Social

Arast : Les propositions de N.Dindar ne satisfont pas totalement...


Arast : Les propositions de N.Dindar ne satisfont pas totalement...
 
Suite aux deux réunions qui se sont tenues ce jour au Conseil général entre Nassimah Dindar, la présidente du Département, et Didier Lefèvre, représentant du défenseur des droits, puis Arnold Louis, représentant syndical, une nouvelle étape a été franchie.

Pour le Conseil général, la situation est résolue. Si le président de la CFTC a effectivement émis un avis favorable de principe sur les propositions formulées, la situation a très vite évolué dès son retour, dans le hall du Conseil général, où l'attendaient ses camarades.

"Nous souhaitons apporter des modifications aux propositions formulées par le Conseil général car nous nous battons pour l'ensemble des ex-salariés de l'Arast, et non une partie", indique Paul Junot, visiblement éreinté par ce conflit qui perdure et sa grève de la faim en cours, mais toujours aussi déterminé.

La première proposition de Nassimah Dindar consiste à indemniser, dans la totalité, les 241 ex-salariés de l'Arast qui n'ont jamais entamé de procédure judiciaire, ainsi que les 87 ex-salariés qui sont aujourd'hui en attente d'une décision du Conseil des Prud'hommes.

Le cas des 24 salariés protégés fait débat

"Le Conseil général propose aux AGS de remplir leur mission à savoir d'indemniser ces personnes étant entendu que le Conseil général s'engage à avancer 50% des sommes que verseraient les AGS, et ce sous forme d'une avance sur fonds de concours", indique le Conseil général dans le communiqué.

D'autre part, le Département souhaite "que ne soient pas oubliées les personnes qui n'ont pas retrouvé de travail" et demande qu'une cellule de reclassement "sous l'autorité du Préfet soit activée afin que des solutions soient trouvées".

Du côté des ex-salariés de l'Arast, on souhaite que "le Conseil Général s'engage, par écrit, pour tous les dossiers qui n'ont pas encore été indemnisés, y compris les salariés protégés", déclare Paul Junot qui, même fatigué, ne perd pas un brin de lucidité !

Les ex-Arast sont actuellement dans le hall du Département. Ils craignent de se faire virer et de retourner très vite sur leur camp de fortune devant les grilles... Nassimah Dindar ayant un programme très chargé cet après-midi, notamment de par sa présence à l'assemblée générale d'Air Austral, la situation ne devrait pas bouger jusqu'à lundi.

La fête n'est donc pas encore de rigueur pour les ex-salariés de l'Arast qui portaient beaucoup d'espoir dans cette rencontre.Pour autant, un grand kabar réunira les citoyens ulcérés par cette situation, aux portes du Conseil Général dans le jardin de l'État.
Vendredi 13 Janvier 2012 - 16:46
Lu 1683 fois




1.Posté par comprends pas le 13/01/2012 16:20
pourquoi elle exclue 24 salariés, pour moi cela ressemble a un reglement de compte avec les syndicats. c'est indigne d'une Présidente si elle a décidé de payer il faut le faire pour tout le monde. cela prouve bien comment fonctionne cette femme . elle a décidé d'exclure les personnes qui sont devant le CG depuis plus d'un mois
j'espère que les AGS refuseront de jouer ce jeux malsain. ON PAIE TOUT LE MONDE OU PERSONNE

2.Posté par Contribuable le 13/01/2012 16:24 (depuis mobile)
Je refuse que mes impôts servent à compenser le refus de l'AGS d'assumer son rôle.

3.Posté par autre citoyen le 13/01/2012 17:09
Pauvre contribuable; vous n'avez rien à refuser. Ce dramatique épilogue est du fait de l'incompétence de nassima et sa clique. Vous êtes de ceux qui ont probablement voté pour ces gens là , ils ont commis des bavures , la conséquence est qu'ils vous feront aussi assumer la régularisation juridique de leur fraude dans l'affaire arast, après ils vont fuir le terrain vous laissant à continuer de porter votre responsabilité de citoyen berné.

4.Posté par TIC TAC???.. le 13/01/2012 17:10
suite logique, demander à ceux qui se sont remplis leur panse avec cet association de vous aider , quand on mène un combat juridique il faut s'armer de bons avocats et ne pas se faire manipuler???

5.Posté par tic tac tic tac le 13/01/2012 17:16
aller goute a nous, zot la meriter se ki arrive a zot, ki sa i vot pour se bonne zélus voleur,menteur,ipocrite ect.la fo pa oublier les election arrive alor cette foi vote soi blanc soi pour un autre parti ke la gauche ou la droite.a zot de faire le bon choi.bon courage o ex arast.

6.Posté par hervet le 13/01/2012 17:39
A cette heure, le grand espoir des présents devant le Conseil Général aujourd'hui, comme il l'était hier soir, sur la rencontre de ce matin a été déçu , ainsi que chez celles et ceux qui apportent leur soutien, chez qui la déceptio n le dispute à la colère.
Je pense et j'espère que sera mis en place le comité républicain citoyen un moment envisagé, coordonnateur d'actions à organiser avec tous les citoyens qui se sont manifestés tant physiquement soit par courrier , ou qui ne l'ont pas encore fait .
Que chacun de ceux qui sont prêts à agir calmement mais fermement se tiennent prêts. et attentifs à l'évolution de cette situation insupportable car méprisante pour les citoyens considérés comme des "manants" H.HERVET,MRC, UFAL974

7.Posté par OCEANE le 13/01/2012 19:32
J'ai contacté 2 grandes chaines de télévision en Métropole pour attirer leur attention sur le cas de l'ARAST et de bien d'autres scandales perpétrés sur Saint-Denis par les administrations locales. Je ne pense pas qu'ici, les choses puissent évoluer. Les médias sont muselés sauf zinfos974 que je salue au passage. J'ai eu des retours positifs et j'attends leur date d'arrivée à la Réunion. On ne va pas laisser des gens grévistes de la faim pour défendre leur droit, mourir dans l'indifférence générale et surtout mourir à cause des pourritures qui croient que leur petit pouvoir les protège et il faut alerter de façon très forte les pouvoirs publics extérieurs afin de faire arrêter toutes ses magouilles qui semblent^faire parti du paysage local. Devant le désarroi de ces pauvres salariés, le scandale ne restera pas local, ça va déborder!!! Et ça risque de déborder sur bien d'autres situations. On n'hésitera pas!

8.Posté par MdR le 13/01/2012 19:42
ça va envoyer grave l'ambiance sous leur bâche ce soir , en plus il pleut !
MdR !

9.Posté par MdR le 13/01/2012 20:04
7
brrrrrr , la révolution est en marche , ça va saigner grave de l'injuste , du profiteur , du banquier ?
MdR !

10.Posté par valérie le 13/01/2012 20:21
Pour qui elle se prend cette pouf.. de Nassimah? Les salariés qui ont osé demander leur droit ne seront pas payés, les autres oui! Mais qui elle est ? Le Grand Maitre Vénéré de la Réunion? Avec ses grands airs de Mme je ne sais pas parler le français, mais je fais la pluie et le beau temps! Coller lui un procés pour abus de pouvoir au C..! Ca la refroidira un peu! Non mais je rêve! C'est n'importe quoi! Quand on voit toutes les magouilles qu'elle a fait pour rester au pouvoir, un coup de droite un coup de gauche! Peuh! On est en Europe? Il y a des droits pour les citoyens, elle ne respecte rien et elle croit qu'on va la respecter! Elle prend les créoles pour des ânes! des esclaves, qu'on punit à coup de je ne paie pas parce que vous avez réclamé vos droits! T'es trop vieille pour faire de la politique, tu as connu le temps de l'esclavage et tu étais colons? C'est fini ça ma vieille et pour tous les élus pourris! Il y aura un tournant, tu va retourner chez toi et foutre la paix aux honnêtes gens et peut-être que tu comprendras un peu les gens et l'injustice que tu as perpétrée! Nassimah rentre chez toi, t'es pas capable de gérer ce genre de crise!

11.Posté par la bonne cause le 13/01/2012 20:22
Ce n'est pas cela le plus grave !!!

En 4 jours de grève à tambouriner sur des poubelles, les pompiers professionnels Réunionnais ont obtenus de Nassimah DINDAR environ 6 MILLIONS d'euros d'indemnités heures de travail supplémentaire pour l'incendie du MAIDO !!!

6 MILLIONS D'EUROS OBTENUS EN 4 JOURS DE GREVE POUR LES POMPIERS REUNIONNAIS ET PERSONNE NE CRIE AU SCANDALE !!!!!!!!!!!

COMBIEN APRES DEUX ANNEES D'ATTENTE ET X JOURS DE GREVE DE LA FAIM POUR L'ARAST ?


A BON ENTENDEUR, SALUT !!!

12.Posté par la bonne cause le 13/01/2012 20:22
Ce n'est pas cela le plus grave !!!

En 4 jours de grève à tambouriner sur des poubelles, les pompiers professionnels Réunionnais ont obtenus de Nassimah DINDAR environ 6 MILLIONS d'euros d'indemnités heures de travail supplémentaire pour l'incendie du MAIDO !!!

6 MILLIONS D'EUROS OBTENUS EN 4 JOURS DE GREVE POUR LES POMPIERS REUNIONNAIS ET PERSONNE NE CRIE AU SCANDALE !!!!!!!!!!!

COMBIEN APRES DEUX ANNEES D'ATTENTE ET X JOURS DE GREVE DE LA FAIM POUR L'ARAST ?


A BON ENTENDEUR, SALUT !!!

13.Posté par nicolas de launay de la perriere le 13/01/2012 21:08
7.
idem, multiplication des contacts avec les médias nationaux..faut que la mayo prenne !

14.Posté par zanlou le 13/01/2012 21:42
oté dommage mi connait pas quand la presse nationale y vient. Moin n'aurait pu donne à zot deux , trois noms de cadres virés par NDou partis pour ne pas subir et les raisons.
Si les réunionnais le savaient, personne ne voterait plus jamais pour elle.
Dommage qu'on ne peut pas le dire ici.

15.Posté par nicolas de launay de la perrière le 14/01/2012 00:20
oh mais si zanlou, on peut tout dire sur zinfos..sans citer de noms..en faisant juste en début de post la chose suivante "ceci est une pure fiction, toute ressemblance avec des faits ou des individus ayant réellement existé est totalement fortuit".

16.Posté par jyves974 le 14/01/2012 01:13
Bonne nouvelle.. Dindar accepte toutes les revendications et donne 100000 euros par employé...
En échange, augmentation massif des impôts locaux pour tout le monde.. afin d’être solidaires avec tous les chômeurs... En bon coco.. faut bien être prêt de verser de sa poche pour être solidaire.. La Réunion n'imprime pas encore ses propres billets.

17.Posté par Logique le 14/01/2012 03:11
16.Posté par jyves974 le 14/01/2012 01:13
???? Faut arrêter de fumer le gazon!

18.Posté par indignées le 14/01/2012 09:28
Quand une usine ou une boîte ferme en Métropole on voit les politique se bouger pour faire évoluer la situation! Ici 1200 salariés à la rue ne touchent presque personne , ni les hommes de pouvoirs (le préfét, maires) et ni la population (voir les critiques sur certains sites). Comment avancer sur cette île! Les réunionnais ne sont pas assez solidaires entre eux! le malheur et la détresse de leurs camarades leurs donnent des orgasmes! Si le reunionais était moins concentré sur son camarade et ben il se rendrais compte à quel point il est dans la merde! Ils sont des exploités dans leurs entreprises et dans la société en générale! Regarder qui sont au pouvoir, sérieux: Voleur, Mytho, Menteur..... tout le monde le sait mais ils sont réelus! Pourquoi, parce qu'on est con, on est facilement achetable avec des deux ti concert de quartiers ek deux samoussas!

19.Posté par CARINE MAIGNAN le 14/01/2012 11:07
Les interventions de la présidente du département démontre une nouvelle fois, que loin de vouloir résoudre le conflit comme elle aime à l'entendre laisser penser, elle propose des solutions discriminantes, intégrant les uns, excluant les autres ! Et quand elle est à cours d'arguments juridiques, concrets,valables elle met en doute les grévistes de la faim, focalise l'attention sur une querelle de personne qui l'oppose à Mimose LIBEL depuis deux ans, elle "découvre" les vrais chiffres des salarié(e)s restant à indemniser grâce au travail de Didier LEFEVRE . Quand on est présidente du département, on se doit de savoir faire la différence entre la personne et la fonction, on se doit d'étudier les dossier et de les mâitriser au lieu de partir en vacances, on arrête de se poser en victime quand on refuse de voir et d'entendre la détresse. Oui, elle a été insultée hier et je suis la première à le regretter mais je comprends la colère de ces femmes qui sont poussées à bout, qui sont traitées avec indifférence et mépris, je comprends leur lassitude, je comprends parce qu'au fond, nous ne sommes que des être humains, que nous sommes faillibles et que oui, quand le vase est trop plein, il ne peut que déborder ! Je respecte la fonction de présidente de département, je pense que Mme DINDAR pour être arrivée jusqu'à là est une femme avec un minimum de jugement et clairvoyance alors il faudrait peut-être qu'elle arrête d'écouter ceux qui l'entourent, les conseilleurs ne sont pas les payeurs ! Que Mme la Présidente se pose la question de savoir ce que eux ont à gagner en lui donnant des conseils ou des directives qui ne font que pourrir la situation un peu plus, qui en assumera les conséquances plus tard ? elle ou eux ? Il faut se méfier de ses ennemis, il faut encopre plus se méfier de ces "amis" !

20.Posté par KADA le 14/01/2012 13:24
SVP STOP, ON NA BESOIN DE VOUS SUR LE TERRAINS, L ARAST LES GREVISTES ON PAS BESOIN DE PAIN, DE PAROLE,( DE LA CHALEUR HUMAINE), C'EST L ACTION QUI REUNI LES HOMMES NON LES IDEES,

MERCI

UN PARTAGE DE SOLIDARITE !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales