Faits-divers

Assises : 15 ans de réclusion pour les deux voyants

Les deux voyants, Cédric Mavande et Denis Quentin, ont été condamnés à 15 ans de réclusions criminelles pour escroquerie, viols sur mineure et sur une jeune femme sous la contrainte psychique.


Assises : 15 ans de réclusion pour les deux voyants







Hier à la cour d'assises de Saint-Denis, les deux voyants ont été condamnés à 15 ans de réclusions, une condamnation plus lourde que les réquisitions, pour avoir utilisé la méchanceté des esprits pour obtenir les faveurs sexuelles d'une jeune femme et d'une mineure.

Lors de l'audition des jeunes femmes, âgées aujourd'hui de 18 et 26 ans, jeudi dernier, elles sont revenues longuement sur leur calvaire entre 2007 et 2008. Elles étaient venues consulter les deux marabouts. Ces derniers leur ont prédit un avenir noir, l'une allait mourir et l'autre allait perdre son petit-ami, n'ayant pas la somme nécessaire pour payer les consultations, elles ont du obéir aux demandes sexuelles des voyants.

De son côté les voyants ont expliqué leur véritable capacités divinatoires, qu'ils utilisaient gracieusement pour les amis et la famille. Les avocats de la partie civile ont mis en avant le fait que les victimes étaient sous l'emprise des voyants et que les prédictions faîtes ont influencé, notamment, le mental d'une jeune fille de 15 ans à l'époque des faits.

Les avocats des deux voyants, Me Rakotonirina et Me Saubert, ont tenté de mettre en avant des éléments troublants, soulignant le fait que "la plus jeune des victimes était revenue le lendemain alors que les deux hommes lui faisait peur et pourquoi, les deux jeunes femmes ont négocié pour payer moins cher, mais ne discutaient pas les relations sexuelles ?".

L'avocat de Denis Quentin, Me Saubert, a demandé aux jurés de ne pas se fier à leur simple ressenti mais de penser à la justice, se basant sur le côté biaisé de l'audience, "devant les pleurs des victimes, on a perdu".

Les jurés en ont décidé autrement, condamnant les deux voyants à quinze ans de prison pour escroquerie et viols. Arrivés libre lors du début du procès, ils ont été conduits directement à la prison de Domenjod.
Samedi 2 Octobre 2010 - 07:52
Julien Delarue
Lu 1688 fois




1.Posté par ASSENJEE.M le 02/10/2010 09:06
Les deux voyants ne l'ont pas vu venir ces 15 ans!Mort de rire!!!!

2.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 02/10/2010 09:50
1.Posté par ASSENJEE.M: .........Vous m'avez pris de vitesse, comme beaucoup je pense...
Ça rappelle cette pub dans laquelle un homme sonne à la porte d'une "voyante extra lucide"
qui demande: "qui c'est ?"...
Reste que la naïveté reste un fléau auquel nous devons préparer nos enfants

3.Posté par fiuman le 02/10/2010 14:08
Rien ne peut prévenir la connerie humaine, c'est une seule chose incommensurable!

4.Posté par Linquiéteur le 02/10/2010 15:49
Les opticiens devraient s'en faire un thème de pub:
"La preuve est faite qu'il y a des voyants qui ont besoin de lunettes...."

5.Posté par oXo le 02/10/2010 16:46
Malheureusement il y a des croyants, on voit ou ca meme...................
Meme l'eglise fait payer ses representations et certains de ses pretres se faire payer en "nature"

6.Posté par Choupette le 02/10/2010 17:26
De 5.Posté par oXo
"Meme l'eglise fait payer ses representations ..."

Je ne u[vois]u pas le rapport avec l'article.

Pourriez-vous nous éclairer un peu plus ?

7.Posté par citoyen le 03/10/2010 08:58
1.Posté par ASSENJEE.M le 02/10/2010 09:06

Bien vu. Et il ne touchent pas 20 000 € en passant directement à la case prison....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales