Culture

Approche artistique de la langue créole chez Gilbert Pounia pour les lycéens de Schoelcher

Les vacances se prolongent un peu pour les élèves du bac pro hygiène et environnement de Saint-Louis. C'est chez Gilbert Pounia qu'ils parachèvent leur connaissance sur la langue créole via plusieurs disciplines, au carrefour de la sominn kréol' et du 350ème anniversaire du peuplement de l’île.


Approche artistique de la langue créole chez Gilbert Pounia pour les lycéens de Schoelcher
La rentrée scolaire se passe au bord de l'océan pour les élèves du bac pro du lycée Victor Schoelcher de Saint-Louis. Au restaurant Zinzin de Grand-Bois, base d'inspiration pour le chanteur Gilbert Pounia, ils mènent à bien depuis ce matin un projet culturel qui a pris racine il y a quelques mois.

Après une première approche épistolaire avec le chanteur de Ziskakan, la classe entière a réellement fait connaissance avec le personnage lors d'un concert de mars dernier. Le défi, en passe d'être relevé aujourd'hui, devait les amener à aller au-delà de la sonorité pour découvrir les textes de ses chansons.

Aujourd'hui, ils suivent différents ateliers d'écriture, de compréhension de la langue créole et d'initiation aux instruments traditionnels. "Je leur laisse la liberté d'écrire le créole comme ils le souhaitent, pourvu qu'il soit facile à lire. D'ailleurs, je prône l'écriture du créole le plus proche possible du français", précise Claude, intervenante sur l'atelier.

La partie manuelle de la création des élèves est derrière eux. Ces dernières semaines ont été mises à profit pour préparer l'exposition qui trône aujourd'hui dans le Zinzin. Les textes des chansons de l'artiste, par exemple, sont mis bout à bout sur du tissu, des feuilles de songes qui vrillent au gré des rafales d'air marin.

Approche artistique de la langue créole chez Gilbert Pounia pour les lycéens de Schoelcher
Déguisant le texte des chansons de Ziskakan, la touche finale est assurée par le coup de crayon réaliste de leur professeur d'arts plastiques. Ici un arbre du voyageur, là un portrait de "Zilbert", la salle du restaurant compile les clins d'oeil au voyage, notamment vers la Grande Ile.

Soumaïla Soifia et Laïka, 17 ans, font partie des quatre élèves de la classe de 1ère à avoir sacrifié une partie de leurs vacances d'octobre pour que le projet aboutisse aujourd'hui, en pleine semaine créole. En plus d'une bonne appréciation de leurs professeurs encadrant le projet, les deux jeunes filles se sont appliquées pour un "projet intéressant", loin des cours classiques. L'opportunité, aussi, pour Soumaïla "de montrer que je pouvais aider" mais aussi de "voir Gilbert Pounia". Bien qu'encadrés, Françoise Montloi, documentaliste au lycée, retient le fait que les élèves ont fait preuve "d'autonomie".

Aux côtés des élèves de Schoelcher, le restaurant le Zinzin (aussi connu sous son ancien nom le Kala) prend également l'allure d'une résidence d'artistes. Si le maître des lieux a dû s'éclipser en raison d'une urgence familiale, les musiciens effectuent la balance pour une première soirée musicale enfiévrée de passages contés. Samedi et dimanche ne dérogeront pas à la règle.

-------
Le Zinzin s'anime ce week-end : Concerts gratuits, salle verte, ateliers autour de la compréhension de la langue Kréol, initiation aux instruments traditionnels, riz chauffé, l'antouraz pintade et Gilbert Pounia organisent la Sominn Kréol le vendredi 25, samedi 26 et dimanche 27 Octobre 2013 à Grand Bois.

Approche artistique de la langue créole chez Gilbert Pounia pour les lycéens de Schoelcher

Approche artistique de la langue créole chez Gilbert Pounia pour les lycéens de Schoelcher

Approche artistique de la langue créole chez Gilbert Pounia pour les lycéens de Schoelcher

Approche artistique de la langue créole chez Gilbert Pounia pour les lycéens de Schoelcher

Approche artistique de la langue créole chez Gilbert Pounia pour les lycéens de Schoelcher
Vendredi 25 Octobre 2013 - 18:00
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1340 fois




1.Posté par Daniel le 25/10/2013 21:03
Félilicitation à la commune de Saint Louis pour cette initiative, il est important de mettre en avant la langue créole, qui malheureusement aujourd'hui s'est perdue...
Je veux dire par là que les jeunes d'aujourd'hui ne parle ni créole, ni français, mais un mix du créole et du français, le problème est donc que ces deux langues sont de moins en moins maitrisées.
Voici un exemple entendu aujourd'hui d'une jeune fille: "Je vais rentrer la caze" au lieu de "mi sa rent mon caz" / "Je vais rentrer chez moi".

(...)

2.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 26/10/2013 10:14
@1
ou là oubli un zafère dan' langaze komé là :
na pi respé ni en créole ni en français.

3.Posté par Ray_au_Port le 26/10/2013 10:48
A quand une statue de Zilbèr dans un rond-point ? ? ?

4.Posté par mazenbron le 26/10/2013 14:51
Kel Zilbèr? Le Zilbèrator de sind'ni ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales