Social

Arrivée du TCSP de l'Est : Les acteurs privés de transport en commun menacés


Arrivée du TCSP de l'Est : Les acteurs privés de transport en commun menacés
Réunion de crise ce matin pour les sociétés privées de transport en commun de l'Est. La Sarl Moutoussamy Emile, Sarl Moutoussamy et fils, Sarl STOI, les cars Mardé, la société de transport L'oiseau Bleu, Autocar des Mascareignes-ATM, VNM Transport, les transports Carpaye et la société Voyage Darshana craignent pour leur avenir.

La situation est jugée délicate par ces acteurs qui demandent aux instances concernées (Etat, Région et Cirest) de se pencher sur la problématique du transport en commun de voyageurs dans la micro région Est, liée à l'arrivée du futur TCSP (transport en Commun en Site Propre).

Le développement de SEM (Sociétés d'Economie Mixte) à l'instar du RTE (Réseau et Transport de l'Est), se ferait au détriment des acteurs privés du transport routier de voyageurs dont le marché inter-urbain ne sera pas renouvelé.

Les chefs d'entreprise, par ailleurs soutenus par les syndicats de transport FTR et FT2R, rappellent que les services qu'ils assurent depuis de nombreuses années ont donné satisfaction, tant sur la qualité que sur le coût.

Tous souhaitent aujourd'hui attirer l'attention sur le fait que l'acquisition, par des financements publics, de véhicules destinés au futur TCSP, est un facteur de déstabilisation de la profession, étant admis que cela faussera la concurrence.

Tous prévoient une baisse significative du volume de leur activité si aucune solution intermédiaire n'est trouvée, et par voie de conséquence, un risque de licenciements.
Mardi 20 Mars 2012 - 17:34
Lu 2047 fois




1.Posté par raspoutine le 20/03/2012 20:46
A mourir de rire
Ces transporteurs ont tous prospéré grassement pendant des générations sans que la moindre exigence ne leur soit demandé.
Il ont fait leur beurre avec du matériel roulant largement amorti et exploité pendant 20 ans pour certain quitte a mettre a disposition de la population des cerceuils roulant.
Les prix fixés pour l'exploitation étaient et sont pour certain exhorbitant à la lumière des coût réel et des prestation rendus
Maintenant qu'une collectivité se reveille et leur demande des comptes , ces messieurs sont vexés et ont peur de pouvoir perdre leur privilège acquis par une ancienne mandature dont la pensée archaique issue d'un autre temps a permis de le lestage vers le bas du transport en commun

2.Posté par Mathieu le 21/03/2012 13:21
Comme je l'ai dis sur le site d'un journal local, Messieurs les transporteurs, auriez vous oublié de faire vos donations aux administrateurs, de financer des campagnes électorales.
Et oui, l'argent de la billetteris unique ou est-il?!
Enfin, l'argent publique permettra de fournir un service digne et à un prix plus responsable, sans magouille.
Mais, il est aussi vrai que vous devriez avoir des craintes, car le plus ancien transporteur de voyageurs après avoir "acquis" les marchés scolaire de Ste Suzanne et la future poursuite du rachat d'un groupe de transport de l'ouest risque de prendre la majorité des marchés à venir.

3.Posté par PAT974 le 27/03/2012 14:25
pat974
Qui ont votés pour DR en 2010.Les entrepreneurs ne se sont-il pas poser la question sur les TCSP.
2000 BUS en site propre financé par la région public et privé (SEM) cela interpelle non......?
Il reste maintenant à la région de faire les offres de marché public pour les transports collectifs des haut vers le bas ou en transversal.Tisser une véritable toile d'araignée de transport en commun avec des bus plus petit et des fréquence beaucoup,beaucoup plus régulière.Les cartes sont dans les mains des SARL de transport et autres. Il faut parfois réorienter ses stratégies......

4.Posté par Travis le 18/02/2014 11:42
Les informations sont pertinentes,en effet il est important de mettre une entente pour que la situation progresse

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales