Faits-divers

Assises/Verbard : Les évadés et leurs complices avaient prévu un suicide collectif en cas d'échec


Assises/Verbard : Les évadés et leurs complices avaient prévu un suicide collectif en cas d'échec
Alors que des responsables des forces de l'ordre sont entendus à la barre à l'occasion du procès de l'évasion de Juliano Verbard et ses deux complices, une information nouvelle est révélée.

Le capitaine Jacques Le Dorze, qui a mené l'assaut contre l'appartement de la rue de Bourgogne au Moufia, s'exprime actuellement face à la cour d'Assises. Ayant dirigé l'arrestation et interrogé les évadés et leurs complices, il révèle avoir trouvé du raticide dans le fourgon qui a été abandonné après avoir servi au transfert de la Technopole où l'hélicoptère a atteri, jusqu'à l'appartement où ils ont été retrouvés.

Au cours des interrogatoires, les accusés ont révélé que ce raticide devait servir à un suicide collectif, au cas où l'évasion échouerait.
Jeudi 24 Mai 2012 - 17:01
.
Lu 1552 fois




1.Posté par Suicidez vous, meeeeerde !!! le 24/05/2012 19:29
ce raticide devait servir à un suicide collectif, au cas où l'évasion échouerait

Dommage qu'ils ne s'en soient pas servis. Il est encore temps !!!! et il y a d'autres moyens ! Puisque le ridicule ne tue malheureusement pas, il reste :
Le courant électrique (il y a bien des ampoules dans les cellules)
La pendaison avec les draps tressés
La grève de la faim
La strangulation ou l'étouffement réciproque
L'attaque d'un gardien pour lui piquer son pistolet
Coupure d'une artère avec lame de rasoir
et j'en oublie ...
Ces méthodes seraient encore plus utiles pour la population si les politiciens réunionnais les appliquaient ... Allez !!! un petit effort messieurs ânanas Victoria, pAnnette, Tak Atak, madame La DindeRare, et 90% des autres ...

2.Posté par noe le 25/05/2012 06:14
Ne vous tracassez pas !
"La vie n'est qu'un long suicide inconscient." (Amandine Rivière)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales