Société

Arsène Nerbard n'est plus le directeur du GHER, la CGTR veut un organigramme clair


Arsène Nerbard n'est plus le directeur du GHER, la CGTR veut un organigramme clair
Le syndicat CGTR Santé et Action Sociale de Saint-Benoît en a assez de courir après des réponses. Il demande que des éclaircissements lui soient apportés quant à l'organigramme du GHER (Groupe Hospitalier Est Réunion).

Après plusieurs mois de doutes, le syndicat a obtenu de l'ARS OI (Agence Régionale de Santé de l'Océan Indien), le 30 janvier dernier, une réponse officielle concernant le représentant légal du groupe hospitalier. L'ARS OI a confirmé que, David Gruson ayant été nommé par le Centre National de Gestion, directeur général commun du CHU de la Réunion et du GHER, "il est à ce titre représentant légal du GHER", a indiqué un représentant dans un courriel de réponse à la CGTR Santé et Action Sociale.

"Rien n'avait été officiellement évoqué. Si nous devons, en cas de souci en interne, mettre en responsabilité le groupe, nous ne savions pas à qui adresser nos doléances!", regrette Jean Hugues Ajagama, secrétaire général de la CGTR Santé et Action Sociale. Selon nos informations, la publication d'un décret est toujours en attente. Suite à cela, David Gruson pourrait alors adresser une note d'information aux équipes.

Mais le syndicat va plus loin: "Nous voulons désormais obtenir des précisions sur l'évolution de l'organigramme du GHER" depuis cette nouvelle nomination, peut-on lire dans le document adressé à la directrice de l'ARS, Chantal de Singly. En clair, le syndicat veut savoir si l'actuel directeur général adjoint est maintenu à son poste, et surtout, quelle fonction sera confiée à l'ancien directeur du GHER, Arsène Nerbard, s'il devait rester au sein du groupe. Des rumeurs évoquent une possible nouvelle prise de fonctions en tant que directeur général adjoint sur le département logistique au sein du CHU...

En interne, certains s'intéressent de près à l'évolution de carrière d'Arsène Nerbard. L'homme est controversé depuis sa condamnation par le tribunal correctionnel, en avril 2013,  à six mois de prison avec sursis et 20.000 euros d'amende. Il était accusé en tant que président du Coghor de "receler le produit d’abus de confiance de son directeur" en ayant profité de nombreux billets d’avion gratuit par son directeur.

Par ailleurs, sa responsabilité avait également été pointée du doigt au moment de l'annonce des graves difficultés financières rencontrées par le GHER en 2013.
Mercredi 5 Février 2014 - 12:37
MR
Lu 2374 fois




1.Posté par Docteur le 05/02/2014 15:24
Arsène NERBARD c est pas celui qui a été condamné pour détournement de fonds au COGHOR ( organisme gérant les fonds sociaux des hôpitaux de la Réunon), il est temps de le voir partir...........

2.Posté par HCL le 05/02/2014 16:01
Chaque fois qu'un gars la cour accéde à un poste important , on le surveille ,on l'espionne ......
Par contre , si c'est un importer , il a le droit à tout et on ferme les yeux
Je ne dis qu'il a les mains propres mais les syndicalistes ne les ont pas non plus
Qui des 2 sont plus propres
Que les gens du clubs '' made in exports '' continuent
Bon courage les Réunionnais vont encore aller à la Creuse

3.Posté par kachane le 05/02/2014 18:31
Département logistique ????? C'est mettre un voleur dans la banque !!!!

4.Posté par LAMBDA le 05/02/2014 19:40
malgré un parcours parsemé d'erreurs en tout genre, lui qui pourtant, se veut un exemple pour les autres, laisse derrière lui une longue liste de victimes de ses manipulations. Il a toujours été soutenu par ses pairs dans ses errements, en attendant la justice divine, osons espérer qu'il n'y aura pas d'intervention (je m'entend) pour empêcher la justice des hommes.

5.Posté par guetali le 06/02/2014 04:30
Certes, le Père Noël est passé en retard, mais franchement, avec un tel cadeau, ce n'est vraiment pas une ordure, lui...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales