Faits-divers

Assises : Violences mortelles sur un bébé et deux affaires de viols

Pour cette dernière cession d'assises, trois affaires vont être examinées cette semaine. La première concerne des parents accusés d'avoir maltraité leur enfant, des violences qui ont conduit à la mort du nourrisson. Les deux autres affaires concernent des viols.


Assises : Violences mortelles sur un bébé et deux affaires de viols
Ce lundi et mardi, les jurés vont se pencher sur une terrible affaire, la mort d'un nourrisson de 10 semaines, victime de maltraitances. Les faits remontent au mois d'octobre 2008, le petit bébé est amené au CHD de Bellepierre et les médecins constatent de multiples traces de maltraitances. Le bébé décède dans la nuit et ces derniers préviennent la police. Les deux parents sont entendus et le père, Mathieu Maily, 19 ans, reconnait avoir frappé son enfant. En revanche, il dédouane sa compagne, Ingrid Resan, 21 ans. Présenté à un juge, il est mis en examen pour coups mortels aggravés et placé en détention provisoire. Sa compagne est laissée libre. Mais de nouveaux éléments font penser que la mère ne pouvait pas ne pas être au courant des maltraitantes subies. Fin 2008, la mère est également mise en examen et placée en détention. Tous les deux risquent 20 ans de réclusion criminelle.

Mercredi, un mari accusé de viol par sa femme sera jugé devant les assises. Les faits remontent à septembre 2010. L'homme "jaloux et violent", souligne le Jir, s'en prend à sa femme et exige d'elle qu'elle lui fasse l'amour. Refus de cette dernière qui se réfugie dans sa chambre. Le mari revient à la charge, surprend sa femme en train de converser par SMS avec un "ex-amant" et la frappe. L'homme va exiger des relations sexuelles avec sa femme sous des menaces. Sa femme déposera plainte et le mari sera jugé une première fois devant le tribunal correctionnel, qui se déclarera incompétent. Mis en examen pour viols et violences, il sera placé en détention provisoire.

Jeudi et vendredi, une affaire particulièrement "sordide" de viol sera jugée devant les assises. Des faits qui remontent à janvier 2010 en plein centre-ville de Saint-Pierre. Un jeune homme se rend à un gabier pour retirer de l'argent. Il se sent suivi par des hommes. Il sera agressé dans un premier temps pour son argent, mais les faits vont déraper. Plaqué au sol, par plusieurs individus, l'un d'entre eux va le violer en plein jour. Il faudra plusieurs jours à l'homme pour aller déposer plainte. La victime connait ses agresseurs. Après des interpellations menées par la police, le jeune homme reconnait un des agresseurs. Ce dernier niera les faits dans un premier temps avant de les reconnaitre et de donner plusieurs noms. Des interpellations sont menées dans le "milieu marginal du Tampon", précise le Jir. Placés en garde à vue, les interpellés, Jean-Fabrice Bardil, Gilbert Dijoux et Jean-François Malayandy vont reconnaitre les faits, avant de se rétracter. Ils seront mis en examen pour vol aggravé, viol en réunion et mis en détention provisoire. Ils devront répondre de leurs actes devant les jurés de la cour d'assises en fin de semaine.
Lundi 2 Avril 2012 - 07:49
.
Lu 1279 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales