Faits-divers

Antenne Réunion gagne son procès contre François Perraut


Antenne Réunion gagne son procès contre François Perraut

L'affaire avait à l'époque fait grand bruit. Le célèbre journaliste sportif d'Antenne Réunion, François Perraut, s'enchaîne aux grilles de son employeur. C'était le 13 juillet 2009, et François Perraut reproche à Antenne Réunion de le mettre au placard avec un poste d'archiviste alors qu'il demande une rupture conventionnelle de son contrat en raison de son hernie discale qui l'empêche de se déplacer comme avant.

Suite à cet épisode, le journaliste est licencié pour faute grave et entame alors une procédure aux Prud'hommes pour licenciement abusif.

Hier, le conseil des Prud'hommes a tranché et a débouté François Perraut. Son licenciement n'est pas abusif.
Jeudi 10 Février 2011 - 18:59
Lu 3959 fois




1.Posté par David Asmodee le 10/02/2011 19:17
Selon qu'on soit faible ou puissant...
Y'a des blaireaux (65% des français) qui soutiennent la grève des magistrats.

2.Posté par le congo chez tintin le 10/02/2011 19:24
Pas surpris, il a encore de la chance qu'on ne lui reproche aucune responsabilité et de pas être condamné pour la campagne de presse ( zinfos bille en tête !) visant à discréditer Antenne...

3.Posté par dédé le 10/02/2011 20:50
La justice lé pa juste, regarde l'entreprise SAR avec la SIDR li perde encore.

4.Posté par boyer le 10/02/2011 21:55
1.Posté par David Asmodee
Y'a des blaireaux (65% des français) qui soutiennent la grève des magistrats.


ben justement, si les prudhommes n'etaient pas en greve aujourd'hui ...c'est qu'ils sont sarkosistes. Encore une fois les neocons nous font la parfaite demonstration de leur neoconnerie.

5.Posté par Et puis un jour, ca pète ! le 11/02/2011 07:17
La seule entreprise à gagner aussi vite aux prud'hommes est antenne reunion. Trop fort, (...), tiens comme avant zistis makro ah té fé longtemps té

6.Posté par ptit crick le 11/02/2011 07:44
moi j était licencier sans reclassement sans formation hors que tous les autres se sont retrouver en cdi
ma surprise etait de voir au prudhomme par l intermediaire de l avocat de mon patron me proposer de l argent hors j etait la pour une reunion de reconciliation que j ai refuser et j etait debouté par ce que cette entreprise est une multi national

7.Posté par l'annnnngoisse le 11/02/2011 09:12
Triste angrenne réunion, qui sous-paye ses salariés et qui a des agissements soviétiques (ha nonnnn je me transforme en cambronnnnne, j'ai déjà le marteau dans la main droite ^^) à l'encontre de ses salariés, à l'instar des mairies voulant mettre au placard des cdi et titulaires mis en place par la faction politique adverse.

C'est scandaleux...

Pourquoi d'après vous les journalistes quittent angrenne pour tf1, m6 ou encore festival ? à cause du pognon ! et peut être également l'ambiance pourrie, ça on ne le saura jamais mais ce qui est certain c'est que notre ami perraut n'aura aucune difficulté à retrouver du taff, c'est tout ce que je lui souhaite : va rejoindre yann et la femme (ou fille) de jean marc chez festival, ils sont bons eux !

8.Posté par Conclusion le 11/02/2011 11:11
Le résultat ne surprend pas, car Perraut n'avait à faire valoir comme argument que son dévouement immodéré à la chaîne Télé. Sur le plan du droit il était à côté. La justice n'a fait que confirmer la chose.

Qu'il tourne la page ! Il a eu le mérite de se battre.

La prochaine fois il lui faudra engager les choses plus sur le plan juridique que sur le plan humain.

Moralement Perraut a raison. Juridiquement il a tort.

Son employeur l'a broyé menu et n'a eu de cesse d'exploiter l'image décontractée du personnage jusque dans ses commentaires sportifs.

A la fin cet employeur l'a congédié froidement et sans scrupules, alors qu'un suivi psychologique aurait permis d'aplanir les difficultés relationnelles.

Courage Monsieur Perraut ! Apprenez que la loi est faite pour ceux qui n'ont pas de coeur.

Duralex sed lex: la loi est dure mais c'est la loi.

9.Posté par anatole le 11/02/2011 11:52
c'est la loi du gros qui bouffe le petit
antenne faisant partie comme canalsat d'un énorme groupe industriel de la REUNION

10.Posté par jeannot le 11/02/2011 12:25
si je me souviens bien de cette affaire, la chaine lui a proposé un travail car la médecine du travail avait déclaré que Perraut pouvait travaillé. c'est ce journaliste que avait refusé en faisant tout un foin devant les locaux de l'entreprise. Il apprend ainsi qu'un travail ne se refuse pas au prétexte qu'on veut partir parce qu'on refuse de travailler.

11.Posté par Triste le 11/02/2011 15:55
Lé triste pour monsieur Perraut, mais "Antenne" l'a fait que son travail....à savoir abrutir le bon peuple avec des télénovélas qui atteignent le degré 0, proposer des jeux pou pompe le fric de ses braves idiots (appel surtaxé pour gagne un bol plastique), se montrer insultant avec ses employés en proposant à zot une mise au placard...bref si "Antenne" c'est le reflet de notre société réunionnaise, alors....au secours!

12.Posté par Filou le 11/02/2011 20:13
@ post 11. "bref si "Antenne" c'est le reflet de notre société réunionnaise, alors....au secours! "

+1 :))

Mais justement elle est à l'image de notre belle société, crétine, bling-bling, bouffie d'arrogance quant à sa diversité et son excellence alors qu'elle est communautariste, corrompue et clientéliste.

Et pour ce qui est de la force de l'opinion publique, y a qu'à voir le succès de Radio KK !!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales