Faits-divers

Arast : 255.000 euros d'indemnités de licenciement pour Patrick Jacquemart


Arast : 255.000 euros d'indemnités de licenciement pour Patrick Jacquemart
Le conseil des prud'hommes a donné raison à l'ex-directeur de l'Arast Patrick Jacquemart, qui va être indemnisé à la hauteur de 255.724 euros pour son licenciement économique, révèle le Journal de l'île du jour.

A l'AGS de payer la note

Fin novembre 2009, la structure associative était en liquidation et plus de 1.000 salariés s'étaient retrouvés sur le carreau, son directeur y compris. Les prud'hommes ont également tranché en faveur du conseil général, puisque la collectivité n'aura pas à payer la sommme à Patrick Jacquemart. Pour les prud'hommes, c'est au régime de garantie des salaires (ARS) d'indemniser l'ex-directeur. Le conseil a estimé que le département n'avait pas repris les activités de l'Arast et ne peut pas être considérée comme l'employeur.

Patrick Jacquemart "brisé et sans emploi", selon son avocat

Son avocat a réagi à la polémique créée sur le montant des indemnités : "M. Jacquemart, aujourd'hui abandonné de tous, brisé et sans emploi, a été lui aussi balayé par la vague qui a emporté l'Arast. (...) Il est donc tout à fait normal que le Conseil des prud'hommes lui accorde les indemnités réclamées", a déclaré Me Antoine au Jir. 

"J'entends depuis hier beaucoup de personnes hurler à l'injustice et pointer du doigt mon client en le désignant comme le seul responsable du naufrage de l'association. Il s'agit là d'une vision trop simpliste de ce scandale social", a poursuivi l'avocat.

Il n'en reste pas moins que le montant de la somme risque d'en déranger plus d'un... Plusieurs ex-salariés de l'Arast se sont déjà déclarés choqués par ces indemnités, à commencer par Mimose Libel. Pour rappel, 380 ex-salariés de l'Arast ont lutté pendant deux ans afin d'obtenir leurs indemnités de licenciement, à la hauteur de 1.1 millions d'euros au total.
Vendredi 22 Juin 2012 - 07:04
Lu 1225 fois




1.Posté par kersauson de (P.) le 22/06/2012 08:01
logique CERTES d être indemnisé
mais on ne peut s'empecher de comparer ek les miettes reçues au bout de 3 ans par les "petits"

le conseil des prud'hommes doit être dirigé par un membre du patronat certainement.
putain de justice. putain de France.

qd on voit le nain et la morue fricoter ek le FN pour garder leurs sièges..
MON GENERAL doit se retourner dans sa tombe

2.Posté par DON PAKE le 22/06/2012 08:18
C LA REPARTITION DES RICHESSES LOLLL 90% POUR LE PATRON ET LE RESTE DIVISÉ POUR LES EMPLOYÉS MDR

3.Posté par Plagiat le 22/06/2012 08:41
On copie le JIR, y compris des phrases entières, et on ne cite même pas ses sources ? Pas très correct

(Note de la rédaction: Ligne 4 de l'article: "révèle le Journal de l'île du jour".)

4.Posté par DON PAKE le 22/06/2012 08:43
Dans le même état d'esprit j'ai vu à St Joseph un gars qui se ballade en Ferrari... sous les yeux de 52% de chômeurs, aucun respect, aucune sagesse, le pognon, le paraître et en attendant les inégalités se creusent. Vivement que la richesse de la réussite soit éthique ou de bravoure, là il y aurait de l'admiration. J'ai honte pour les pauvres ARAST, 255 000 € OUCH !!!!!!!!

5.Posté par Petit électeur le 22/06/2012 09:45
il s'agit là d'une vision trop simpliste de ce scandale social nous dit l'homme de loi !!!
Alors Maître dites nous enfin qui est le véritable responsable de ce scandale social.
Vous êtes détenteur de cette information majeure, vous devez la communiquer à.l'autorité compétente et mon petit doigt me dit que cette autorité s'avère être le peuple en droit de voter et en devoir de choisir...
Maître, qui sont ils ?

6.Posté par Papapîo, ni macro ni géniteur payeur le 22/06/2012 09:54
On nous fait payer TRES CHER l'implication de ce Monsieur dans les falsifications volontaires des rapports AEMO de l'ARAST auprès des Juges des Enfants et JAFs de la Réunion...

Se faire voler ses enfants, dépouiller, sali et condamnés de Nature EST HORS DE PRIX pour les Pères
qui doivent aussi payer la Facture Monstrueuse des frais de fonctionnement de ceux qui en VIVENT...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales