Faits-divers

Assises : Séga et voisinage ne font pas bon ménage


Assises : Séga et voisinage ne font pas bon ménage
Pour cette dernière session d'assises, trois dossiers vont être examinés par la cour de Saint-Denis, deux affaires de viols et une tentative de meurtre. Cette dernière affaire sera examinée à la fin de la semaine. Jean-Marc Tardivel est accusé d'avoir voulu tuer son voisin, Gilles Bénard, chanteur de séga, fin 2008 à Saint-André.

Les faits remontent au 7 décembre 2008, Gilles Bénard, chanteur de séga, fête dans sa case la sortie de son deuxième album. Le bruit ne plait pas au voisin, Jean-Marc Tardivel, qui se saisit de son fusil et tire plusieurs coups de feu en l'air. Gilles Bénard demande à son voisin d'arrêter de tirer, mais Jean-Marc Tardivel, sous l'effet de l'alcool, se dirige vers lui fusil à la main.

Il faut l'intervention du fils du chanteur. Mais en baissant l'arme vers le sol, un coup de fusil part et touche au ventre Gilles Bénard. Jean-Marc Tardivel prend la fuite avec son fusil à la main en coupant à travers les champs de cannes. Il tombe sur une voiture et l'arrête en demandant à son chauffeur de prévenir la police. Jean-Marc Tardivel attendra sur place l'arrivée des policiers.

Immédiatement placé en garde à vue au commissariat de Saint-André, les policiers devront attendre plusieurs heures pour interroger le suspect, ce dernier a un taux d'alcoolémie de près de 2g. Devant les policiers, Jean-Marc Tardivel nie les faits dans un premier temps. Déféré au palais de justice, il sera présenté à un juge d'instruction qui le mettra en examen pour tentative d'homicide volontaire. Placé en détention provisoire depuis les faits, il sera présenté à la cour d'assises ce jeudi et risque jusqu'à 30 ans de prison.

Les deux autres affaires examinées par les Assises sont deux affaires de viols. La première, ce lundi, concerne un beau-père qui aurait violé sa belle-fille depuis l'âge de 12 ans, mais ce dernier assure qu'elle était consentante. Mercredi, les assises se pencheront sur le cas d'un demi-frère, majeur au moment des faits, qui aurait violé sa demi-soeur, âgé de 10 ans à l'époque, à plusieurs reprises.
Lundi 4 Juillet 2011 - 07:28
Lu 1761 fois




1.Posté par bruit fou le 04/07/2011 08:56
Mauvais titre. C'est pas le séga le problème. C'est que le bruit, véritable problème de santé publique, rend fou, et qu'à force de subir on pète les plombs. A la cour d'assises, devraient aussi être présentes dans le box des accusés les autorités qui ne font pas appliquer la loi, ce qui conduit les habitants à se battre entre eux. Le bruit est un problème qui va aller croissant avec l'augmentation de la population qui se densifie vu le manque d'espace.

2.Posté par 1001tendances le 04/07/2011 09:51
Le vrai le problème, c'est le bruit, quand le bruit est occasionnel c'est supportable, mais quand sa devient répétitif & continu, sa peut rendre fou sur le moments.

3.Posté par Eliane Coudepète le 04/07/2011 11:04
Essayez de porter plainte pour bruit excessif, policiers ou gendarmes essaieront de vous dissuader pour ne saisir qu'une simple main courante. Dans ce domaine comme dans d'autres c'est lâcheté et démission.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:56 Un homme chute en bas de la Rivière des Remparts

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales