Politique

Appel au calme : Interventions de Lalande, Dindar, Robert, Annette et Picardo

Michel Lalande, préfet de La Réunion, Didier Robert, président du conseil régional de La Réunion, Nassimah Dindar, présidente du conseil général de La Réunion, Gilbert Annette, maire de la ville de Saint-Denis et Bernard Picardo, président de la chambre de métiers ont tenu un point presse en cette fin de journée...


Le Préfet, Michel Lalande, a tenu un point presse aux côtés d'autres représentants politiques ce soir.
Le Préfet, Michel Lalande, a tenu un point presse aux côtés d'autres représentants politiques ce soir.
Michel Lalande, Préfet de la Réunion :

"Plusieurs villes de La Réunion connaissent depuis ces dernières 48 heures des troubles graves à l’ordre public. Depuis mardi soir, des groupes de casseurs s’en sont pris violemment à des commerces, à des entreprises, à des bâtiments publics et à des biens appartenant à des particuliers. Ces exactions sont totalement inacceptables et doivent être condamnées avec la plus grande sévérité.

Les forces de l’ordre, renforcées, sont mobilisées pour faire face à ces exactions. Je tiens dans ce contexte difficile à saluer leur professionnalisme et leur sang-froid.

Jusqu’ici aucun drame humain n’est à déplorer mais dans ces moments de confusion et de grande violence, tout peut basculer.

C’est un appel au calme que je tiens à lancer solennellement à chacun des Réunionnaises et des Réunionnais. Je demande à la population, à tous les adultes, à tous les parents de rester à l’écart des lieux de ces exactions. Je demande aux parents de faire preuve de responsabilité. Un enfant n’a rien à faire au milieu des émeutes à minuit.

Je remercie les maires de leur engagement aux côtés de l’Etat pour que cesse cette situation inacceptable. Je remercie les responsables économiques et les responsables associatifs qui oeuvrent pour le retour à la paix publique.

Je ne fais aucun amalgame entre ces violences urbaines qui ternissent l’image de La Réunion au plan national et les revendications sociales qui s’expriment par ailleurs. Je sais en effet la fierté des Réunionnais pour leur île.

L’Etat est ouvert à rechercher avec les acteurs légitimes de la vie politique, économique et sociale de La Réunion, des réponses concrètes aux revendications exprimées à propos de la vie chère. Ces réponses auxquelles nous travaillons sans relâche ne peuvent être trouvées que dans le dialogue, le respect de chacun et des institutions."


Didier Robert, Président de la Région Réunion

"Je lance un appel au calme, à la raison, à la responsabilité. La violence n'a jamais permis d'apporter des solutions aux difficultés. La situation est difficile pour beaucoup de Réunionnais, c'est une réalité et l'un des raisons pour laquelle nous essayons de mieux accompagner les familles depuis 2010.

Sur la question des hydrocarbures, j'ai pris l'initiative d'une baisse du prix de la bouteille de gaz, à partir du 1er mars, à hauteur de 15 euros pour tous les Réunionnais. Cela concourt à soutenir les Réunionnais et les accompagner sur la question du pouvoir d'achat.

Sur la question du carburant pour tous, je le répète, concernant la revendication portée par les transporteurs, il n'est pas question de toucher au fonds d'investissement routier. Une première avancée a été formulée pour le gasoil professionnel, dès demain en réunion, je ferai deux autres propositions.

A- D’élargir cette baisse à l’ensemble des Réunionnais avec la mobilisation des recettes de l’octroi de mer régional et communal pour permettre une baisse de 5 centimes à la pompe dès le 1er Mars. A ce titre mardi 28 février, je proposerai à la Commission permanente d’adopter cette mesure pour une baisse effective dès le 1er mars. Je demande solennellement aux 24 communes bénéficiaires de l’octroi de mer de participer à cet effort de solidarité collective et permettre ainsi une application jusqu’au 31 décembre.

Il est bien entendu que l’enveloppe consacrée au FIRT ne sera pas affectée car il s’agit de 125 millions d’euros dévolus aux chantiers routiers sur toute l’île.

Par ailleurs, j'appelle à la mobilisation des autres partenaires. Cette proposition devant impérativement être assortie d’une participation forte des importateurs et de la SRPP.

B-     de créer avec l’Etat et les collectivités locales une unité de stockage en concurrence à la SRPP. La question du monopole se pose dans se secteur, comme elle s'est posée par le passé, dans l'aérien par exemple. Je suis ainsi prêt à affecter une part des investissements publics à ce projet.

Enfin, il faut une table ronde avec l'ensemble des importateurs et distributeurs du secteur de l'alimentaire."


Nassimah Dindar, présidente du Conseil Général :

"J'appelle au calme, il faut continuer à dialoguer. Au delà de l'engagement que nous avons pris, aux côtés de la Région, pour la baisse du prix de la bouteille de gaz, nous souhaitons continuer nos efforts dans les domaines qui sont les nôtres.

Nous consacrons 70% du budget à l'aide sociale, pourtant, l'urgence sociale est généralisée aujourd'hui. Nous allons formuler des propositions dès la semaine prochaine pour la mise en place, par exemple, d'un fonds de concours exceptionnel pour la baisse des produits de première nécessité, labellisés produits péi.

Je le répète, on ne peut ajouter à l'urgence sociale, l'insécurité sociale. Et l'on ne voudrait pas surtout qu'elle gagne du terrain.

Logement, eau, électricité, téléphonie… Nous sommes pour une généralisation des tarifs sociaux pour les publics les plus précaires. Des réunions doivent être mises en oeuvre pour cela.

On ne change pas du jour au lendemain des mécanismes mis en place depuis des décennies. Le dialogue doit se faire dans la durée pour trouver, en toute responsabilité, des solutions pérennes."

Gilbert Annette, maire de Saint-Denis

"J'appelle au calme. A tous ceux qui se livrent à des scènes de violence doivent savoir qu'ils tournent le dos à des solutions pour la Réunion. L'aggravation de la situation sociale est responsable de ce qu'il se passe aujourd'hui.

Je lance un appel au gouvernement pour qu'il prenne la mesure de la gravité de la situation, incomparable aux régions métropolitaines. Il faut un plan d'urgence exceptionnelle notamment pour le prix des denrées indispensables.

Pour les jeunes, il faut des mesures urgentes car on ne peut pas se développer économiquement avec un tel taux de chômage chez les jeunes (...)."


Bernard Picardo, président de la Chambre des Métiers :

"Nos entreprises ont été victimes de ces violences. Sur le terrain, c'est choquant. Un chef d'entreprise qui a investi, créé de l'emploi, perd en une nuit tout ce qu'il possède. C'est dur. Nos entreprises ont peur pour ce soir, l'inquiétude est palpable"
Jeudi 23 Février 2012 - 19:02
.
Lu 3970 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

55.Posté par John Galt le 25/02/2012 08:35
17.Posté par Caton2 le 23/02/2012 18:41 mdr , perso je constate que la prophétie de Ayn Rand avec son Atlas Shrugged "La Grève" en français , ouvrage censuré durant 50 ans au pays des soviets français cette Grève peu commune qui un jour touchera le monde. Ayn Rand a fui l’URSS et le communisme pour vivre dans le seul pays au monde où elle pensait pouvoir assouvir sa soif de liberté après les brimade et les horreurs qu’elle avait subi dans son pays d’origine, mais elle avait de grande crainte pour sa nouvelle patrie car les racines de ce qu’elle avait vécu en Russie semblaient de plus en plus présentes.Son remarquable ouvrage dont nos politiques pourraient s’inspirer « La Grève » ne serait pas un livre en opposition au communisme, mais une sonnette d’alarme pour attirer l’attention sur le monde sur un risque qui les menaçait concrètement. Elle avait constaté que de plus en plus, les chefs d’entreprise s’arrangeaient avec les politiciens pour que ces derniers mettent en œuvre des régulations, des subsides et des taxes orientées pour favoriser les affaires des uns ou handicaper celles de leurs concurrents. Ce mécanisme révoltant pour tout citoyen qu’il soit de gauche ou de droite, écologiste ou libéral est souvent décrit comme capitalisme de connivence.

Ce roman s'auto articulant autour de la question énigmatique et lancinante « Qui est John Galt ? » jusqu’où le capitalisme de connivence mènerait sa nouvelle patrie. Il allait surtout être une incitation à la révolte pour tous ceux qui comme vous et moi refusons d’emboiter le pas à ce mécanisme et refusons de vivre conditionnés par les régulations abusives, subsides et taxes discutées entre des industriels et des technocrates afin de favoriser leur business. C’est donc de cette Grève là que nous parlons. Le refus des travailleurs, entrepreneurs, artistes et citoyens qui veulent vivre par leur propre effort de participer à ce système et en n’en attendant pas d’aide. A un moment, pendant les 12 ans qu’elle a mis à écrire ce roman prophétique, Ayn Rand, cette femme dont je vous parle en est arrivé à penser que le dieu Atlas qui porte la terre à bout de bras en haussait les épaules. Elle adopta cette expression pour titre. Ce roman paru en 1957 sous le titre « Atlas Shrugged ».

Lorsque pendant plus de 50 ans différents essais de traductions de cette œuvre magistrale ont échoué. La traductrice Sophie Bastide-Foltz a finalement finalisé une traduction complète et avalisée par les ayants droits. Celle-ci publiée au édition les belles lettres depuis le 22 septembre 2011 sous le titre « La Grève », reprenant ainsi l’idée de titre initiale de l’auteur. Procurez vous en une copie et imprégnez-vous de cette histoire passionnante qui vous fera changer vos préjugés sur le libéralisme . Vous découvrirez et constaterez avec étonnement que ce roman parle avec une acuité extraordinaire de ce qui se passe aujourd’hui, sous nos yeux.

Qui est John Galt ?

54.Posté par albert le 25/02/2012 07:06
Je regarde tous les commentaires des uns et des autres et j'écoute tous les politiques qui "découvrent" d'éventuelles solutions à la vie chère.
Le dernier en date : Annette "il est possible de vendre au prix métropole les produits de première nécessité, les distributeurs se rattraperont sur le reste.J'ai été chef d'entreprise etc..."
Bizarrement personne ne parle de l' octroi de mer....
Quand vous regardez de plus près, vous constatez que celui ci s'applique sur le "cout et frêt" c'est à dire sur la marchandise ce qui semble logique, mais aussi sur le frêt (donc le transport), ce qui l'est quand même beaucoup moins.
Le transport n'est pas assez cher (?) qu'on le plombe en plus avec des taxes.
Quand vous savez que bon nombre de produits frais alimentaires sont taxés à 6,5% (charcuterie,fromage,fruits et légumes etc..), nous payons donc le transport 6,5% plus cher .
Bien sur me direz vous il y a des produits exonérés (tellement peu) mais il y a aussi des produits surtaxés.
Par exemple, quand j'achète une bouteille de vin je paie le transport 41% plus cher qu'il ne coute (taux d'octroi de mer + octroi de mer régional), et ma bouteille au prix de 2€ à Bordeaux (qui n'est pas du grand cru) je vais la payer 5€ dans le magasin à la Réunion.
Pourquoi ne pas changer ça ?, mécaniquement les prix baisseraient .
Alors demander au grandes surfaces de baisser de 40% les prix d'une centaine de produit est illusoire.
Je connais bien le milieu pour y avoir travaillé plus de 20 ans, et les marges brutes ne sont pas de 40% bien au contraire, et la marge moyenne des produits alimentaires est de l'ordre de 20%, auquel vous devez retrancher les frais etc...
Le résultat net d'une grande surface varie de 0,5% à 1,5% du chiffre d'affaire, quand il n'est pas négatif (ce qui arrive).
Pas de quoi baisser de 40% les prix sans conséquence.D'ailleurs, il y a bien des grandes surfaces qui ferment non ?
De leur coté les industriels sont mieux lotis, leurs résultats sont supérieurs à ceux des distributeurs.Peut être serait-il judicieux de leur demander des efforts à eux aussi ?
Je ne défends personne, mais je trouve juste que nos politiques ont plus vite fait de trouver des solutions chez les autres plutôt que de s'attaquer aux vrais problèmes.
Au final, je ne suis pas très optimiste avec eux de quelque bords que ce soit, ils ne savent pas gérer : Dans chaque entreprise digne de ce nom, les gestionnaires essaient de limiter raisonnablement les dépenses afin de pouvoir continuer d'exister.
On ne peut pas dépenser plus que ce que l'on gagne, c'est arithmétique, et cela s'apprend à l'école primaire.
Eux,Ils n'auront jamais assez d'argent pour leurs dépenses, et nous paierons toujours plus.
Des comptes , ils n'en rendent pas, puisque même la cour des compte les laisse indifférent.
Pour ma part je les tiens pour responsables de ce qui se passe aujourd'hui, et malheureusement ce n'est pas terminé.
Bonne journée à tous

53.Posté par kaloupillé le 24/02/2012 15:35
Avec les 2 Millions 300 Milles Euros d' Héritage de SARKOZY les Réunionnais ne pourront plus supporter la Vie Chére à L' Ile de la Réunion et Marie - Luce PENCHARD ne pourras plus acheter la PAIX SOCIALE sur l'ile il faut trouver d'autres solution et Gérard ETHEVE , Chateauvieux et Caillé devraient comprendre que certains Créoles ne sont plus des Couillons certains ont faits des Etudes d' ingénieurs en Métropole et il faut pas mettre tous les Réunionnais dans le même sac et onT n'ait plus au moyen âge aujourd'hui, quand on voit le Bénéfice des produits Alimentaire de 1 er nécessité qui sont plus de 52% à 67 % plus chers que la Métropole et on se dit Français , ce n'est plus possible au lieu de planter la canne faites pousser l' herbe, du riz , légumes comme dans le temps longtemps avec des vrais vaches pour avoir du lait à Méditer !!!

52.Posté par http://www.facebook.com/DissolutionSRPP le 24/02/2012 14:20
Ceux qui veulent casser le mono pôle de la SRPP... vous faites exactement? Il faut commencer par quelque chose les gars... même insignifiant au début... c'est mon cas!


51.Posté par kréol lé pi couillon le 24/02/2012 08:53
Mr le préfet si ou pense trouve un solution aujourd'hui pourkoi ou fé ni 200gendarmes ici?c pou totoche kréol kan ou va di ke y gagne pas fé rien pou nou et tout sa ek l'argent contribuable.
kréol le préfet lé pas pou nou sa li la fé ni bana pou totoche a nou allons fé voir li ke nou lé la nou la pas peur!!

50.Posté par John Galt le 24/02/2012 07:21
41.Posté par mu''adib le 23/02/2012 21:30
24 maires, 5 députés, 3 sénateurs qui n'ont rien à faire des réunionnais et de La réunion c'est d'abord leur gros salaire qui les intéresse. ils vivent bien ils mangent bien il s'engraissent bien.

suffit de voir les cumuls de nos élus

49.Posté par LCR le 24/02/2012 05:49
IL FAUT PROPOSER UNE SOLUTION CONCRETE ET TRES RAPIDE POUR CASSER LE MONOPOLE DE LA SRPP POUR AVOIR UN EFFET POSITIF SUR LE TERRAIN!

48.Posté par Un SEUL homme digne de confiance : le Préfet le 23/02/2012 22:40
Les autres, bande de corrupteurs-corrompus sont les responsables-élus qui ont profité de la situation sociale de La Réunion pour toujours demander davantage à "Paris" pour se remplir encore plus les poches (leurs familles, leurs proches, leurs affidés avinés). Cela fait très longtemps que cela dure, chaque élection municipale, cantonale, régionale, a suscité tellement d'espoir pour au final déboucher sur quelques miettes pour la population qui ne connaît personne. Pas d'emploi à La Réunion vous dites : les collectivités locales n'arrêtent pas de recruter, des clans qui connaissent et se reconnaissent entre eux. L’État a aussi sa part de responsabilité : pour qui a déjà assisté à des réunions intra-services de l’État,...Combien d'emploi fléchés Outre-mer par le législateur sont à l'arrivée pourvus par des copains-coquins au lieu de participer à la promotion sociale des cadres réunionnais ? Un journaliste soulignait le triste anniversaire du Chaudron, 20 ans l'âge d'une génération...Le préfet, quant à lui hérite d'une situation explosive, sans la moindre marge de manœuvre, ses ministres de tutelle sont aux abonnés absents : Intérieur , Outre-mer, Industrie, Énergie,...

47.Posté par Généreuse le 23/02/2012 22:18
Bravo aux politiques pour vos appels au calme mais le peuple révolté ne vous entend PLUS malheureusement ! je ne suis pas d'accord avec toute cette violence, je précise. Par contre, en matière de propositions, voici la mienne : tous les élus de la Réunion ELUS PAR LE PEUPLE : maires, députés, sénateurs, conseillers, président (e) CR et CG et "cumulateurs (trices)" de mandats et professions à côté et j'en oublie, veuillez créer une "caisse noire" ou à la Caisse des Dépôts, ou dans une Association dans laquelle vous verserez vos indemnités ou une partie de vos indemnités d"élus pour les DONNER aux démunis qui je le rapelle ont voté pour vous après vos belles paroles et promesses ! qui dit mieux ! là zot sra crédibles !

46.Posté par patrick le 23/02/2012 21:52
na poin rienk la vi chér ladan nana ossi toute le ban magouille su travail fé pété na konté arét pren de moun pou kouillon

45.Posté par Soixante trois le 23/02/2012 21:42
L e temps n'est plus de moraliser ... Le temps est venu de construire notre Réunion avec ses qualités et ses imperfections ...
Il ne fait pas bon d'être "élu" en ce moment . Ecouter et solutionner : l'élu réunionnais a failli à ses missions premières ... Pour une fois , en prononçant "je lance un appel au calme" il y a de la SINCERITE dans la parole , le corps et l'esprit ...

44.Posté par mu''adib le 23/02/2012 21:30
24 maires, 5 députés, 3 sénateurs qui n'ont rien à faire des réunionnais et de La réunion c'est d'abord leur gros salaire qui les intéresse. ils vivent bien ils mangent bien il s'engraissent bien.

43.Posté par Saintguy le 23/02/2012 21:24
Enfin des propositions concrètes ! Celles proposées par le Président de Région qui apportent une solution immédiate avec la baisse du prix des carburants de 5cts dès le 1er mars (après la bouteille de gaz) et une à plus long terme, courageuse et structurante, avec l'unité de stockage des hydrocarbures, créant une nécessaire concurrence face au monopole de la SRPP. Il serait intéressant d'intégrer le GPL à ce projet.

42.Posté par John Galt le 23/02/2012 21:13
33.Posté par Dévoué le 23/02/2012 20:30
Malgré toutes les insultes et les critiques le préfet continue de se battre pour tenter de satisfaire tout le monde, beaucoup d'autres auraient déjà abandonné la population a son triste sort. je signalerais juste en passant il palpe 10000 euros par mois pour ça

41.Posté par christian de beaufond le 23/02/2012 21:12
Félicitations à tous ces élus pour leur appel au calme.
Au fait ils sont où les communistes, réformateurs ou pas ? Ils sont où ces défenseurs du peuple ?

40.Posté par Peuple de Moutons décervelés le 23/02/2012 21:06
" ces violences urbaines qui ternissent l'image de la Réunion au plan national ..." Cette image ne serait pas ternie si cet incapable avait fait son boulot . Il a fallu que la population le sorte du lit ... pour entendre encore son baratin de naze . Lalande dehors !

39.Posté par metencor le 23/02/2012 20:56
La baisse de la bouteille de gaz c'est grâce à notre Didierànou, la baisse de l'essence aussi se sera lui. Didierànou va sauve a nou. les autres rentre zot case.

38.Posté par Job le 23/02/2012 20:39
Le prefet fait son travail, et bien, il ne peut pas faire autrement. Mais, la société réunionnaise est "essouflée" des élus corrompus et incohérents qui n'ont absolument aucunes solutions pour répondre à l'activité des réunionnais, je dis bien aucunes solutions. Comment résoudre la quadrature du cercle, c'est intello, mais c'est la réalité.

PS. : je n'ai pas dit travail, mais activité (sociale), c'est-à-dire participer à la marche de notre île.

Nos élus sont tous corrompus par leur intérêt personnel, et non par les besoins de leurs concitoyens;


37.Posté par tracy jordan le 23/02/2012 20:31
moi je l'aime bien le préfet.
il donne l'impression d'un homme calme et responsable.

36.Posté par Dévoué le 23/02/2012 20:30
Malgré toutes les insultes et les critiques le préfet continue de se battre pour tenter de satisfaire tout le monde, beaucoup d'autres auraient déjà abandonné la population a son triste sort.
Merci monsieur Lalande d'essayer de calmer les esprits de nos frères (même si ce ne sera pas LA solution miracle)

35.Posté par Elus du peuple le 23/02/2012 20:26
24 maires, 5 députés, 3 sénateurs ... et ils ne sont que 5 devant les caméras?
Les opposants, les candidats et les leaders de la politique locale se taisent...par complicité???????

34.Posté par LESUD le 23/02/2012 20:09
Ah quand même! ils sont sortis de leur trou!!! Dans tous ses beaux discours on voit bien qu'ils n'ont rien à foutre des réunionnais !!! Mr le Prefet et toute la brochette qui l'accompagne c'est sur le terrain que vous auriez du être mais non c'est plus facile de s'asseoir derrière un bureau et de passer commande de renfort!!!!!!pffffffffffff

33.Posté par Kaf le 23/02/2012 20:03
Il faut tout changer mes amis tout changer ! Les élus, les syndicats et les représentant de l état !!!
Le systeme actuelle n est plus en phase avec notre développement !
Pourquoi ne plus se mobiliser ? Pour arrêter la crise économique pour ne pas l aggraver !
Mais qui arrêtera la crise social ? Mme DIndar ? MR Verges? MR Hollande !!!!!non
Les révolutions dans le monde, se multiplies
Le systeme capitaliste se meurt et il veut nous tuer aussi !!! Hein MR Verges ? Et pourtant!!
Combattre Sarko et sa casse social c est un faite mais faut il le faire ,
Par des milliers de contrat aidées , vert,Ou autres styles????
Non mes amis non pas comme ce la il faut changer mettre en place une économie nouvelle et social un économie juste !
Il faut abolir les biens Privée( fonciers), casser les monopole , renforcer le rôle de l état , industrialiser la Reunion, reformer le systeme agraire , nourrir le peuple par sa propre terre ainsi utilise la terre nouriciere ! Abolir les castes social et encourager la citoyenneté et sa participation dans toutes les familles !!!!!réflexion


32.Posté par ndldlp le 23/02/2012 19:53
faut surtout que le réunionnais puisse exprimer son mal être autrement.

31.Posté par Caro le 23/02/2012 19:49
je suis contre toutes dégradations de biens publics mais le prefet est méprisant envers les réunionnais, il ne fait qu'employer la force au lieu de chercher le dialogue !!!
sarkosy est le président du CAC 40 et lui il est le préfet des gros de la Réunion !!!!

il faut une baisse sur tous les produits de l'ile et non pas boucher les yeux des réunionnais avec uniquement 100 produits !!!
on veut les memes avantages quand métropole !!!

Mr thierry robert est le SEUL élu qui ose dénoncer ses magouilles !!!

30.Posté par Bertrand le 23/02/2012 19:47
et jon jo futur ajoint de d'érika il a été reçu sur Reunion 1ere

29.Posté par prisca le 23/02/2012 19:44
C'est bien que des élus prennent les choses en main. On accuse le gouvernement de la baisse du pouvoir d'achat et entre autres M. Sarkozy, noubliez pas que ce sont nos élus locaux qui fixent les impots qui ne cessent d'augmenter. N'oublions pas que nous avons voté pour ces gens là qui sont censé nous représenter au sénat et à l'assemblée nationale. Où sont ils? J'ai oublié, ils sortent comme des tangs pour leur campagne électorale et le reste du temps, ils se cachent et encaissent. C'est bien beau de critiquer le gouvernement et de promettre monts et merveilles aux plus démunis. Mais où sont vos propositions pour un meilleur avenir?

28.Posté par Jean René MARSOIN le 23/02/2012 19:35
Je sais ils doivent etre sur le terrain avc leur briquet

27.Posté par Jean René MARSOIN le 23/02/2012 19:33
Ben ils sont ou nos incendiare péi...
Caroupaye et son collegue T. Robert
Ben ils soutiennent peu etre Tjrs le mouvement ou kwé?

26.Posté par John Galt le 23/02/2012 19:20
Qu'ils ferment tous leur gueule ces salopards de politiques à part piquer le pognon de nos impôts c'est tout ce qu'ils savent ça et leur combines de corruption depuis 30 ans ils ont paralysé la Réunion avec des conneries inutiles comme le parc des hauts pour fabriquer encore plus de chômeurs

25.Posté par http://www.facebook.com/DissolutionSRPP le 23/02/2012 19:18
Mr le préfet [...] cela va s'en dire!

Par contre le reste de la brochette, comment dire.... ça sonne faux...



Nassimah Dindar, présidente du Conseil Général :
"J'appelle au calme, il faut continuer à dialoguer"


Et le César de l'actrice la plus sincère est décerné à:
Mme the Présidente!

24.Posté par Blackpearl le 23/02/2012 19:15 (depuis mobile)
ils me donnent tous envie de gerber surtout le super cumulard D Robert!!!! ils s'en carent tous de la vie chere ces beaux discoureurs nantis ronds de cuir!!!!

23.Posté par Gout à li le 23/02/2012 19:14
Un Mado qui brule même pas = des CRS qui débarquent en - de 48H

Le Maïdo qui brule .... on réfléchi au moins 2 semaines !!!!!!

CQFD !!!!!!!!

22.Posté par midi à ou franchement le 23/02/2012 19:07
Responsabilité des parents pour les jeunes et les enfants. Du boulot pour les autres. Chacun ses responsabilités. Et respect pour les honnêtes citoyens qui sont trop souvent mal entendus parce que hors groupes et lobbies. Dignité pour tous

21.Posté par teferp le 23/02/2012 19:00
Discours dis cours et vite ..... aux actes maintenant cesser de palabrer.... Des actes, des actes, des actes..... On n'avale plus des couleuvres de nos jours.

20.Posté par Melanchon viens, le 23/02/2012 18:54
oui la proposition de Didier Robert de supplanter la SRPP par une structure publique est pertinente. En revanche l'histoire retiendra que jamais on a eut un préfet aussi décalé de la réalité:

- "c'est la main de l'homme qui eteindra l'incendie"
- "c'est la fin de la recreation, le vent et la pluie (du cyclone giovanna) viendront calmer les esprits"

19.Posté par M. Anvy de Vaumirre. le 23/02/2012 18:54
Ils lancent un appel au calme à des voyous sans foi ni loi. Ah Ah Ah !!!
Qu'ils appliquent la même méthode pour protéger des commerces banques et convoyeurs de fond : ils devraient passer des enregistrements d'appel à la civilité quand un malfrat pointera sa Kalachnikov ou son RPG7.

18.Posté par JORI le 23/02/2012 18:50
"La violence n'a jamais permis d'apporter des solutions aux difficultés" dans la bouche de Super Cumulard D.Robert cela sonne un peu faux car demander aux conseillers municipaux pro D.Robert du Tampon de démissionner, n'est ce pas là une forme de violence?.
D'autre part Super Cumulard D.Robert a du oublié que l'Etat avvait gelé les dotations des collectivités et que celles ci, ou au moins les communes avaient besoin de cet octroi de mer. Qu'il nous dise au passage comment seront compensées ces pertes de recette pour les collectivités car je ne souhaite pas voir mes impôts augmenter pour que des guignols puissent rouler en 4X4 à moindre frais.
"On ne change pas du jour au lendemain des mécanismes mis en place depuis des décennies" mais où sont les ébauches du début d'un tout petit changement?.
"Pour les jeunes, il faut des mesures urgentes car on ne peut pas se développer économiquement avec un tel taux de chômage chez les jeunes " quel est le problème mr Annette, le nombre de jeunes trop important sur l'île ou l'incapacité des entreprises à créer de l'emploi?. Ne vous a t on jamais dit que l’embauche, au même titre que l’augmentation du pouvoir d’achat, cela ne se décrétait pas pour que cela se réalise ?.

17.Posté par Caton2 le 23/02/2012 18:41
Le seul qui ait parlé juste c’est le Préfet. Je suis d’autant plus heureux de le constater que jusqu’à présent je ne l’avais pas trouvé à la hauteur (incendie, requins). Il a fait bien de mettre la population devant ses responsabilités:  «Je demande à la population, à tous les adultes, à tous les parents de rester à l’écart des lieux de ces exactions. Je demande aux parents de faire preuve de responsabilité. Un enfant n’a rien à faire au milieu des émeutes à minuit. »
En lisant le compte rendu de la nuit de Pierrot sur au cœur des émeutes, j’avais été effaré de constater que les habitants du chaudron étaient au spectacle dans la rue. Passifs au milieu des émeutes! Un spectacle considéré comme « familial » puisqu’ils étaient accompagnés de leurs enfants en bas âge! Incroyable société où on se sent en sécurité au milieu des violences! C’est dire combien ces événements ne sont pas émeutes sociales, juste une sorte de spectacle happening, sans autre but que de faire « fort », plus fort que la dernière fois, plus fort que la commune voisine.
Je suppose qu’après, il y a comme une sorte de « débriefing » en famille, où on se montre les photos faites sur son smart phone, et où on essaie de reconnaître qui a fait quoi. « J’te jure que c’est le fils à untel! Mais nom, il n’est pas si grand », etc...etc...

16.Posté par marc le 23/02/2012 18:31
un peu simpliste comme analyse de la part des élus , voir du préfet ,sans excuser le vandalisme , la question de l'avenir des jeunes doit être posée . ceux qui s'imaginent pouvoir faire du tourisme un levier économique doivent d'abord résoudre ces questions sociales se trompent Dans un pays où l'Etat , les poltiques trouvent normal que la vie soit chére que pour quelques milliers de fonctionnaires et assimilés , l'injustice devient un terreau pour justifier et développer a violence sous toutes ses formes ..
mais un vrai sociologue pourrait encore mieux l' expliquer cela

15.Posté par buzz le 23/02/2012 18:28
Certaines formations politiques entendent profiter du désarroi , du chômage massif , de la crise économique pour déclencher ENFIN la révolution dont ils rêvent .

Ils se sont réunis Porte de Bagnolet décembre 2011 et comptent le refaire car leur Printemps c'est celui là en 2012 .
Ces abrutis irresponsables veulent leur "Printemps arabe" en France .

Vous ne me croyez pas ?
Allez lire ici :

http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/271011/2012-pour-un-printemps-des-quartiers-populaires

Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas !

14.Posté par Fin du monopole de la SRPP le 23/02/2012 18:25
Je crois que Didier Robert a bien entendu la volonté des grévistes en proposant la mise en place d’une unité de stockage en concurrence avec la SRPP.
Le Président de Région prend les choses en main, là oui !

13.Posté par mafia974 le 23/02/2012 18:22
S'il ne s'agit nullement de cautionner la casse de ces derniers jours, je me pose quand même la question de savoir puisque tous ses grands responsables politiques et économiques travaillent sans relâche disent-ils pour le peuple depuis de nombreuses années, comment peut-on en arriver là ? et pourquoi rien ne change vraiment quand à l'emploi, qui rappelons le reste la première cause d'insécurité?

12.Posté par Jean Foutsa le 23/02/2012 18:21
Et les mesures pour remplir les frigidaires ?

Et pour quand l'augmentation du pouvoir d'achat ? : une promesse de M. Sarkosy

11.Posté par OUI A LA BAISSE DU PRIX DE L’ESSENCE POUR TOUS le 23/02/2012 18:19
La proposition de Didier Robert est concrète, il propose une baisse significative du prix de l’essence.
moi je pense que c’est bien parti !
Caroupaye tu en penses quoi ?

10.Posté par noe2012 le 23/02/2012 18:18
TRop de laissés-pour-compte !
De nombreux jeunes délaissés , sans avenir , sans futur ....

Tout cela est un mélange explosif ... Des groupes qui aiment faire de l'ambiance ... on casse pour faire "chier" sans plus à l'état , aux municipalités , aux entreprises , aux commerces ...
On aurait dü empêcher les grands causeurs s'exprimer aux micros des radios ... ces exemples venus d'en haut comme ce maire de St Leu et ces "chefs d'entreprises" doivent être condamnés sévèrement avec des peines de prison et des amendes salées ...
Pas normal qu'un maire mélange tout au micro ...Un élu -patate !

« Gardez votre calme; la colère n’est pas un argument. » [Daniel Webster]

9.Posté par BIZARRE BIZARRE!!l!!!.. le 23/02/2012 18:17
nassimah injecte le maximum d'argent dans son canton mais les autres sont laissées à la traîne ; et sur la Plaine des cafres 2 attachés et un adjoint pour faire la campagne de TAK et une villa - alors son discours son parti c'est la Réunion ce sont sont que des paroles ,paroles...

8.Posté par Sylvain le 23/02/2012 18:11
Je regarde en ce moment les images à la télévision.
Je suis attéré quand je vois que l’on casse un instrument comme les cybercases utiles pour nos jeunes. Vraiment les gars qui cassent et qui pillent ces n’importe quoi, il faut les mettre en tôles.

7.Posté par eric le 23/02/2012 18:09
Et les vergès il font quoi? on ne les entend pas. Il attendent que tout soit terminé pour se faire entendre?

6.Posté par Philippe le 23/02/2012 18:08
On a demandé où était les élus, eh bien les voilà !
Je pense que vous avez eu raison de ne pas réagir dans la précipitation.
Vous avez fait mieux, vous êtes ensemble.
On ne pourra s’en sortir que si vous êtes ensemble sur la même longueur d’onde.

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales