mélanchon veut mettre au pas la finance, mais dès son élection, il pourra savourer une victoire complète. y'aura plus un euro disponible dans notre pays une fois qu'il sera élu. les banques, pour celles qui restent seront nationalisées et ruinées en 6 mois. et le pays, l'union des républiques françaises et socialistes ne verra plus passer un euro - quel irresponsable irait investir dans un pays ou le petit tyran local ne rêve que de confisquer tout les investissements, voire les bénef s'il y en a ?
l'activité économique va se barrer vitesse grand V histoire d'éviter la confiscation stupide et l'anéantissement (ouvrez les yeux, ça arrive déjà, on est pas compétitif). première victoire donc de mélanchon, y'a plus d'argent, les entreprises ferment, les financiers sont ailleurs. hourra.
comme en korée du nord.
au fait, là bas, le peuple mange, quand il peut, des grains de riz ramassés par terre, tellement la guerre contre le monde de la finance donne des résultats splendides.
ensuite, le chômage avec toutes ces promesses délirantes va augmenter lui aussi vitesse grand V. Qui va vous employer ? avec quel argent ? l'état, comme du temps des communistes avec leur entreprises d'état. mal gérées, fabriquant avec trois bouts de ficelle des produits invendables ?
hourra deux fois, on a déjà vu comment le système communiste à fait faillite, le modèle de mélanchon fera aussi bien.
bilan, ce tartuffe vous a certes convaincu avec un discours alléchant mais totalement irresponsable.
et quand je lis de la part de certains que le programme tient la route, si l'objectif est la ruine et la déchéance de tout un peuple, alors oui, le programme est cohérent. smic à 1700€, voire plus, et à terme, tout le monde est chômeur. et ne touchera même pas le salaire promu. et comme y'aura pas une banque pour prêter des euros, je me demande comment on pourra éviter la faillite et la ruine ?
allez, continuez de rêver, je connais moi des gens qui ont fui le régime soviétique et qui se demandent comment un melanchon peut-il encore raconter de telles irresponsabilités ? et surtout comment des gens peuvent ils entendre sans se souvenir de l'histoire et de la faillite de ce genre de programme suicidaire. à moins d'être simplet. et de ne pas savoir pourquoi des milliers de cubains ont quitté leur magnifique société (non dictatoriale comme le prétend ce menteur), et de ne pas savoir pourquoi le communisme s'est effondré en 1989.

8.Posté par Melanchon, reste!! le 25/03/2012 21:51

j'ai bien aimé la charge contre la region ultraperipherique statut que revendique le vieux verges.

J'ai beaucoup aprecié la charge contre les zones de libre echange, une allusion aux negociations sur le comesa ou pourtant Temoignages etait tout fier de presenter wilfrid bertil comme ministre de la reunion et bon eleve de l'europe neocons.

9.Posté par nicolas de launay de la perriere le 25/03/2012 21:57

les banques nationalisés et coulées en 6 mois ... pourquoi ? l'Etat n'est il pas déjà actionnaire minoritaire d'établissement bancaire en France ? n'est il pas propriétaire de la banque de France ...? bigre.. le taz, revois ta copie.

10.Posté par Lepervanche le 25/03/2012 22:23


Beau travail Jean-Hugues (Savigny)
Oté Leperliers, sans diplomes, c'est zot l'avenir de La Réunion. La nous sa fé pitié !

11.Posté par NoComment le 25/03/2012 22:37

Le problème pour Jean-Luc Mélenchon à la Réunion, c'est le clan Vergès. Même pour ceux que ses idées inspirent et qui pourraient être tentés de voter Front de Gauche, la simple idée que Mélenchon puisse baiser les pieds de Paul Vergès; que Jean-Luc Mélenchon puisse le considérer comme son maître à penser comme il l'a lui-même dit, cette idée les révulsent.

Voter Jean-Luc Mélenchon c'est voter Paul Vergès.

12.Posté par electeur le 25/03/2012 23:14

3000 bourriques entrain de gober les fadaises d'un sultan athée dans un pays qui compte 90% de croyants. et ça croit qu'avec le décret signé symboliquement lors de son élection de marionnettes les smicards toucheront le mois suivant toujours virtuellement 1700 euros. Le Ivan cessera de faire le syndicalisme qui ne rassemble plus personne pour devenir ministre de l'économie des dom. A l'heure actuelle les entreprises Réunionnaises appliquent le Smic à 1200 euros, il y a multitude de liquidation économique de grandes sociétés, demain à 1700 euros les sociétes version mélanchon vont s'accroitre, mais qui seront les gérants et propriétaires de ces sociétés, probablement vergès le visionnaire et millionairs et familles. Zotes n'auraient mieux fait reste zotes cazes pou fait ménage au lieu de donne faux zespoir au vizir blanc de france

13.Posté par laisse beton le 25/03/2012 23:17

au 2ème tour hollande va prendre ses électeurs mais pas son programme !

14.Posté par Titoulit le 25/03/2012 23:21 (depuis mobile)

Zanhug Savigny, Ti Luc Teuf, Panechou, grands manitous du Front de Gauche étaient où? Bande de ploucs, de moins que rien, toutous de Ivan le terrible, Ti Pierre le repris de Justice Rivière de Galets et toute leur bande de M..... Lamentable.

15.Posté par PHIPHI le 26/03/2012 02:03

JL Melenchon , le socialo-communo.... Etc a été bien reçu par les derniers cocos français ..... Au fait combien gagnent ces camarades : Yvan, Max, Pierre , Paul , Élie et les autres qui gardent la direction du parti depuis des lustres ....
Des leçons de gestion et de partage .....je rigole!!!

16.Posté par le taz le 26/03/2012 03:23

entendu à l'instant, un docu sur M6 sur la ville de détroit.
les syndicats, pour sauver chrysler, acceptent l'embauche de leurs nouveaux employé moitié prix. loin des 1700€ minima de l'irresponsable pour régler les problèmes du chômage.
mais bon, le gourou de la secte "je rase gratis avec confiscation des biens de tout le monde", j'ai nommé mélanchon n'est pas encore allé leur faire la leçon, eux bien sur qui vendent des voitures pour sauver leur entreprise et bien entendu ne comprennent rien à l'économie.
Allez, d'un coté les gens, la vraie vie, la mondialisation et des efforts à faire, beaucoup d'efforts à faire pour retrouver de la compétitivité, et de l'autre, une poignée de communistes déconnecté de la vraie vie, et leurs déclarations affligeantes de démagogie pour une ruine annoncée de l'économie.
se faire soigner en france, et je rase gratis !!!!
viva melanchon....u[

17.Posté par BIZAROIDE le 26/03/2012 04:28

Le PCR soutient Mélanchon, soutient Hollande, là où il gagne un peu de chaque côté.
Athé, les Réunionnais sont plutôt religieux et extrême gauche je n'adhère pas.
Partager quoi, le PCR est plus capitaliste que tous et ne respire que dans le luxe...
Bayrou est croyant, simple, pas de mariages homos, etc C'est le seul qui nous reste à la Réunion pour voter.

18.Posté par JD974 le 26/03/2012 09:02

Bon dimanche Jean Luc à LA REUNION et tu nous fais rire avec tes promesses irréalistes.


Personne n’a oublié les descriptions de ton ancien camarade du PS, FH, tu sais celui qui appuie sur les pédales en mer forte avec un petit pédalo, le pauvre !


Tu sais c'est de toi : le Hollandréou, le Mou, la mimolette, le nouveau Guy Mollet qui essaie de ne pas bafouiller comme son aîné, mais de parler comme la Mitte !


Est-il exact Jean Luc que, voici un an, tu avais promis tes voix au second tour à DSK dont tu ne pouvais ignorer les dangers plus importants que les berlusconneries ?


Est-il exact Jean Luc que tu te prépares à donner les voix de tes électeurs à F Hollande ?

Pour Martine Aubry, Hollande est un « candidat du système », et il « n’a aucune épine dorsale. Il manque de caractère », et « Il n’est pas fiable », ou encore « Arrêtez de dire qu’il travaille. François n’a jamais travaillé, il ne fout rien ». Pour Ségolène Royal la mère de ses enfants, bien placée pour en juger : « Le point faible de François Hollande est l’inaction. Est-ce que les français peuvent citer une seule chose qu’il aurait réalisée en 30 ans de vie politique ? » Pour Arnaud Montebourg : « Hollande c’est le principal défaut du PS ».


Même Bernard Tapie estime avec sa verve et sa gouaille inégalées que François Hollande n’est pas à la hauteur ! La France a donc besoin d’un chef pour prendre des décisions difficiles, pas d’un ventre mou ! Il est nul comme de dit NS qui se réjouit de ne pas avoir de meilleur candidat en 2012 qu’en 2007. C’est ce qu’a dit sans se gêner NS qui a déjà eu en face de lui une autre nulle du même tabac, Ségolène nourrie au même lait de l’ENA et de ses discours tout préparés et vides de sens ! François Hollande serait une calamité pour la France.

19.Posté par Tina le 26/03/2012 09:10

D'accord avec le commentaire 16 et les autres, tous unanimes: en dehors de Melenchon, il n'y a pas d'alternative, c'est condamné a subir comme chrisler des embauches a demi salaire.

donc c'est a chacun de chosir: le chomage , le chabouc ou le smic à 1700 euros.

20.Posté par tec Tec le 26/03/2012 09:12

De tous leurs préjugés inintelligents et rétrogrades, celui que les communistes caressent le plus est la dictature. Dictature de l'industrie, dictature du commerce, dictature de la pensée, dictature dans la vie sociale et la vie privée, dictature partout.

21.Posté par domtom le 26/03/2012 09:20

http://www.youtube.com/watch?v=K6oBgyM_WHo

"Rendez nous la lumière" Dominique A ...

22.Posté par laisse beton le 26/03/2012 10:08

Mélanchon piège à c..

17 parce que Bayrou pète pas dans la soie ?

23.Posté par Corinne le 26/03/2012 10:44

Je suis bien de gauche, mais les propositions de M. Mélenchon m'interpellent.
1 - comment compte t-il financer cette augmentation du SMIC à 1700 euros ?
2 - avant de proposer un SMIC à 1700 euros, je pense que les chomeurs aimeraient avoir un travail. Ce qui est une denrée plutôt rare en ce moment ici comme en métropole... quand je vois qu'il y en a qui se contente d'un contrat aidé à 700 euros le mois, j'aimerais qu'il m'explique comment il va "obliger" les entreprises à embaucher.
3 - ce qui nous amène à poser la question suivante : comment compte t-il relancer la croissance ?
4 - un SMIC à 1700 euros en période de crise, c'est la mort des PME, actuellement prisent à la gorge et donc, une augmentation du travail parallèle (super pour la protection sociale).
5 - il nous dit qu'il ne chiffre pas ses propositions, qu'il préfère voir ce que ça rapporte en terme de bonheur..... ah bon !!! avec une France surendettée, les marchés, qui prêtent actuellement à la France pour payer les salaires des fonctionnaires, le remboursement de la dette, investissement etc... vont fermer le robinet et il va se retrouver comme un con avec ses propositions qui ne sont pas chiffrées.
VOILA DES PROPOSITIONS COMPLETEMENT DEMAGO, INTENABLES. Il est pire que SARKO et MLP. Résultat, votez FRANCOIS HOLLANDE, le seul qui est des propositions chiffrées et qui tiennent la route. Merci.

24.Posté par Corinne le 26/03/2012 10:53

A 18.Posté par JD974 le 26/03/2012 09:02
Quand on critique uniquement sur le physique, c'est qu'on manque cruellement d'arguments pour contrer l'adversaire, l'homme, son équipe et son programme, c'est un aveu de faiblesse.
Pour réponse à ta réflexion, François le mou, je te rappelle que M. Hollande pour ceux qui ne l'aime pas physiquement, ne sera pas seul (contrairement à NS) à diriger la France.
Un président s'entoure d'un gouvernement (et pas de béni oui oui). Son équipe est jeune et dynamique, et ils savent au parti socialité, écouter les idées de chacun sans les étouffer. Il arrive à trouver un concensus, ils prennent le temps de la réflexion sur des sujets aussi grave qui auront des conséquences sur nous les François.
Et puis je vais te dire un secret, il vaut mieux un "mou" d'un super exité, réac à souhait, qui bouge et réagit sans réfléchir sur tout ce qui ce passe, sans aucune réflexion aucune, et sans aucune concertation avec son équipe. Cela s'appelle un dictateur, et en plus il est insupportable (sentiment partagé par un bon nombre de Français) et plus personne n'en veut.
Je t'invite au pot de départ de NS le 6 mai prochain. Sans rancune.

25.Posté par madara le 26/03/2012 12:25

J'en connais aussi certain qui ont fuit le régime soviétique alors qu'ils vivaient... sous occupation allemande, hein Päl Sarkozy !?

C'est marrant de voir à quel point l'image du goulag est inscrit dans la mémoire collective des gens criant à la dictature alors que dans les faits, même si cela ne s'infirme pas, les gens ont oubliés que se sont bien les industrielles capitalistes qui ont conduit à cette monstruosité qu'était la seconde guerre mondiale...

Demandez au Medef pourquoi ces ancêtres du "comité des forges" ont ainsi tout fait pour faire la sourde oreille lorsque l'URSS demandait une alliance à la France afin que le Partis Nazi au pouvoir ne puisse rien tenter d'absurde... Demandez-vous aussi pourquoi la France à permis l'arrivée au pouvoir de la dictature franquiste... Vous aviez aussi un certains agent secret britannique à la tête de la dictature italienne...

La France a perdu la seconde guerre mondiale pour la bonne raison que c'était le seul où la loi du "capital avant tout" n'avait pas cour... Les industrielles de l'époque ont de part la corruption ont réellement fait en sorte que la France soit défaite et laisser champ libre aux industries dans le "camps de travaux forcées" . Le débarquement en Normandie n'avait pour seul but que de bloquer les russes en Allemagne afin de ne pas tout perdre de leur empire atlantiste.

Voire Annie Lacroix-Riz, Jacques Pawels et François Asselineau, pour ceux que sa intéresse, ont fait de gros efforts de recherche et constitue une bonne source de compréhension.

De ce fait, Mr. Mélenchon est pour moi la seule alternative viable à cette élection, puisque affilié au bloc communiste et que de notre histoire récente il n'y a guère d'impérialisme russe ou chinois...
Le reste n'est que pantin à la solde de l'impérialisme de l'OTAN (néo-nazis en puissance, vous en cherchez en voilà)...

26.Posté par Fab le 26/03/2012 12:47

Un bon orateur ce Mélanchon. Il a dû en berner plus d'un ce week-end au Port, surtout devant un public tout acquis à sa cause !
Mais ces gens là ne doivent pas savoir ce qu'est le communisme. L'idée de partage est bonne mais dans la réalité c'est d'un coté une population pauvre, privée de liberté, et de l'autre une classe supérieure manipulant les foules. Bref ce n'est pas pour rien que le communisme est quasi mort aujourd'hui dans le monde. C'est affligeant de voir qu'on peut encore croire à ce système.

Autrement perso sur la forme, Mélanchon président ça serait la honte pour la France, ce vulgaire personnage qui ne sait pas faire une phrase sans insulter les autres, quid de la diplomatie française avec un président comme ça ? Vous l'imaginez face à un Obama ou autre ? Ils nous ridiculiserait !

27.Posté par JD974 le 26/03/2012 13:29

Merci Corinne, mais retiens juste que ce n'est pas moi qui dit mais que je rapporte et que c'est NS qui a dit que FH est un nul, que c'est BT qui a dit que FH est pas à la hauteur avec sa gouaille remarquable, que c'est Jean Luc qui a parlé du capitaine des pédalos, etc.

Tu sais que le Front Populaire avait choisi un mou : Léon Blum un socialiste qui ne tenait pas bien ses troupes contre le fascisme brun puisque la moitié du Parti a choisi de voter Pétain et même de lui donner des ministres ainsi avec La Ligue de la pensée françaisen une organisation de gauche favorable à la collaboration avec l'Allemagne pendant l'occupation. La Ligue de la pensée française a été créée le 30 novembre 1942 dans la mouvance du Rassemblement national populaire (RNP) de Marcel Déat un renégat socialiste.

La Ligue de la pensée française est l'une des plus curieuses organisations politiques de la collaboration.

Composée généralement de sincères militants et intellectuels de gauche (SFIO, ex-PCF, radicaux, CGT, SNI, Fédération nationale des directeurs d’école), laïcs (FOL, CLAJ), pacifistes, parfois francs-maçons, voire, ce qui est paradoxal dans un groupe collaborationniste d'anciens membres du Comité de vigilance des intellectuels antifascistes (CVIA).

Elle regroupe des proches de Marcel Déat ancien socialiste parfois rebutés par l'alignement systématique du RNP sur le parti national-socialiste allemand.

Il ne s'agit pas d'une collaboration idéologique, mais pragmatique. Ses membres estiment que la France doit collaborer avec l'Allemagne pour obtenir en retour le rétablissement des institutions laïques et républicaines ainsi qu'une bonne place dans l'Europe nouvelle.

C'est soutenir la ligne de Pierre Laval contre Pétain. Inutile de dire que cette espérance était illusoire, Hitler vouant la France à devenir une colonie agricole, et non un vrai partenaire, dans le cadre de l'Europe nazie.

28.Posté par AVATAR le 26/03/2012 13:35

Melanchon pas les serviettes avec les torchons on oublie que ce candidat a été ministre et grand socialiste parmis les elephants du ps et qui nous fais croire un smi a 1700 EU es possible et qu il va le faire il oublie tant qu il a pas d activité et que les prix des travaux a la reunion es trop bas pour qu un artisan ou une entreprise puisse a payé se sera pas possible, se serais la mort de l emploi a la reunion. (...)

29.Posté par Melenchon, reviens! le 26/03/2012 14:15

-le pcr resté au vestiaire
- la route du littoral basculée au nord
- le meeting du ps lebreton au sud

et pourtant le front de gauche a rassemblé plus de 3000 personnes.

30.Posté par nicolas de launay de la perrière le 26/03/2012 14:41

26.
sarko est bien le chantre du "casse toi pauv' con"..en avons nous soufferts ?

31.Posté par Raphael le 26/03/2012 15:21

Le public venant voir Mélenchon n'est pas un troupeau d'imbéciles comme le prétendent les naïfs. Conscient que le libéralisme est par nature voué à l'échec, ce public éveillé recherche autre chose que les salades habituelles qui nous mènent actuellement dans le mur. Comme l'alternative que constitue le front de gauche menace les oligarques, la propagande libérale fait surgir la menace communiste, le goulag et toutes les anêries déjà répétées en boucle en 81. Et bien entendu, les moins cultivés d'entre nous gobent tout ça, et les recrachent sans cesse. Il est d'ailleurs intéressant de voir comment les moutons qui ne pensent pas, essayer d'infantiliser ceux qui pensent réellement. Preuve de leur crédulité : faire passer un ancien trotskiste de stalinien relève de la bêtise pure.

32.Posté par laluno le 26/03/2012 15:45

Le smic à 1700 euros, les chômeurs à combien 1500 volts ..? Voila la lutte du chômage du Merduchon..
Mon Dieu voila ! le showchautte des pauvres..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter