Social

Après Mostafa Fourar, Huguette Bello s'en prend à Mohamed Rochdi

Les combats du monde de l'enseignement se suivent mais ne se ressemblent pas pour la députée-maire de Saint-Paul. Dans la salle du conseil municipal, Huguette Bello est venue apporter son soutien aux étudiants qui refusent l'application d'une décision de l'Université de la Réunion quant à la suppression des rattrapages dans certaines filières mais aussi égratigner, au passage, son président Mohamed Rochdi pour une décision qu'elle qualifie d'inappropriée. Une décision prise lors d'un conseil d'administration du 3 mars dernier dont l'application est attendue pour la rentrée de septembre.



Les syndicats étudiants savaient à quelle porte frapper. En sollicitant l'attention de la députée-maire de Saint-Paul, ils savaient qu'ils auraient un appui parlementaire de poids. Huguette Bello, après avoir dénoncé l'attitude du conseil d'administration de l'Université de la Réunion, a promis d'interpeller la ministre Valérie Pécresse à ce sujet.

Le coût d'un redoublement

Une aide à la cause étudiante qui va au-delà de son cadre de parlementaire puisque "ce sujet est hautement défendable quand on pense à l'avenir d'un pays", argumente-elle. Les chiffres énoncés révèlent selon elle l'inopportunité de la suppression des sessions de rattrapage dans certaines filières. "A la Réunion, un étudiant sur deux est boursier. Et dans cette frange de boursiers, 70% le sont à l'échelon maximum". Un autre record réunionnais qui mériterait d'accorder une seconde chance aux étudiants malheureux en première intention ?

"Ce qui doit nous guider, c'est le coût car un étudiant boursier qui n'a plus de rattrapage c'est un étudiant dont le logement et la bourse ne seront peut-être plus reconduits pour une nouvelle année redoublée. Je ne comprends pas cette décision". Reprenant presque mot pour mot ses invectives à l'encontre du Recteur, Huguette Bello s'est, cette fois attaquée à "Monsieur Rochdi qui comme le Recteur partira dans quelques années en laissant derrière lui un système éducatif au plus mal. Ce qui m'étonne le plus c'est que cette décision ait été prise localement et non à Paris alors que ces personnes (celles qui ont participé à ce conseil d'administration) connaissent la situation locale", poursuit toujours aussi vindicative Huguette Bello.

Un point de vue largement partagé par les trois représentations d'étudiants présentes à cette réunion (Force Étudiante Réunion, Association Étudiante Réunir-Cé et Mouvement des Étudiants) à l'exception notoire de l'UNEF pourtant invitée.

Après Mostafa Fourar, Huguette Bello s'en prend à Mohamed Rochdi
"Quelles sont les personnes, les professeurs, les politiques aussi qui siègent dans ce conseil d'administration qui ont pu prendre une telle décision ?", questionne Huguette Bello. Une suppression des rattrapages qui est également reprise dans une dizaine d'universités métropolitaines. "Mais la Réunion ne doit pas entrer dans ce cadre", selon l'élue saint-pauloise.

Maintenir la pression… dès lundi

"On nous oppose rattrapage contre réussite des étudiants. C'est archi faux", continue Ranjit Camalon, élu de Force Étudiante Réunion. "On peut avoir plein de coups durs dans la vie. Passer par des rattrapages ne signifie pas pour autant que l'on est mauvais", selon lui. Pour preuve, les étudiants brandissent les chiffres de 2010 : "25% des admis en licence (ndlr : en cumulé L1 L2 et L3) l'ont été via le rattrapage".

Dans les jours qui viennent, les représentations d'étudiants comptent bien continuer à interpeller le plus possible d'élus. Pourtant, les regards se tournent irrémédiablement vers l'Université et son président. "On compte pourquoi pas provoquer un conseil d'administration extraordinaire", précise Ranjit Camalon.

Plus proche dans le temps, les étudiants iront se rappeler au bon souvenir de la commission des directeurs de composantes qui se réunira lundi matin. S'en suivra "une AG lundi soir", soutient Sébastien Bouchier, le président de l'Association Etudiante Réunir-Cé.
Mardi 15 Mars 2011 - 17:19
Ludovic Grondin
Lu 3722 fois




1.Posté par Bibi fricotin le 15/03/2011 18:58
Tiens tiens, Madame Bello, députée-mairesse, ferait-elle du racisme anti-mahgrébin ?

2.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 15/03/2011 19:24
"Mostafa Fourar, et Mohamed Rochdi"... un sursaut de conscience pour Mme BELLO ?
a défaut de pouvoir s'entendre avec elle sur son androgénie, on pourra au moins se féliciter de la voire prendre le bon chemin quand aux manipulateurs obscures et malsains du rectorat et de l'Université...

3.Posté par Ordre et Progrès le 15/03/2011 20:31
Une des rares personnalités de cet ile à sortir du lot. Elle l' a toujours défendu avec passion. En plus de son méritoire combat féministe. Très appréciée des décideurs locaux pour sa connaissance des dossiers. Bravo Mme Bello et "dégagez" du pouvoir ceux qui sont plus des carriéristes ( ils sont nombreux ici) que des "engagés" dans l'avenir de la Réunion. Didier Robert à droite, Huguette Bello à gauche sont l'avenir indubitablement, plus que les fils de.

4.Posté par mansour le 15/03/2011 20:36
Bravo madame!
L'université n'est pas la propriété de ce monsieur.IL DOIT RENDRE DES COMPTES .
Bravo aux étudiants ne vous laissez pas faire c'est vous et votre avenir qui chaque jour sont attaqués.
Cela suffit Monsieur le Président de l'université !

5.Posté par cricri le 15/03/2011 21:10
Mme BELLO saute sur tout ce qui bouge en ce moment, car elle a peur que Paul prépare un ti Pierre comme il a tjr fé pour mettre ces progénitures en place, Ex au Port Mr Maire (un ti caf la cour) se retire pour un ti Pierre aux cantonal car papa Paul la dit i fo fé aret avec sa band camarade les Verges lé fini.

6.Posté par noe974 le 15/03/2011 22:52
Le tsunami a frappé l'université , l'autre jour ...le Conseil d'administration a voté la suppression du rattrapage ...
L'air irradié a réveillé Mme Bello et le Recteur ...

Un beau match en vue !!!!

7.Posté par Amphi le 15/03/2011 22:58
Un seul mot d'ordre comme à Tunis,comme au Caire :Rochdi D E G A G E!
Çà suffit maintenant !
Etudiants votre combat est le bon ne lachez pas . Il doit dégager.Madame Bello a bien raison de le mettre dans le même sac que le recteur .L'un et l'autre tuent notre jeunesse.Exigeons leur départ il y va de l'avenir de La Réunion.

8.Posté par Commerson le 15/03/2011 23:03
Elus de la Réunion ,maires et parlementaires,assemblées ensemble,tous ensemble agissons comme le demande Huguette BELLO pour que ce personnage soit mis enfin hors d'état de nuire.

9.Posté par rochdi dehors le 15/03/2011 23:22
ce président d'université est une verrue pour la jeunesse Réunionnaise, les politiques de tous bords et les forces vives de La Réunion doivent le faire dégager c'est un virus malhonnete, incompétent et complètement imbu! dehors

10.Posté par COUSCOUS le 16/03/2011 00:28
il n'est que 23h32 il est donc encore trop tôt pour le président de l'université .
C'est en général qu'à partir de 1h40 ou mieux vers 2heures du matin qu'il se jette sur son ordinateur et envoie aux personnels de l'administration,aux doyens ou à ses ex-amis du syndicats ses ordres ou ses insultes.
Question 1:La députée aura-t-elle également droit d'ici à deux heures à une lettre de MOHAMED ROCHDI?
Question 2:Aura-t-il recours à son style habituel?
A suivre

11.Posté par Sentinelle le 16/03/2011 06:24
Le fond du problème c'est que Monsieur le Président préside un CA qui serait mal constitué , il y a un procès en cours.

Monsieur le Président connait également que les jeunes étudiants n'ont ni le temps ni les moyens de saisir le juge pour le faire sanctionner.

Comment en effet continuer à faire délibérer un Conseil alors que ce dernier est composé d'un membre ( Ericka BAREIGTS ) alors qu'elle n'a jamais été désigné officiellement.

Les autorités ne peuvent -ils pas se pencher sur cette question??

Ah oui , je suis bête , le procès est en cours ........................oui mais jusqu'à quand ??

12.Posté par Joseph Hoarau le 16/03/2011 06:56
Il faut rappeler que ce monsieur Rochdi avait été mis en place à la tête de l'université par Paul Vergès dont il était un allié reconnaissant. Paul Vergès n'a jamais eu comme préoccupation le devenir de la jeunesse réunionnaise et son rôle pour leur île. Il n'a eu comme préoccupation, comme Sarkozy et son fils Jean, que de caser ses enfants Pierre et Françoise. Son népotisme est largement à l'origine de sa perte de la région. Il est pitoyable de constater son autisme qui le pousse à vouloir remettre Pierre en selle ... au conseil général où il y a le double d'argent à gaspiller qu'au conseil régional. Après Catherine Payet, "l'homme à tout faire" de Paul Vergès casée au conseil général, il ne lui reste plus qu' y introniser Pierre, soit à la présidence, soit en très bonne place pour lui permettre de briguer la députation en 2012 puis, après les présidentielles gagnées à gauche en 2012, pour reconquérir la région en 2014 .... et faire enfin SA MCUR !!!! L'âge n'a pas que des avantages pour la perspicacité des politiciens.

13.Posté par noe974 le 16/03/2011 07:16
Ce Président d'université a eu une prime de combien pour la casse de notre Université ?

(...)

Il semble qu'il veut donner des vacances supplémentaires aux profs correcteurs ?

14.Posté par lafé ladit le 16/03/2011 09:08

D'accord avec bien des posts précédents
.M R est là grâce à P Vergés et Gilbert Annette.C'est du "gagnant-gagnant" qui était recherché:
Avec Paul VERGES:
-le soutien à la MCUR. Avec EFFET immédiat pour Carpanin Marimoutou et Melle Françoise Vergés
-le soutien aux Régionales d'où l'adhésion de MR au mouvement piloté par GAUD.
Avec Gilbert ANNETTE:
-désignation d' E BAREIGTS au CA de l'université
-opération de crédibilisation de cette personne pour ses candidatures à venir.
Pour MR:
Lui garantir son élection et le soutenir dans ses actions avec Césari et Bareigts pour voter et défendre son programme
Où sont les interventions du président de l'ALLIANCE sur ce qui se passe à l'université?Où sont celles du président du parti socialiste et maire de St Denis?Tous deux adversaires en diable de la casse?
Ce MR n'est qu'un politicien acquis à d'autres politiciens .
A DEGAGER

15.Posté par COUSCOUS le 16/03/2011 09:22
Voici un ingrédient de cette tambouille.
Si les @ partent si tôt (vers 2h du matin) c'est aussi pour donner au Nègre de Rochdi (qui est au TAMPON) le temps de les écrire car la commande de Rochdi part tard de St Denis (vers 22heures).
Le même Négre qui s'illustre dans les pages des courriers de lecteurs pour défendre le président de l'université et attaquer ses contradicteurs.
PS
Pour ceux qui feront semblant de ne pas comprendre:
Négre n'est pas une injure ou un qualificatif raciste ou une couleur de peau.
C 'est le titre que l'on donne à une personne qui rédige clandestinement des textes au profit d'une autre.Cette autre personne signera le texte rédigé.

A BON ENTENDEUR.

16.Posté par Zean Bérick le 16/03/2011 09:23
Ne pourrait-on pas offrir à Rochdi un aller simple pour la Libye ? Ses pratiques autocratiques pourraient lui offrir une bien belle place dans le futur gouvernement Kadhafi !
Post 12 : De plus ERICA BAREIGT ne siège pas (elle ne vient jamais, c'est un fantôme).
Pour Mme BELLO il faudrait avertir Maya CESARI (membre du CA de l'Université) : IL NE FAUT PAS PRENDRE LES ETUDIANTS POUR DE LA M.... SURTOUT QUAND ILS PROPOSENT DES CHOSES ACCEPTABLES EN COURS DE CA...
Les condamnations ou remises au point ministérielles vont bientôt pleuvoir sur l'établissement suite aux différents recours et interventions des étudiants : paiement en trois fois, gabier sur le campus sans appel d'offre, rattrapages, etc. L'université va afficher son vrai visage !

17.Posté par COUSCOUS le 16/03/2011 10:09
Tagine merci de cet éclairage.Mais ce "Négre" fait-il parti du CA de l'université?
En attendant:
-Expliquez-vous Mesdames CESARI et BAREIGT.
-Expliquez -vous Messieurs VERGES et ANNETTE
-Expliquez -vous Famille LEPERLIER.

18.Posté par Sentinelle le 17/03/2011 06:52
Dans toute cette tambouille....

Que font les autorités de contrôle et notamment le Contrôle des Compte ..

Monsieur le Représentant de l'Etat ....C'est pour quand le contrôle de la Cour des Compte???

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales