Economie

Après la pénurie, les oeufs sont de retour dans les rayons


Après la pénurie, les oeufs sont de retour dans les rayons
Les consommateurs avertis ont pu remarquer ces dernières semaines que trouver des oeufs chez le commerçant du coin était plus difficile qu'à l'accoutumée. La raison ? Une nouvelle directive européenne entrée en vigueur le 1er janvier dernier et établissant de nouvelles normes d'élevage des poules pondeuses. Dans de nombreux pays, ces normes n'étaient pas respectées, la Réunion en faisait partie.

Cette nouvelle directive a entrainé une pénurie d'oeufs dans l'île, certains producteurs locaux ayant décidé d'abandonner les nouvelles mesures trop chères, entrainant de fait une envolée du prix. Ces nouvelles directives européennes, couplées à un problème de salmonelle dans une exploitation, "40.000 poules ont été abattues", explique le Jir, ce qui a accentué la pénurie dans les magasins.

Ces nouvelles normes européennes, décidées en 1999, prévoient de donner à chaque poule pondeuse au minimum 750 cm2 d'espace dans leurs cages, et d'équiper celles-ci d'un nid pour pondre, de grattoirs et de perchoirs. Les exploitations non-conformes doivent se mettre en ordre avant le 31 juillet au plus tard.

Après tous ces problèmes, la chambre d'agriculture a précisé que tout devrait rentrer dans l'ordre dans les prochaines semaines, après la fin de l'épisode salmonelle et la mise en conformité des exploitations restantes dans l'île.
Jeudi 12 Avril 2012 - 07:23
.
Lu 1969 fois




1.Posté par Mlle Eco le 12/04/2012 09:37
C'est une bonne chose que les normes soient appliquées, c'est inhumain cette façon de parquer les poules... impossible à la Réunion de trouver autre chose que des oeufs 3FR dans le commerce (hormis dans les boutiques bio, et là, c'est abus sur les prix)... et les gens trouvent cela normal...
M'enfin...

2.Posté par bouboul974 le 12/04/2012 10:01
Encore une dérive des obligations Européennes, soit! mais que ces personnes qui OBLIGENT nos éleveurs de volaille à se mettre aux normes européennes donne aussi les moyens nécessaire pour qu'ils puissent y arriver - ce que je trouva aberrant c'est que ce soit les bureaucrates de Bruxelles ou de Strasbourg qui décident comment nos poules vont pondre quelle calibre d'œuf qu'il faut qu'elle fassent , trop petit pas bon trop gros pas bon ! çà sent le copinage de ceux qui ne font pas autres choses des œufs moyens

3.Posté par Donali.fr le 12/04/2012 11:22
Vive l'Europe ! allez agriculteurs réunionnais ayant investi durant des années en travaillant comme des forcené, mettez donc la clé sous la porte pour quelques péteux administratif ne connaissant rien à la valeur du travail manuel.
Comment peut on dire à une entreprise qui a travaillé d'une manière durant 15 ans de tout changer SANS leur donner les moyens de le faire? C'est honteux !

4.Posté par Liberté je chérie ton nom le 12/04/2012 13:43
@2, tu aurais dû te manifester plus tôt, il y avait 40 000 poules potentiellement infectées de salmonelle qui ont été abattu pour suivre les ordres imbéciles de l'Europe et de l’État français macro. Bon appétit.

5.Posté par Bayoune le 12/04/2012 13:50
Na inn nouvèl règ lé an préparation. Chaque devra se munir d'une calibreuse pour calibrer lo Q poule, lé mètt à la norme éropéinn. Konm lé rénioné lé esklu de sertin zanplwa, noute ti poule péi osi nora pi lo drwa ponn. Pou sà la désidé bride sote ki.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales