Courrier des lecteurs

Après l'Arast, Korbey d'or : 900 employés attendent le chômage


Après l'Arast, Korbey d'or : 900 employés attendent le chômage
Il y a 9 ans, les employés de l’ARAST, virés sans autre forme de procès, faisaient une grève de la faim devant les grilles du Conseil général pour qu’on daigne prendre leur situation en compte. Certains ont été " retraitisés " d’office, d’autres reclassés, surtout les patrons, et beaucoup enfin sont restés sur le carreau.

Je connais bien cette situation pour avoir volontairement apporté mon soutien à ces gens désespérés. On me l’a assez reproché d’ailleurs : qu’avais-je à y gagner ? Comme s’il fallait attendre un bénéfice pour apporter son aide à des employés balancés par les élus sans compassion aucune.

" Korbey d'or " fait aujourd’hui ce que faisait l’ARAST avant, et travaille auprès des vieux, des handicapés. Ce sont de formidables employés qui savent aider leur prochain. Comme pour l’ARAST, une gestion pourrie fait que cette structure est en déficit avec, à la clef, des centaines de milliers d’euros de dettes envers la Sécu. Laquelle n’en a rien à foutre que des personnes dépendantes soient l’enjeu du conflit !

En bout de compte, il y a des centaines d’employés qui vont être virés et autant de personnes dépendantes qui vont se retrouver seules et sans aide. Inutile de solliciter les élus : ils en ont rien à péter !

Nassimah ? Vu ce qu’elle a fait pour l’ARAST, à savoir peau-dee-zébie, pas la peine : elle ignore ses amis dans le besoin. Alors, des employés, pensez.

Y aura-t-il une nouvelle grève de la faim devant le Palais de la Source ? C’est mon ami Paul Junot qui va être content d’apprendre ça.

Jules Bénard
Vendredi 17 Février 2017 - 17:38
Lu 3493 fois




1.Posté par NIVET Alain le 17/02/2017 19:02
Jules, entièrement d'accord avec ton analyse. J'ai moi-même accompagné durant un mois les grévistes de la faim de l'ARAST. Nous nous y sommes d'ailleurs retrouvés. Korbey d'or qui a repris les missions de l'ARAST en subit le même sort . Que fait le département a qui est confiée la mission du social ? Comme tu le dis, Jules, "gestion pourrie"; Quid de nos anciens et de nos malades qui ont besoin d'assistance ? Quid des employés angoissés à l'idée de perdre leur travail ? Mais qui gouverne au département ?

J'ai une pensée émue pour les ayants droit à l'assistance sociale et au personnel de Korbey d'Or.

Alain NIVET

2.Posté par KLOD le 17/02/2017 20:59
l'or n'est pas où certains pensent le trouver , c'est particulièrement le cas dans les méandres de ce conseil Départemental . triste .

3.Posté par PAUL le 17/02/2017 21:54
Chers Jules et Alain,effectivement vous étiez présents pour soutenir les ex salariés Arast. J'en garde un excellent souvenir de votre présence. Jules s'était même joint à nous en me téléphonant un soir pour proposer aux ex salariés son soutien en se jetant corps et âme dans la bataille. Ce combat difficile pour des droits fondamentaux est révélateur d'une société décadente représentée par des politiques ayant perdu le sens de la vie et des valeurs. Serions nous encore dans l'obligation de repartir au combat ? cela voudrait dire que 10 ans plus tard la conscience politique n'aurait pas évoluée ? La vie ne serait-elle qu'un perpétuel recommencement ?
Bon courage aux salariés

4.Posté par Hem ! le 18/02/2017 08:26 (depuis mobile)
Plaindre l'arast dont les salaires et le nombre de directeurs étaient hautement indécents ? Bon débarras oui, une véritable honte... Et korbey d'or ?

5.Posté par antoine le 18/02/2017 08:29
qui est responsable ? le conseil general ,les associations ? l'association est un prestataire de service qui est payé pour les services rendus .si une personne bénéficiant de l'aide demande au conseil general de pouvoir employer une aide ménagere et la déclarer elle meme si elle a 80h par mois en passant par l'association elle n'a droit qu' a environ 40 ou 50 heures ,la difference c'est les frais gestion de l'association donc si la gerance est bonne ça devrait aller
il faut arreter avec ces associations de 800 à 1200 employés vaut mieux plusieurs petites structures de 10 ,20 employés

6.Posté par Jules Bénard le 18/02/2017 08:53
Merci Paul. Salut à toi, Alain.

7.Posté par antoine @citoyen le 19/02/2017 10:32
quand une structure a 900 employés ce n'est plus une association prestataire de service c'est une PME

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 28 Avril 2017 - 11:25 Tribune libre : Et maintenant, quelles voies?

Vendredi 28 Avril 2017 - 11:24 Tribune de Gérard Françoise