Politique

Assemblée Nationale : Les députés votent l'abrogation du bouclier fiscal


Assemblée Nationale : Les députés votent l'abrogation du bouclier fiscal
Ce samedi, l'Assemblée Nationale a voté l'abrogation à l'unanimité du bouclier fiscal, mesure phare instaurée par Nicolas Sarkozy lors de son élection à la présidence en 2007. Avec 77 voix pour et aucune voix contre, les députés présents à l'Assemblée Nationale ont voté la fin du bouclier qui plafonne les impôts d'un contribuable à 50%.

Depuis l'instauration du bouclier fiscal la gauche demandait son abrogation, même si la suppression du bouclier fiscal a été votée très tard dans la nuit entre vendredi et samedi, les députés PS restent sceptiques "Il est 2h40 du matin, décès du bouclier fiscal, mais les Français continueront de le payer jusqu'en 2014", a lâché la député PS Sandrine Mazetier sur son compte Twitter. De son côté le président PS de la commission des Finances Jérôme Cahuzac a expliqué que "l'année prochaine, le bouclier fiscal occasionnera encore une dépense fiscale de 550 millions d'euros et 200 millions d'euros en 2013".

De son côté le ministre du Budget, François Baroin estime qu'il s'agit d'une "mesure de justice sociale" concernant la suppression du bouclier fiscal avec une mesure de "justice fiscale" à savoir l'allègement de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), voté ce vendredi par les députés. Concrètement, l'allègement de l'ISF prévoit le relèvement du seuil d'entrée passant de 800.000 à 1,3 millions euros de patrimoine. Une mesure qui va exonérer 300.000 contribuables de la première tranche.

Un vote dénoncé, une nouvelle fois, par l'opposition dénonçant un nouveau cadeau pour les riches.

A l'issue de ces débats, le député PCF Jean-Pierre Brard n'a cessé d'interpeller François Baroin pour savoir si Liliane Bettencourt allait payer des impôts à la suite de ces deux réformes.
Samedi 11 Juin 2011 - 08:38
Lu 1338 fois




1.Posté par sardina le 11/06/2011 09:21
La réforme de l’ISF n’est qu’un nouvel avantage fiscal pour les plus riches !
La suppression du bouclier fiscal de Sarkozy dissimule mal le nouveau cadeau, plus important encore, qu’il fait aux plus riches en réformant l’impôt sur la fortune (ISF). D’un côté, les ménages les plus aisés vont perdre 800 millions d'euros du bouclier fiscal. D’un autre côté, il vont se voir offrir plus du double (1,8 milliards) avec la réforme de l’ISF : le patrimoine imposable est rehaussé de 800.000 euros à 1,3 million d’euros et les taux d’imposition sont fortement diminués (aujourd’hui de 0,55% à 1,8%; en 2012 de 0,25% à 0,5%).

Les 1900 ménages possédant un patrimoine supérieur à 17 millions d’euros vont voir leur ISF réduit en moyenne de 370.000 euros.

(source : mjs76.blogspirit.com)

Joli cadeau pour les plus riches en effet. Surement un mauvais calcul pour 2012 sauf que bien des français ne savent pas tout ça ou ne comprennent pas ... ce qui revient au même.
Il serait intéressant de savoir combien de ménages sont concernés par ça ici à la Réunion.

2.Posté par noe974 le 11/06/2011 09:38
Plus de bouclier ! alors comment allons-nous nous protéger des abus du fisc ?

3.Posté par x le 11/06/2011 11:23
Abrogation n'est pas la fin. C'est juste une adaptation, il va continuer d'exister.

4.Posté par polo974 le 11/06/2011 14:02
"... a lâché la député PS Sandrine Mazetier sur con compte Twitter. ..."

c'est con pour un journaliste, de ne pas se relire...

5.Posté par Abrogation le 11/06/2011 14:17
Pour les plus pauvres, l'abrogation de Sarkozy en 2012 est vitale !

6.Posté par Tanbi le 11/06/2011 15:29
Tournée générale de vaseline...

7.Posté par noe974 le 11/06/2011 17:07
Les gens de gauche ne pensent qu'à vivre sur le dos des autres ... ils ont le sentiment que ceux qui ont un pauvre million d'euros d'économies l'ont volé aux autres ... C'est quoi un million d'euros aujourd'hui ?. Ils n'ont sûrement pas travaillé 35 heures par semaine. Halte aux fainéants ils n'ont qu'à bosser aussi au lieu d'être jaloux et notre pays , la France se portera mieux.....
Aujourd hui ce sont les "riches" qui payent l'isf, qui payent l'ir (seulement un fr sur 2 le paie), les taxes foncières (car nous sommes propriétaires ).... cela fait blaguer certains , mais aujourd hui les riches payent l'impôt et les pauvres en profitent pour recevoir leurs chomages et glander devant "télé créole"... Maintenant imaginons , s'il n'y avait pas ces personnes qui payent des centaines de milliers d'euro par an, s'il n'y avait pas ces sociétés capitalistes qui payent des millions, voir milliards d'impôt ...comment donner le RSA , le RMI et autres aides à ceux et celles qui ne font rien pour leur pays ?

8.Posté par babar le 11/06/2011 21:44
ni socialos ni UMP les deux c'est la même chose avec quelques nuances certes mais la même chose!!
Un bon front de gauche la révolution dans ce pays vola ce que la France a vraiment besoin

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales