Société

Arrêté de T. Robert invalidé: Sea Shepherd, ASPAS et longitude 181 réagissent

Les associations Sea Shepherd, ASPAS et longitude 181 réagissent à la décision du tribunal administratif qui a invalidé l'arrêté municipal de Thierry Robert autorisant et rémunérant la pêche au requin au large de Saint-Leu. Voici leur communiqué:


Arrêté de T. Robert invalidé: Sea Shepherd, ASPAS et longitude 181 réagissent
"Suite au dernier accident à la Réunion – qui a coûté la vie à un touriste de 36 ans- Thierry Robert, maire de Saint-Leu avait émis un arrêté municipal appelant à la pêche des requins dans les eaux de sa commune, pourtant classées Réserve Marine Nationale. L’arrêté en question offrait par ailleurs d’acheter aux pêcheurs volontaires, les 40 premiers requins, au prix de 7 euros le kilo – soit près de 2000 euros pour un requin de 300 kilos, aux frais du contribuable.

Sans grande surprise, le Tribunal a invalidé aujourd’hui cet arrêté soulignant d’une part l’incompétence du député maire de Saint-Leu pour déroger au régime de protection de la Réserve, et d’autre part le caractère inapproprié et disproportionné de la mesure. Il n’est en effet pas établi qu’une population sédentaire de requins bouledogues soit présente sur le territoire de St-Leu ni que des prélèvements réduiraient les risques d’agression. Monsieur T. Robert était parfaitement conscient de l’illégalité de cette décision puisqu’il n’en est pas à son coup d’essai. Ce faisant, il n’a donc pas hésité à inciter les pêcheurs à enfreindre les lois de la République et à s’exposer à des poursuites.

Le député maire de Saint-Leu, s’il a pris l’habitude d’engager des arrêtés municipaux qu’il sait parfaitement illégaux ne semble en revanche pas prendre en considération les mesures qui relèvent elles, pleinement de sa compétence. A savoir, améliorer le traitement des eaux usées de sa commune qui sont l’un des stimuli connus pour attirer les requins bouledogue près des spots de surf. Monsieur T. Robert se rend ainsi en grande partie responsable de la situation aux abords de sa commune et dans le même temps, tente malhonnêtement de récupérer à son compte les retombées de cette crise qui risque bien de faire encore des victimes, côté requins et côté surfeurs.

Au conditionnement par l’irrationnel, il y a lieu de répondre par la mise en oeuvre de la responsabilité de chacun, à commencer par celle de tous ceux, qui, sous couvert de la représentation démocratique, abusent de leurs pouvoirs et les détournent.

Nos associations quant à elles, n’auront de cesse d’appeler à la raison, de démontrer qu’il y a place pour tous les usagers de la mer aux côtés des requins et de faire valoir le droit pour protéger la Réserve Marine Nationale mais aussi de relayer dans l’opinion nationale et internationale, la façon dont la France gère cette “crise requins”. Il en est de la préservation des valeurs les plus fondamentales que sont la biodiversité et partant, l’humanité.

* En partenariat avec la Fondation Brigitte Bardot"
Lundi 10 Juin 2013 - 16:09
Lu 1936 fois




1.Posté par PFFF le 10/06/2013 16:36
quoi z'infos974 fait de la pub pour ces pourris ?! déçue !

2.Posté par Nono le 10/06/2013 16:43
"améliorer le traitement des eaux usées de sa commune qui sont l’un des stimuli connus pour attirer les requins bouledogue près des spots de surf. "

Si ces associations écologistes portaient plainte contre ces élus qui salopent/laisse saloper leur communes (dont la bande des 300 mètres, qui est de leur responsabilité en ce qui concerne la sécurité) au lieu de se battre par page facebook interposée avec les associations de surfeurs, le dossier avancerait peut être...

3.Posté par Woody Wood le 10/06/2013 16:44
QUELLE BANDE DE RIDICULES BIROUETTES KRAMOISIES

4.Posté par combien ca coute le 10/06/2013 16:46
la station d'epuration de st leu decidée en 2006 a ete réceptionnée le 15 janvier 2011. elle n'entrera en service qu'en 2017 car la mairie a choisi de payer 431658 euros HT de penalité pour l'emissaire de rejet des eaux grises qui est deja cassé.

cette step est prevue pour rejeter les eaux de 13.000 habitants. L'equivalent d'une veritable riviere d'eau douce !!!! une nurserie, une couveuse pour que les bouledogues se reproduisent comme des gremlins!!!! un comble quand l'avocat au coco rasé argumentait sur la riviere du centre ville qui coule 2 jousr par an. et surtout une grosse mascarade ou curieusement les mulquins et freres courtois grand connaisseurs en "écosystème qui a changé" sont tres tres silencieux.

5.Posté par feelgood le 10/06/2013 16:52
bravo !

et merci à ces assos d'exister.

Pour l'amour de la Reunion...

6.Posté par assistanat way of life le 10/06/2013 17:04
2.Posté par Nono

Si ces associations écologistes portaient plainte contre ces élus qui salopent


les surfeurs sont vraiment des assistés: Ils veulent toujours que ce soient les autres qui se bougent le cul pour eux. Eux se content de monter des pages facebook et monter des meeting pour Thierry Robert, apres zot y rent la case pou veille youtube

7.Posté par Pépé le 10/06/2013 17:23
"... Le député maire de Saint-Leu,... ne semble en revanche pas prendre en considération les mesures qui relèvent elles, pleinement de sa compétence. A savoir, améliorer le traitement des eaux usées de sa commune qui sont l’un des stimuli connus pour attirer les requins bouledogue près des spots de surf. Monsieur T. Robert se rend ainsi en grande partie responsable de la situation aux abords de sa commune ..." Ce qui est valable pour Saint-Leu devrait l'être aussi pour les autres communes de l'île en bordure de mer. Dont acte !

8.Posté par Philippe Good le 10/06/2013 17:28
Une bien jeune réserve au palmarès Worl Class inédit : onze faits-divers requins, 4 morts, 2 mutilés sur quelques km de cotes, en même pas 2 ans.
Et des associations hors département n'ayant aucun légitimité et représentativité locale qui s'amusent à ralentir la sécurisation du littoral pays.

9.Posté par jean phil hypervitemon goude le 10/06/2013 18:49
des assos de l'exterieur qui montrent la reunion du doigt. Voila qui doit nous inciter à la plus grande vigilance quand l'economie de la reunion repose sur le challenge de faire venir des gens de l'exterieur pété de tunes pour nos 75% de chomeurs sous le seuil de pauvreté qui ruine nos finances avec le rsta.

10.Posté par Didier le 10/06/2013 20:49 (depuis mobile)
Quand sa sera vos enfants qui se fairont bouffés par les requins ont en reparlera de la protection des requins!!! Entre un homme et un squale pour moi y'a pas photo!!!

11.Posté par Fil Filou le 10/06/2013 21:38
Question à 1 000 € : les associations Sea Shepherd, ASPAS et longitude 181 participent-elles aux réunions CO4R et à toutes les tables rondes destinées à la réduction du risque requin réunionnais? Quel est leur but à part se gargariser et fantasmer devant des requins agressifs de taille adulte devant nos seules plages de l'île?
Rappelons juste que la surpopulation des requins a été confirmée par la coupure presse de mai 2013, dans une zone où aucun requin n'avait été recensé en 2004.
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10151460213629671&set=o.336860043064726&type=3&theater

12.Posté par A post 8 le 10/06/2013 23:17
Cher Philippe, sache pour ta gouverne que si ces assos étaient "illégitimes" à former un recours, ce dernier n'aurait pas été accepté. Pour ester en justice, il faut un intérêt à agir et le propre de ces asso est d'agir pour défendre l'intérêt collectif qui entre dans leur objet social: l'environnement est la cause de tout le monde et plus que jamais de ces assos, qu'elles soient en France ou ailleurs. Les quelques surfeurs agités ne représentent pas la majorité, ils sont juste bruyants.

13.Posté par Nono le 11/06/2013 07:58
@6. assistanat way of life : Moi même surfeur en dilettante, je ne peux pas vous laisser dire cela. Je dis simplement que les assos écologiste, qui ont toutes leur place à la Réunion tant la situation est préoccupante, ne devrait pas se tromper de combat.

@12 A post 8. Tout à fait. Alors que la défense d'une espèce non protégée qui semblerait (remarquez le conditionnel) proliférer sur la côte Ouest est de la poudre aux yeux, la défense de la qualité de l'eau, là est le véritable enjeu.

14.Posté par combien ca coute le 11/06/2013 11:45
13.Posté par Nono

c'est une bonne nouvelle si tous les surfeurs ne sont pas aussi con que la bande à oprr.

Maintenant, on attend des actes pour que ce soit par toujours les memes qui fassent le boulot ingrat d'aller à la peche aux informations pour savoir ce qu'il advient de l’émissaire de la step de st leu, de la terre encore à nue sur l'incendie du maido, le trop plein de merde de la station de pompage dans la ravine de boucan, les écoulement de l'hotel st alexis dans le reseau d'eau pluviale etc....

Puisque Nativel aime afficher sa photo ou il pose avec son amie directrice de la reserve marine pour montrer qu'il est ecolo, on attend qu'il actualise le document interne de la réserve marine sur les points noirs recensés en matiere d'eaux usées.

15.Posté par Juliette le 11/06/2013 12:53
Comment se faire gouverner par 3 associations métropolitaines dont les membres vivent en Métropole ? Ont-ils jamais mis les pieds à la Réunion ?
Il y avait un reportage sur la Réunion sur France 5 il y a 2 jours : pendant 5 min, images de surfeurs et surfeuses. Selon le commentateur " La Réunion, c'est aussi les vagues" => maintenant il n'y a pu.
Quel dommage, quel gachis !!

16.Posté par Ginrol le 11/06/2013 14:29
Bien vu 4

17.Posté par Woody Wood le 11/06/2013 15:04
Quand on regarde la taille de l'océan indien, la petitesse de l'ile de la Réunion et la toute petite bande littorale concernée par ses requins dangereux, on comprend tout de suite que ces associations mélangent et amalgament destructions planétaires des requins et régulation d'une surpopulation auprès de plages fréquentées. Leur position buté est ridicule et extrémiste comme d'habitude.

Les requins on suffisamment de place dans l'océan indien pour que l'on sécurise durablement les plages
par une pèche intensive et quotidienne entre zero et 500 metre du bord... Cela créerait de l'emploi et on pourrait vendre les ailerons aux Chinois...

18.Posté par Nono le 11/06/2013 15:23
@17 Woody Wood. Vous semblez penser que les requins sont planqués en permanence à moins de 500 mètres du bord à attendre le surfeur. Tout simplement faux. Le fait de pêcher même intensivement n’empêchera pas un requin de faire 10 km en trois coup de nageoire, attiré par des stimuli olfactifs (eau dégueulasse) et physiques (présence de surfeurs).

La solution que vous préconisez ne procurera qu'une fausse impression de sécurité. Quand à "Vendre les ailerons aux chinois", ce n'est pas sérieux...

19.Posté par Ginrol le 11/06/2013 15:37
post 17 : plus efficace serait une véritable action de formation destinée aux surfeurs et assimilés, pour éviter les mises à l'eau intempestives dans des conditions dangereuses.
La possibilité de surfer tranquille au Barachois et à Ste Marie m'inquiète beaucoup quant à la sécurisation des sites, qui créerait de l'emploi avec 'biseness" à l'Est. Il faut peut être arrêter de dire et de faire n'importe quoi !!!

20.Posté par Anamagom la gomme le 11/06/2013 20:19
L'opinion publique n'est pas dupe. En 2 ans, tous les spots de l'île sont tombés un à un. Attaques ou interactions directes avec un ou plusieurs requins. Le week-end dernier, une interaction avec un baigneur par un bouledogue dans même pas 1 m d'eau... alors que le nombre d'usagers de la mer est en chute libre. VOUS MENTEZ EN FAISANT CROIRE QUE LA SITUATION EST TOUT CE QU'IL Y A DE PLUS NORMAL.
Continuez à nier l'évidence, alors que vous avez toutes les informations, et que vous freinez des 2 pieds pour réguler une population dense et agressive qui se sédentarise sur nos cotes. Où sont les rapports jugés alarmants de l'IRD et du CRESSM? Pourquoi ce bug au niveau des horaires des relevés acoustiques précisément le lendemain de la dernière attaque mortelle de requin? Les informations rendues publiques par F. BUYLE, votre manque d'anticipation et de réactivité, vous accablent! L'épée de Damoclès au dessus de vos têtes tombera et tranchera dans le lard très prochainement. Na un jour y appelle demain.

21.Posté par Bokassa 2 empereur de St Leu le 11/06/2013 21:24
Un millier de pétitionnaires sur Avaaz contre le massacre de requins pour le bon plaisir d'une poignée d'assistés .Pour ces gonzes il faudra exterminer les chauffards préventivement , abattre les forêts avoisinant les pistes de ski , raser les platanes au bords des routes ...bref prendre le plus grand soin de leur fion !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales