Politique

Après un an de pouvoir, le bilan de Hollande est "mitigé" pour EELVR

Dans un communiqué, Europe Ecologie Les Verts Réunion (EELVR) estime que le bilan de la première année de François Hollande à la tête de l'Etat est "mitigé". Le parti écologiste regrette "la persistance dans le nucléaire" et le report du cumul des mandats. Mais EELVR fait part de sa "grande satisfaction" à propos de la mise en place de la loi Duflot sur le logement social.


Charles Moyac
Charles Moyac
François Hollande a été élu il y a un an. Nous dressons un premier bilan du gouvernement qui compte deux ministres écologistes.

Europe écologie les verts Réunion regrette le recul sur deux points importants. D'abord,la persistance dans le nucléaire aura pour conséquence de retarder l'utilisation des énergies renouvelables en France. Le non cumul des mandats a aussi été reporté. Or, le manque de disponibilité des élus locaux notamment, est en partie responsable de la crise de confiance des citoyens vis à vis de leurs représentants. Dans le même temps, on renonce à la promesse d'ouvrir le vote aux résidents étrangers, lors des élections locales.

En revanche, la grande satisfaction pour nous écologistes vient de l'avancée majeure de la loi portée par Cécile Duflot: Augmenter la part du logement social dans les communes permettra de mieux faire face aux nombreuses demandes. Par ailleurs, la loi en faveur du mariage pour tous témoigne d'une volonté de faire avancer le débat de fond sur les problèmes sociétaux. Il a fallu du courage pour mener à bien cette réforme qui a déchaîné les passions.

Europe écologie-Les Verts Réunion qui considère ce bilan mitigé, dans un contexte difficile, reste solidaire des ministres écologistes et leur accorde confiance. Nous espérons que les appels de Cécile Duflot à une inflexion de la politique d'austérité seront entendus. Les investissements en faveur d'une politique écologique sont nécessaires : transition énergétique, éco-habitat, transport en commun, agriculture biologique...

Notre vigilance reste de mise concernant, par exemple, les dossiers de l'aéroport de Nantes ou de la nouvelle route du littoral: deux aberrations environnementales. La préservation de l'environnement doit faire l’objet de décisions concrètes rapidement.


Charles MOYAC, Porte Parole régional.
Jean ERPELDINGER, Secrétaire Régional.
Europe écologie les Verts.
Dimanche 5 Mai 2013 - 09:59
Lu 1756 fois




1.Posté par observatrice le 05/05/2013 16:51
Comme d'habitude EELV la Réunion qui est composée pour plus des 3/4 de fonx percevant la sur-rémunération tente de faire oublier aux Réunionnais les vrais problèmes environnementaux qui les concernent en faisant diversion sur le nucléaire, grâce auquel nous payons à la Réunion le même prix qu'en métropole au lieu de payer l'électricité produite chez nous 3 fois plus chère !!!! ou le nouvel aéroport de Nantes dont plus de 70 pour cent des élus de Nantes et de la Région veulent la construction !!!

Pendant ce temps là on oublie que la Réunion croule sous ses ordures à cause d'élu-e-s ,trop payés,démagogues,cumulards et incompétents qui ne pensent qu'à leur prochaine réélection pour continuer à faire leurs zaffaires entre-eux et qui feront semblant de fêter le 20 décemb jour d'abolition de l'esclavage, parait-il... , pendant que le nombre de chômeurs ne fait qu'augmenter dangereusement et la population s'accroître !!!

2.Posté par Jako le 06/05/2013 10:13
pés kokol,
aou minm la di vot pou li…
soman nana dot zélékson i ariv…
é zot i vé fé oubliyé ke sé zot ke lé konplis…
Témoignages la été kondané pars lu la anserv inot mo pou zot poupét…

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales