Faits-divers

Assises: Début du procès des braqueurs de l'Ouest


Assises: Début du procès des braqueurs de l'Ouest
Aujourd'hui s'est ouvert le procès aux Assises de sept braqueurs (l'un d'eux qui comparait libre était absent). Du fait du nombre d'accusés, le procès se tiendra jusqu'au 6 juin.

Les sept camarades sont accusés d'être à l'origine de nombreux braquages survenus dans l'Ouest, entre le 26 mars et le 1er avril 2012. Plusieurs entreprises et commerces avaient été la cible des dalons. Vols par effraction, violences et menaces avec des armes leur sont aujourd'hui reprochés.

Le procès a débuté avec les enquêtes de personnalité. Globalement, l'expertise montre des jeunes livrés à eux-mêmes et une absence de prise en compte des conséquences pour autrui. Il a été question de "l'après prison", les experts se sont notamment attachés à évoquer l'importance de mettre en place un suivi socio-judiciaire, de réfléchir aux conditions d'une réinsertion, et pourquoi pas, à un "accompagnement éducatif".

Tous encourent 20 ans de prison. La plupart étant récidivistes, la peine pourrait doubler et c'est en fait la perpétuité qui est en jeu pour six d'entre eux.

Dans le box des accusés, l'ambiance est bon enfant, une situation en décalage avec la peine encourue.
Mercredi 28 Mai 2014 - 16:28
Emmanuelle Bouveret sur place
Lu 709 fois




1.Posté par con-tribuable le 28/05/2014 20:03
a enfermer et en fonction de zot identité a expulser!!!!!!!!!!
on ne vie plus dans monde d'êtres humain, mais dans une jungle, on va encore leur trouver des circonstances attenuantes!!!!

2.Posté par bof le 28/05/2014 22:09
Peine de mort exigée !!

3.Posté par portoise le 29/05/2014 10:48 (depuis mobile)
Franchement 20 ans ou perpétuité c'est exagéré y à des gens qui tuent qui violent et qui prennent pour 10ans 8ans dnc faut arrêter le port est une ville avec beaucoup de délinquance donc je pense juste qu'il faut avoir plus de structures

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales