Social

Arast : Une marche du Conseil Général vers la Préfecture ce matin

Les anciens salariés de l'Arast ainsi que tous les citoyens qui les soutiennent vont entreprendre une marche pacifiste du campement devant les grilles du Département vers la Préfecture où une motion sera déposée. La voici dans son intégralité.


Image d'archives
Image d'archives
"St Denis le 18 janvier 2012
 
Monsieur le préfet,
 
Après plus de 2 ans de combat pacifique, après 4 semaines de mobilisation en janvier 2010, après 49 jours de mobilisation fin 2011 début 2012 et 29 jours de grève de la faim  pour deux militants des droits, et plus de 15 jours pour 2 autres, des mères de famille sont toujours mobilisées nuit et jour pour enfin voir un jour leurs droits respectés.

Nous demandons:

-         la signature d'un accord entre l'AGS et le Conseil Général en présence du défenseur des droits, de la direction du travail et d'une délégation des ex-Arast, pour le paiement des indemnités de tous les ex-salariés. Cet accord en aucun cas n'entrainera aucun préjudice dans les décisions à intervenir dans les procédures engagées.

-         concernant la cellule de reclassement de nombreuses ex-arast ayant fait le constat de son inefficacité (pas de budget formation selon la direction de pôle emploi Ouest), nous voulons que soient défini clairement dans l'accord qui sera signé les points suivants:

-         quels sont les moyens de cette cellule de reclassement?

-         Quels seront les budgets affectés pour répondre efficacement à la demande de formation de celles qui souhaiteraient obtenir une formation?

-         Quels emplois sont disponibles actuellement pour satisfaire les demandeuses d'emplois?

-         Qui seront les interlocuteurs ? le pôle emploi ayant déçu de nombreuses personnes par le manque de suivi personnalisé, il est indispensable de revoir ce point afin que les interlocuteurs puissent apporter des réponses concrètes aux attentes de ces personnes  d'un emploi leur permettant de vivre dignement ainsi que leur famille.
Nous rappelons que ces ex salariés depuis le 23 décembre ne disposent plus que de  l'ASS (460€) par mois, ou rien pour certaines d'entre elles (le revenu du mari dépassant le plafond RSA)   ce qui les obligera  de saisir la commission de surendettement si dans les jours qui viennent rien n'est fait pour qu'elles retrouvent leurs droits et leur dignité.
 
Vous remerciant par avance de tout l'intérêt que vous porterez à leurs demandes légitimes,
 
Veuillez agréer  Monsieur le Préfet l'expression de nos respectueuses salutations. "
Mercredi 18 Janvier 2012 - 07:22
.
Lu 1260 fois




1.Posté par ex ARAST !!! le 18/01/2012 07:25
ahhhhhhhhhhhhhhh enfin !! je suis pas la seule a avoir été jetté du pole emploi comme une malpropre!!!! tu parles Cellule de reclassement mon oeil la seule réponse qu'on PAS DE BUDGET FORMATION!!! VOUS N'ETES PAS PRIORITAIRE VU KE VOUS AVEZ DJA DES DIPLOMES !!! alé chercher du Travail rétorque le conseillers de St denis.. Je lui sort ma liste de prospection et d'un air supris il répond mal a l'aise MAIS je ne PEUX RIEN FAIRE POUR VOUS....
Suivi individualisé j'y crois pas moi.... on tourne en rond.. nou les ti ex-salariés de l'Arast nous payons les pots cassés d'une direction et d'un CG imcompétent.. tout à été mis en place pr faire tomber les tits salariés et laisser les ex cadres en l'air!!! C INJUSTE où sont les anciens cadres de l'ARAST ??? suffis d'appenter les mairies, le CG (ski est encore plus dérisoire d'ailleurs), la Région ... bref SECURITE D'EMPLOI
Pour comprendre il faut le vivre cette histoire là !! hallucinant on a travaillé nou les tits salariés non cadre... dans l'affaire où sont les dirigeant ??? on n'en parle quasiment jamais ?? les dirigeants agissait en fonction du CG.... c pitoyable c un super travail d'équipe !!! ils sont tous responsable, copinage macrotage... les ti salariés d'en bas n'a rien compris kan le redressement judiciaire est tombé, ouvrir des structures en misouk et abandonné les ex arast pas de proposition rien on voit ke tt est fait pour nou aidé la MERCI KI ???... UNE REELLE VOLONTE DE FAIRE DU MAL AUX SALARIES KI EUX ONT ETE HONNETE.. o lieu de s'attaker au dirigeant et faire tomber la tete de l'association et bin non les dirigeants sont sauvéS et mangent a leur faim.. et NOUS ???? BIN on paie les POTS cassés par autrui C DU JOLI !!!!!!!!!!! Courage aux ex collégues pr retrouver un travail et meilleur santé a ceux ki ont été malade (AVS, cancer...) et que ceux ki sont dc reposent en paix !!! c kan même horrible de prendre des innocents pour des bourreaux :'(

2.Posté par Anonymousw le 18/01/2012 07:47
"Quels emplois sont disponibles actuellement pour satisfaire les demandeuses d'emplois?
" euh ben n'oubliez pas que nous sommes bcp à recherche un emploi et que bcp nous pas de suivi personnalisé et que bcp galére. Je suis sur si vous aviez eu un reclassement et que des chomeurs descendait dans la rue vous ne seriez pas les premiers a les soutenir. Dans votre action si tous le personnes en recherche d'emploi venant manifestait dans la rue ben preuve surement que le chomage n'existerai plus et que tout le monde serait former. Pourquoi vous et pas d'autre? Faire une manifestation c'est bien mais ennuyé autrui c'est moins bien

3.Posté par AVATAR le 18/01/2012 08:39
je persiste que beaucoup de ceux qui cris que cé dure avec 460 euro en fin de droit sont des menteuses a la telé je les reconnais elle etait employé dans des gut juste apres l effondrement de l arrast il vienne de certain des camelias du 5 canton il se sont retourné contre leurs chefs de file faire du cinema alors qui a d autre gens qui souffre ca me degoute et es qu on a parlé des salarié protegé de l arrast qui sont LES meme personne qui continué a etres payé apres? et qui trahisais leuR amis. ;ILS ONT DURER 49 JOURS LE NOMBRE DE CONSEILLER GENERAL BRAVO esperont que vous serez plus de 49 dans la rue avec en plus l electorat du frond de gauche et ceux de victoria st denis sera paralysé; je prefere encore les requin je vais a la plage, vivement la rentré......

4.Posté par Paille en queue le 18/01/2012 09:19 (depuis mobile)
Tous les chômeurs inscrits ou pas à pôle emploi, radiés volontairement par pôle emploi pour maquiller les statistiques et faire baisser le taux de chômage. Tous dans la rue pour manifester notre mécontentement.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales