Social

Ary-Claude Caro : “Nous sommes prêts à discuter”

Le porte-parole de l’intersyndicale des transporteurs participe aux barrages filtrants à Pierrefonds, dans le Sud. A chaque interview donnée à la presse, Ary-Claude Caro rappelle que les professionnels de la route veulent avant tout négocier.


Ary-Claude Caro : “Nous sommes prêts à discuter”
“S’il n’y pas de barrages filtrants sur les ronds-points des Casernes à Saint-Pierre et de la gare routière de Saint-Louis, dans le Sud ou celui de la route des Plaines, à Saint-Benoît, c’est parce que nous avons souhaité alléger notre dispositif et ne pas trop pénaliser les automobilistes”.
Ary-Claude Caro et les transporteurs essayent aussi de soigner leur image auprès de la population. “Notre action est déjà assez impopulaire”. Aussi sur le barrage filtrant de Pierrefonds, les règles ont été assouplies.
“Nous avons laissé passer les bus scolaires mais aussi les transports en commun pour éviter que les usagers restent sous le chaud soleil”. Sur les barrages filtrants, les transporteurs font également de la pédagogie.
“Nous rappelons à tous que les professionnels de la route préfèrent avant tout négocier. Nous sommes prêts à discuter. Mais, à cette heure de la journée, aucun interlocuteur ne nous a appelé ou fait des propositions”, regrette Ary-Claude Caro qui reste près de son téléphone portable.
Les transporteurs posent des préalables à la discussion. “Les barrages filtrants seront maintenus pendant la négociation. C’est la base qui décidera de les lever ou pas, et ce après avoir pris connaissance des résultats de notre rencontre avec la préfecture ou le conseil régional”, a précisé Ary-Claude Caro, porte-parole de l’intersyndicale.

Jeudi 6 Novembre 2008 - 09:35
Jismy Ramoudou
Lu 729 fois




1.Posté par danton974 le 06/11/2008 10:14
C'est beau ce qu'il dit : on dirait du Mozart.

é ben cozon mon kaf ! moin néna le temp mi pe pa sort mon caz coz lo ban baraz.

zot boug lé drol li rest a coté zot téléphone portable. hé mon kaf "lé portable" zot téléphone zot i peu aller bat caré. allé enlèv zot téléphon d'zot baraz et va fair gaillard dans champ canne

2.Posté par Ulysse le 06/11/2008 11:51
Mi suis pour l'égalité d'essence !!! (lol) Même prix partout et pour tout !

3.Posté par ti_rocky le 06/11/2008 11:54
c'est moi ou la video ne fonctionne pas?

4.Posté par Pierrot Dupuy le 06/11/2008 11:56
Je viens de tirer les oreilles à Jismy... lol
Il n'y a pas de vidéo avec cet article, juste une photo...
Il est en train de corriger.
Avec toutes nos excuses...

5.Posté par Aéro Freins le 06/11/2008 14:24
Oté danton !!! Vous allez surement trouver mon commentaire un peu mesquin... ou peu intéressant.... mais effectivement, vous aviez raison !! A propos de créole... il eut mieux fallu... que vous vous abstinssiez...!!


;) !

6.Posté par Aéro Freins le 07/11/2008 09:24
Franchement, c'est l'hallu sans déconner... se battre... faire l'essence...courir à la boutique... acheter son morceau de songe... en faire des boulettes... sarcives... crevettes.... faire rire ses proches... se réveiller... se laver... brosser ses dents.... parfumé... et puis bam !! C'est reparti !! Se retrouver là, bloqué, pare-chocs contre pare-chocs, tout bêtement, dans les embouteillages, c'est navrant, bouchon annoncé, au singulier et sans siave !!!! connecté sur la radio qui a des yeux partout... obligé....(!!!) ...." syndrome psychogène ".... Oté... ça me fatigue....

Transporteurs... Transporteurs.... L'essence...

Vous avez-dit Transport ????!?!?! Solidaires...?!?!?! De qui ?!!? Où ??! Quoi !!!!??

zubok a bien raison : Il y a du fric à la Réunion.... En tout cas, assez pour en jeter. Par les vitres. Électriques.

Parfois, je regarde la mer et je fais comme si j'étais à Hawaï...... Trappe un golette ... assiz su'l bord... Laisse à zot batay....

7.Posté par frigidaire le 07/11/2008 11:44

Si je ne m'abuse Ary CARO est copain à Magamootoo ? C'est pour cela que dans le sud il fait suivant ce que le chef lui dicte. (...). C'est impensable ce que ce garçon raconte.
Heureusement chers patrons que vous avez un représentant comme lui, c'est sûr qu'il va défendre vos intérêts. C'est bien pour nous petits qui travaillons et qui payons notre essence.

8.Posté par danton974 le 07/11/2008 12:14
Allé AéroFrein, moin lé poin vexé. Kréol lé pa figé, lé individuel, et kréol y s'écrit pa.
quand mi voi cosa lé intellectuels y veu fé !
mi pe bien écri comme mi veu néna poin kréol cochon !

L'informel du créol c'est sa base même. La créolité c'est du coeur qu'elle vient très cher non des mots de leur disposition ou de la structure de la phrase.

Aller ! Je continuerai malgré tout, il faudra bien vous y faire, l'oreille entend, la tête comprend et c'est le coeur qui parle.

9.Posté par El bourracho le 07/11/2008 12:25

Caro, c'est le propriétaire de l'hôtel Caro Beach d'Etang-Salé les Bains ? Parce que si c'est lui, il a pas bonne presse dans la région. Y parait que son fils est employé à la CCI pour plusieurs milliers d'euros pas mois et fiche pas une rame tellement il est nul. Pierrot fait une enquête.

10.Posté par frigidaire le 07/11/2008 13:59
Non el bourracho celui là c'est un taxiteur du sud pas lepremier vice-président de la CCI, à ne pas confondre. Je pense que Pierrot Dupuis doit avoir des choses sur Paul CARO (IRT, tourisme, Miami, etc). C'est beau le compte bancaire de la CCI.

11.Posté par Aéro Freins le 07/11/2008 14:38
Mais ne vous en faîtes pas très cher, depuis le temps, effectivement, il a bien fallu que l'on s'y fasse...!!!

Je pense plutôt comme vous à propos du créole... c'est ce que j'ai voulu dire -maladroitement- sur un post quelque part.... mais je vous avoue les deux profils m'énervent :

- Autant l'universitaire péi qui veut y trouver une grammaire... en écrivant l'anseynman... (!!!) mais bon admettons... c'est de la recherche après tout et imaginons qu'au travers de la phonétique pourquoi pas, on pourrait établir et définir des règles... peut-être...(???!!)

- Ou le boug qui sort de je ne sais où, et qui me dit tout fier, qu'il connait le sens de l'expression "Torti y voit pa son ké", parce qu'il l'a vu sur un t-shirt, et si fier dis-je, que presque, ....il voudrait me l'expliquer.... (!!!!!!!)

Des deux démarches d'ailleurs, la première me semble plus légitime.... tant c'est vrai, qu'à force de vouloir faire du Créole, une langue trop vivante, in-formel donc, qui appartient à tous, parfois j'avoue, je n'y comprends pu rien !!

Mais bon, vous l'avez dit : On va continuer à "s'y faire"....

Moi, quand je suis dans le bordelais, je pose des questions et je me fais tout petit... surtout quand on parle de vin... je me manifeste peut-être davantage, lorsqu'il s'agit de le boire...!!

;) !

12.Posté par sa mêm mêm le 07/11/2008 15:20
Vous parlez de son altesse "méga mets tous dans sa pôche" et de sa cours, sachez qu'aujourd'hui tous les seigneurs de sa cours sont à ses bottes.
Ils ont été choisis pour que tout soit possible d'être fait sans que votre seigneurie "méga mets tous dans sa pôche puisse être inquiété. Des "ti rockets" quoi.
Par exemple certaines comtés qui ont vu des comtes atterir uniquement parce qu'il étaient prêts à tout avaler pour s'épingler, et du titre d'annoblissement que "votre seigneurie" leur avait attribué, et de "l'effet bling bling coktail" associé. cette tactique de choc sert à ce que "votre seigneurie" s'assure que toute sa cours accourt sur simple claquement de doigts de "son illustrissime altesse méga mets tous dans sa pôche 1er ".
Pire encore, la stratégie pour faire intégrer à la CCIR euh pardon "la cours" "les potes ou fils de potes ou potes de ", c'est chose, pour son altesse, toujours ok, mais comme dés fois ça va faire trop gros, le roi l proposel''intégration par un poste de chevalier qui se libère et ça malgré que le "pote ..."ne sache pas grand chose du maniement des armes, puis son altesse et "le pote...." réfléchi à la stratégie ou à l'opportunité à créer sur un poste de comte ou d'assistant de comte (qd un comte à déjà été nommé et que celui-ci ne s'en sort pas) dans un des comtés qui convient "au pote...". Son altesse fais avaler la couleuvre au peuple (plus ou moins bien, souvent moins) et l'offre en douceur "au pote, ou fils de pote ou pote de". Toutefois son altesse me manque pas de rappeler "saches "pote ou fils de pote ou pote de" que tu me dois maintenant allégeance et que si tu te rebelles tu seras expié !!! "Fiche rien si tu veux, mais soit fidéle jusqu'à la mort".

13.Posté par El bourracho le 07/11/2008 15:48
Merci et je m'excuse auprès de Monsieur Caro Ary-Claude. Mais je redemande à Pierrot de faire une enquête sur, donc, Paul Caro, son fils et sa femme. Ca vaudrait son pesant de pistache.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales