Société

Aquaculture: Les exploitants tirent à boulet rouge sur l'ARDA

Des membres de la filière aquacole de la Réunion en ont ras-le-bol et le font savoir. A travers "l'association des professionnels de l'aquaculture à la Réunion", plusieurs d'entre eux ont décidé d'interpeller une nouvelle fois la Région face à la position de l'ARDA (Association réunionnaise de développement de l'aquaculture) et dont la collectivité régionale est le principal bailleur de fonds. Selon eux, l'ARDA cherche à faire couler la filière aquacole réunionnaise sans aucune raison.


Nicole Sinama devant un bassin de son exploitation aquacole de Sainte-Suzanne
Nicole Sinama devant un bassin de son exploitation aquacole de Sainte-Suzanne
"La filière a peu évolué depuis 20 ans et les problèmes maintes fois dénoncés ne sont toujours pas réglés", lance Max Dyckerhoff, exploitant aquacole à l'Etang-Salé. Ce dernier et plusieurs autres aquaculteurs de l'île se sont réunis au sein de l'association des professionnels de l'aquaculture à la Réunion décidés à prendre le problème à bras-le-corps. Tous dénoncent la mauvaise gestion de l'ARDA dans ce dossier.

"C'est bien simple, il n'y a plus aucun suivi depuis 2009 dans la production de juvénile (alevins nécessaires pour la production de poissons). Notre situation s'est dégradée, nous nous sommes endettés et aujourd'hui nous devons de l'argent à l'ARDA", explique Hervé Sinama qui exploite avec sa compagne, Nicole, une ferme aquacole sur Sainte-Suzanne.

Pour eux, le problème vient de l'ARDA qui n'arrive plus à fournir d'alevins nécessaires - via son pôle Eclosia - pour la bonne exploitation des fermes aquacoles. Les chiffres fournis par les exploitants parlent d'eux-mêmes. La production aquacole à la Réunion est passée de 64 tonnes en 2010 à 25 tonnes en 2013. "Des chiffres à mettre en totale contradiction avec ceux avancés par la direction de l'ARDA et estimés à 120 tonnes par an", lance Max Dyckerhoff. Le cœur du problème est là.

Les commandes d'alevins pas bien assurées par l'ARDA

Selon les exploitants, le pôle Eclosia de l'ARDA ne permet plus de fournir le nombre d'alevins nécessaires à la survie de la filière aquacole à la Réunion. "Il n'y a que 101 génitrices femelles pour les poissons dits "gueule rouge" quand il en faut plus de 500 pour assurer une production annuelle de 150.000 juvéniles", poursuit-il.

Un bassin vide...
Un bassin vide...
Entre l'exploitant de l'Etang-Salé et celui de Sainte-Suzanne, les commandes passées à l'ARDA pour le bon fonctionnement de leurs exploitations ne sont pas assurées. "J'avais commandé 25.000 alevins mâles, je n'en ai eu que 9.000", peste Hervé Sinama. Même constat du côté de Max Dyckerhoff. Sur les 80.000 commandés, il a accusé réception de 42.000 alevins dont énormément de femelles qui ne se vendent pas dans les circuits de distribution.

"Plus de 80% de notre production est vendue en poissonnerie. On ne connait pas la crise et nous écoulons très rapidement nos stocks", explique Hervé Sinama. Mais faute de poissons mâles adultes et d'alevins en nombre suffisant, les exploitants se retrouvent au bord du dépôt de bilan.

L'ARDA une pompe à subventions ?

Les membres de l'association des professionnels de l'aquaculture à la Réunion ont décidé d'alerter la Région, principal bailleur de fonds de l'ARDA. Dans plusieurs courriers que nous nous sommes procurés, ils remettent en cause la gestion catastrophique de l'ARDA. Pour les exploitants, le directeur de la structure, Pierre Bosc, est directement visé. "Nous avons l'impression que l'ARDA est la poule aux œufs d'or, véritable chasseuse de subventions avec ses millions de fonds européens, Etat et Région. Et nous, nous sommes les dindons de la farce. Depuis 15 ans, toutes les stratégies, les décisions, les orientations, les conseils auprès des administratifs de la Région, ont été pris par l'ARDA et son directeur Pierre Bosc. C'est lui seul qui a décidé et le résultat est là : la disparition de la filière marine et celle annoncée de la filière eau douce", expliquent les exploitants de la Réunion.

En novembre dernier, la Région a voté en commission de développement économique, une enveloppe de 919.912 euros (Région et Europe) en 2013.

La présidente de l'ARDA tente de calmer le jeu

Les exploitants indiquent avoir eu l'assurance que la présidente de l'ARDA, la conseillère régionale Colette Caderby (présidente depuis 2012), s'engage à leurs côtés. Nous l'avons contacté pour connaitre les raisons des difficultés rencontrées par les exploitants aquacoles. Colette Caderby reconnait qu'il y a des "problèmes" entre les exploitants et la direction de l'ARDA, mais elle avoue également à demi-mot ne pas bien maitriser tout le processus aquacole. "Je ne maitrise pas bien ça (...). Mais nous sommes là, avec la Région, pour réfléchir et construire avec les exploitants. Nous allons mettre en place un comité de suivi pour répondre à tout ça. Je suis dans une logique d'apaisement et de discours rassurant avec eux", explique la présidente de l'ARDA, Colette Caderby.

Du côté de l'ARDA, nous avons tenté de joindre à plusieurs reprises son directeur, Pierre Bosc. Sans succès.

En attendant, les acteurs de la filière aquacole ne cherchent qu'une seule chose, la sauver. Des exploitants qui demandent dès maintenant à gérer eux-mêmes le pôle Eclosia et être impliqués dans le conseil d'administration de l'ARDA. Ce qui n'est pas le cas à ce jour.
Mardi 28 Janvier 2014 - 19:20
Lu 2836 fois




1.Posté par Ti contribuable qui en a marre de se faire rackéter le 28/01/2014 19:29
Y a-t-il à La Réunion une activité qui peut fonctionner sans être subventionnée par nos impôts ???

2.Posté par Vatenguerre le 28/01/2014 20:05
Étonnant que cela arrive seulement maintenant.... C'est seulement à l'agonie que la filière prive aquacole ose Dnoncer le détournement des subventions pour l'aquaculture au profit d'une association plus que douteuse depuis des années...

3.Posté par Feelgood le 28/01/2014 21:11

Ca fait penser à un certain organigramme....

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=236852663123680&set=o.336860043064726&type=3&theater

Et à un certain article :

http://you.leparisien.fr/actu/2012/09/01/attaques-de-requins-a-la-reunion-revelations-sur-un-serpent-de-mer-sur-fond-de-subventions-16345.html

4.Posté par Bouche trou'''''''' le 28/01/2014 21:46
mme Caderby n'est pas capable d'assurer la présidence de l'arda mais elle voudrait boucher les yeux des avironais en prétendant à un poste promis de 1ère adjointe.Tu as peut-etre la mémoire courte mais c'est EF. et la population des avirons qui t'ont placé à la région ,chose que tu n'accepte pas c pour cela que tu as rejoins le clan des traitres avec JDD.Ou va t'on aux Avirons?

5.Posté par Mwa la pa di le 29/01/2014 09:06
Colette CADERBY reconnait son impuissance ! Que fait-elle à ce poste ??????

6.Posté par franck le 29/01/2014 09:35
Il vit à 20 mètres de ses bassins d'aquaculture depuis 1996 mais ses jours sur la vaste propriété de la Région à l'Etang-Salé sont comptés.

7.Posté par Mireille le 29/01/2014 10:05
Mme Caderby est un zéro à la gauche d'un chiffre, c'est un petit poisson pilote qui était guidée par son ancien mentor E F maintenant quelle a rejoint une équipe de bras cassés , elle est livré à elle même.
Comme le coco est sec et quelle n'a aucune aptitude dans le domaine aquacole reconnue par elle même, cette association est vouée à prendre l'eau.
Didier R serait très inspiré de ne plus mettre des incompétents à des postes de responsabilités, c'est son image qui en prend un coup, ce qu'il a fait aux avirons est déjà très grave en apportant son soutien à des gens peu crédibles,un jour je l'espère nous serons la vérité, au fond de moi je crois quelle n'est pas trop glorieuse et cela lui portera préjudice un jour ou l'autre.
Ce jour qui s'appelle demain.

8.Posté par kaboum le 29/01/2014 11:00
Mais quelle HONTE !
Non seulement la situation est catastrophique à l'ARDA mais en plus sa Présidente Mme Caderby affirme benoitement ne pas maitriser son dossier !! Mais c'est une farce, un mauvais sketch ? Pincez moi je rêve.
En 4 années de présidence de l'ARDA elle n'a pas était capable de comprendre comment le processus aquacole fonctionne et elle ose briguer un poste de 1ère adjointe à la mairie des avirons
Mais au secours !!!!!!

9.Posté par Pour le fun... le 29/01/2014 12:38
Après le scandale de l'aquaculture marine voilà maintenant celui de la filière continentale.
L'incapable la dedans c'est BOSC sans parler de CADERBY à la tête d'une filière qui ne connaît rien de son sujet, c'est la honte.
Voilà le triste résultat d'une gestion calamiteuse et malhonnête d'un DG peu scrupuleux et qui aujourd'hui cherche une porte de secours avec le Pole Mer, le musée de l'eau et bien d'autre chose encore.....pour toucher encore et encore plus d'argent et continuer à s'enrichir sans aucun résultat...
Triste mais vrai ........

10.Posté par Olivier le 29/01/2014 14:06
Bien sur qu'il faut relancer cette aquaculture , c'est une industrie de l'avenir, emplois etc etc ...
Virez ARDA et faite vous même le boulot des incompétant, la présidente qui n'y connais une merde. juste capable ramasser le frics de ceux et celles qui bossent dur dur
Association Rentière Duement Arnaquer (ARDA)
yen a marre de vos salade et autre maguouille SOYEZ CLAIR ET TRANSPARENT, FAITE UNE PARUTION DANS LA PRESSE DE VOS COMPTES

11.Posté par baboun le 29/01/2014 22:31
Mme caderby étes-vous prètes à asumer sur les avirons votre retournement de veste et à quelle prix?Vous vous etes alliés à une bande de traitres aussi la population vous attend de pied ferme ,vous et vos acolites . Aussi il faut apprendre à marcher avant de courrir.

12.Posté par des chiffres le 29/01/2014 22:49
on dirait une sangsue cette ARDA combien elle coute aux contribuables? combien de subventions donc de l'argent de notre poche à tous, elle POMPE? Des chiffres, et pour des résultats en décadence?
A VIRER ces nuls directeur, présidente incompetente
Que des postes de copains, avec ça la Réunion est en chute, alors qu'il y a des jeunes bien plus competents et formés

13.Posté par Le journal du dimanche (JDD) le 29/01/2014 23:02
"Nous allons montrer au petit dictateur du tampon de quel bois on se chauffe aux avirons, on vient pour lui...":
C'est la déclaration de JDD faite haut et fort (dans un puissant micro) sur le balcon de la mairie des avirons dans le cadre des législatives. (Michel Dennemont était candidat et il était défendu par JDD ...)
Et puis voilà pour des raisons incompréhensibles: c'est JDD que "le petit dictateur du tampon" (selon JDD lui même) choisit pour conduire la liste d'objectif Réunion...
"le petit dictateur du tampon" ordonne à Colette Caderby de rejoindre et de soutenir JDD ...
"le petit dictateur du tampon" ordonne à EF de rejoindre JDD ....
EF fait semblant d'être avec JDD...
En réalité EF torpille JDD sur le terrain (lui et ses lieutenants) , ce qui peut se comprendre ...
Il ne faut pas oublier que JDD a soutenu Michel Dennemont contre vents et marées pendant 12 ans après avoir trahit EF...
Pour JDD, michel Dennemont c'est comme dans le cochon : Tout est bon... du moins tout était bon, aujourd'hui plus rien de bon... Tout est mauvais.
Ce que proposait l'opposition est repris par JDD, c'est devenu bon comme par enchantement....allez comprendre ! (sortez les programmes de 2008 et comparez avec les propositions de JDD...)
Il ne faut pas oublier qu'il a torpiller l'opposition à chaque occasion...
il ne faut pas oublier qu'il a descendu en flamme les gouvernements de droite, responsables à ses yeux de la casse sociale... Il parait même qu'il a été particulièrement bon pour convaincre Michel Dennemont de rejoindre Paul Verges son maitre à penser à l'époque... (ce qui peut être louable quand on a des convictions ...)
Et aujourd'hui le voilà en candidat de la droite ! Qui peut adhérer à celà !!!
L'arda ? qui est coupable dans cette affaire ? Le directeur ou ceux qui couvrent les agissements et l'exploitation de la situation de cette pompe à subventions qui permet la belle vie ? Tout ça pour caser quelques emplois verts exploités ? Qui est le Boss ? Bosc ou "le petit dictateur du tampon" ?
Pourquoi le choix de Colette Caderby qui n'y connais rien (elle l'avoue elle même) ? Bin justement c'est parcequ'elle n'y connait rien qu'elle a été choisi... ça simplifie les affaires...
le coût ? Quel coût ? Ce sont les con-tribuables qui payent...
Sur les avirons ? Pourquoi le choix de JDD ? Pour les mêmes raisons voire encore plus ... on y reviendra...
Les avirons ? Faut pas que les avirons gagnent !
Observez objectivement ce qui se passe sur les avirons et vous comprendrez pourquoi c'est JDD qui a été choisi par le "le petit dictateur du tampon" ! Vous comprenez pourquoi les choses prennent cette tournure ?
Ouvrez vos yeux avant qu'il ne se noient ...
Quel gâchis... Pourquoi ? Vous saurez un jour... Tout se sait tôt ou tard ...

PS: "le petit dictateur du tampon" c'est le surnom donné à DR par JDD... je ne fais que citer JDD...

14.Posté par les aquaculteurs le 30/01/2014 12:44
iL a des gens malhonnêtes qui profitent de notre appel au secours pour assainir leur assoiffement de la politique et qui veulent salir le nom de la seule personne qui a été courageuse pour nous écouter, peut-être parce que c'est tout simplement une femme et une femme qui du cran.Ce combat remonte depuis 2008. Je demanderai à ces personnes surtout celles de l'entre-deux d'avoir un peu de discernement et ne pas se comporter comme des vautours.Nous, on ne fait pas de la politique mais on se bat pour notre gagne pain, alors laissez la présidente l'ARDA faire son travail en collaboration avec les aquaculteurs , les créoles ne sont plus couillons comme le pensent souvent nos politiques. A force de rabaisser les gens qui veulent aidez les créoles , ces vautours se mangeront entre eux qu'ils se regardent dans une glace en se réveillant le matin , qu'ils prient aussi pour que leurs enfants ne deviennent vautours comme eux .Laissez cette femme faire son travail et attendons le résultat . a bon entendeur salut.
PS : attaquez une femme comme vous le faites peut être néfaste à votre projet politique.

15.Posté par paco le 30/01/2014 13:40
Depuis que je connais l'ARDA , tous les présidents ce cette pseudo association , c'était des hommes :MR BERNE,MR LAGOURGUE, MR HOAREAU, MR ERIC FERRER , je mets au défi que quelqu'un qui dit que ces hommes connaissaient un chouilla de l'aquaculture , j'ai l'impression qu' on s'acharne sur une personne parce c'est une femme.Moi je ne suis pas mysogine , les femmes et les hommes sont égaux.Et je la soutiendrai dans son combat jusqu'au bout.TENEZ BON MADAME ,NOUS SOMMES NOMBREUX AVEC VOUS.

16.Posté par Fabienne le 30/01/2014 15:01
A l'époque quand la campagne électorale commençait , les politiques par le biais de leur nervis faisaient fermer leur bouches aux femmes , on frappait à coup de pied les femmes enceintes , on les battait , elles avaient peurs et ne portaient pas plaintes et ça c'est pas vieux , aujourd'hui on fait la même chose aux femmes mais plus moralement , on essaie de les tuer moralement. ON DIT DES MENSONGES sur des femme qui sont pires que des coup de pied mais ça ne se voit pas. Femmes Réunionnaises soyez fières quelque soit votre place dans la société et n'ayez peur de personne.

17.Posté par 2timo le 31/01/2014 00:19
Pour présider une association, y a pas besoin d'être un expert de la spécialité. Quel élu, quelque soit son bord politique, est capable de répondre à une question aussi pointue que le processus de reproduction des alevins en élevage? De grâce, arrêtez ! vos commentaires sont absurdes! Allez demander à Mme Dindar de vous restituer la liste des maladies reconnues comme handicap. Elle est pourtant présidente de la maison départementales des personnes handicapées. Arrêtez vos commentaires à la con! la parité est obligatoire maintenant en politique, n'en déplaise à certains machos en mal de pouvoir!

18.Posté par aurelie le 10/02/2014 08:17
Arrêtez les commentaires féministes en passant parce que c'est totalement hors sujet et en plus c 'est de la plus grande absurdité possible de choisir une personne en fonction de son sexe plutot que pour ses compétences sous prétexte de parité (non je ne suis pas un macho en mal de pouvoir).. Et si je puis me permettre, je pense tout de même que pour présider une association, il faut un minimum d'investissement personnel, et le fait de ne rien savoir sur la reproduction des alevins (qui est tout de même l'une des principales fonctions de l'arda) dénote un profond je-m'en-foutisme.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales