Faits-divers

Assises: Il tue son frère pour un canard


Le procès de Nicolas Espel, accusé d’avoir abattu son frère, Patrick Fanio débute aujourd’hui aux assises. L’affaire remonte au mois de juin 2014.
 
Les deux hommes, éleveurs de cabris et de volailles dans le bas de la Rivière à Saint-Denis se disputent à propos d’une histoire de canard. Ils sont connus dans le quartier pour être amateurs de "batay coq".
 
L’affaire se conclut tragiquement puisque Nicolas Espel finit par abattre son frère d’un coup de fusil. Il est un peu plus tard interpellé à son domicile. L’homme émettra des regrets directement après.
 
Patrick Fanio avait un casier judiciaire vierge et a laissé derrière lui sa femme et quatre enfants. L’accusé était déjà connu de la justice pour des histoires de stupéfiants, il y a une dizaine d’années.
Lundi 26 Septembre 2016 - 07:12
Lu 1521 fois




1.Posté par yab le 26/09/2016 08:40
Son canar lé noir aster

2.Posté par lesseps le 26/09/2016 08:52
Vaut mieux çà que le contraire :)

3.Posté par Pif le yinch le 26/09/2016 16:01
Le gars avait sûrement un fusil "juste pour se défendre". Résultat : il bute son frère.
Encore un argument de plus (s'il en fallait) pour justifier l'opération "Déposez vos armes".

4.Posté par jean claude payet le 26/09/2016 18:06
ben c'est l'occasion qui fait le laron des rageux dans le genre sa cours les rues, pas de quoi fouete un canard

5.Posté par Turlututu le 26/09/2016 19:24
Je pensais aux canards laqués en surf par vent de sud ! Encore des conflits de conards .

6.Posté par Didier NAZE le 26/09/2016 23:33
......Ayant connu et cotoyé certains proches de cette famille....qui sont des personnes bien.....je n en dirais pas plus....je suis triste et je suis profondément désolé pour ces personnes qui doivent faire face à un tel drame....une pensée pour les proches de la victime......mais aussi pour les proches de l accusé. Bien du courage à vous.....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales