Politique

Arast : Objectif Réunion demande au Département de "payer ces familles"


Arast : Objectif Réunion demande au Département de "payer ces familles"

Suite à la décision du tribunal des Prud'hommes de Saint-Pierre de condamner le Conseil général à payer les indemnités de licenciement des ex-salariés de l'Arast (lire : Arast : Une addition qui s'annonce salée pour le Département ), les élus d'Objectif Réunion ont envoyé un communiqué pour faire part de leur réaction. Rédigé par Cyrille Hamilcaro, il annonce "prendre acte" de la décision et demande que le Conseil général "fasse honneur à la politique et aux missions sociales et humaines du Département" en payant les indemnités.
Voici le communiqué :

"Nous prenons acte de la décision rendue aujourd'hui par le Tribunal des Prud'hommes de Saint-Pierre en faveur des employés de l'ex-Arast contre le Conseil Général.



Cela ne fait que confirmer nos craintes exprimées publiquement lors de l'assemblée plénière au mois de décembre 2009 : les collectivités sont liées en droit aux structures qu'elles financent et qui connaissent des difficultés financières (déficit, licenciements...) de par des décisions de la collectivité de rattachement. Les jurisprudences sur ce point sont claires.



Si la présidence et la majorité du Conseil Général nous avaient écoutés et n'avaient pas commis autant de maladresses, pour ne pas dire fautes, ce drame humain aurait été évité et nous aurions des familles qui seraient moins en souffrance.



Nous souhaitons que la majorité de gauche du Conseil Général fasse honneur à la politique et aux missions sociales et humaines du Département : payer ces familles et stopper cette affaire une bonne fois pour toute. Sinon, ce serait de l'acharnement des élus contre des travailleurs en quête de leur bon droit."
Jeudi 18 Novembre 2010 - 18:00
Lu 2417 fois




1.Posté par Hamilcaro ? le 18/11/2010 18:10
Les donneurs de leçons comme Hamilcaro sont ce qu'il y a de pire dans la politique. Comme dit créole "tortue y voit pas sa queue".

Charité bien ordonnée commence par soi même; n'est-ce pas M Hamilcaro, ses affaires judiciaires ? Il les a oublié ?

2.Posté par etheve maurice le 18/11/2010 19:51
n'en déplaise cyrille le fiasco de l'arast ne date pas d'hier
oui il faut que justice soit appliquée etque les salariés de l'arast soient payés
mais il me semble que cyrille a été aux commandes du département et que la situation de l'arast était connue à l'époque

3.Posté par rsl le 18/11/2010 19:52
Cyril hamilcaro i donne des lecons à la présidente du conseil général ces le monde à l'envers ou na raison poste 1 tortue voit pas son queue ,a écoute a li kozer li lé un saint ,mi comprend pas quoé ces amis de droite i marche encore ek lu alors que st louis li lé tt seul .
franchement st louisien réfléchi bien le 20 mars po sak i sa votez cyril na pu sa place en politique la confiance ne régne plus élection conseil général cyril non mes amis aret ek sa

4.Posté par déterminé le 18/11/2010 19:53
MAIS !!! camarades; le conseil général paiera, quitte a se débarasser de ses administratifs conseillers qui ont savamment concocté la liquidation de l'arast en prônant l'éviction des anciens dirigeants qu'on a retrouvés à la direction du maire pour l'un ; et intégré au conseil général pour le métropolitain d'origine sénégalaise recruté à grands frais par la collectivité. les 1200 salariés à la porte quand certains n'ont pas été tranférés dans les 2 entreprises dont la poursuite d'activités ont été réalisés par collusion frauduleuse avec discrimination à l'embauche. Passibles de quoi cette procédure??? A bientôt chers camarades de tous bords, la justice triomphera

5.Posté par bouboul974 le 18/11/2010 20:02
Bien sur ! quand il s'agit de prendre ses responsabilité OBJECTIF RÉUNION et anciennement l'UMP sont très fort surtout quand il ne sont plus au commandes . Il faut leur demander comment il ont pu laisser une ASSOCIATION dans un état de gestion délétère ILS n'ont fais aucune vérification des comptes ils ont donné des subventions a gogo sans par feu Bien et peut être ils ont été complice des cette banqueroute
Et ils viennent donner des leçons

6.Posté par Ha 1000 catastrophe le 18/11/2010 20:54
Hamilcaro on l'apelle aussi dans certain milieu : Ha 1000 catastrophes.

On peut remplacer catastrophes par affaires judiciaires.

ça lui va bien aussi !

7.Posté par St Louis le 18/11/2010 21:54
Kosa son zafair judiciaire né a voir la dedans?zot na pu rien po di koué?
Sa y regarde pas nou son vie privé alor arèt ek sa si zot na point rien d'autre po di!!!
Obli son zafair judiciaire ke y regarde pa nou,y fé mal kan un ti caf noir kom sa y gagne monte au créneau, ke la pas peur et ke y gagne encaisse les critikes sa y fé mal a zot sa!!!
Meme si lé plu rien nou lé fièr nout ti caf la cour!!!!

8.Posté par manu le 18/11/2010 22:50
Franchement, je me demande pourquoi on a élu des gens qui n'arrêtent pas de se créper le chignon... c'est à croire que vous êtes aussi incompétents que ça ? ça devient lassant. Jusqu'où ira-t-on ? On avance pas là !

Certes, y a une majorité dans n'importe quelle assemblée en France, toutes collectivités confondues, c'est sûr, il est difficile de mener à bien des projets dans tous ces cas mais faut arrêtez les enfantillages... C'est pire ! On n'avance pas.

Franchement les donneurs de leçons..

9.Posté par Mehdi le 18/11/2010 22:56
Un majorité des élus d'Objectif Réunion ont les mains tachés de sang mais voila, populisme oblige, ils se posent en donneur de leçons.

C'est le pire en politique. Ils n'ont aucun respect et se servent de la misère humaine dans leur intérêt.

Ils devraient avoir honte ... mais non ... ce sont des hommes politiques. Aux armes citoyens !

10.Posté par nono le 19/11/2010 09:56
cyril hamilcaro na la memoire courte: combien de contrats aidés ou la fout deor quant ou la rente maire en 2001, ou la vé un syndicat à ou coté, le zieux lé bouché et quant ou la sauté, le syndicat i existe que st louis, bizarre bizarre.la situation larast té existe depuis lontan et à ou ek out band clowns té connivence. alors profil bas zordi

11.Posté par ex-arast le 20/11/2010 18:40
au moins objectif réunion avec toute zot défaut i soutien les ex-arast et la presse bien sir. Mais a part allez en justice qui d'autre i soutien nous cas mesdames, messieurs. nous la besoin de savoir quoi va arrive à nous dans les prochains jours. au moins un comité est de noute coté sachant très bien que zot i doit avoir des voix à gagner de par notre situation. la gauche na ka prendre cet exemple comme ca lé clair pour tout le monde non?

12.Posté par bouboul974 le 21/11/2010 08:40
au moins objectif réunion avec toute zot défaut i soutien les ex-arast et la presse bien sir @poste 11
lé vré zot i exploit zot défo
Ce n'est que maintenant qu'ils se préoccupent des ses personnes qui subit ce licenciement qu'ont ils fait pendant les années auparavant j'aimerais qu'ils le disent enfin la VÉRITÉ

13.Posté par nicolas de launay de la perriere le 21/11/2010 10:13
mais qu'ils aillent en justice acter les fautes en question..?

14.Posté par leslie le 23/11/2010 20:59
moin ce ke mi dit mi lé pa pou la droite ou la gauche mé mi fé parti d'ex-salarié de l'arast et mi peu dire a zot nou la travail cé noute du .........

15.Posté par michel97440 le 02/12/2010 20:28
Je comprends que les salariés de cette structure demandent à être payés. Par Qui? A ce jour le Tribunal dit le Conseil Général. En fait par la population qui a ses impots qui rentrent dans les caisses des collectivités. Que des syndicats s'occupent de cette affaire, oui mais je ne vois pas ce que cette personne vient faire là. Pourquoi ne réclame t il pas plutot que l'état rembourse à cette collectivité les 321 millions d'euros qu'il doit. Ce sont ses amis. Ils devraient l'écouter. Non. Dans le fond il s'en fout. Il a une réaction bassement politicienne et ça me gêne. Mais un noyé s'accroche à toutes les branches et s'il n'y en n'a pas il attrape de l'eau et se noie.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales