ZinfosBlog

Armand Apavou, l'homme qui valait des milliards de roupies... endetté


Le siège social du groupe Apavou situé à Futura
Le siège social du groupe Apavou situé à Futura
Le 7 février 2017, la presse réunionnaise a annoncé les déboires du Groupe Apavou au Tribunal de Commerce : 130 millions d'euros de passif. Révélation qui a fait pschiiiit tout comme les nombreuses casseroles que trimballe le bonhomme depuis des lustres entre redressement judiciaire, dettes concernant les charges sociales, cotisations sociales et patronales.  [ZINFOSBLOG DE LA MAURICIENNE ]

Armand Apavou est l'un des plus grands opérateurs privés de l'immobilier depuis 50 ans et fait partie des 500 plus grandes fortunes professionnelle de France (selon magazine Challenges), avec une fortune estimée à 700 millions d'euros en 2014. Ça c'est pour la "success story" sur papier glacé.

Derrière les coulisses. Ambiance. L'homme est son propre communicant, il ne fait absolument confiance en personne. Il n'a d'ailleurs en 50 ans jamais eu de service de communication ou attaché de presse au sein de son empire. Sa communication est cadenassée. Refuse de s'afficher aux soirées bling bling ou autres joyeusetés. Garde une hygiène de vie d'une rigueur quasi militaire. Vie privée on dit qu'il ne sépare et ne fait jamais rien sans l'aval de son gourou. A toujours son garde du corps et chauffeur à ses côtés qui ne le quitte jamais. Il a la réputation et particularité de changer de directeur comme on change de chemises. Sa fierté reste son parcours d'autodidacte. Il a d'ailleurs reçu une distinction de l'Université de Harvard (Etats-Unis) dans les années 90.

Ce qu'on sait moins c'est que ce petit phénomène mi-bourbonnais mi-mauricien a exporté ses travers sur l'ile soeur. 

Il y a plus d'un an, révélations fracassantes sur le financement des partis politiques à Maurice. Notre homme était sous les feux des projecteurs. Il a signifié arroser selon les "pratiques" du pays les partis politiques. Certains partis n'ont pas nié, d'autres ont réservé un droit de silence. 

Sam Cooroopdass, le directeur général d'Apavou Immobilier Ltée à Maurice a affirmé dans tous les journaux que le groupe Apavou a toujours financé tous les partis politiques. Le PMSD de Xavier Duval a été transparent sur le sujet, le Parti Travailliste a confirmé par la suite. Le régime au pouvoir et le MMM de Bérenger n'ont pipé mot. Et selon l'adage, qui ne pipe mot, consent. 

Pris dans une spirale judiciaire, "difficultés" à payer ses employés, coincés avec des dettes, les hôtels Apavou ont été placés sous administration judiciaire car la dette du groupe s'élèvait à plus de trois milliards de roupies soit environ 75 millions d'euros. 

Vente des hôtels Apavou : Ambre, la Plantation, Indian Resort, Mornea et Moréva.

Le problème principal des hôtels Apavou réside dans le fait que le constructeur immobilier a voulu jouer à l'hôtelier. Or, l'hôtellerie, c'est un tout autre métier…il n'est pas un professionnel dans ce domaine malgré le succès de l'hôtel Ambre, qui fut une référence dans l'est de Maurice pour les vacanciers réunionnais. 

Malgré ses échecs, le petit bonhomme à la suite dans les idées. Accrochez-vous. Voici son tout nouveau projet :

Un centre commercial sur un terrain de 80 000 m2 va sortir de terre à Rose-Belle, dans le sud de l'ile Maurice : le Plaisance Family Shopping Village.

Investissement requis : Rs 600 millions soit 15 millions d'euros.

L'un des plus grands de l'océan indien. L'homme aime la démesure. On touche les étoiles. L'annonce du projet a été faite depuis 2015. Le premier coup de pioche prévu la même année et les travaux de construction complétés au troisième trimestre 2017.

Avez-vous depuis entendu parler d'inauguration ou ouverture d'un centre commercial avec un label écolo révolutionnaire machin et créations d'emploi à la clé ? Non. Juste un silence assourdissant.


Avec le nouveau gouvernement, son projet est validé malgré une gestion désastreuse de ses hôtels et des dettes impayées sur son CV. Vous comprenez quelque chose à ce micmac vous ? 

On respire, on évite la syncope, on  retient notre souffle...

À Maurice : il doit à la MRA Rs  XXX XXX millions.
350 plaintes devant le tribunal commercial pour dettes impayées.
Fournisseurs et anciens directeurs, contracteurs impayés. 
- Quatre-Bornes: construction et ventes d'appartements. Après plusieurs années certains n'ont jamais reçu leur acte de vente. 
- BPML Ébène. Monsieur n'a jamais pu honorer ses engagements. Des locations de plusieurs arpents impayés. Le gouvernement a du récupérer une partie des terrains. Et devinez QUI lui donne des terrains à Rose Belle pour son projet de 80 000 m2 ? BPML !

COMMENT accorde t-on du crédit à un entrepreneur qui ne paye pas l'Etat son dû et dont la gestion en hôtellerie est un FIASCO ?

COMMENT et POURQUOI valide t-on un projet aussi insensé surtout avec la réputation du bonhomme ? 

Lui qui a TOUJOURS refusé l'idée de partenariat, qui sont ses actionnaires ? Qui lui a délivré ce terrain ? La SBM ( State Bank of Mauritius) lui avait offert un prêt pour ses hôtels...mais ils ont tous étaient en liquidation. L'argent a servi à quoi ?

Il exigeait de la transparence lors de la vente de ses hôtels, peut-on exiger de la transparence sur ce projet mauricien ? Du moins une communiqué sur la suite de cette "aventure" mauricienne ? 

Certains politiciens ont-ils pris un peu "d'avance" sur celui qui a la réputation de "noyer" généreusement les partis politiques? 
Lundi 20 Mars 2017 - 15:37
La Mauricienne
Lu 22244 fois




1.Posté par Zara le 20/03/2017 15:45

Comme quoi on peut être milliardaire et le lendemain RSA !!!

2.Posté par Jacques Carriti le 20/03/2017 16:58

Si c'est le Apavou qui est "endettéS", il l'est donc, mais endetté_ ! ! !
Si ce sont les roupies qui sont" endettéS", elles le sont donc, mais endettéEs ! ! !
Vingt fois sur le métier relisez votre ouvrage (D'après Jean de la F.)

3.Posté par Choupette le 20/03/2017 17:22

Pourquoi dans le titre "endettéS" avec un s.

C'est bien l'homme qui est endetté et non pas les milliards de roupies ... .

La suite : " ...plus grandes fortunes professionnelleS ... "

" ...mais ils ont tous été en liquidation".

OK. C'est un blog mauricien ... .

4.Posté par redoutable le 20/03/2017 17:33

Qui veut trop gagner, perd tout comme dit le proverbe !

5.Posté par Pierre Balcon le 20/03/2017 19:04

A l'époque il était l'ami d'Annette , qi ne jurait que par lui , ce qui lui a permis de nous coller cet affreux bâtiment sur le boulevard Lancastel .

Aurait il aussi financé le parti d'Annette ?

6.Posté par klod le 20/03/2017 19:09

apavou armand ........................ c'est le gars l'avé accueilli le le pen dans son l'hotel de boucan à l'époque ................ na longtemps, pour les jeunes "lecteurs" ......................

je dis sa je dis rien , question de KARMA , ya . ben !

7.Posté par pipo le 20/03/2017 19:52

voila un homme d'affaire comme je les aiment!

8.Posté par Perplexe le 20/03/2017 21:00

@ post 6 klod :

Et bien si Marine Le Pen est élue Présidente, très forte probabilité qui rend les socialistes complètement zinzin, à tel point qu'ils sont en train de s'accrocher à qui ils peuvent pour sauver la face (le banquier Macron), elle s'en souviendra certainement de l’hôtel qui a accueilli son père qui lui a récemment donné son parrainage pour les présidentielles. Question de KARMA !

9.Posté par klod le 20/03/2017 21:17

restons "perplexe" devant la vie , n'est il pas , om shanti.

10.Posté par Questions le 21/03/2017 06:17

Questions: AA a--t-il arrosé aussi localement les partis politiques (à la Réunion)?

A Maurice, et à la Réunion, avec ce projet = fuite financière en avant d'AA ?

Combien d'entreprises réunionnaises avec AA à sa tête ou comme associé pourraient "plonger" financièrement si le groupe AA est en liquidation judiciaire?

11.Posté par Jean AIMAR le 21/03/2017 07:06

Plus t'as de pognon, moins t'as de principes. L'oseille c'est la gangrène de l'âme.
(Des pissenlits par la racine) - Michel Audiard

12.Posté par lancastel le 21/03/2017 07:18

tôt ou tard on se fait rattraper
voilà encore une foi au lieu de louer des taudis aux autres et vivre dans le grand luxe
il vous loue des taudis et après débrouiller vous faite un tour voir les locataires du bâtiment qui se trouve
sur le boulevard lancastel et vous allez voir leur cauchemar
a force d abuser et jouer la sourde oreille on paye
HONTE A VOUS

13.Posté par Groupe pourri le 21/03/2017 07:36 (depuis mobile)

De promoteur on devient maçon..Ce groupe devrait être interdit de construction.

14.Posté par ANTHECHRIST le 21/03/2017 07:46

A un moment il est temps de payé !!! Même si tu dois finir en slip.... Et n'allez pas crier après l'état ou les impôts, parce que ce ne sont pas eux qui vous coûtent...
Enfoiré va !

15.Posté par Crikotte le 21/03/2017 08:44

bah ce n'est pas votre argent ni le mien; c'est un homme d'affaire qui se risque à tout, c'est son problème et celui de ceux qui le finance, aujourd'hui çà va mal mais peut être que demain..., bon courage Monsieur.!

16.Posté par Le Jacobin le 21/03/2017 09:01

Félicitation à son GOUROU!!!!
je finirai pare croire que?

17.Posté par Simandèf le 21/03/2017 09:59

Apparemment l'argent ne fait pas le bonheur.

18.Posté par JPP le 21/03/2017 10:09

Les sociétés sont en faillite mais le bougre lé plus riche que zot
Et il faut quand même tirer le chapeau à un autodidacte qui a su monter un empire en partant de rien et sans avoir fait d’études
Mais à vouloir faire tout soi même on finit par tomber

19.Posté par TICOQ le 21/03/2017 11:16

Que personne ne s'inquiète pour lui, il lui en restera toujours assez pour vivre comme un nabab le reste de ses jours !

20.Posté par ZembroKaf le 21/03/2017 12:09

@5 "P.Balcon"
Ah le bon "temps" de la défiscalisation de la loi "Pons"...tout le monde c'est vu promoteur...A.Apavou a trouvé le bon filon "politique"...pour faire prospérer "ses affaires" !!!
je suis d'accord avec vous...sur cette horreur sur le boulevard Lancastel...malheureusement ce n'est le seul à Saint Denis !!!

21.Posté par redoutable le 21/03/2017 13:28

Quoiqu'il arrive , parions que le plus grand promoteur immobilier local depuis 1 demi siècle figurant dans les 500 première fortunes de France restera de toute façon millionnaire transparent et en sous-terrain multi-millionnaire voire milliardaire.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 26 Juin 2017 - 17:27 [KAMAZONE] #PacteTorride

Vendredi 23 Juin 2017 - 05:48 God Save The Queen & le petit Pravind