Société

Ateliers requin: Les intervenants ne veulent pas faire fuir les touristes

Deux ateliers sur trois. La commune de Saint-Paul a entamé son tour de table sur les mesures à mettre en place pour contrer et canaliser le risque requin. Le plus urgent a été abordé vendredi 9 septembre et lundi 12 septembre. Un tour de table qui devra s'élargir aux autres collectivités bordées de plages selon la mairie.


La Réunion n'est pas les Seychelles. La concertation avant l'action.
La Réunion n'est pas les Seychelles. La concertation avant l'action.
 
Très attendus des professionnels de la mer et des pratiquants de sports nautiques, les ateliers "risque requin" se sont ouverts vendredi dans la plus grande discrétion, à Saint-Paul. Normal, c'était un atelier en comité restreint chapeauté par l'autorité préfectorale. La conduite à tenir en cas d'alerte y a été discutée. Des conclusions qui viendront alimenter dans un mois le troisième et dernier atelier "études scientifiques", précise Jean-François Lhemery (Mission sécurité de la ville de Saint-Paul).

Hier, les professionnels de la mer au sens large (Réserve marine, Squal Idées, Ligue réunionnaise de surf, Requin Ré, comité des pêcheurs professionnels, croisières et découverte...) ont apporté leurs propositions. La mise en place de nouveaux panneaux ressort comme une évidence. Problème : les divergences du message à y apposer devront être précisées dans un prochain atelier. Le but avoué : ne pas faire fuir le touriste.

Si le danger des requins, qui devra d'ailleurs être évalué grâce aux études scientifiques forcément longues, est réel, tous les professionnels s'accordent à dire que la surenchère n'est pas la bonne option. Exit donc à première vue les panneaux "Attention requins". Le message de prévention devrait s'afficher au même titre que les messages plus habituels de risque de courants ou de fortes vagues.

Canaliser les appels

Des panneaux qui devraient se multiplier le long de la côte Ouest et pas que sur les sites surveillés. Sur l'aspect "informatif" lui-même, un numéro unique d'alerte devrait être affiché en bonne place. De quoi peut-être éviter les appels inutiles vers le 17 ou radio Freedom par exemple. En tout état de cause, si la mairie de Saint-Paul pilote les ateliers, "les conclusions devront être soumises aux autres collectivités marines", ajoute le service sécurité.

"Il n'y a pas de nouvelle date pour la prochaine réunion de travail mais elle devrait avoir lieu sous 15 jours à trois semaines", précise-t-on du côté de la mairie. La cadence est donc donnée. Pas de quoi tout de même rattraper les mesures d'urgence (pose de filets) prises par les autorités seychelloises par exemple.
Mardi 13 Septembre 2011 - 08:58
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1668 fois




1.Posté par Gaston la gaffe le 13/09/2011 11:19
En Afrique du Sud , en Australie et ailleurs, il y a des panneaux, qui ne font pas fuir les touristes.
Ils sont là pour avertir d'un risque potentiel et donc de la nécessité d'avoir une attitude responsable.
A la Réunion, fait-il que quelques touristes non prévenus se soient fait croquer pour bouger enfin? Mais ce sera trop tard, déjà que les prix prohibitifs, pour un accueil tiède, un lagon à moitié vide et des services sans "saveur péi" n'incitent guère à venir se faire "couillonner" sur une île où même le surf, valeur montante partout, n'est pas considéré à sa juste valeur.
Les propositions diverses rejoindront à nouveau des tiroirs où elles dormiront en attendant la prochaine attaque.
Et pendant ce temps, les requins aérobies de la terre réunionnaise continueront à nous prendre pour des c.ns et à nager dans les eaux troubles d'une politique pas très propre et sans intérêts, sauf les leurs!

2.Posté par RIRI le 13/09/2011 11:19
ce n'est pas les requins qui font peur aux touristes mais surtout les prix prohibitifs a st gilles et st paul.

3.Posté par Cambronne le 13/09/2011 12:08
c'est bien ce que j'écrivais dernièrement , donner de l'importance à l'insignifiant lorsque Zinfos 974 cherche à obtenir le prix Pulitzer, des sites cancans sur les attaques de requins , lorsque l'on pense qu'il y a d'autres infos plus importantes non Zinfos 974 doit avoir une phobie contre ces carnassiers marins , faut croire que certains s'emmerdent pour créer des commissions en tour de table sur la question requins

4.Posté par Caton2 le 13/09/2011 12:30
Les solutions sont bien connues (filet, drum line etc.).
Une étude de l'Ifremer (http://etude-risques-requin-reunion.blogspot.com/search/label/Etude%20Ifremer%20Risque%20Requin%20R%C3%A9union) fait le tour du problème. Il suffit de la consulter.
Sa conclusion montre bien où se situe le problème:
"Il apparaît clairement qu’une fois l’installation de tels systèmes de contrôle effectuée dans des zones où des attaques de requins ont déjà eu lieu (que le système soit effectif et nécessaire, ou non), l’industrie balnéaire locale et les baigneurs considèrent comme essentiel de les conserver pour des questions de santé économique et de survie. Par conséquent, pour des raisons politiques, il est virtuellement impossible d’abandonner de tels programmes une fois qu’ils ont été initiés.
Cette mise en garde confirme les dangers de la mise en place de systèmes mal préparés et coûteux. "

Ces ateliers ressemblent aux "commissions lambda" bien connues des politiques, destinées à noyer un problème sous des recommandations jamais suivies d'effet. Bref, on noie le requin.

5.Posté par N'importe quoi le 13/09/2011 12:31
Mettre des panneaux ne réglera rien du tout....sauf de tenter de faire croire que l'on se préoccupe du problème...

6.Posté par palaxsa le 13/09/2011 12:57 (depuis mobile)
Je pense que c une super atelier a renouveller, pour une prochaine pourquoi pas une atelier dauphin

7.Posté par raleur la mousse le 13/09/2011 13:27
A propos de la surrencheres des interdictions qui veulent sanctuariser le littoral pour le reserver aux professionels et à leur clientèle, en se cachant derriere les pleureuses des gros grosses-bebetes-grand-dents, les pleureuses de la houle dangeûÛreuse avec les "helicos-qui-coutent-cher" signalons cette journée dantesteque du 27 aout 2011 à Teahupoo pendant le billabong pro de tahiti:

ce jour là la houle annoncée etait tellemnt grosse que les pro de la competition ont suspendu la compet, les autorité ont mis l'alerte rouge avec interdiction aux embarcations de sortir en mer (les photos montrent une vraie flotille qui est quand meme sortie...)

C'est le moment qu ia ete choisi par les pro du surf tracté, les photographes avec leur propre organisation de secour : la "water patrol".

l'organisation a ete parfaite puisqu'une tantine qui a perdu l'air a pu etre secourue par la water patrol (herbe coupée sous le pied des pisse vinaigre qui pleurent sur les "risques encouru par les MNS et l'helico qui coute cher!!!!").

le resultat est carrement hallucinant et spectaculaire:
(attention: eloignez les pisse vinaigre de l'ecran sous peine de gagner saisissement)
(portfolio apres 8 secondes de pub)

http://www.surfline.com/surf-news/full-coverage-of-billabong-pro-tahiti-tow-session_58716/

A la reunion, "on" refuse que les gens s'organisent de facon aussi efficace et on les maintient dans la peur et l'assistanat. c'est triste

8.Posté par "z" le 13/09/2011 13:28
la prochaine fois ils devraient organiser un atelier sur les ateliers ! ceci afin de déterminer si il faudrait réunir une commission qui débatte de l'opportunité de lancer une réflexion globale qui réunirait tous les acteurs potentiels ainsi que quelques autres au hazard pour décider enfin si le moment est venu de procéder à une consultation publique sur la pertinence d'organiser des ateliers d'où jamais rien ne sort!

9.Posté par noe le 13/09/2011 14:57
Les requins , c'est du folklore et c'est mieux !
Pas de quoi faire fuir les touristes qui cherchent des sensations fortes ...

10.Posté par laluno le 13/09/2011 15:08
je pense que l'atelier le plus simple serait qui avertissent les requins aux danger qu'ils encourent en s'approchant trop de nos cotes..surtout de se méfier des chiens errants...
Ainsi de dire aux touristes à l'arrivée : de boycotter les restaurants qui servent des menus de requin ..

11.Posté par Papangue le 13/09/2011 16:24
@ 7 : raleur la mousse, apprends donc à mettre tes idées en ordre et à t'exprimer par écrit de façon cohérente. A force de surenchère d'effets de style douteux, on ne voit même plus où tu veux en venir ...

Tu as l'air de penser que cela n'a aucune importance de mettre la vie des sauveteurs en péril par un comportement irresponsable ... ben voyons, c'est vrai tu as raison, après tout ils ont choisi cette voie, ils sont donc là pour prendre des risques, hein ! Ne jouons pas les rabat-joie et laissons tout le monde faire n'importe quoi, ce sera tellement génial ! Il est interdit d'interdire, vive mai 68, on est jeunes et fous, super !

Dis donc raleur, ça fait quel effet d'avoir 15 ans dans sa tête, toute sa vie ?

Essaie donc de faire la différence entre un pisse-vinaigre et un adulte au comportement responsable ... il existe plein de façons de s'éclater sans faire prendre de risques aux autres !

12.Posté par Choupette le 13/09/2011 16:45
Laissez les requins tranquilles et occupez-vous plutôt de la racaille qui coupe les arbres en centre ville et cassent les panneaux de signalisation quand ils ne plient pas les piquets qui bordent les trottoirs. Ne parlons pas des poubelles qui flambent.

C'est malheureux de voir ces jeunes arbres déjà bien partis sauvagement massacrés.

A Cilaos, où la paix règne, le maire fait installer des caméras. A Saint-Paul, où sévit ce trou du Q massacreur d'arbres, on n'y songe même pas !

J'espère que les flics ne tarderont pas à le choper pour lui faire passer l'envie de s'attaquer à ces arbres et poteaux.

Par ailleurs, si EDF pouvait continuer à couper le courant en ville le soir, elle nous obligerait beaucoup : les buvettes la rak ferment plus tôt, les pochtrons rentrent chez eux et les honnêtes gens ont la paix.
Par ces temps de disette, il faut arrêter d'illuminer les villes 365 jours par an comme des sapins de Noël !

13.Posté par Papangue le 13/09/2011 17:40
Tiens, Choupette est Saint-Pauloise ...!

Faut vraiment être demeuré pour s'en prendre à des arbres ... signe d'un cerveau dévasté par l'alcool et le zamal ?

14.Posté par raleur la mousse le 13/09/2011 18:15
papangue ta remarque sur les "sauveteur qui mettent leur vie en peril" illuste parfaitement le fauxculisme du cross avec son discours infantilisant:

Il y a qq année, une vedette de peche au gros (Le RAPETOU) a coulé au large de st pierre. L'equipage a pu etre recupéré en derniere minute grace à la solidarité des autres pecheurs dans les parages prevenus par telephone portable. il y aurit beaucoup dire sur les pecheurs "professionnels" mais il en reste pas moins que c'etait un superbe exemple de solidarité entre "gens de la mer". Pourtant ca n'a pas plu aux affaire maritimes qui a organisé dans les semaines qui ont suivi un operation relayée dans la presse (ecrite et telé) avec la vedette de la gendarmerie pour dire a tous les plaisanciers d'avoir "le reflexe cross" en cas de pepin en appelant systematiquement au lieu d'essayer se débrouiller.

=> alors c'est un peu gros de se plaindre du comportement d'assisté de certain quand precisement il a ete induit par les memes pleureuses.

15.Posté par Caton2 le 13/09/2011 18:57
Le trouduc de Choupette il en fait des copeaux de ces arbres, et il les fume, comme du zamal...

16.Posté par raleur la mousse le 13/09/2011 19:08
speciale cacededi a papangue, le pisse vinaigre qui raisonne comme un vieux, racrapeauté au fond d'une tisane, entre un médicament, et un fruit qui se fane


Homme libre, toujours tu chériras la mer!
La mer est ton miroir; tu contemples ton âme
Dans le déroulement infini de sa lame,
Et ton esprit n'est pas un gouffre moins amer.

Tu te plais à plonger au sein de ton image;
Tu l'embrasses des yeux et des bras, et ton coeur
Se distrait quelquefois de sa propre rumeur
Au bruit de cette plainte indomptable et sauvage.

Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets:
Homme, nul n'a sondé le fond de tes abîmes;
O mer, nul ne connaît tes richesses intimes,
Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets!

Et cependant voilà des siècles innombrables
Que vous vous combattez sans pitié ni remords,
Tellement vous aimez le carnage et la mort,
O lutteurs éternels, ô frères implacables!

17.Posté par Raz le bol de riz le 13/09/2011 21:02
Oté raleur la mousse....Baudelaire....l'un des plus enivrants poême à mes yeux.....tu savais qu'il avait vécu à l'ile de la Réunion?
Voici le poême qui en parle.

J'ai longtemps habité sous de vastes portiques
Que les soleils marins teignaient de mille feux,
Et que leurs grands piliers, droits et majestueux,
Rendaient pareils, le soir, aux grottes basaltiques.

Les houles, en roulant les images des cieux,
Mêlaient d'une façon solennelle et mystique
Les tout-puissants accords de leur riche musique
Aux couleurs du couchant reflété par mes yeux.

C'est là que j'ai vécu dans les voluptés calmes,
Au milieu de l'azur, des vagues, des splendeurs
Et des esclaves nus, tout imprégnés d'odeurs,

Qui me rafraîchissaient le front avec des palmes,
Et dont l'unique soin était d'approfondir
Le secret douloureux qui me faisait languir.

Tu as raisons Raleur la mousse....au lieu de donner des ailes au sport des dieux...on le musèle.....

18.Posté par Caton2 le 13/09/2011 23:37
Et la malbaraise?
Pourquoi, l'heureuse enfant, veux-tu voir notre France,
Ce pays trop peuplé que fauche la souffrance,
Et, confiant ta vie aux bras forts des marins,
Faire de grands adieux à tes chers tamarins ?

19.Posté par Edouard le 10/10/2011 09:08
Il faudrait que Mm la Sénatrice , cumuland la fonction de Présidente de l'IRT, constitue une "mission" d'évaluation de l'attrait de nos plages St Gilloise ! Faut-il envoyer quelques clichés de nos plages, en particulier celles de l'Hermitage .... aux Tours Opérators de France ou des autres pays de l'Europe, de là où sont sensés venir les "touristes" !
Il ne serait pas de trop de se retrousser les manches, de prendre exemple sur les communes du littoral Atlantique (là où il y a des marées ...) qui presque tous les jours nettoient leurs plages afin que l'on soit en mesure de s'étendre sur du sable qui aura été trié, nettoyé de tout ce que l'océan refoule et ou que les citoyens emplis d'un civisme à toute épreuve ... Certes nos plages ne seront "jamais" identiques à celles de l'Ile soeur ! Mais même si la Réunion n'est pas "tournée" vers l'océan ( tout juste 40 kms de plage et encore ...) n'est-il pas de penser à mettre à l'ordre du jour de tout faire pour que les "familles" et les enfants puissent pleinement profiter du peu de plage que le lagon nous laisse encore ...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales